Le PDG d'Oracle s'engage à donner 95% de sa fortune
à des oeuvres de charité, il suit avec 40 milliardaires une initiative de Bill Gates

Le , par Idelways, Expert éminent sénior
« Giving Pledge » (Promesse de don) est la nouvelle initiative pour les offres caritatives menée par Bill Gates et Warren Buffett, le célèbre financier, troisième homme le plus riche au monde.

L'objectif est de convaincre les milliardaires de donner la moitié de leurs fortunes aux fondations humanitaires. Déjà, 40 milliardaires et leurs familles ont signé cet engagement.

Parmi eux figure Larry Ellison, le PDG au 1,84 milliards de dollars sur les 10 dernières années.

Il déclare avoir "mis depuis plusieurs années, tous ses biens dans un Trust avec l'intention de donner au moins 95% à des œuvres de charité" avant de rappeler qu'il a déjà "donné des centaines de millions de dollars aux recherches médicales et pour l'éducation"

Il continue son explication : "J'ai toujours pensé que les œuvres de charité sont une affaire personnelle privée".

La liste complète des donateurs est disponible sur le site de l'initiative. Elle inclut des personnalités de secteurs divers, la plupart partie de rien. Autrement dit des « self-made men ». Comme Larry Ellison...

Dans le domaine de la technologie, on y retrouve George Lucas (producteur de la saga Star Wars et actionnaire d'une société d'effets spéciaux), le co-fondateur de Microsoft - Paul Allen, le magnat du pétrole et autre-fois investisseur de Yahoo T. Boone Pickens... Et Bill Gates, donc.

Chaque nom est accompagné d'une lettre justifiant cette décision (ce qui pose la question de la nécessité de se justifier)

Bien que la signature de cette initiative n'engage légalement à rien, il y a fort à parier que ces grandes fortunes tiendront leur promesses.

Question morale ou question d'image ? Chacun aura sa vision des choses.

Source : Site officiel de l'initiative

Lire aussi :

Le PDG d'Oracle a touché 1,84 milliards de dollars, et Steve Jobs 748 millions sur les dix dernières années : justifié ou scandaleux ?

Et vous ?

Nobles initiatives sincères ou cet engagement est-il un gros coup de pub ?

Si vous partiez de rien et que vous construisiez un empire informatique, seriez-vous – honnêtement - prêt à donner la majorité de votre fortune à des œuvres de charité ?

En collaboration avec Gordon Fowler


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de douby douby - Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
le 08/08/2010 à 8:25
Citation Envoyé par bugsan  Voir le message
Evasion fiscale ?

Il suffit de créer sa propre organisation "humanitaire" et transférer son argent dedans. On peut ensuite le réinvestir dans les sociétés du dow jones. Par exemple on transfert 100 milliards. On dépense 100 millions dans du vrai humanitaire et les 99,9 milliards qui restent, repartent en bourse. Mission accomplie !

Hum, pour moi, quand tu transferts ton argent à une organisation... En soit il est plus à toi. Ou je me trompe ?
Avatar de arflam arflam - Membre du Club https://www.developpez.com
le 08/08/2010 à 12:48
Citation Envoyé par maryooman  Voir le message
En réalité, l’argent destiné aux fondations est très peu taxé

Encore heureux quand on voit la gestion abominablement catastrophique que font les gouvernements de l'argent des gens ET à quel point cela démotive les dons chez les particuliers (les dons 'sociaux' faits par les français sont les plus honteusement ridicules de tous les pays riches).

Citation Envoyé par kimjoa  Voir le message
Mais ce qui me taraude dans cette histoire c'est comment on peut donner tant d'argent et ne pas militer pour un système plus sociale, notamment aux USA

Il t'a répondu, il considère que le sociale est une affaire privée.

Citation Envoyé par Idelways  Voir le message
Il continue son explication : "J'ai toujours pensé que les œuvres de charité sont une affaire personnelle privée".

