Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Un jeune britannique de 15 ans lors des faits, écope de 2 ans ferme pour avoir piraté le directeur de la CIA en 2015
Son avocat plaide sa naïveté

Le , par Victor Vincent

123PARTAGES

14  0 
En juin 2015, un groupe connu sous le nom de « Crackas With Attitude (CWA) » a lancé une série d’attaques informatiques contre des hauts responsables du gouvernement américain. Parmi eux, figure le directeur de la CIA, John Brennan. Le jeune Britannique et sa bande ont réussi à accéder à ses comptes de messagerie et iCloud, et en utilisant son numéro de téléphone personnel.

Mark Giuliano (directeur adjoint du FBI), Amy Hess (agent spécial du FBI), Jeh Johnson (secrétaire à la sécurité intérieure), Avril Haines (conseillère adjointe à la sécurité nationale), John Holdren (conseiller principal en science et technologie) ont aussi été des victimes du groupe de jeunes. Sous la houlette de Kane Gamble, alias « Cracka », âgé alors de 15 ans, le groupe a utilisé «  ce qu’on appelle l’ingénierie sociale, qui consiste à manipuler socialement les personnes, des centres d’appel ou des services d’assistance, afin d’accomplir des actes ou divulguer des informations confidentielles », selon l’expert judiciaire John Lloyd-Jones QC.


Le jeune Britannique et sa bande, depuis sa chambre de Coalville, dans le centre de l'Angleterre, ont réussi à avoir accès au compte de messagerie de l'ex-directeur de la CIA John Brennan. Le groupe a également réussi à infiltrer un certain nombre de comptes appartenant à l'ancien directeur du renseignement national des États-Unis James Clapper, y compris sa messagerie personnelle, celle de sa femme, son compte chez son opérateur téléphonique ainsi que son compte chez son fournisseur d’accès à Internet. Ils ont aussi réussi à mettre la main sur de nombreux documents classés secrets concernant les opérations militaires américaines en Irak et en Afghanistan. Le groupe avait ainsi publié les coordonnées de plus de 2000 agents fédéraux et locaux américains.

Ainsi, tous les appels au téléphone de Clapper ont été transmis au Mouvement Palestine Libre. Selon l'accusation, ses actes visaient à soutenir les Palestiniens et étaient motivés par « la mort de civils innocents ». Kane Gamble avait finalement été arrêté en février 2017 sur demande du FBI. Devant la Cour criminelle de l'Old Bailey, lors d'une audience en janvier, Kane, avait plaidé coupable d'une dizaine d'infractions à la législation sur la sécurité informatique commises entre juin 2015 et février 2016. Sur Kane, dix accusations distinctes ont été portées, dont huit chefs d'accusation pour « avoir tenté d'obtenir un accès non autorisé » et deux accusations de « modification non autorisée de matériel informatique ». Son avocat, William Harbage, avait de son côté plaidé la « naïveté » de l'adolescent, qui n'avait jamais voulu « blesser » quiconque. Il a été condamné à deux ans de prison ferme. Le jeune âge de l’accusé, le fait d’avoir plaidé coupable très rapidement, sa naïveté, sa coopération avec la police, mais aussi l’absence de motivation financière ont selon les observateurs motivé la légèreté de la peine infligée.

Source : Gizmodo

Et vous ?

Pensez-vous que le verdict rendu contre le jeune est juste ?

Voir aussi

Piratage du DNC : les démocrates US poursuivent la Russie, le camp Trump et WikiLeaks pour avoir conspiré pour perturber les élections de 2016

HADOPI++ : la ministre de la Culture Françoise Nyssen présente son plan d'action de lutte contre le piratage et voici ce qu'elle propose

Microsoft lance son programme de défense de la démocratie, pour se protéger du piratage et de la désinformation

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de palnap
Membre actif https://www.developpez.com
Le 23/04/2018 à 23:31
HS... Si vendre des armes était un crime contre l'humanité nos gouvernements occidentaux seraient mal barrés
9  0 
Avatar de marsupial
Membre expert https://www.developpez.com
Le 23/04/2018 à 16:51
Il existe 2 types de personnes dans le monde : ceux qui le font tous les jours pour les Five-Eyes et les autres.

A 15 ans, on ne comprend peut-être pas toujours toute la portée de ses actes qui sont quand même graves. Il aurait eu 5 ans de plus, je pense que la peine aurait été bien plus lourde.
8  0 
Avatar de ALT
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 26/04/2018 à 17:58
À palnap : 100 % d'accord.
Ceux qui parlent ici de trahison ont tout faux : on ne peut trahir que son pays, pas les autres.
Même si l'autre pays est un allié.

Quant à ceux qui s'imaginent qu'à 15 balais ils n'ont fait aucune connerie se racontent des blagues.

