Call for Code d'IBM : jusqu'au 28 septembre, soumettez un prototype de solution
Qui permet de mieux préparer l'humanité aux catastrophes naturelles

Le , par Michael Guilloux, Chroniqueur Actualités
Mise à jour le 2 août 2018 : la date limite de soumission des projets Call For Code, initialement fixée au 31 août, a été repoussée jusqu'au 28 septembre 2018.
12 juin 2018 : Call for Code est une initiative mondiale annoncée par la PDG d'IBM Ginni Rometty lors de l'événement VivaTech à Paris le 24 mai 2018. Elle visa à aider à utiliser les technologies du cloud, de la donnée, de l'IA et de la blockchain afin de mieux se préparer aux catastrophes naturelles. Dans le cadre de cette initiative, IBM lance le « Call for Code Global Challenge », avec un investissement 30 millions USD au cours des cinq prochaines années pour inciter les développeurs à utiliser ces technologies pour aider l'humanité à mieux se préparer aux catastrophes naturelles grâce à des solutions logicielles durables.

Pour les développeurs, il s'agit donc d'une compétition avec à la clé un fond de 200 000 USD en espèces à l'équipe qui va développer le prototype gagnant. IBM donnera également aux vainqueurs du grand prix l'opportunité de présenter leur idée à des sociétés de capital-risque et de déployer leur solution avec une équipe d'IBM Corporate Service Corps pour les aider à transformer leur prototype en une application concrète. Notons que le grand prix est soutenu par le Bureau des droits de l'homme des Nations Unies et la Croix-Rouge américaine. Les premier et deuxième finalistes seront également récompensés avec un prix de 25 000 USD chacun et un support à long terme de leurs projets par la Fondation Linux.


« L'atténuation des catastrophes naturelles est l'un des plus grands défis du monde. La dernière décennie a été l'une des pires périodes pour les catastrophes naturelles et même si les événements météorologiques sont inévitables, ils ne doivent pas devenir si catastrophiques. C'est pourquoi nous lançons Call for Code, une initiative pluriannuelle mondiale qui inspire les développeurs à résoudre des problèmes mondiaux urgents avec des solutions logicielles durables », explique IBM sur le site dédié à l'initiative. En ce qui concerne les idées de solutions, il pourra s'agir de :

  • construire des réseaux financiers résilients pour exécuter rapidement des transactions sécurisées : IBM estime que les réseaux financiers basés sur la technologie blockchain peuvent améliorer la distribution de l'aide avant et après une catastrophe majeure ;

  • traduire les communications vocales et écrites à la volée pour améliorer le partage de l'information : IBM pense aussi que les outils qui peuvent traduire et convertir la parole en texte et vice versa peuvent améliorer la rapidité avec laquelle les gens sont avertis et assistés en cas de catastrophes naturelles ;

  • comprendre, analyser et prédire les besoins en soins de santé et en nutrition pour améliorer les services de base : car la compréhension préalable des besoins de santé des populations peut améliorer leur résistance aux menaces pour leur santé ;

  • améliorer la logistique en fonction du trafic et des conditions météorologiques afin de réduire le nombre de personnes affectées : la compréhension des conditions météorologiques et de la circulation peut en effet réduire le nombre de personnes affectées en les mobilisant efficacement en cas de catastrophes naturelles ;

  • analyser les données de capteurs pour prendre automatiquement des mesures correctives ou préventives : IBM explique que les données des capteurs peuvent être utilisées pour prévoir les menaces potentielles d'une catastrophe naturelle et inciter les communautés à agir ; et enfin,

  • utiliser la reconnaissance visuelle pour traiter rapidement les demandes ou identifier le besoin immédiat d'aide : la technologie de reconnaissance visuelle peut par exemple être utilisée pour évaluer une zone à risque avant de construire ou de modifier l'environnement.

Pour participer au challenge, vous devez vous inscrire dès maintenant sur le site web de Call for Code et soumettre votre idée ou prototype entre le 18 juin et le 31 août 2018. Le vainqueur du prix (Call for Code Global Prize) sera annoncé le 13 octobre prochain.

En savoir plus ou s’inscrire au Call for Code Global Challenge
En savoir plus sur les services IBM Cloud et Watson

Et vous ?

Que pensez-vous de cette initiative d'IBM ?
Comptez-vous participer à la compétition ?

Voir aussi :

IBM lance 18 nouvelles zones de disponibilité afin de déployer de nouveaux centres de données qui vont servir au cloud hybride pour les entreprises
Le ministère australien de la défense investit 4 millions de dollars sur trois ans dans IBM Watson pour ses besoins d'intelligence artificielle
Sommet Tech for Good : IBM annonce la création de 1800 emplois en France dans les domaines de l'IA, la blockchain, le cloud computing et l'IdO
TrustChain : l'industrie de la joaillerie se tourne vers la blockchain d'IBM pour la traçabilité de ses produits
Q1 2018 : IBM annonce un chiffre d'affaires de 19,07 milliards de dollars US, soit une hausse de 5 % boostée par l'activité Cloud et les services


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de ShigruM ShigruM - Membre à l'essai https://www.developpez.com
le 02/08/2018 à 20:33
la seul solution est de réduire drastiquement la population humaine.