Avatar de galien galien - Membre averti https://www.developpez.com
le 08/08/2010 à 15:11
C'est un peu le symbole de la différence entre les modèles anglo-saxons et Européens.
Dans un cas c'est à la charité d'assurer une redistribution des richesses dans l'autre l'état. On peut même dire que la charité comme les oeuvres de bien faisance ont historiquement été gérées par les pouvoirs religieux.
Ceci dit après 29 Roosevelt, qui fit exception 50 ans après, taxait à 100% les revenus au dessus d'un certain seuil (genre 20 fois le salaire de base).
Pour les milliardaires de tout poils (en nette augmentation partout dans le monde) il est plus intelligent d'anticiper de faire oeuvre de charité (un sorte d'investissement) plutôt que de se voir faire imposer à 99.99%.
Même en se délestant de beaucoup, ils gardent ainsi leur influence, car ils ont le choix de donner à qui bon leur semble.
</mode anar=0>
Avatar de gillai gillai - Membre averti https://www.developpez.com
le 09/08/2010 à 8:58
Citation Envoyé par kimjoa  Voir le message
Après faut voir la différence que ca fait dans la vie de tous les jours d'avoir 2 millions ou 2 milliards dans son compte en banque.... ou tout simplement de quoi vivre décemment.

Attention, ils ont le choix de donner cet argent quand ils sont vivants ou après leur mort.
Avatar de Génoce Génoce - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 09/08/2010 à 9:19
Citation Envoyé par siger95  Voir le message
- donner quelque chose de rare pour soi : l'argent n'est pas rare pour ces gens qui en ont plein et en gagnent énormément. le temps est plus rare. un clochard qui donne par contre 3 euros à une association humanitaire aurait plus besoin de l'argent qu'il donne et c'est plus rare pour lui. Les riches n'ont que 24 heures par jour mais des millions ils peuvent en gagner toujours plus.

Rien ne les obligeait à le faire non plus ...

Citation Envoyé par siger95  Voir le message
- donner de façon désintéressée (même si toute action est toujours intéressée) , en tout cas ne pas se vanter de ce qu'on fait). pourquoi en parler. les milliardaires qui veulent faire pareil le feront. la générosité ne s'invente pas.

Ils auraient pu donner 10% de leur fortune et faire autant parler d'eux!
Je suis pas sûr qu'ils s'en vantent, la presse people ou pas tourne en permanence autour d'eux.

Bon après c'est vrai que je suis pas du tout au courant de s'ils y gagnent au fond, ou comment est dépensé l'argent ...
Avatar de Caly4D Caly4D - En attente de confirmation mail https://www.developpez.com
le 09/08/2010 à 12:29
bonne initiative…

mais la question importante est plutôt : n'aurait-il pas mieux fait qu'il se donne moins de salaire et ainsi il aurait pu disséminé "ses" 90% durant plusieurs années ?

ou autrement dit : Leur action remet en cause les fondements même du capitalisme, mais c'est pas pour autant qu'ils vont changer de mode de pensée et continueront à engendrer autant d'argent que l’année passé …
Avatar de bugsan bugsan - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 09/08/2010 à 12:47
Citation Envoyé par douby  Voir le message
Hum, pour moi, quand tu transfert ton argent à une organisation... En soit il est plus à toi. Ou je me trompe ?

Dans ce cas ce n'est pas à lui de décider qui et quoi l'argent va aider. Dans un système démocratique c'est le peuple qui décide (santé, éducation, etc ...) donc tu suggères des référendum aux USA pour décider du budget ? Peut être même au Sénat ?

Sauf que c'est SON organisation et qu'il décide de tout
Avatar de Humanum Humanum - Membre à l'essai https://www.developpez.com
le 10/08/2010 à 3:31
Citation Envoyé par Vincent Rogier  Voir le message
Et alors ? la fondation a reçu du cash et ne va pas forcement laisser ce cash sous sont matelas...
Ni même l'exposer sous cloche dans un musée.
Ni même tapisser ses locaux avec des billets de 10$.
Comme elle ne dépense pas tout son cash d'un coup, elle le fait fructifier/patienter en l'investissant.
Une action, c'est une des forme que prend un capital.
Ça peut te choquer moi pas plus que ça. MacDo étant une valeur boursière plutôt sure, ca fait dormir l'argent en le faisant fructifier avec peu de risque. C'est pas la valeur la plus puristiquement éthique c'est sur mais bon...

+1

Ces gens ont tellement d'argent que ce serait un danger de le garder car cela entrainerait une stagnation generale au niveau economique...

Bill comme tout etre humain a fait un choix et je suppose l'assume...

