Un hacker canadien écope de 5 ans de prison dans le piratage de 500 millions de comptes Yahoo
Pour avoir travaillé pour les espions russes

Le , par Ludovic Barry, Chroniqueur Actualités
En avril 2017, Roman Seleznev, un hacker russe est condamné à 27 ans de prison aux États-Unis pour vol de numéros de carte de crédit. Cette sentence est d'ailleurs la plus lourde jamais enregistrée aux États-Unis contre un hacker.

Hier, Karim Baratov, un jeune canadien de 23 ans a été condamné à cinq (5) ans de prison mardi pour son rôle dans le piratage d'au moins 500 millions de comptes Yahoo et pour avoir involontairement travaillé pour des espions russes, selon des agents fédéraux américains. En effet, Baratov a plaidé coupable en novembre dernier à neuf (9) accusations de piratage informatique. De plus, il a avoué avoir mis à disposition de ses clients un service de piratage de courriel sur le Web pour un montant de 100 $ depuis plus de 7 ans. Mais selon ctvnews, pour les procureurs américains, il était « un hacker international à embaucher » qui a piraté indistinctement pour des clients qu'il ne connaissait pas ou qu'il n'a pas vérifiés, y compris des douzaines d'emplois payés par le Service fédéral de sécurité de la Russie.


(Karim Baratov/ Photo prise sur Facebook)

Selon le ctvnews, pendant que le processus judiciaire suivait son cours après l'arrestation de Baratov en mars 2017 à Hamilton, les procureurs américains ont déclaré dans les journaux judiciaires que le site Web de Baratov en langue russe nommé « webhacker » annonçait des services de « piratage de comptes de courrier électronique sans prépaiement ». Aussi, les procureurs américains ont ajouté que le service de sécurité russe a embauché Baratov pour cibler des douzaines de comptes de courriel en utilisant l'information obtenue à partir du piratage de Yahoo. Les procureurs ont fait valoir que le Service fédéral de sécurité de la Russie visait les journalistes russes, les fonctionnaires des gouvernements américain et russe et les employés des services financiers et d'autres entreprises privées.

Pour justifier la peine de 5 ans de prison, le juge au cours de l'audience a déclaré : « La dissuasion est particulièrement importante dans une affaire comme celle-ci ». Aussi, le juge a rejeté l'appel des procureurs pour une peine de prison de près de 10 ans, notant l'âge de Baratov et un casier judiciaire vierge avant son arrestation.

Toutefois, il est important de de souligner selon ctvnews que les services de piratage de Baratov lui ont permis d'avoir plus 1,1 million de dollars. Néanmoins, Baratov s'est excusé auprès de ceux qu'il a piratés et a promis « d'être un homme meilleur » et d'obéir à la loi dès sa libération. Le juge a dit qu'il est probable que Baratov soit déporté une fois libéré de prison.

Source : ctvnews

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?
Cette peine ne parait-elle pas sévère ?

Voir aussi

Les États-Unis accusent deux hackers russes et deux agents du FSB du piratage des 500 millions de comptes Yahoo sur la base de l'enquête du FBI
USA : un hacker russe écope de 27 ans de prison pour vol de numéros de carte de crédit la sentence la plus lourde contre un hacker dans le pays
USA : un hacker russe reconnaît avoir utilisé un botnet pour infecter des milliers de serveurs dans le monde et gagné plusieurs millions de dollars


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Contacter le responsable de la rubrique Accueil