Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Windows Phone 7 : les 41 rubriques du futur Marketplace
Quelle question souhaitez-vous poser à Microsoft sur sa future galerie ?

Le , par Kerod

0PARTAGES

3  0 
Mise à jour du 21/01/11, par Hinault Romaric

Un récent bilan de la galerie de Windows Phone 7 par Microsoft révèle que depuis son lancement, il y a de cela trois mois, 6 200 applications ont été proposées et validées (soit une augmentation de 700 applications depuis la dernière annonce lors du CES).

Les applications françaises ne sont pas en reste avec 500 applications gratuites. Un chiffre qui est dû à la volonté de Microsoft France « d’offrir le meilleur aux français grâce à ses partenariats stratégiques avec des experts en technologie Microsoft », explique la filiale.

« Nous sommes fiers de pouvoir nous associer à des agences mobiles reconnues comme Backelite, Tequilarapido, Redshift ou encore Adenyo pour poursuivre le développement du Marketplace. Nous ne sommes pas dans une course à la taille mais souhaitons répondre au plus près aux attentes des utilisateurs », souligne Julien Codorniou, directeur du développement de la division plateforme et écosystème de Microsoft. « Miser à la fois sur nos partenaires experts en technologie Microsoft comme Silverlight mais aussi sur des férus de technologie nous permet de répondre à tous les besoins : fournir des applications indispensables au quotidien et proposer des applications originales exclusives à Windows Phone 7 ».

Mais ce qui prime chez Microsoft, et que confirme à nouveau Julien Codorniou qui nous avait donné une interview sur le sujet, reste la volonté de déployer une stratégie de « qualité pas de quantité ».

Source : Communiqué de presse

Et vous ?

Avez-vous soumis une application à Microsoft ? A-t-elle été validée ?

En collaboration avec Gordon Fowler

Windows Phone 7: une fonctionnalité pour suivre les ventes
Et l'évolution commerciale de ses applications arrive dans le MarketPlace

Mise à jour du 10/12/10, Par Hinault Romaric

Les développeurs d’applications pour Windows Phone 7 peuvent désormais avoir un rapport sur l’évolution des ventes de leurs produits sur le MarketPlace de Microsoft.

Sur différentes plate-formes, des outils sont mis à la disposition des développeurs. C’est notamment le cas avec l’outil de gestion des applications sur l’APP market d’Apple iTunes connect ou encore l’application Google’s Android Developer Console sur l’Android Market de Google .

Mais ce n'était pas le cas du MarketPlace de Windows Phone 7.

Microsoft vient de remédier à ce problème en sortant une nouvelle fonctionnalité intégrée à l’App Hub’ (outils permettant aux développeurs de soumettre leurs applications et gérer les détails de leur compte).

Cette fonctionnalité (accessible depuis l’onglet Rapports) permet aux développeurs de générer des rapports de ventes et des statistiques sur l’évolution des ventes de leurs applications pendant une période choisie.

Un outil bienvenue, donc, pour les développeurs mobiles.

Et vous ?

Cette fonctionnalité vous manquait-elle ?

En collaboration avec Gordon Fowler

Maj de Hinault Romaric

Microsoft ouvre le Marketplace de Windows Phone 7
A tous les développeurs certifiés, et publie un guide de certification

Mise à jour du 08/11/10, par Hinault Romaric

Il existe déjà environ 1 400 applications disponibles sur le Marketplace de Windows Phone 7.

Mais jusqu'à présent, tous les développeurs ne pouvaient pas mettre leurs créations en vente ou en téléchargement gratuit sur la galerie.

A partir d'aujourd'hui, ce n’est plus le cas. Les développeurs peuvent désormais s’enregistrer et avoir accès au Marketplace. Seule obligation, passer l’étape de la certification

Pour l'occasion, Microsoft a donc décidé de publier un guide expliquant la marche à suivre.

Autre nouveauté, Redmond annonce la disponibilité des ressources supplémentaire pour les soumissions de dernières minute et le passage des tests de certification avant le lancement de lundi prochain de Windows phone 7 en Amérique du Nord.

Avec cette ouverture, Microsoft espère multiplier le nombre d'applications disponibles.

Mais en exigeant une certification, l'entreprise semble rester sur sa stratégie de « qualité pas de quantité ».

Vous pouvez télécharger le guide de la certification éditée par Microsoft sur cette page (PDF)

Source : Billet du Dr Doris Chen

Et vous ?

Que pensez-vous de ce revirement de situation ? Cella va-t-il vous pousser à proposer votre application ?

