Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Des scientifiques établissent que les ondes d'un téléphone cellulaire sont cancérigènes
D'après des études concluantes menées sur des rats

Le , par Victor Vincent

206PARTAGES

15  0 
Des chercheurs du célèbre Institut Ramazzini (RI) d’Italie ont annoncé que l’exposition aux radiations des téléphones cellulaires causait des tumeurs chez les rats. Cela fait suite à une étude à grande échelle portant sur 2448 rats de laboratoire de type « Sprague-Dawley » de la vie prénatale jusqu'à leur mort naturelle. Ils ont été exposés au rayonnement d’une tour cellulaire « environnementale » pendant 19 heures par jour. Il s’agit de rayonnement de radiofréquence GSM (RFR) 1,8GHz de 4,25 et 50V/m. Les expositions simulaient les émissions des stations de base identiques à celle des antennes relais. L’étude de l’institut italien a trouvé des augmentations de tumeurs cérébrales (gliales) chez les rats femelles et les conditions précancéreuses, y compris l'hyperplasie des cellules de Schwann chez les rats mâles et femelles.


Ces niveaux d’exposition sont de loin inférieurs aux limites d’exposition définies par la FCC (Federal Communications Commission) et qui ont servi de base à l’étude du « National Toxicology Program » des États-Unis. Cette étude portant sur des niveaux beaucoup plus élevés de radiofréquences (RF) de téléphone cellulaire, du National Toxicology Program (NTP) américain, a également rapporté la découverte du même cancer inhabituel appelé « Schwannome du cœur », chez des rats mâles traités à la dose la plus élevée. Des tumeurs ont également été trouvées dans le cœur de rats femelles, mais elles n'atteignent pas le niveau significatif et les résultats sont étiquetés « équivoques ». En d'autres termes, les chercheurs ne pouvaient pas être sûrs que le rayonnement est effectivement à l’origine des tumeurs. La suite de ces études sera de déterminer l’impact de ces radiations sur l’homme. Ainsi, les articles rédigés par les chercheurs de la NTP seront transmis à la Food And Drug Administration des États-Unis, qui est chargée de déterminer les risques pour l'homme et d'émettre des directives au public, et la Federal Communications Commission, qui élabore des normes de sécurité pour les téléphones cellulaires. La FDA faisait partie du groupe d'agences fédérales qui ont commandé les études au début des années 2000.

Toutes les expositions utilisées dans l'étude de Ramazzini étaient inférieures aux limites de la FCC des États-Unis, qui sont des expositions autorisées selon la FCC. En d'autres termes, une personne peut être légalement exposée à ce niveau de rayonnement. « Les résultats de Ramazzini sont cohérents avec l'étude NTP, démontrant que ces résultats sont reproductibles », déclare Ronald Melnick, ancien toxicologue NIH senior qui a dirigé la conception de l'étude NTP. Dr Ronald rajoute que les gouvernements doivent renforcer la réglementation pour protéger le public contre ces expositions non thermiques nocives.

Source : Article

Et vous ?

Pensez-vous que le lien entre cancer et téléphone cellulaire soit avéré ?

Voir aussi

Les téléphones portables officiellement considérés « potentiellement cancérigènes » par l'OMS, une décision qui relance la polémique

Google X Lab développe une peau synthétique, pour tester son bracelet de détection du cancer

Des chercheurs conçoivent un spectromètre à huit canaux pour smartphones afin d’analyser et détecter des traces de cancer sur plusieurs échantillons différents à la fois

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de John Bournet
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 17/04/2018 à 15:58
Citation Envoyé par vayel Voir le message

(1) c'est complétement faux, les ondes ne sont pas dangereuse.
(2) il y'a déja eu des expérience au japon ou l'on mis des bébé prés de micronde ces enfants aujourd'hui vivent bien et en bonne santé

(3) de plus les cancer/timeur se soigne bien aujourd'hui
Bon, j'ai envie de perdre mon temps aujourd'hui :

(1) : de quoi parle-t-on au juste ? scientifiquement c'est un peu faible comme assertion. On va se restreindre au ondes électromagnétiques, qui sont une représentation du rayonnement électro-magnétique, qui lui même est vecteur d'énergie, qui influe nécessairement avec son environnement, donc avec les êtres vivants. Si on s'intéresse au spectre, on passe par les micro-ondes (dangerosité prouvée), les ultraviolets (dangerosité prouvée) jusqu'au rayonnement gamma (dangerosité prouvée)

