Valve déclare qu'il va désormais permettre la publication de tout contenu sur sa vitrine Steam
à moins que le contenu soit illégal ou du trolling

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Il y a quelques jours, Valve a décidé de supprimer de sa vitrine Steam un jeu de simulation de tir de masse en milieu scolaire. Après que Valve a décidé de supprimer plusieurs jeux érotiques et a pourtant approuvé le simulateur de violence contre les femmes Agony, les utilisateurs ont commencé à se demander ce qui se passe avec les lignes directrices de contenu publié sur Steam.

Erik Johnson, le directeur de Valve, a décidé de publier un long billet de blog sur le sujet intitulé « Qui pourrait être sur le Store de Steam ? » où il avoue que son personnel lui-même se bat sur la question.

« Récemment, il y a eu beaucoup de discussions communautaires autour du type de jeux que nous autorisons sur Steam Store. Comme c'est souvent le cas, la discussion nous a amenés à passer du temps à examiner ce que nous faisons, pourquoi nous le faisons et comment nous pourrions le faire mieux. La prise de décision dans ce domaine est particulièrement difficile, et nous avons vraiment eu du mal à le faire. Contrairement à de nombreuses suppositions, ce n'est pas un espace que nous avons automatisé - les humains chez Valve sont très impliqués, avec des groupes de personnes regardant le contenu de chaque titre controversé qui nous est soumis. De même, les gens ont faussement supposé que ces décisions sont fortement affectées par nos processeurs de paiement, ou par des groupes d'intérêts extérieurs. Non, c'est juste que nous sommes aux prises avec un problème vraiment difficile », a-t-il indiqué en guise d’introduction.

Toutefois, il regrette que les difficultés que lui et ses collaborateurs ont eu sur la question aient entraîné beaucoup de confusion parmi leurs clients, leurs partenaires développeurs et même entre les employés. « Nous avons donc réfléchi à ce que nous voulons faire et nous aimerions en parler maintenant. Mais nous pensons également qu'il est essentiel de parler de la façon dont nous sommes arrivés à notre position, afin que vous puissiez comprendre les compromis que nous faisons ».

Le débat est recentré

Pour le directeur, le problème ne consiste pas simplement à savoir si Steam Store doit contenir des jeux à contenu adulte ou violent. Au lieu de cela, il s'agit de savoir si le magasin contient des jeux dans toute une gamme de sujets controversés - la politique, la sexualité, le racisme, le sexe, la violence, l'identité, et ainsi de suite. En outre, il existe des sujets controversés qui sont spécifiques aux jeux - comme ce qui constitue même un « jeu », ou quel niveau de qualité est approprié avant que quelque chose puisse être publié.


« Les questions courantes que nous nous posons lorsque nous essayons de prendre des décisions n'ont pas aidé dans cet espace. Qu'est-ce que les joueurs souhaitent que nous fassions ? Qu'est-ce qui les rendrait les plus heureux ? Ce qui est considéré comme une discussion / un comportement / une image acceptable varie de manière significative à travers le monde, socialement et légalement. Même lorsque nous choisissons un pays ou un état, les définitions juridiques de ces sujets peuvent être trop larges ou trop vagues pour nous permettre d'éviter de prendre des décisions subjectives et interprétatives. La dure réalité de cet espace, qui est à la base de notre dilemme, est qu'il n'y a absolument aucun moyen de naviguer sans que certains de nos joueurs soient vraiment en colère ».

En outre, les débats en ligne autour de ces sujets se déroulent également à l'intérieur de Valve. « Nous ne sommes pas tous d'accord sur ce qui mérite d'être sur le Store. Donc, quand nous disons qu'il n'y a pas moyen d'éviter de rendre fous des gens quand ils prennent des décisions dans ce domaine, nous incluons nos propres employés, leurs familles et leurs communautés ».

La décision ?

« Nous avons donc fini par revenir à l'un des principes fondateurs de Steam, et plus récemment, lorsque nous avons travaillé sur Steam Direct pour ouvrir le Store à beaucoup d'autres développeurs: Valve ne devrait pas décider de cela. Si vous êtes un joueur, nous ne devrions pas choisir pour vous le contenu que vous pouvez ou ne pouvez pas acheter. Si vous êtes un développeur, nous ne devrions pas choisir le contenu que vous êtes autorisé à créer. Ces choix devraient vous revenir. Notre rôle devrait être de fournir des systèmes et des outils pour soutenir vos efforts pour faire ces choix pour vous-même, et pour vous aider à le faire d'une manière qui vous met à l'aise ».