Et pour ceux qui s'y interessent un autre endroit ou Bill a des sous... Epatant le dossier concernant la lutte contre la malaria...

http://www.intellectualventures.com/...iaProject.aspx
Avatar de dams78 dams78 - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 10/08/2010 à 11:25
Soit ils donnent leur argent aux impôts, soit à une association, tout simplement. Dans un cas cela permet de se faire une petite pub et aussi (peut être) de se dire qu'on fait une bonne action.
Allez pas chercher plus loin, on a la même chose en France (la loi Coluche), et quand on voit les droits de successions...

Cela dit, ça reste un "beau geste" mais effectivement pourquoi le crier sur les toits, et pourquoi ne pas l'avoir fait avant?
Avatar de viggo viggo - Membre à l'essai https://www.developpez.com
le 13/08/2010 à 3:50
Oh ! Je suis ravi de lire ce genre de commentaire. Tu fais partie des gens qui "creusent" et qui pensent que rien (ou presque) de ce que fait un milliardaire (ou un "grand" patron) n'est désintéressé et humain.

Effectivement, B. Gates a donné sa fortune a une association caritative qui n'est autre que celle de sa femme (l'argent n'est donc pas allé très loin) et dans le but d'apporter l'éducation et la santé.

C'est un peu comme les G.I. qui vont apporter la paix en Irak... Il y a toujours des intérêts derrière... Et sous couvert de donner cet argent pour des causes humanitaires, il s'en suit une fuite de capitaux puisque ces sommes ne sont plus soumises à l'impôt. Et quand on sait ce que coute les impôts pour les riches, on se dit qu'avec les économies ainsi réalisées, il y en a plus pour "graisser des pattes." Mis toujours sous couvert d'un don, d'un investissement à but philanthropique et j'en passe...

Il y en aurait des pages à écrire. Mais le plus simple est encore d'essayer de se demander pourquoi des gens comme le PDG de Google trouve que l'anonymat sur le Net est un truc "has been" en prétextant qu'il n'y a que ceux qui ont quelque chose à se reprocher qui ont quelque chose à cacher. C'est oublier un peu vite le droit au respect de la vie privée. Ce n'est pas parce qu'on n'a rien à cacher que l'on a forcément envie que la consultation de nos informations personnelles et comportements sur le Net soient rendus publiques ou soient disponibles pour servir des intérêts privés.
Avatar de nidget nidget - Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
le 13/08/2010 à 10:30
Les oeuvres de charité aux USA ou "comment investir en bourse sans payer d'impôts": http://fr.wikipedia.org/wiki/501c

Les associations à but non lucratif sont dirigées bénévolement par un conseil d'administration (Board of Trustees). Ses membres sont souvent des donateurs. Ils possèdent de larges pouvoirs et définissent les missions de l'association. Ils sont chargés de lever des fonds.

L'endowment (« dotation » en français) fait partie des sources de financement des associations : il s'agit d'une somme placée en bourse et dont seuls les intérêts sont dépensés chaque année (working capital).

Il va de soi que les capitaux sont principalement investis dans les sociétés des "généreux donateurs".

Si on regarde aussi la page anglaise du même article wikipedia:

Lobbying
In contrast to the absolute prohibition on political campaign interventions by all section 501(c)(3) organizations, public charities (but not private foundations) may conduct a limited amount of lobbying to influence legislation.

Traduction:

Contrairement à l'interdiction absolue sur les campagnes d'intervention politiques, les organisations et organismes publics de bienfaisance 501(c)(3) (mais pas les fondations privées) peuvent procéder à une quantité limitée de lobbying pour influencer la législation.

Le mot "limité" couvre en fait des investissements très importants pour les grosses organisations.

Conclusion: ils ont compris qu'il fallait donner quelques misérables miettes aux affamés, en leur faisant croire qu'on leur donne nettement plus, afin de pouvoir continuer à faire tourner le grand manège financier.
Offres d'emploi IT
Ingénieur intégration, validation, qualification du système de drone H/F
Safran - Ile de France - Éragny (95610)
Consultant sap finance/controlling H/F
Safran - Ile de France - Vélizy-Villacoublay (78140)
Architecte technique des systèmes d'information H/F
Safran - Ile de France - Évry (91090)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil