Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

IdO : les Français sont peu convaincus par les maisons connectées
Une enquête fait l'état des lieux des objets connectés dans l'habitat

Le , par Michael Guilloux

100PARTAGES

16  0 
En dépit des problèmes de sécurité qui l'accompagne, l'internet des objets (IdO), annoncé comme une technologie disruptive, semble gagner du terrain. Pour le grand public, il trouve une application concrète dans la maison, en particulier, où de plus en plus d'objets aujourd'hui peuvent être connectés. Si une maison hautement connectée relevait plus de la science-fiction il y a quelques années, cela n'est plus à exclure de nos jours. Mais qu'en est-il réellement en France en particulier ? Que pensent les Français des objets connectés ? Combien de foyers utilisent aujourd'hui un objet connecté ? Etc. Tant de questions qu'on pourrait se poser.

Des réponses à ces questions peuvent toutefois être trouvées dans les résultats d'une enquête réalisée par l’Institut Sociovision sur « Les objets connectés dans l’habitat », dans le cadre de l'Observatoire Promotelec des mutations dans l’habitat. Cette enquête administrée en ligne du 14 au 24 mai 2018 a permis d'interroger 1625 personnes représentatives de la population française de 15 à 75 ans. Ce qu'elle révèle, c'est que les Français sont peu convaincus par les objets connectés de la maison. En effet, seuls 15 % des Français envisagent aujourd’hui leur maison idéale comme « un espace high-tech et connecté ».

La maison idéale pour les Français rime plus avec protection qu'avec objets connectés. D'après l'enquête, pour 63 % d’entre eux, elle doit être « un cocon chaleureux » et, pour 43 %, « un endroit protégé, dans lequel on se sent en totale sécurité ». Les maisons intelligentes passent également après les maisons dans un espace qui est en contact direct avec la nature (29 %) ou dans un milieu de vie écologique (22 %).

Adoption et avantages des objets connectés dans les maisons

Cela dit, les objets connectés sont encore très discrets dans les foyers. À l’heure actuelle, seuls 11 % des Français déclarent être équipés d’un système de vidéosurveillance connecté, 10 % d’un système de chauffage intelligent, 7 % de volets roulants connectés pilotables à distance, de même pour les enceintes connectées à commande vocale.

Les Français croient toutefois dans les bienfaits des objets connectés dans l'habitat (OCH). Jusqu'à 69 % d'entre eux sont convaincus que les objets connectés dans l’habitat vont leur faire gagner du temps alors que 68 % estiment que cela va les aider à mieux organiser leur vie quotidienne. Près de la moitié des répondants (46 %) pensent également que les OCH apporteront des bénéfices rationnels, comme la sécurité ou le fait de réaliser des économies. Mais leur vrai avantage, aux yeux des Français, est le pilotage des objets à distance (84 %).

Les problèmes qui freinent l'adoption des objets connectés dans les maisons

De ce qui vient d'être dit, on peut conclure que les Français ont une image assez positive des OCH, ce qui est en contradiction avec le taux d'adoption actuel. Et cela est dû à certains problèmes qui freinent leur adoption. Le premier est d'ordre financier. Jusqu'à 83 % des Français estiment en effet que ces objets sont « réservés à ceux qui ont les moyens ». Mais pour l'Institut Sociovision, il s'agit d'une barrière psychologique du prix étant donné qu’il est possible d’en acquérir pour quelques dizaines d’euros.

Le deuxième frein est relatif à la vie privée : pour 72 % des Français, les objets connectés peuvent les espionner. D'autres (64 %) estiment par ailleurs que les objets connectés « génèrent des ondes mauvaises pour la santé », notamment pour les enfants.


Sources : Promotelec, Rapport de l'étude Promotelec sur les objets connectés dans l’habitat (pdf)

Et vous ?

Que pensez-vous des résultats de cette étude ?
Utilisez-vous des objets connectés à la maison ? Si oui, à quelles fins ?
Selon vous, les objets connectés ont-ils de l'avenir dans l'habitat ?
Que pensez-vous des objets connectés en général ?