Avec ce principe à l'esprit, Valve a décidé que la bonne approche consiste à tout autoriser sur le Steam Store, « à l'exception de ce que nous jugeons illégal ou être du trolling ». Pour le directeur, « Adopter cette approche nous permet de moins nous concentrer sur la surveillance de ce qui devrait être sur Steam, et plus sur la construction des outils pour donner aux gens le contrôle sur le type de contenu qu'ils voient. Nous avons déjà quelques outils, mais ils sont trop cachés et pas assez complets. Nous allons vous permettre de remplacer nos algorithmes de recommandation et de masquer les jeux contenant les sujets qui ne vous intéressent pas. Donc, si vous ne voulez pas voir les jeux d'anime sur votre boutique, vous serez en mesure de faire ce choix. Si vous voulez plus d'options pour contrôler exactement les types de jeux que vos enfants voient lorsqu'ils naviguent sur le Store, vous pourrez le faire. Et ce ne sont pas seulement les joueurs qui ont besoin de meilleurs outils - les développeurs qui construisent un contenu controversé ne devraient pas avoir à faire face au harcèlement parce que leur jeu existe, et nous allons créer des outils et des options pour les soutenir ».


Les implications

Comme Valve l’a rappelé au départ, les lois varient d'un pays à l'autre, de sorte que les questions de ce qui est légal ou non seront traités au cas par cas. « Notre idée actuelle est de pousser les développeurs à divulguer tout contenu potentiellement problématique dans leurs jeux pendant le processus de soumission, et cesser de faire des affaires avec l'un d'entre eux qui refusent de le faire honnêtement. Nous continuerons à effectuer des évaluations techniques des soumissions, rejetant les jeux qui ne les réussissent pas tant que leurs problèmes n'ont pas été résolus ».

Qu'est-ce que cela signifie ? « Cela signifie que Steam Store contiendra des choses que vous détestez, et que vous estimez ne pas devoir exister. À moins que vous n'ayez aucune opinion, c'est garanti. Mais vous allez également voir des choses sur le Store que vous pensez être à leurs places et que d’autres personnes vont détester ou voudront qu'elles n'existent pas ».

« Cela signifie également que les jeux que nous autorisons sur le Store ne reflèteront pas les valeurs de Valve, au-delà de la simple croyance que vous avez tous le droit de créer et de consommer le contenu que vous choisissez. Les deux points ci-dessus s'appliquent également à Valve. Si vous voyez quelque chose sur Steam qui, selon vous, ne devrait pas exister, il est presque certain que quelqu'un chez Valve le pense comme vous ».

En clair, si Valve autorise la publication de jeu sur son Store Steam, cela ne signifie pas qu’il l’approuve ou qu’il approuve le message transmis par le jeu. « Si vous êtes un développeur de jeux offensifs, nous n’allons pas être de ceux qui vous soutiennent contre toutes les personnes que vous offensez. Il y aura des gens dans toute la communauté Steam qui détestent vos jeux et espèrent que vous n'arriverez pas à trouver un public, et il y aura des gens ici chez Valve qui ressentiront exactement la même chose. Cependant, offenser quelqu'un ne devrait pas enlever la voix de votre jeu. Nous croyons que vous devriez être capable de vous exprimer comme tout le monde et de trouver d'autres personnes qui veulent jouer à votre jeu. Mais c'est tout ».

Source : billet sur Steam

Et vous ?

Que pensez-vous de la décision de Valve ?

Voir aussi :

Postmortem de Soul of Mask, un jeu de lilington, membre de Developpez.com, disponible sur Steam
L'application Steam Link de Valve ne sera plus disponible pour iOS, Apple évoque des « conflits commerciaux » pour justifier le blocage
Vous serez bientôt en mesure de faire un streaming des jeux de votre bibliothèque Steam sur vos smartphones, grâce à l'application Steam Link
Steam supporte les manettes Switch Pro de Nintendo
Valve supprime les jeux d'un studio disponible sur sa plateforme Steam, après une fraude aux commentaires


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de onilink_ onilink_ - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 07/06/2018 à 15:39
Je n'ai pas l'impression que ça changera grand chose, ça fait quelques années qu'ils ne font plus vraiment le tris, a première vue (quand on voit le nombre de sous jeux faits en 2 jours que l'on peut croiser)...

Ça ne serait pas un problème si leur système de tris/recherche/etc était efficace.
Je le trouve vraiment mauvais pour ma part. A chaque fois que je cherche des jeux d'un certain style, ou en utilisant les recommandation en dessous d'un jeu pour trouver ceux d'une même catégorie, c'est toujours n'importe quoi (beaucoup de jeux sans rapport et de mini jeux pourris a 2€).
Leur système de tag est assez aléatoire aussi. Difficile a utiliser correctement.