En collaboration avec Gordon Fowler

« Nous ne chercherons pas à avoir 100.000 applications »
Microsoft ne veut pas d'une galerie comme celle d'Android ou de l'iPhone

Mise à jour du 12/10/10

La qualité. Pas la quantité.

Tel est le message qu'a fait passé hier après midi, Eric Boustouller, le PDG de Microsoft France, lors de sa présentation de Windows Phone 7 (et des 5 modèles qui arriveront le 21 octobre).

« Nous n'iront pas à la course au nombre. Nous ne chercherons pas à avoir 100.000 ou 200 000 applications mais les 10.000 de qualité qui correspondent aux besoins et aux attentes des utilisateurs » a-t-il annoncé.

Une manière - somme toute diplomatique - de renvoyer dos à dos Android Market et AppStore. Et de couper court aux questions de ceux pour qui le succès de Windows Phone 7 s'évaluera au nombre d'applications de sa galerie.

Sur ce point, le chemin choisi par Microsoft pour son Marketplace semble donc se rapprocher de celui de Blackberry.

Cette déclaration est aussi un moyen de faire retomber la pression autour de l'OS mobile, dont on sait qu'il est primordial pour l'avenir stratégique de la société.

Une interprétation confortée par le refus catégorique du PDG de Microsoft France de donner des objectifs précis ou une échéance pour un premier bilan : « Nous sommes des marathoniens », élude-t-il, « c'est dans le temps que l'on jugera notre stratégie ».

Une stratégie qui vise également à mieux répartir les revenus (« mieux partager la chaîne de valeur » pour reprendre les mots de Eric), notamment avec les opérateurs.
Les développeurs, eux, toucheront bien 70 % du prix de la vente de leurs applications.

Cette modération est cependant inattendue.

Certes le processus de validation drastique du Windows Marketplace ne permet pas d'atteindre des centaines de milliers d'applications rapidement. Mais le nombre record de SDK téléchargés (300.000), les concours de développement (dont le Challenge Développez), la communication de la société sur la simplicité des outils de création d'applications, sur la continuité dans le développement et sur la réutilisation du code réalisé avec .NET, C#, Silverlight ou Xna laissaient en effet penser que, dans ce domaine, Microsoft allait être plus gourmand.

Il n'en sera rien.

Quoiqu'il en soit, ce pari de la qualité peut fort bien s'avérer payant.

A condition qu'il s'agisse effectivement d'un choix, et pas simplement d'un objectif imposé par un trop faible attrait de l'OS.

Début de réponse le 21 octobre donc.

Et vous ?

Pensez-vous que cette stratégie de la qualité et non de la quantité des applications soit la bonne pour Windows Phone 7 ?

MAJ de Gordon Fowler

Windows Phone 7 : le calendrier d'ouverture du MarketPlace
pour les développeurs, la première vague de demandes se termine demain

Mise à jour du 05/10/10

On le sait à présent, le lancement officiel de Windows Phone 7 aura lieu le 11 octobre.

En parallèle, Microsoft, par la voix de Todd Brix, Senior Director du Marketplace Windows Phone, vient de dévoiler aux développeurs le calendrier d'ouverture de la galerie d'application liée à l'OS.

Dans un premier temps, seules les applications (finalisées) des développeurs déjà enregistrés seront soumises au processus de validation. Puis progressivement, le Marketplace s'ouvrira à tous.

Voici les quatre grandes étapes des 8 jours à venir :

Depuis hier (4 octobre), les développeurs enregistrés ont reçu un mail les invitant à demander l'accès à la galerie, un accès qui leur permettra par la suite d'envoyer en priorité leurs applications.

Demain (le 6 octobre), cette première phase d'invitaion se terminera. Après cette date, la soumission et l'analyse des applications se fera lors d'une deuxième vague de validation ultérieure. Les 2.000 premières demandes du 4 au 6 seront « servies ». Les développeurs concernés recevront des conseils et toutes les informations nécessaires pour accéder à la galerie.

Le 11, ces mêmes développeurs recevront les instructions pour soumettre leur application (envoi des archives XAP) qui seront ainsi les premières publiées sur le Marketplace.

A partir du 12, une deuxième vague de validations se fera sur la base du « premier demandé, premier servi » jusqu'à l'ouverture complète de la galerie à tous les développeurs, une ouverture totalement publique qui devrait subvenir courant novembre.

Todd Brix précise que plus de 20.000 développeurs ont été formés pour l'occasion (et que 130.000 heures d'entrainement ont été dispensées sur le Net).

