Des employés de Google présentent leur démission
Pour protester contre la participation de l'entreprise à un projet en IA du Pentagone

Le , par Patrick Ruiz

253PARTAGES

8  0 
Des employés de Google ont décidé de quitter la barque du géant de la technologie. La douzaine de désormais ex-Googler proteste contre la participation de ce dernier à un projet en intelligence artificielle pour le compte du Pentagone.

Cette décision n’est pas sans précédent. Depuis le mois de mars 2018, l’équipe dirigeante de Google gère des correspondances de protestations tant de son personnel que d’organisations de défense des libertés sur Internet. 3100 employés (minimum) de la firme ont manifesté leur soutien pour son retrait de ce projet dénommé Maven. Y faisant suite, l’Electronic Frontier Foundation (EFF) a, de façon générale, appelé les entreprises de la technologie à s’extirper des collaborations dans le même genre.

« Nous demandons que le projet Maven soit annulé et que Google prépare, publie et instaure des règles qui stipulent que jamais l’entreprise et ses sous-traitants ne participeront à la construction de matériel de guerre », ont lancé les employés à Sundar Pichai.

Le projet Maven vise à améliorer les opérations des drones en utilisant des technologies de reconnaissance d'images. Selon le Pentagone, l'objectif initial est de fournir à l'armée une vision par ordinateur avancée, permettant la détection et l'identification automatique d'objets (classés dans pas moins de 38 catégories) capturés par la caméra d'un drone. Le projet a donc vocation à pister certaines cibles plus aisément. Google dont le rôle n’est pas très clair dans l’affaire, mais dont on sait au moins qu’il fournit l’API TensorFlow utilisée en IA, ajoute pour se défendre qu’il intervient sur des aspects non offensifs.

Seulement, référence faite à une publication (parue en juillet 2017) du département de la Défense (DoD) des États-Unis, il s’agit de « gagner des guerres en s’appuyant sur les algorithmes et l’intelligence artificielle. » Plus loin dans le papier du DoD, un colonel de l’armée américaine rappelle que « nous [les USA] sommes dans la course aux armes autonomes. » Difficile dans de telles conditions de ne pas entrevoir une utilisation pervertie de l’IA de Google, notamment, pour exceller dans les frappes ciblées. À ce propos, le géant de la Tech. s’est une fois de plus dédouané en arguant que la construction de cette technologie pour aider le gouvernement américain dans la surveillance militaire – avec des résultats potentiellement mortels – n'est pas acceptable, mais il ne peut externaliser la responsabilité morale de ses technologies à des tiers.


On est là comme dans un film où un tiers a affaire à un individu potentiellement dangereux, mais est néanmoins d’accord pour l’armer. En cela, les employés de Google estiment que la firme n’est plus cohérente avec son slogan Don’t be evil (littéralement traduit par « ne soyez pas malveillants. ») et ont décidé d’aller au-delà des pétitions et de claquer la porte.

Sources : Forbes, DoD

Et vous ?

Que pensez-vous de la décision de ces employés ? auriez-vous fait pareil ou pas ? Indiquez et expliquez vos motifs.

Quel commentaire faites-vous du positionnement de Google ?

Voir aussi

Elon Musk appelle les Nations Unies à bannir les robots tueurs dans une lettre ouverte, signée par 116 spécialistes de l'IA et la robotique

L'intelligence artificielle pourrait mener à la troisième guerre mondiale : un nouvel épisode d'Elon Musk après la déclaration de Vladimir Poutine

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de MarieKisSlaJoue
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 15/05/2018 à 10:49
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Ils sont très courageux de choisir de quitter leur travail, ils font passer leur convictions avant leur confort.
C'est impossible de savoir si j'aurais fais pareil, bosser chez Google ça doit bien payer quand même.
Ils sont juste trop naïf de croire qu'ils peuvent influencer Google à changer...
Je pense que les mecs qui sont partie ne sont :
- Soit pas des mecs lambda, donc leur employabilité doit être très forte, et non donc pas de soucie à se faire pour trouver du boulot
- Même si ils sont totalement lambda dans l'organisation, il reste comme très intéressant avec Google sur leur CV.

Pour peu que ça fasse un moment qu'ils soient dans la boite, l'argent ne doit globalement pas être un soucie pour eux.

Je pense au contraire que c'est gens on tous compris, l'accomplissement de sa carrière c'est pas de rentré chez un GAFA (pour des avantages dont tu n'as souvent pas le luxe de profité faute de temps). Le réel accomplissement, c'est de travailler pour ce que l'ont croit, faire en sorte que notre travail et sa finalité nous convienne. Et je pense que c'est en raisonnant comme ça qu'on fait de belle carrière avec du succès.

c'est donc je pense courageux, mais je ne pense pas que leur confort en pâtisse.
6  0 
Avatar de leroivi
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 15/05/2018 à 8:39
J'avais complètement oublié cette histoire, j'ai cru, en lisant le titre, qu'on allait parler de contribution à Maven de Apache qui fait parti des outils d'android studio, je me demandais en quoi c'était si grave x)

Bref Google continue d'être maître du monde, et s’immisce dans tout les secteurs jusqu'être indispensable pour s'affirmer, le militaire devait forcément arriver
3  0 
Avatar de LSMetag
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 15/05/2018 à 10:35
J'espère que ce sont des pointures qui sont parties. Ca ne se remplace pas si facilement.

Me concernant je pense que je serais parti. J'avais déjà volontairement raté un entretien clientèle chez Servier (j'avais bien mis en évidence mon amour des animaux), façon de refuser sans le dire une mission de SS2I.

Google sait pertinemment dans quoi il s'engage. Le contrat doit être très juteux.
3  0 
Avatar de MarieKisSlaJoue
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 15/05/2018 à 11:14
Pour toi peut être, pour eux je pense que c'est en effet bcp plus facile, la difficulté, doit même dans être trier les bonnes proposition.

C'est un peu l'équivalent à notre niveau de mettre notre CV sur Monster, des tas d'appel et t'entretiens. Pour la plus part d'entre nous, c'est des propositions bas de gamme, voir du sourcing, pour eux, c'est plus du travail dans des startup ou autre grosse boite.

Et puis ils ont raisons je trouve, la guerre n'est pas le seul moyen de faire des progrès technologiques. Si on prend la voiture, on à maintenant plein d'aide à la conduite comme le limitateur de vitesse ou les boites auto. Ce genre d'évolution viens d'abord pour les personnes qui on des difficultés à conduire, puis finalement tous le monde en profite. l'inclusion de personne est un fabuleux vecteur de progrès pour tous. Un progrès qui sert pour une personne qui n'a plus qu'un bras (au pif perdu à la guerre), bah ça va aussi servir au parent qui à son enfant dans les bras.

L'espace est aussi un bon facteur de progrès technique. Bref, on est pas obligé de se tirer dessus pour progresser.
3  0 
Avatar de chrtophe
Responsable Systèmes https://www.developpez.com
Le 18/05/2018 à 10:22
Moi je trouve ça inquiétant.

Imaginez les conséquences :

- d'un algorithme mal conçu (cf. vidéo Robocop)
- d'un bug
- d'un hack avec patch islamiste, nazi, homophobe, ethnique, dissident et j'en passe.

Dernier cas concret :

Uber aurait compris pourquoi une de ses voitures autonomes a percuté mortellement une piétonne alors que ses capteurs l'avaient bien détectée. Il n'y a pas eu de défaillance mais un réglage trop tolérant qui a conduit la voiture à ne pas réagir en temps voulu.
[mode cynique]Comme il est dit, il n'y a pas eu de défaillance. Je sais pas pas si il faut éclater de rire, pleurer, prendre un prosac, ou faire un procès pour choix homicide volontaire avec arme par destination.[/mode cynique]
3  0 
Avatar de ManyTwo
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 25/06/2018 à 10:56
Donc, si je comprends bien, 9 ingénieurs refusent de faire le travail pour lequel ils sont payé et sabotent volontairement une partie de l'entreprise qui les emplois …
@SofEvans c'est sur dis comme ca cela peut paraitre un peu abusé. Dans un cadre d'entreprises "classiques" ta réaction se comprends facilement, mais on est dans un cadre un peu particulier la quand meme...

Je trouve quand dans certains cas d'éthique il faut avoir le courage de montrer son désaccord. Il est facile après coup de se dire "j'y suis pour rien si mes productions sont utilisées pour tuer des gens, c'est mon patron qu'y m'a demandé".
Si faire certaines taches vont vraiment contre ton éthique, ben ne les fait pas . Quite à démissionner par la suite. La on parle de projets d'IA pour reconnaitre des gens dans un carde militaire, qui finira surement par des assassinats ciblés…

Si ton patron te dit:" écrit un programme pour notre drone qui différencie les civils des combatants et tire automatiquement, avec une marge d'erreur à la reconnaissance de 40%" (exemple arbitraire).

Pour moi, ne pas protester/refuser de faire cela équivaut a avoir une part responsabilité dans les morts civiles faites via TON travail. Tu peux pas te cacher derriere "on m'a dit de le faire c'est pas moi qui décide". Trop facile.
3  0 
Avatar de Matthieu76
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 22/05/2018 à 11:05
Non, l'IA de Google ne doit pas être au service de la guerre !
Au faite, je trouve le titre de cette article un peu trop subjectif. Et j'ai l'impression que c'est le cas pour beaucoup d'article de Developpez.com
2  0 
Avatar de Julien Bodin
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 23/05/2018 à 17:35
Allez, mvn clean
2  0 
Avatar de DevTroglodyte
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 28/05/2018 à 9:08
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Votre vision du monde est trop naïve, vous ne voyez que la partie superficielle, la surface de mensonges avec "les droits de l'homme" et tout ça.
Venant de ta part, ça me fait juste marrer.

Poutre, œil, tout ça...
3  1 
Avatar de Calmacil
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 22/06/2018 à 12:44
Un gâteau JEDI?

Come to the Dark Side, we have cookies.
2  0 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web