Feuille de route de Scala 3.0 : il utilisera le compilateur Dotty afin de simplifier la structure du langage
Scala 3.0 est attendu en 2020

Le , par Victor Vincent, Chroniqueur Actualités
Scala va migrer vers une nouvelle version 3.0 en début 2020. Le langage fonctionnel orienté objet va se baser sur une plateforme de compilation de nouvelle génération appelée Dotty. D’après Allan Rennuci, ingénieur en compilation et « release manager » sur le projet, Dotty a pour objectif au-delà de simplifier la structure du langage (suppression des syntaxes étrangères telles que les littéraux XML), de consolider des constructions du langage pour améliorer la cohérence, l'ergonomie, la performance et la sécurité. Dotty essaye de réduire les types Scala en un plus petit ensemble de constructions fondamentales. Il s’agira de le débarrasser des incohérences et des comportements « surprenants » et de le rendre plus efficace en se basant sur les méthodes qui ont fait leurs preuves.


Dotty deviendra Scala 3.0, a affirmé le concepteur Martin Odersky. Dans l’optique de fournir un aperçu sur les nouvelles fonctionnalités du langage ainsi que sur le compilateur qui les embarque, de nouvelles versions du compilateur seront publiées toutes les six semaines. Les dernières versions de Dotty, 0.7.0 et 0.8.0-RC1 ont été publiées ce vendredi 27 avril. Elles ont permis d’après la Release Note, de simplifier les types Enums et d’apporter des améliorations à l’IDE en autres. Tous ces changements seront soumis au SIP (Scala Improvement Process) pour validation. Le SIP couvre les changements dans le langage, dans le compilateur et dans les principales librairies standards. À côté du SIP, Scala dispose d’un autre « Process » nommé SPP (Scala Plateform Process) qui a pour objectif de définir une collection stable de librairies adaptées à une large diffusion et faciles d’usage pour les débutants. Combinés, ils permettent de valider les changements apportés à Scala.


Scala est disponible actuellement en version 2.13. La transition vers la version 3.0 se fera par le biais d’une version 2.14. Elle est prévue pour 2019. Scala 3.0 pourra utiliser les artéfacts de Scala 2.0, les deux versions partageront la même bibliothèque standard. Il faut noter que ces deux versions ne seront pas « binary-compatible ». L’option « -language:Scala2 » permettra de compiler une bonne partie du code Scala 2. Concernant les outils supportés, le compilateur Scala 3, basé notamment sur la commande « dotc », a été utilisé pour sa propre compilation et celle d’un ensemble de bibliothèques. La fonctionnalité « REPL » (read-eavl-print loop) est supportée par le compilateur. Le support de différents IDE est assuré sachant que le compilateur « dotc » utilise « Dotty Language Server », une implémentation du « Langage Server Protocol ». Initié par Microsoft, LSP a pour objectif de réduire la complexité qu’impose de fournir un haut niveau de support pour tout langage de programmation dans un éditeur, un IDE ou un client final.

« Scala a été assez stable au cours des cinq dernières années. Nous espérons qu'au moment de la sortie de Scala 3.0, nous disposerons des technologies nécessaires pour effectuer de plus grands changements sans trop de perturbations », affirme Odersky.

Source : Dotty, Blog Scala

Et vous ?

Que vous inspirent les changements annoncés pour le langage ?

Voir aussi

Reasonable Scala Compiler : un compilateur Scala expérimental axé sur la vitesse de compilation annoncé par Twitter

Feuille de route pour Scala 2.13


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Contacter le responsable de la rubrique Accueil