Ensuite, à 15 piges, on se croit invulnérable. Oh, certes, on sait qu'on peut mourir si on se plante, mais non, on ne se plantera pas. L'accident, c'est pour les autres.
Et puis on a besoin de connaître ses limites. Donc, on prend des risques parfois démesurés.
Enfin, à cet âge, on est idéaliste. Donc, si on croit qu'une cause est juste, on s'y donne à fond. Le compromis, la prudence, c'est pour les lopettes.
Alors, je ne sais pas s'ils avaient prémédité quelque chose de précis en piratant le directeur de la CIA, mais nul doute que l'occasion a dû faire le larron.

Le meilleur, c'est quand même le directeur de la CIA lui-même qui se fait pirater ! Ce n'est tout de même pas le grouillot de base ! Si il doit y avoir un coupable, c'est d'abord lui. Être le patron d'une des plus grosses usines à espions de la planète & se faire emmanch... avoir par une bande de morveux ! Même pas des pirates aguerris, payés par une puissance étrangère ! On croit rêver !
9  1 
Avatar de Pierre GIRARD
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 26/04/2018 à 18:24
Citation Envoyé par ALT Voir le message
Le meilleur, c'est quand même le directeur de la CIA lui-même qui se fait pirater ! Ce n'est tout de même pas le grouillot de base ! Si il doit y avoir un coupable, c'est d'abord lui. Être le patron d'une des plus grosses usines à espions de la planète & se faire emmanch... avoir par une bande de morveux ! Même pas des pirates aguerris, payés par une puissance étrangère ! On croit rêver !
Tout à fait, ça a été ma première réflexion concernant cette info : Le directeur de la CIA est un âne.
6  1 
Avatar de Pierre GIRARD
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 30/04/2018 à 12:47
Citation Envoyé par oudjira Voir le message
Le vrai problème c'est est-ce qu'on condamne les gosses de moins de 18 ans ? Et si ce le cas , n'est-ce pas par ce qu'il a pirater le chef de CIA qu'il es vu comme un criminelle?
Tous les pays on de service de renseignement mais pour la CIA là c'est trop hein.

Effectivement on condamne un gosses jusqu’à publier au yeux du monde entier mais sans connaitre le motif ou du moins ce que gamin a pu sous-tiré du chef de CIA.Ou bien connait la chanson "top secret"
Comme déjà dit, si un jeune de 15 ans est capable de percer les défenses de la CIA, le seul coupable est : la CIA. Les seules condamnations devraient être internes, et surtout extrêmement discrètes. En attaquant ce jeune pirate, ils informent juste le monde que n'importe quel gamin peut pénétrer sans le moindre problème les systèmes informatiques de la CIA.

=> La CIA est nulle, et en plus, ils le font savoir au monde entier
4  0 
Avatar de palnap
Membre actif https://www.developpez.com
Le 23/04/2018 à 23:35
Et en quoi un britannique sur le territoire uk devrait être condamné pour avoir soutiré des informations à un mec de la cia ?? l'État anglais n'est pas souverain chez lui ?
5  2 
Avatar de guther
Futur Membre du Club https://www.developpez.com
Le 27/04/2018 à 11:20
Je suis assez d'accord avec Alt et Pierre Girard. S'il y a bien quelqu'un à envoyer en prison, c'est le chef de l'agence d'espionnage de la nation la plus puissante du monde. Je suis effaré à la lecture des commentaires qui blâment le jeune hackeur...
3  0 
Avatar de andry.aime
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 27/04/2018 à 13:39
Et quand l'USA mettait sur écoute des dirigeants, juste quelques mots et pas de peine. Fais ce que je dis mais pas ce que je fais.
2  0 
Avatar de Pierre GIRARD
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 27/04/2018 à 13:43
Citation Envoyé par andry.aime Voir le message
Et quand l'USA mettait sur écoute des dirigeants, juste quelques mots et pas de peine. Fais ce que je dis mais pas ce que je fais.
Oui, mais eux, ils n'ont pas 15 ans et n'ont pas les mêmes moyens qu'un adolescent
2  0 
Avatar de LSMetag
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 23/04/2018 à 17:47
Aux USA, la trahison est passible de la peine de mort. Les USA sont alliés à Israël donc ennemis de la Palestine, à laquelle ce jeune a transmis les infos récupérées. L'ingéniérie sociale consiste à duper des personnes. Naïf ça ?

Bref, il s'en sort très bien compte tenu des chefs d'accusation. Je ne pense pas qu'il a sciemment voulu alimenter la guerre Israël/Palestine, mais qu'il agissait plutôt pour le fun, et par idéologie. S'il avait été majeur, la peine aurait au moins été doublée.
3  2