Voir aussi :

Microsoft présente Azure Sphere, sa solution pour sécuriser l'IdO qui comporte un système d'exploitation basé sur un noyau Linux personnalisé
Internet des objets : l'ISO rejette les algorithmes de chiffrement de la NSA par crainte qu'ils contiennent des portes dérobées
Des sénateurs américains font une proposition de loi pour sécuriser l'internet des objets, en collaboration avec des experts en technologie
Intel abandonne ses plateformes miniaturisées Galileo, Edison et Joule, dédiées aux systèmes embarqués et à l'Internet des objets
Une variante du botnet Mirai embarque trois exploits pour cibler des appareils IdO vulnérables, au lieu d'utiliser la force brute comme l'originale

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de xav67
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 25/06/2018 à 17:44
Quand on voit les problèmes de protection des données des grandes entreprises (Facebook avec Cambridge Analytica, Google avec Android qui utilise le micro même quand la permission est refusée) je peux comprendre les français à être réticent. Je ne tiens pas trop à avoir une maison bourrée de micro qui écoutent absolument tout.
De plus, qui dit système "intelligent" dit problèmes de sécurité.
11  0 
Avatar de Jon Shannow
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 26/06/2018 à 9:33
Citation Envoyé par yokosano Voir le message
votre téléphone intelligent
Juste là-dessus. Il a quoi d'intelligent, votre téléphone ?

Je trouve cela bizarre, l'emploi du mot "intelligent" à toute les sauces.

Où alors, c'est parce que les gens sont tous devenus tellement cons que le moindre bidule qui se connecte à internet est vu comme intelligent ?
10  0 
Avatar de Zirak
Inactif https://www.developpez.com
Le 28/06/2018 à 13:31
Quitte à troller, merci d'essayer de faire un peu moins de fautes stp.

"on supprime le chaumage"

On va supprimer les toits en chaume ?
10  1 
Avatar de Denis la Malice
Membre actif https://www.developpez.com
Le 28/06/2018 à 23:54
Citation Envoyé par Jon Shannow Voir le message
... Je veux bien qu'on soit trolldi, mais y a des limites à la connerie quand même !
Je ne suis pas d'accord. Je citerai Albert EINSTEIN :
"Deux choses sont infinies : l’Univers et la connerie humaine. Mais, en ce qui concerne l’Univers, je n’en ai pas encore acquis la certitude absolue."

9  0 
Avatar de el_slapper
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 28/06/2018 à 14:51
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Ouais enfin ça marche pas à tous les coups, parce que l'URSS a gagné la seconde guerre mondiale et elle n'a pas imposé son modèle aux autres...(.../...)
Non mais on est sensé rester poli quand on lit des âneries pareilles?

Ma femme est Polonaise. elle a subi pendant toute son enfance et son adolescence une putain de dictature qui laisse des traces encore aujourd'hui. La seule fois ou elle a accepté de me parler d'avant 1989, elle a tenu le discours suivant : "il n'y avait pas grand chose à manger. Mais ce n'était pas grave parce-que de toute façon ce n'était pas bon". Et se système de merde a été imposé par les soviétiques. C'est l'histoire, ça se vérifie quand on sait vérifier une information et qu'on ne se contente pas de recracher la propagande qui va dans notre sens et d'ignorer délibérément toute unformation qui pourrait la remettre en cause.

Allez, hop, ignore list. Je n'en peu plus de lire un telle ramassis de mensonges affligeants. C'est du niveau Goebbels(et j'assume le point Godwin, de toutes façons on parle de la seconde guerre mondiale) : "un mensonge répété mille fois devient une vérité"
11  3 
Avatar de kolodz
Modérateur https://www.developpez.com
Le 28/06/2018 à 14:49
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Ouais mais après la guerre l'économie est relancé. (la période allant de 1945 à 1973 est appelé les 30 glorieuses, pendant cette période il y a eu de la croissance et les familles ont pu s'acheter de l’électroménager et tout ça)
Après la guerre il faut reconstruire et en plus on est super content parce que la guerre est derrière nous.
L'électroménager ça date d'avant la seconde guerre mondial (1930...)

Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
D'un côté sans deuxième guerre mondiale, pas de bombes atomiques (Fatman et Little Boy sont 2 technologies différentes), c'est pas un super exemple comme avancé technologique...
Un peu d'histoire :
  • 1896 Découverte de la radioactivité
  • 1903 Présentation des travaux de Pierre et Marie Curie
  • 1934 Radioactivité Artificielle
  • 1938 Fission nucléaire artificielle

Donc, le sans deuxième guerre mondiale pas de... C'est du foutage de gueule. Cela a peut-être changer les ressources investis sur cet invention en particulier. Mais, je doute que cela ai empêcher la progression de la science dans le domaine sachant que c'était déjà un secteur de rechercher actif.

Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Pendant la guerre froide il y a eu des avancé dans l'exploration spatiale, vu que c'était la course au premier à aller sur la lune.
Oui, mais il y en a aussi aujourd'hui...Agence spatial européenne (Ariane5), SpaceX(Falcon9)...

Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
En plus pendant la guerre tu peux envoyer les femmes produire des munitions, pendant que les hommes se font tuer, ça créer des jobs.
C'est sur que c'est plus facile d'avoir le pleine emploie quand une bonne partie de la population active est morte...

Après sans paix... Pas d'internet...
8  1 
Avatar de BenoitM
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 28/06/2018 à 14:50
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Ouais enfin ça marche pas à tous les coups, parce que l'URSS a gagné la seconde guerre mondiale et elle n'a pas imposé son modèle aux autres...
Ah bon? Tu devrais aller dire ca au Polonais, Tchèque, Hongrois, pays Baltes, Allemand de l'est
11  4 
Avatar de Zirak
Inactif https://www.developpez.com
Le 28/06/2018 à 15:34
Citation Envoyé par mm_71 Voir le message
Le titre d'origine de la discussion devrait être remplacé par:

"les français ne sont pas convaincus par les utilisateurs déconnectés"
Amen...
6  0 
Avatar de Jon Shannow
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 27/06/2018 à 15:42
Citation Envoyé par Arthas69 Voir le message
je n'ai qu'une seul chose a dire :
les gens ont toujours eu peur du progres.

je me rappelle lors des premières ampoules électrique, y'avais des complotistes qui nous prédisait que la lumiere pénétrait notre cerveau.
Je m'arrête là !

https://www.histoire-pour-tous.fr/inventions/2582-invention-ampoule.html

C'est Mathusalem qui vient poster sur DVP.

Gare au TrooooOOOooolleuh !
5  0 
Avatar de onilink_
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 25/06/2018 à 19:07
Citation Envoyé par Angelsafrania Voir le message
J'aimerais bien avoir des objets connectés. La domotique ma toujours intéressé.
Faire de l'arrosage de mes plantes automatiquement (pour pas quelle meurent quand je suis en congés).
L'aspirateur autonome pour avoir la maison plus propre (même si le ménage à la main est toujours indispensable).
La musique qui te suit en fonction de la pièce où tu es.
Le chauffage qui s'adapte en fonction de la température extérieur et de l'heure estimé d'arrivé (un thermostat plus intelligent).

C'est gadget c'est vrai.

Ce qui m'empêche de faire le pas :
- Je suis pas propriétaire donc je peux pas faire les aménagements nécessaire
- Je ne fais pas confiance aux constructeurs (espionnage/vie privée/sécurité moisie) donc je devrais le faire par moi même
- Le temps a accorder
La plupart que tu as cité sont faisables sans connexion internet (ou interconnexion).
L'arrosage automatique, t'en a pas mal qui font ça a base d'arduino.
Tu prend un capteur d'humidité, et tu ouvres une valve pour arroser quand il faut. Même avec un niveau médiocre en prog je pense que c'est un projet pas très compliqué a mettre en œuvre.

L'aspirateur autonome, tous ceux que j'ai vu c'était une espèce d'IA a base de capteurs, donc toujours pas besoin de connexion.

La musique qui te suis, c'est déjà plus dans le délire de l'IdO selon ce que tu veux faire, mais rien ne t’empêche de faire un système câblé maison, qui n'a absolument pas besoin d'internet (encore une fois a base de capteurs).

Pour le chauffage, encore des capteurs, ou un système de programmation manuelle (pour la programmation par smartphone la il faudrait une connexion).

Bref, au final le besoin réel de connecter des objets dans la domotique, j'en vois pas des masses perso.
Beaucoup d'applications c'est souvent un bête capteur qui va enclencher une action.
5  1