Le compilateur AOCC d'AMD pour les langages C, C++ et Fortran sort en version 1.2,
Il supporte désormais le compilateur FLANG et les retpolines

Le , par Christian Olivier, Chroniqueur Actualités
AMD a récemment publié une nouvelle mise à jour de son compilateur optimisé pour l’architecture Zen baptisé AOCC (AMD Optimizing C/C++ Compiler). Cette version 1.2 d’AOCC représente la seconde mise à jour majeure du compilateur de la firme de Sunnyvale depuis son lancement en 2017.

Pour rappel, il s’agit d’une version optimisée du compilateur LLVM/Clang disponible pour Linux qui offre diverses fonctionnalités aux développeurs lors de la création et de l’optimisation d’applications écrites en C, C++ et Fortran. AOCC cible les plateformes Linux 32 ou 64 bits et plus spécifiquement la plateforme serveur. D’après son éditeur, ce compilateur permettrait notamment d’optimiser, de simplifier et d’accélérer le développement d’applications x86. Il peut être utilisé sur des systèmes Linux disposant de glibC version 2.17 ou ultérieure.


Parmi les nouveautés introduites dans cette version 1.2 d’AOCC, on peut citer la prise en charge de LLVM 6.0 et l’ajout du support de FLANG, le compilateur Fortran basé sur LLVM qui possède les mêmes fonctionnalités que le compilateur de PGI. On peut aussi mentionner les corrections de bogues apportées et l’amélioration du support du znver1 d’AMD, grâce à l’intégration de nouveaux patchs au compilateur LLVM/Clang. Cette dernière mesure devrait se traduire par l’obtention de meilleures performances avec les processeurs exploitant l’architecture Zen (Ryzen, Threadripper et EPYC).

Le support de LLVM 6.0 permet également de profiter de nouvelles fonctionnalités comme les retpolines, une nouvelle technique de mitigation développée par Google contre les attaques de type « ;branch-target-injection ;». Les retpolines permettent d’atténuer l’incidence des exploits de type « ;branch-target-injection ;» comme Spectre sur les systèmes Linux.

Source : AMD, Google

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Voir aussi

Sortie de LLVM et Clang 5.0 avec des améliorations de performance pour beaucoup de processeurs et une implémentation des coroutines
GCC 8.1, la nouvelle version majeure du compilateur libre sera disponible début 2018 : un aperçu des fonctionnalités et changements attendus


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Contacter le responsable de la rubrique Accueil