Avatar de eclesia eclesia - Rédacteur https://www.developpez.com
le 02/08/2018 à 23:18
Citation Envoyé par ShigruM Voir le message
la seul solution est de réduire drastiquement la population humaine.

Oui c'est la seule solution, les terres arables et l'eau potable sont en quantité limité.
On assèche mers et rivières, mer d'aral, mer de galilée, mer morte, le fleuve du colorado, ...etc...

Il faudrait réduire la population de moitié pour atteindre un niveau d'équilibre (et encore...).
Il faudrait réduire la population de deux tiers pour redonner une chance à la biodiversité de souffler et tenter de réduire la sixième extinction de masse des espèces.

Il n'y a pas besoin d'un algo pour prédire ou proposer une solution qu'aucun gouvernement n'a les ******* de mettre en oeuvre.
Je ne parle pas d'exterminiation, un meilleur controle des naissances, des taxes au dela d'un enfant par couple
ou la stérilisation volontaire homme/femme comme dans certains pays sont des solutions.

C'est en tout cas mon avis,
au vue de la quantité de film sur la fin du monde et les 'reset' post-apocalypse, c'est que tout le monde en est conscient et le voit venir.

A vous de voir comment on se le fait : a la madmax ? une famine mondiale ? une guerre ? ou une solution plus paisible ?
Avatar de goof_22 goof_22 - Membre du Club https://www.developpez.com
le 03/08/2018 à 0:33
Citation Envoyé par ShigruM Voir le message
la seul solution est de réduire drastiquement la population humaine.

Ou de diminuer drastiquement la consommation par habitant.
Si on vivait comme dans les pays les plus sobre il y aurai de la place pour le double de population sur la terre. Et sans empiété dans les réserves.

Je pense que t'a solution est plus facile à mettre en place, par contre elle passe par un génocide. Et pour limiter le nombre de mort, elle devrait au maximum toucher les pays les plus riches plutôt que les pays les plus pauvres.
Après réduire drastiquement la consommation serait très compliquer à mettre en place, l'humain à un aversion a la perte ( il sur estime les pertes ).
Serait tu prêt à ne plus avoir de pc ni télé ni console ni smartphone?

A noter que Dirtybiology a fait plusieurs vidéo sur youtube à ce sujet. Par exemple une vidéo explique que la population devrait se stabiliser d'elle même par contre cela prendra du temps(2 génération je croix ), en gros le nombre de naissance dépend de la mortalité enfantine des générations précédentes. On voit bien que dans les pays riche on est en moyenne a 2 enfant voir moins sans contrôle et que cela s'est fait tout seul. Mais nous avons aussi eu une explosion démographique avant que cela ce stabilise.

Pour conclure je dirait que préférons nous, une mortalité drastique( et qui devrait être d'autant plus forte dans les pays riche) ou une baisse de consommation drastique?
Perso je préfère la seconde, par contre je trouve la politique mondial, même l'humanité vont dans l'autre sens. Et je dirais que c'est peut être normal car consommer moins fait rêver personne mais la VR, les derniers jeux vidéos, les derniers smartphone, ect, tout cela fait rêver.
Et peut être aussi que c'est plus facile pour l'homme de faire, par exemple des système pour prévenir éviter les catastrophe.
Que d'arrêter de faire.

Et pour un peu d'espoir, a partir du moment où on la laisse la vie/la nature tranquille, elle aura tendance à ce régénérer rapidement.
En permaculture il parle de régénerer des sol mort en 4 les aidants et 10 ans en laissant faire la nature.
Avatar de marsupial marsupial - Membre émérite https://www.developpez.com
le 03/08/2018 à 10:26
Un élément non pris en compte dans les catastrophes naturelles réside dans la surconsommation. Depuis le 1er août, la population mondiale vit à crédit de la nature. L'explosion démographique n'y est pour rien mais il faut par exemple 5 planètes à l'humanité pour vivre comme des américains pour satisfaire leur consommation ou 2.8 planètes pour les français. Nous ne sommes pas en surpopulation mais en surconsommation. La corrélation peut être faite avec le réchauffement climatique. Nous consommons beaucoup trop d'énergies fossiles pour que cela dure. La prochaine décennie va être un défi pour l'humanité pour consommer durable et raisonnable. Pour ne plus gaspiller, il faut détruire le modèle de la grande distribution qui jette énormément d'invendus.