(2) : un exemple d'un test qui montre que des gens non exposés n'ont pas subit de séquelle, comme preuve d'inexistence, je ne sais pas ce que c'est mais ce n'est ni un argument, ni une preuve, ni de la science

(3) : le cancer est la première cause de mortalité en France (~150 000 morts par an)

Je ne sais pas ce quelle pulsion irrationnelle vous pousse à venir nous faire profiter de vos écrits immanquablement lumineux, mais un peu de modération (extérieure ?) ne serait pas de trop.
8  0 
Avatar de eclesia
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 16/04/2018 à 23:44
Un à un le risque est peut etre tolerable, mais on parle ici d'effet cumulé :

- Radio
- Télé
- HF
- GPS
- GSM
- Lampe fluocompact
- Ecran
- 3G
- 4G
- 5G
- Wifi
- Bluetooth
- Sans-Contact
- Courant-porteur
- Compteur Linky
- Compteur Gaspar

Et surement d'autres ...
les plus dangereux étant 4G et 5G, quoi que le linky a l'air de remonter dans le classement tres rapidement.

C'est irresponsable des représentants francais et européens.
6  0 
Avatar de Neckara
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 04/05/2018 à 7:25
Comme expliquée dans les précédents commentaires, la première étude sur les souris ne permet pas de conclure à un effet cancérigène des ondes… et aurait même plutôt tendance à aller dans l'autre sens.

Pour l'étude en question, regarder le nombre de cas n'a aucun sens. Il faut regarder la proportion de la population atteinte d'un cancer, par tranche d'âge, et avec d'autres corrections, notamment car en 21 ans la population évolue.

Attention aussi, ce n'est pas le nombre de personnes atteintes d'un cancer qu'on regarde, mais le nombre de personnes diagnostiquées avec un cancer. Ainsi, en 21 ans, les personnes se font peut être plus et mieux diagnostiquées.

Comme l'explique le chercheur, corrélation n'est pas causalité, et encore plus quand on n'a pas établie la corrélation .
7  1 
Avatar de Washmid
Membre averti https://www.developpez.com
Le 23/07/2018 à 13:01
On étudie un outil qui émet des radiations à des doses infimes, et qui rend disponible à tout moment :
- un moteur de recherche
- wikipedia
- un carnet d'adresse
- des assistants dans tous les sens
- des petits jeux pour poser le cerveau

Et on en conclut que les radiations nuisent à la mémoire ?
6  0 
Avatar de Neckara
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 17/04/2018 à 8:51
Je sais qu'il existe une espèce de rat connue pour sa particularité à développer des cancers spontanés, je me demande s'il ne s'agissait pas justement des "Sprague-Dawley". Avec un groupe de contrôle et ~500 rats par groupe, ainsi que la présence de nombreux détails dans l'article, l'étude me semble sérieuse. En revanche, les résultats me semblent à vu de nez peu significatifs.

La différence entre le groupe de contrôle et l'exposition la plus élevée ne sont pas si élevés que cela (quelques individus à peine). Ces différences sont sûrement dû au hasard. D'ailleurs, si on devait conclure, on pourrait affirmer que l'exposition aux ondes supprime totalement le risque de tumeur malignes aux méninges .
D'ailleurs, il m'est étrange d'avoir des groupes qui ne sont pas de la même taille.

D'après ce que je comprends de l'article, il n'y a eu qu'une seule valeur significative sur le total de Schwannoma pour les mâles de la plus forte exposition. Au vu du nombre de chiffres étudiés, cela peut-être aussi dû au hasard. En effet, avec un p <= 0.05, la probabilité de ne pas avoir d'erreur sur 48 chiffres (je ne prends pas en compte les totaux pour simplifier) est de 0,95^48 ~= 0,09 si je ne dis pas de bêtises.