Avec les quasiment 500.000 SDK déjà téléchargés, il risque donc de y avoir un certain rush lors de cette première phase d'ouverture de la galerie de Windows Phone 7.

Et beaucoup d'applications pour les premiers acheteurs ?

Source : Billet de Todd Brix

Et vous ?

Avez-vous reçu ce mail et vous êtes vous inscrit ?

MAJ de Gordon Fowler

Windows Phone 7 : les 41 rubriques du futur Marketplace
Quelle question souhaitez-vous poser à Microsoft sur sa future galerie ?

Mise à jour du 01/09/10

On en saura (encore) un peu plus le 9 septembre prochain sur Windows Phone 7, le futur OS mobile de Microsoft ; date à laquelle se déroulera une conférence de presse sur les technologies 2010 – 2011 de la société.

En attendant, plusieurs informations filtrent en continu sur la nouvelle approche de Microsoft des smartphones : la modération de la galerie d'applications – plus proche de celle d'Apple que de l'approche Android (lire ci-dessous), le budget de lancement – qui avoisine le demi milliard de dollars, les technologies et outils de développement - .NET, Silverlight, XNA pour les jeux ... et aujourd'hui la structure du Marketplace.

L'information est encore assez confidentielle mais tout ce qu'il y a de plus officielle. Elle a été envoyée par mail à plusieurs développeurs impliqués dans Windows Phone 7. Développeurs qui se sont empressés de partager ce « menu » :

1. Books & Reference

  • eReader
  • Fiction
  • Non-fiction
  • Reference


2. Business
3. Entertainment
4. Finance

5. Games

  • Action & Adventure
  • Board & Classic
  • Card & Casino
  • Family
  • Music
  • Puzzle & Trivia
  • Shooter
  • Sports & Racing
  • Strategy
  • Xbox Companion


6. Health & Fitness
  • Diet & Nutrition
  • Fitness
  • Health


7. Lifestyle
  • Community
  • Food & Dining
  • Out & About
  • Shopping


8. Music & Video
9. Navigation
10. News & Weather
11. Photo
12. Productivity
13. Social
14. Sports
15. Tools


16. Travel
  • City Guides
  • Language
  • Planning
  • Travel Tools


La structure de la galerie se compose donc de 16 catégories et 41 sous-catégories.

La date d'ouverture est espérée pour début Octobre.

Une des nombreuses informations à confirmer jeudi en quinze.

Lire aussi :

Microsoft propose ses Cahiers de Vacances (et de rentrée) pour développeurs pour réviser en s'amusant Visual Studio 2010, Windows Phone 7, XNA, etc.

Et vous ?

Manque-t-il une rubrique que vous attendiez ?

Lors de cette conférence de presse, quelle question souhaitez-vous poser à Microsoft sur sa future galerie (et que nous poserons) ?

MAJ de Gordon Fowler

Microsoft dévoile le fonctionnement de son futur Marketplace
Pour Windows Phone 7 : comme sur l'AppStore les applications seront filtrées

Mise à jour du 15/06/10

Lors de la conférence annuel du TechEd de la semaine dernière, Microsoft a - en toute discrétion - livré des informations sur sa future galerie d'applications pour Windows Phone 7.

Une des confirmations les plus intéressantes du ReMIX 2010 de mai dernier (retrouvez l'intégralité du ReMIX 2010, la conférence de Microsoft France de mai dernier entièrement dédiée aux développeurs, en webcast) concerne l'apparition de versions « shareware » des applications. Ces versions seront limitées en fonctionnalités ou dans le temps et pourront être testées par l'utilisateur avant un éventuel achat.

Microsoft a également révélé qu'il avait fait le choix du filtrage pour son futur Windows Phone Marketplace.

Un choix qu'a également fait Apple sur l'AppStore, mais pas Google avec les applications pour Android.

Concrètement, les applications soumises passeront une batterie de tests techniques pour vérifier que le code ne contient pas de malware ou qu'il n'est pas susceptible de faire planter l'OS.

Dans un deuxième temps, le contenu même de l'application sera observé. « Nous vérifierons qu'il n'y a pas de contenus offensants » a ainsi déclaré Todd Biggs, responsable de la galerie, lors de sa présentation. Ce qui a fait dire à certains que Microsoft emboite le pas de Steve Jobs, qui déclarait il y a peu, « si vous voulez du porno sur vos smartphones, prenez Android ».

Les applications « non conformes » ne seront cependant pas automatiquement rejetées. « Nous dirons aux développeurs quel est le problème particulier pour qu'il puisse le régler. Nous avons eu beaucoup de témoignages qui nous disent que ces explications sont très importantes pour les développeurs ».