Une projection par une IA donnerait le point de rupture entre 2025 et 2030 où ce sera la guerre pour conserver notre train de vie. Surtout avec une guerre commerciale comme l'a déclenchée Donald Trump. Lequel a proposé de réduire les conditions de consommation des automobiles en les faisant passer de 5l/100km à 6l/100km contribuant ainsi plus fortement à l'effet de serre. Les Etats-Unis sont le 2e plus gros pollueur de la planète derrière les chinois. Mais il vit 325 millions d'américains pour 1.3 milliard de chinois.

Voilà où nous en sommes : une planète qui va être à bout de souffle générant des tensions insupportables, des réserves naturelles qui s'épuisent laissant bientôt notre espèce au pied du mur. Sans réaction immédiate allant dans le bon sens, nous allons nous mettre en grand danger d'extinction. Et plus nous tarderont, plus les solutions seront désespérées. Et le bout du désespoir sera une guerre pour de mauvaises raisons si tant est qu'il y est de bonnes raisons pour la guerre.
Avatar de eclesia eclesia - Rédacteur https://www.developpez.com
le 03/08/2018 à 13:55
Citation Envoyé par goof_22 Voir le message
Et pour un peu d'espoir, a partir du moment où on la laisse la vie/la nature tranquille, elle aura tendance à ce régénérer rapidement.
En permaculture il parle de régénerer des sol mort en 4 les aidants et 10 ans en laissant faire la nature.
Ca n'est que le sol, le temps d'obtenir une couche utilisable d'humus pour de la culture, ce n'est que la première étape.

Il faut que les plantes buissonnière, puis les arbres, les petit animaux, puis les oiseaux et le gibier reviennent l'un après l'autre.

Tu oublis les destructions, les mines a ciel ouvert, les décharges, les dépôts de produits toxiques, nucléaires, pétroliers.
Sans oublier tous le bétonnage, les bâtiments à enlever et le fond des cours d'eaux.

Et les océans, tous les déchets dans les fonds marins, ou le continent de plastique a ne pas oublier ...

Il y a un travail de dépollution considérable pour que la nature arrive à se réinstaller dans de nombreuses zones.

Citation Envoyé par goof_22 Voir le message
réduire drastiquement la consommation
C'est une approche aussi, mais elle passe par l'éducation des nouvelles générations et des notres.
Oui c'est possible comme au Japon où il y a une culture qui va en se sens.

Mais dans les pays occidentaux, il ne faut pas rêver, les francais y compris sont des gros dégueulasses, il suffit de regarder n'importe où, dans la rue ou le chemin de rando, entre les mégots, les capsules de bière, les canettes, les plastiques ..... c'est pitoyable.
Il faudrait attendre trente ans pour que les gens se comportent convenablement en suffisamment grand nombre pour faire une différence, mais ca sera trop tard.

C'est bien beau d'être optimiste, mais vu la gravité c'est de l'inconscience.
Avatar de goof_22 goof_22 - Membre du Club https://www.developpez.com
le 05/08/2018 à 1:49
Citation Envoyé par eclesia Voir le message
Ca n'est que le sol, le temps d'obtenir une couche utilisable d'humus pour de la culture, ce n'est que la première étape.

Il faut que les plantes buissonnière, puis les arbres, les petit animaux, puis les oiseaux et le gibier reviennent l'un après l'autre.

Tu oublis les destructions, les mines a ciel ouvert, les décharges, les dépôts de produits toxiques, nucléaires, pétroliers.
Sans oublier tous le bétonnage, les bâtiments à enlever et le fond des cours d'eaux.

Et les océans, tous les déchets dans les fonds marins, ou le continent de plastique a ne pas oublier ...

Il y a un travail de dépollution considérable pour que la nature arrive à se réinstaller dans de nombreuses zones.
Je suis d'accord, mais 10 ans ça reste cours pour 70 année de production intensive avec plus aucune vie dans le sol.
C'est sure que au niveau de la planète ce serait bien plus long mais ce serait plutôt rapide au vue des dégâts que nous avons fait.
Mais cela nécessiterait un réel changement. Et je pense que nous en somme encore loin.

Citation Envoyé par eclesia Voir le message
C'est bien beau d'être optimiste, mais vu la gravité c'est de l'inconscience.
J'ai bien dis qu'un changement drastique serait nécessaire avant. Je pense que c'est une bonne chose de dire que si on faisait ce qu'il fallait de notre coter, la planette ce régénérerait relativement rapidement( si c'est déjà foutu, à quoi bon essayer? ).

Si nous ne fesons rien la planette deviendra hostile à un point que très peu de l'humanité aura survécu. Alors la planette rependra sont cycle de régénération et l'humanité aura appris la leçon si elle est encore en vie.
Avatar de GUYZOO GUYZOO - Membre à l'essai https://www.developpez.com
le 11/08/2018 à 18:50
Bonjour,
je voudrais connaître le nombre maximum de personnes pour former une équipe?
Contacter le responsable de la rubrique Accueil