Je n'ai que survolé rapidement l'article, mais de ce que je vois, je conclurais plutôt à l'inverse. Dans plusieurs cas, ils semblent plutôt montrer au contraire qu'il n'y a pas d'augmentation de risque suite à une exposition à des ondes.
5  0 
Avatar de _champy_
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 04/05/2018 à 12:00
La vérité est certainement ailleurs et plus complexe :

- ondes (GSM et autres)
- pesticides (directement sur et dans les fruit et légumes, du Roundup dans nos estomac miam)
- fongicides (pareil)
- herbicide (pareil)
- perturbateurs endocriniens (des dizaines dans tous les produits quotidien)
- nano particule (partout dans les plats cuisinés)
- colorant, arôme, nitrate et autres (boisson, plat cuisiné, charcuterie)
- pollution atmosphérique (co2 et Cie)
- pollution des eaux (PCB entre autres mais aussi vieux engrais interdit depuis 20 ans)
- pollution lumineuse (on soigne le manque dans certains pays nordique mais le trop nuit aussi->affaiblissement des défenses immunitaires)
- pollution sonore (->stress->affaiblissement des défenses immunitaires)
- perte de la biodiversité, -80% d'insectes, -30% d'oiseau dans les plaines céréalières (et de notre contact avec->affaiblissement des défenses immunitaires)
- continue la liste si sa t'amuse ...

On ne peut en accuser aucune en étant sur à 100% mais on est sûr que tous cumulé crée des bouleversements et je commence à me demander si ce n'est pas fait exprès ...
Une étude cumulant tous ces facteurs et leurs interactions serais bien plus intéressantes.
En plus pas besoin de labo ni d'animaux, en France on a 67 millions de cobayes contraint de l'être.

En attendant Monsanto peut dire « vous voyez les cancers c'est les GSM » et l'IT « non les cancers c'est pas nous, c'est Monsanto » et ainsi de suite.

Pris séparément les études sur ces sujets, indépendantes ou pas, sont rarement alarmantes.
Les conclusions sont souvent, il se pourrait que dans certains cas, pour des individus particuliers, … Bref une recommandation au femme enceinte suffit.
6  1 
Avatar de Grogro
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 05/11/2018 à 17:33
Plus de 25 ans de tabou pour se dire que, peut-être, des micro-ondes pulsées ne sont pas si inoffensives que cela pour un organisme vivant ?
5  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 17/04/2018 à 15:27
Citation Envoyé par vayel Voir le message
il y'a déja eu des expérience au japon ou l'on mis des bébé prés de micronde ces enfants aujourd'hui vivent bien et en bonne santé
  1. Normalement les ondes ne peuvent pas sortir d'un micro-onde (c'est hermétique ou étanche ?), il y a un test à réaliser :
    Pour des raisons de sécurité débranchez votre micro-onde. (parce que si vous allumez le micro-onde sans faire exprès au mauvais moment ça peut mal finir)
    Mettez un téléphone cellulaire à l'intérieur du micro-onde.
    Appellez le numéro du téléphone dans le micro-onde.
    Et magie ! Le téléphone ne capte pas.

    Alors est-ce que ça prouve qu'aucune onde ne sort du micro-onde ? Non. Mais ça montre que ça isole un peu quand même.
  2. Les micro ondes sont un type d'onde parmi des tas d'autres ondes.
  3. Ce n'est pas parce qu'une expérience montre un résultat que ça produit une règle générique. (si ça se trouve on aura la preuve du danger des ondes de téléphones cellulaires dans 20 ans)


Apparemment il y a des vaches qui ne supportent pas du tout les éoliennes (les éoliennes émettent principalement des ondes entre 2 et 4kHz).
4  0 
Avatar de Rokhn
Membre actif https://www.developpez.com
Le 17/04/2018 à 16:17
Citation Envoyé par Ryu2000  Voir le message
[LIST=1][*]Normalement les ondes ne peuvent pas sortir d'un micro-onde (c'est hermétique ou étanche ?),

Le terme que tu cherches c'est la cage de faraday et OUI normalement tous les micro-ondes récent sont équipé de cette fameuse cage (pour ça que la Wifi saute pas chez vous quand vous allumez le micro-onde.


John Bournet
, abandonne ça sert à rien de parler avec ce troll. J'ai regardé ces historiques de messages & parfois t'as vraiment l'impression que c'est une autre personne ou qu'il est atteint de schizophrénie ou tout simplement un mec qui souhaite perdre son temps...
4  0 
Avatar de Neckara
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 04/05/2018 à 9:22
Citation Envoyé par datalandia Voir le message
ce chercheur est très mauvais en tous cas.
Le portable il est dans la poche pas dans le cerveau... donc un cancer du vagin/pénis/testicule éventuellement mais pas du cerveau.
Je ne veux pas savoir où tu places ton portable.

Il faut tout de même distinguer l'exposition pendant, et hors d'un appel...
4  0