Des développeurs qui devront s'acquitter d'un droit d'entrée de 99 dollars pour pouvoir héberger leurs applications sur le Windows Phone Marketplace (on ne connait pas encore le prix en euros).

Une exception, l'accès à la galerie sera gratuit pour les étudiants.

Une fois ce droit d'entrée réglé, les développeurs pourront proposer autant d'applications payantes qu'ils le souhaitent. Mais seulement cinq applications gratuites. Chaque application gratuite supplémentaire donnera lieu à un surcoût de 20 dollars.

Ceci s'explique par le fait que Microsoft ne touche rien sur cette catégorie d'applications alors qu'il prélève une commission de 30 % sur les applications payantes (les développeurs gardant les 70 % restants).

Les modes de distribution seront de trois types : gratuite, gratuite avec de la pub ou payante. Une option permettra également de choisir une distribution « locale » (France par exemple), ou mondiale.

Pour mémoire, Microsoft a d'ores et déjà mis en ligne un kit de développement comprenant un SDK, des tutoriels, des vidéos de démonstration, des extraits de codes et même un « pas à pas » qui montre par l'exemple comment développer un jeu sur Windows Phone 7.

Ce kit de développement est gratuit.

Il est disponible ici.

Il vous sera certainement très utile pour participer au Challenge que Développez.com et Microsoft co-organisent sur Windows Phone 7 avec de très nombreux prix à gagner pour les développeurs.

Lire aussi :

Microsoft dévoile sa plateforme de développement pour Windows Phone 7 Series

Et vous ?

Que vous inspirent les conditions de ce futur Marketplace : sont-elles très bonnes, acceptables ou mauvaises ?

MAJ de Gordon Fowler

Microsoft a annoncé lors du Microsoft Worldwide Partner Conference de cette semaine la prochaine ouverture de son Windows MarketPlace qui aura lieu le 27 juillet et uniquement pour les développeurs et la soumission de leurs applications.

Cette boutique qui devait être, à la base, réservée aux mobiles sous Windows Mobile 6.5 pourrait s'étendre à Windows Mobile 6.0 et 6.1 avant la fin de l'année.

Enfin, les applications de la boutique Microsoft devrait être disponible au téléchargement dès cet automne certainement.

A l'heure où Apple fête son milliard et demi d'application sur son AppStore, Microsoft se prépare à lancer son premier système de téléchargement d'application. Pensez-vous qu'il aura le même succès que l'AppStore ? Pensez-vous y soumettre vos applications, si vous développez pour Windows Mobile ?

Source

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de ixpe
Membre actif https://www.developpez.com
Le 05/10/2010 à 13:58
http://social.msdn.microsoft.com/For...5-e2abed03749e

Installation de l'application

Comment installer des applications sur mon appareil ?

Les applications seront installées automatiquement lors de téléchargement de Marketplace.

Puis-je installer manuellement des applications sans utiliser Marketplace ?

Non, les applications "chargement latéral" ne sont pas autorisées. Le seul moyen d'obtenir des applications publiées sur votre périphérique est par le biais de Marketplace.

Comment puis-je tester mon application sur un périphérique si je ne peux pas installer ?

En tant que développeur enregistré sur Marketplace, vous pourrez enregistrer un nombre d'unités ou vous pouvez déployer directement votre application pour le test. Il n'est pas nécessaire de publier votre application sur Marketplace pour le tester.

Ma demande est pour mon entreprise / groupe spécifique de personnes seulement, comment distribuer l'application uniquement à eux sur Marketplace ?

Actuellement, Marketplace n'a pas la capacité de fournir des régions verrouillées pour des applications privées. Hormis quelques exceptions clés pour les opérateurs mobiles, il n'y a aucun moyen de cibler votre application à un groupe spécifique de personnes ou d'équipements pour l'instant.
Developpeur .Net, je commence a m interesser aux smartphones et a WP7.
Je trouve vraiment nul le fait d'etre bridé a ce point afin de partager de futures applications avec mon entourage...

Devoir être racketté de 100euros / an, d'etre limité a 5 appli gratuites sinon
Microsoft ne gagne pas assez d'$$$ : vraiment pénible tout ça!

Dommage, toutes ces conditions me font fuir pour aller sur une techno moins
verrouillée (ça existe j espere?).
4  0 
Avatar de lequebecois79
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 12/10/2010 à 10:18
il reste a voir si les applications seront réellement de qualité...
4  0 
Avatar de sinople
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 08/11/2010 à 16:10
Ce qui est vraiment dommage avec ces OS de Smartphones de dernière génération avec leur ''AppStore'' spécifiques, c'est le nombre de bâton placé dans les roues pour les outils pro "home (work plutôt) made".

Autant je comprends le système pour le grand public mais pour le monde pro c'est une *bip*...

Je rêve d'un article faisant le point sur le développement orienté professionnel sur les différentes plateformes actuelles.

Actuellement ça a l'air d'une telle gabgie que ça ne donne vraiment pas envie de se lancer dedans. Je suis le seul à penser ça?
3  0 
Avatar de Plageman
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 15/06/2010 à 14:10
La question (pour moi en tout cas), c'est surtout de savoir si le MarketPlace est obligatoire, parce que pour le déploiement en entreprise c'est particulièrement idiot !
2  0 
Avatar de antoinev2
Membre averti https://www.developpez.com
Le 15/06/2010 à 16:42
Pas idiot de tester les applis, en quête de code malveillant notamment : ça évitera les jeux bidon qui ont pour véritable objectif de passer des appels à l'international...
2  0 
Avatar de Shionigami
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 12/10/2010 à 10:58
+1

Ce que j'espère surtout c'est que c'est pas juste pour dire qu'il y a un manque d'intérêt pour l'OS et justifier le manque d'appli sur le MarketPlace, car je trouve cette politique bien meilleure que sur l'AppStore et Android Market, pollué par une armada d'appli inutiles... a un point que ça devient difficile de s'y retrouver x__x

Surtout que... ça sert à quoi d'avoir 100.000 appli, qui peut toutes les tester ?

Espérons que ça aille dans le bon sens en tout cas !
2  0 
Avatar de youri89
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 13/10/2010 à 18:45
Citation Envoyé par iznogoudmc Voir le message
Sur ce point je suis d'accord : la vente ne se fera pas en fonction de la qualité du produit, ce n'est donc pas sur ce terrain que s'est positionné MS
Tu as l'air d'en savoir plus que moi. Perso, j'ai pas encore vu de téléphone avec WM7 pour en juger. Tu dois avoir eu plus de chance que moi.

Quand à la qualité du produit, tout dépend de l'utilisation que tu en fais et ce que tu lui demandes.

Donc ton OS mobile idéal ne sera pas obligatoirement mon OS mobile idéal car on a pas les même besoins.
2  0 
Avatar de youri89
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 14/10/2010 à 9:22
Citation Envoyé par iznogoudmc Voir le message
savoir qu'ils doivent ajouter le multi-taches et le copier/coller au minimum !)
Ben, ça existait déjà avec le Windows CE de mon Ipaq 3850, sur le WM 2003 SE du HP2210 et sur le WM 6.0 que j'ai actuellement sur le HP614.
Un clic appuyé avec le stylet sur une zone texte et tu as un menu qui s'ouvre avec Copier, couper... ou coller si tu as déjà quelque chose de copier.

Et plus sur les Ipaq 3850 et les HP2210, tu avais un bouton Itask qui permettait d'ouvrir une fenetre avec toutes les applis en cours et tu pouvais basculer de l'une à l'autre sans souci. (Notamment pour copier un texte d'une appli à l'autre comme copier dans le corps d'un mail l'adresse mail d'un de tes contacts ce que je faisais en 2001 avec le Ipaq 3850).

Je vois pas pourquoi ils le supprimeraient de WM7 ???

Surtout que c'est hyper pratique pour les applis métier.
2  0 
Avatar de youri89
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 14/10/2010 à 10:04
Exact et visiblement, ils ont accumulé les erreurs de l'IOS V1.

comme le souligne un commentaire que j'ai trouvé
MicroSoft devrait faire attention là car il risque de se faire trainer en justice par Apple pour violation de brevets sur des fonctionnalités essentielles et super-inventives de l'iphone OS :
- Monotâche
- Pas de copier-coller (au début)
- Fermeture aux applications extérieures sans passer par leur blanc seing.
- Fonctionnalités ultra-limitées
...
(Je suis moqueur)
Ben, on va rester sur WM6 ou WM6.5 en attendant que MS réalise ses erreurs.
2  0 
Avatar de camus3
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 08/11/2010 à 18:49
Autant je comprends le système pour le grand public mais pour le monde pro c'est une *bip*...
C'est une grosse erreur, ils veulent copier le business model d’Apple, mais ça ne fonctionnera pas. Un AppStore comme seul moyen d'installer des applications n'est pas du tout en phase avec le déploiement d'une application d’entreprise, c'est n'importe quoi... leur système va faire un flop puis ils retourneront à un système plus raisonnable.
2  0