Au final je découvre beaucoup de jeux sur youtube ou via le bouche a oreille.
Je trouve ça triste cette transformation de steam en store mobile like de mauvaise qualité.
Avatar de Karshick Karshick - Membre du Club https://www.developpez.com
le 07/06/2018 à 16:02
Pas d'accord.

A partir du moment ou un jeu est dans la légalité, qu'est-ce qui justifierait le fait que Valve aie décidé de ne pas sortir ce jeu sur leur plateforme ?
Le fait que ce soit un jeu mauvais ne justifie en aucun cas une interdiction de vente. Par contre, peu de gens l'achèteront.

Par contre, je suis d'accord que leur système de recherche pourrait être amélioré même si, en allant voir les fiches des jeux appréciés, il est possible de faire de belles trouvailles grâce a la liste de jeux similaires.
Avatar de ShigruM ShigruM - Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
le 07/06/2018 à 16:19
Citation Envoyé par onilink_ Voir le message
Je n'ai pas l'impression que ça changera grand chose, ça fait quelques années qu'ils ne font plus vraiment le tris, a première vue (quand on voit le nombre de sous jeux faits en 2 jours que l'on peut croiser)...

Ça ne serait pas un problème si leur système de tris/recherche/etc était efficace.
Je le trouve vraiment mauvais pour ma part. A chaque fois que je cherche des jeux d'un certain style, ou en utilisant les recommandation en dessous d'un jeu pour trouver ceux d'une même catégorie, c'est toujours n'importe quoi (beaucoup de jeux sans rapport et de mini jeux pourris a 2€).
Leur système de tag est assez aléatoire aussi. Difficile a utiliser correctement.

Au final je découvre beaucoup de jeux sur youtube ou via le bouche a oreille.
Je trouve ça triste cette transformation de steam en store mobile like de mauvaise qualité.

Je ne suis pas d'accord, c'est votre avis personnel/subjectif de dire que ce jeu à 2€ est pourris, d'autre peuvent l'aimer !

Je préfère un "store mobile like de mauvaise qualité" ou l'on peut trouver de tous, du bon ou de la merde (basé sur mon avis subjectif)
qu'un store ou tous dois passé par dieu pour savoir ce qui est bien ou pas.

Je ne sais pas pour vous mais moi pour prendre la décision d'acheter un produit ou pas, je m'en remet a mon jugement, pas a dieu Valve/Apple/MS...etc.
Avatar de Michel Rotta Michel Rotta - Expert éminent https://www.developpez.com
le 07/06/2018 à 16:37
Citation Envoyé par Karshick Voir le message
A partir du moment ou un jeu est dans la légalité, qu'est-ce qui justifierait le fait que Valve aie décidé de ne pas sortir ce jeu sur leur plateforme ?
Je suis presque d'accord mais qu'est-ce qu'un jeu qui "est dans la légalité" quand une plateforme international touche potentiellement tous les pays ? Le pays de l'éditeur du jeu ? Le pays du joueur ? Le pays du mec qui voit passer le jeu sur le store ? Ou alors on ne prend le jeu que s'il est interdit dans tous les pays ? Ou que s'il est autorisé dans tous les pays ? Et si on met un accès en fonction du pays du client/joueur, comment on le détermine (adresse IP, déclaration volontaire) ?

Il y a de nombreuses questions autour de cette réflexion pleine de bon sens.
Avatar de Karshick Karshick - Membre du Club https://www.developpez.com
le 07/06/2018 à 16:50
Vu que Steam connait l'emplacement géographique de tous les utilisateurs (il suffit de voir les heures de sorties qui changent suivant le pays), il est possible pour eux de cacher tel ou tel jeu du magasin pour tel ou tel pays.

Après évidement on peut contourner ça en utilisant un VPN mais vu qu'il est possible d'importer quelque chose qui est interdit dans ton pays, je pense que ce n'est pas leur problème.
Avatar de ShigruM ShigruM - Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
le 07/06/2018 à 17:11
Citation Envoyé par Michel Rotta Voir le message
Je suis presque d'accord mais qu'est-ce qu'un jeu qui "est dans la légalité" quand une plateforme international touche potentiellement tous les pays ? Le pays de l'éditeur du jeu ? Le pays du joueur ? Le pays du mec qui voit passer le jeu sur le store ? Ou alors on ne prend le jeu que s'il est interdit dans tous les pays ? Ou que s'il est autorisé dans tous les pays ? Et si on met un accès en fonction du pays du client/joueur, comment on le détermine (adresse IP, déclaration volontaire) ?.
la réponse est simple : les pays ou il est illégal, steam ne pourra pas le vendre et devra donc le cacher/masquer de son store.
Un peu comme quand tu compare le catalogue Netflix francs et USA, au US y'a 10 fois plus de truc parce les éditeurs ont interdit de commercialiser certaines oevres en france ou certains films sont interdit en France.

