Microsoft annonce la disponibilité de TypeScript 2.9 RC
Qui s'accompagne de la prise en charge des symboles et des littéraux numériques dans keyof

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Prise en charge des symboles et des littéraux numériques dans keyof

L'opérateur keyof de TypeScript est un moyen utile d'interroger les noms de propriétés d'un type existant.

Code TypeScript : Sélectionner tout
1
2
3
4
5
6
7
8
interface Person { 
    name: string; 
    age: number; 
} 
  
// Equivalent to the type 
//  "name" | "age" 
type PersonPropertiesNames = keyof Person;

Cependant, parce que keyofest antérieur à la capacité de TypeScript de raisonner sur des types de symboles uniques, keyof n'a jamais reconnu les clés symboliques.

Code TypeScript : Sélectionner tout
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
const baz = Symbol("baz"); 
  
interface Thing { 
    foo: string; 
    bar: number; 
    [baz]: boolean; // this is a computed property type 
} 
  
// Error in TypeScript 2.8 and earlier! 
// `typeof baz` isn't assignable to `"foo" | "bar"` 
let x: keyof Thing = baz;

TypeScript 2.9 modifie le comportement de keyof afin qu’il prenne en compte à la fois les symboles uniques et les types littéraux numériques. En tant que tel, l'exemple ci-dessus se compile maintenant comme prévu. keyof Thing se résume maintenant au type "foo" | "bar" | typeof baz.

Avec cette fonctionnalité, les types d'objets mappés comme Partial, Required ou Readonly reconnaissent également les clés de propriétés symboliques et numériques et ne suppriment plus les propriétés nommées par des symboles:

Code TypeScript : Sélectionner tout
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
type Partial<T> = { 
    [K in keyof T]: T[K] 
} 
  
interface Thing { 
    foo: string; 
    bar: number; 
    [baz]: boolean; 
} 
  
type PartialThing = Partial<Thing>; 
  
// This now works correctly and is equivalent to 
// 
//   interface PartialThing { 
//       foo?: string; 
//       bar?: number; 
//       [baz]?: boolean; 
//   }

Malheureusement, il s'agit d'un changement radical pour toute utilisation où les utilisateurs pensaient que pour tout type T, keyof T serait toujours assignable à une chaîne. Comme les propriétés nommées par des symboles et des nombres invalident cette hypothèse, Microsoft s’attend à des ruptures mineures qu’elle pense faciles à attraper. Dans ce cas, plusieurs solutions de contournement sont possibles.

Si vous avez du code qui ne doit fonctionner que sur les propriétés d'une chaîne, vous pouvez utiliser Extract pour limiter les entrées de symboles et de nombres:

Code TypeScript : Sélectionner tout
1
2
3
4
function useKey<T, K extends Extract<keyof T, string>>(obj: T, k: K) { 
    let propName: string = k; 
    // ... 
}

Si vous avez du code plus largement applicable et que vous pouvez gérer plus que des chaînes, vous devriez pouvoir remplacer string par string | number | symbol, ou utilisez l'alias de type intégré PropertyKey.

[CODE)TypeScript]function useKey(obj: T, k: K) {
let propName: string | number | symbol = k;
// ...
}[/CODE]

Alternativement, les utilisateurs peuvent revenir à l'ancien comportement sous l'indicateur de compilation --keyofStringsOnly mais ceci est destiné à être utilisé comme un drapeau de transition.

types import ()

L’une des difficultés rencontrées dans TypeScript a été l'impossibilité de référencer un type dans un autre module, ou le type du module lui-même, sans inclure une importation en haut du fichier.

Dans certains cas, il s'agit simplement d'une question de commodité - vous ne voudrez peut-être pas ajouter une importation en haut de votre fichier pour décrire l'utilisation d'un seul type. Par exemple, pour référencer le type d'un module à un emplacement arbitraire, voici ce que vous deviez écrire avant TypeScript 2.9:

Code TypeScript : Sélectionner tout
1
2
3
4
5
import * as _foo from "foo"; 
  
export async function bar() { 
    let foo: typeof _foo = await import("foo"); 
}

Dans d'autres cas, il y a simplement des choses que les utilisateurs ne peuvent pas réaliser aujourd'hui - par exemple, référencer un type dans un module dans la portée globale est impossible aujourd'hui. En effet, un fichier avec des imports ou des exports est considéré comme un module, donc ajouter un import pour un type dans un fichier script global transformera automatiquement ce fichier en module, ce qui change drastiquement les choses comme les règles de portée et le module strict.

C'est pourquoi TypeScript 2.9 introduit la nouvelle syntaxe de type import (...). Tout comme les expressions import (...) proposées par ECMAScript, les types d'importation utilisent la même syntaxe et fournissent un moyen pratique de référencer le type d'un module ou les types qu'il contient.

Code TypeScript : Sélectionner tout
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
// foo.ts 
export interface Person { 
    name: string; 
    age: number; 
} 
  
// bar.ts 
export function greet(p: import("./foo").Person) { 
    return ` 
        Hello, I'm ${p.name}, and I'm ${p.age} years old. 
    `; 
}

Source : blog Microsoft

Et vous ?

Quels sont les changements qui vous intéressent le plus ?

Voir aussi :

TypeScript 2.8 est disponible et s'accompagne des types conditionnels, ainsi que du contrôle granulaire sur les modificateurs de type mappés
Microsoft annonce la disponibilité de la version stable de TypeScript 2.7, qui s'accompagne de contrôles de propriété de classe plus stricts
TypeScript entre dans le top 20 des langages les plus populaires, d'après le classement Redmonk de juin 2017
La RC de TypeScript 2.7 est disponible et s'accompagne de la vérification d'attribution définie pour les propriétés de classe


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de yahiko yahiko - Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
le 03/06/2018 à 22:33
Les nouveautés dans TypeScript 2.9
Le langage continue de compléter son système de typage


Une nouvelle version du compilateur TypeScript vient de sortir. Ce surensemble typé de JavaScript poursuit sa maturation en proposant toujours plus de possibilités tant au niveau de la syntaxe qu’au niveau de son intégration avec les environnements de développement.

Pour installer cette nouvelle version, il vous suffit de taper la commande suivante :
npm install -g typescript

Il convient de s’assurer que votre environnement de développement prend bien en compte cette nouvelle version.

import() typé

Il est désormais possible d’utiliser l’importation de type en plein milieu du code. Il n’est donc plus obligatoire de réaliser l’importation en début de module.

Code : Sélectionner tout
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
// foo.ts
export interface Person {
    name: string;
    age: number;
}

// bar.ts
export function greet(p: import("./foo").Person) {
    return `
        Hello, I'm ${p.name}, and I'm ${p.age} years old.
    `;
}
Dans le code ci-dessus, le type Person est importé à la volée dans le source bar.ts à partir de foo.ts.

Inférence de types à partir de JSON

L’inférence de types peut désormais s’appliquer aux fichiers JSON importés, ce qui permet entre autres de détecter des erreurs de typage lors de modifications de valeurs sur les propriétés de l’objet JSON. Ce comportement est optionnel et doit s’activer avec le paramètre resolveJsonModule dans le fichier tsconfig.json. À noter aussi que ce comportement ne s’applique qu’avec une résolution de module de type node (paramètre "module" = "commonjs")

Code : Sélectionner tout
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
// ./tsconfig.json
{
    "compilerOptions": {
        "module": "commonjs",
        "resolveJsonModule": true,
        "esModuleInterop": true
    }
}

// ./src/settings.json
{
    "dry": false,
    "debug": false
}

// ./src/foo.ts
import settings from "./settings.json";

settings.debug === true;  // Okay
settings.dry === 2;       // Error! Can't compare a `boolean` and `number`

Généricité pour les étiquettes des patrons de chaîne (tagged template strings)


La version 2.9 permet d’utiliser des fonctions génériques pour les étiquettes de patrons de chaînes, fonctions auxquelles il est possible de fournir des paramètres de type.

Code : Sélectionner tout
1
2
3
declare function tag<T>(strs: TemplateStringsArray, ...args: T[]): T;

let a = tag<string | number> `${100} ${"hello"}`;

Support des symboles et des numériques pour keyof

Le mot-clé keyof ne pouvait récupérer que les propriétés dont le nom était un littéral alphanumérique. Il peut à présent renvoyer les propriétés dont le nom est un numérique (par exemple les indices d’un tableau) ou même un symbole (symbol).

Code : Sélectionner tout
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
const baz = Symbol("baz");

interface Thing {
    foo: string;
    bar: number;
    [baz]: boolean; // this is a computed property type
}

// Error in TypeScript 2.8 and earlier!
// `typeof baz` isn't assignable to `"foo" | "bar"`
let x: keyof Thing = baz;
Propagation du renommage et du déplacement de fichiers

Enfin, parmi les nouveautés majeures dans cette version de TypeScript, mentionnons que le renommage ou le déplacement des fichiers sources dans un projet peut entraîner la mise à jour des références à ces fichiers sources dans les instructions import. Toutefois, tous les éditeurs ne prennent pas encore en compte cette possibilité.

Source : blog Microsoft

Que pensez-vous de ces nouveautés ?
En attendiez-vous d'autres ?

Voir aussi :
Microsoft annonce la disponibilité de TypeScript 2.9 RC, qui s'accompagne de la prise en charge des symboles et des littéraux numériques dans keyof
TypeScript 2.8 est disponible et s'accompagne des types conditionnels, ainsi que du contrôle granulaire sur les modificateurs de type mappés
Avatar de grunk grunk - Modérateur https://www.developpez.com
le 04/06/2018 à 8:57
Il est désormais possible d’utiliser l’importation de type en plein milieu du code. Il n’est donc plus obligatoire de réaliser l’importation en début de module.
Là comme ça , avec l'exemple donné, ca semble pas êtr eun truc que j'encouragerais :/
Ça me parait quand même vachement plus clair d'avoir tous ses import en début de script que disséminé un peu partout
Avatar de Psycha Psycha - Membre régulier https://www.developpez.com
le 04/06/2018 à 13:33
Hum ça me fait poser la question de l'import runtime, je sais pas si c'est possible, mais si c'est le cas ça donne l'impression de pouvoir faire un sorte de polymorphisme de type (dépendant de l'environnement par exemple?).
Avatar de yahiko yahiko - Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
le 04/06/2018 à 20:21
@grunk : je ne suis pas loin de partager ton avis, mais disons que c'est une possibilité offerte. Les gens peuvent l'utiliser, ou pas. Il faut bien avoir à l'esprit que de toute manière, il n'y a pas de code JS généré, puisqu'on reste sur du typage. C'est juste une possibilité syntaxique "décorative".

@Psycha : Il existe déjà des moyens non ECMAScript pour importer dynamiquement des modules. Sinon, il faut attendre l'import dynamique --- import() --- qui ne devrait pas tarder à arriver.
Avatar de AoCannaille AoCannaille - Membre émérite https://www.developpez.com
le 05/06/2018 à 10:23
Citation Envoyé par grunk Voir le message
Là comme ça , avec l'exemple donné, ca semble pas êtr eun truc que j'encouragerais :/
Ça me parait quand même vachement plus clair d'avoir tous ses import en début de script que disséminé un peu partout
C'est une question de point de vue. En C++, le using namespace est limité au block. certains les préfèrent en haut du fichier, mais si ce n'est utile que dans une fonction ou une classe, autant le mettre directement à cet endroit. Si ça devient inutile, il est plus aisé de penser à le retirer.
Contacter le responsable de la rubrique Accueil