la dessus je ne vois donc aucun probleme, quand la chine interdit une app dans le Apple store par exemple, Apple continue quand même de proposer l'app dans les autres pays.
Avatar de Michel Rotta Michel Rotta - Expert éminent https://www.developpez.com
le 07/06/2018 à 17:54
Alors tu n'es pas vraiment sur un téléphone, un peu plus sur un ordi, donc, changer l'adresse et l'origine de l'adresse n'est pas très compliqué (quoique, les VPN sur les téléphones ça marche aussi). De plus que ce passe-t-il si toi tu achètes un jeu autorisé et que tu vas te balader une semaine en Chine où il est interdit ? Et quid d'un citoyen Chinois en séjour en France et qui retourne au pays du soleil défendu ?

Sur Netflix je crois que c'est ta CB qui défini ton pays, mais pas sûr, je n'ai pas de compte sur ce truc. Le système de la CB pourrait d'ailleurs être utilisé sur steam.

La gestion de ses interdiction territoriales à gérer dans l’univers immatériel d'internet est et va rester difficile.
Avatar de Bousk Bousk - Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
le 07/06/2018 à 18:03
La région sur Netflix dépend de ton adresse IP. Et l'utilisation d'un VPN peut entraîner un ban.
Oui tu peux changer ta région sur téléphone aussi, et ? Voir Pokemon GO qui n'était disponible que dans certains pays et pourtant le monde entier y jouait, justement en changeant leur région pour accéder au store de la région où il était disponible.
Il pourrait être possible de bloquer un jeu si tu rentres dans une région où il est interdit. C'est possible si tu as une connexion, mais tu peux jouer à certains jeux sans être connecté, et il serait quand même installé sur ta machine, donc même si Steam l'enlève de ta liste, il est toujours accessible sur ton disque dur.
Non il n'y a pas de solution magique, ça n'empêche pas de mettre certains restrictions en place (ce que font les téléphones), ça bloque le tout-venant, et c'est suffisant parce que ce sont eux les plus nombreux. Bloquer les geeks et autres acharnés qui essayeront coute que coute de trouver une parade n'a aucun intérêt, ils trouveront toujours une parade.

Vu que Steam connait l'emplacement géographique de tous les utilisateurs
Steam utilise une table de lookup selon ton adresse IP.
Avatar de ShigruM ShigruM - Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
le 07/06/2018 à 18:11
Citation Envoyé par Michel Rotta Voir le message
Alors tu n'es pas vraiment sur un téléphone, un peu plus sur un ordi, donc, changer l'adresse et l'origine de l'adresse n'est pas très compliqué (quoique, les VPN sur les téléphones ça marche aussi). De plus que ce passe-t-il si toi tu achètes un jeu autorisé et que tu vas te balader une semaine en Chine où il est interdit ? Et quid d'un citoyen Chinois en séjour en France et qui retourne au pays du soleil défendu ?

Sur Netflix je crois que c'est ta CB qui défini ton pays, mais pas sûr, je n'ai pas de compte sur ce truc. Le système de la CB pourrait d'ailleurs être utilisé sur steam.

La gestion de ses interdiction territoriales à gérer dans l’univers immatériel d'internet est et va rester difficile.
Netflix ou spotify y arrive bien, je vois ou est la différence avec steam.
C'est très facile de faire un blocage par pays/région.

Mais moi je parlais pas de l'aspect technique car c'est effectivement impossible et on s'en moque
Moi je parlais de l'aspect juridique qui est très facile de mettre en place, sur android les applications interdite dans certaines régions se contente de regarder le pays que tu a mis dans le menu paramètre... cela semble suffire amplement aux yeux de la justice c'est tous ce qui compte.

Vouloir bloquer pour de vrai ces contenues la par contre c'est impossible (ils serons téléchargé sur les sites de torrent illégalement de toute manière) cela n'a aucun intérêt, l’intérêt et purement juridique pour faire plaisir aux états et aux majors/éditeurs.
Avatar de Aiekick Aiekick - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 07/06/2018 à 20:45
ca va etre encore plus difficile pour un independant d'etre visible si ils laissent toutes les merdes s'afficher... comme sur le google play
Contacter le responsable de la rubrique Accueil