Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Les nouvelles technologies vont-elles trop vite pour la société ?
Oui, pour le PDG de Google qui critique encore l'anonymat sur Internet

Le , par Idelways

62PARTAGES

2  0 
« Techonomy » est une nouvelle conférence destinée à étudier l'évolution des technologies et le rôle qu'elles peuvent (ou doivent) jouer dans la société et la manière dont elles changent nos styles de vie.

Technomy est issue de la collaboration de trois ex-écrivains du célèbre Fortune Magazine. Leur conférence attire déjà de nombreuses pointures comme Bill Gates, ex-PDG de Microsoft, Bill Joy, co-fondateur de Sun Microsystems ou Eric Schmidt CEO de Google.

Le dirigeant a saisi l'occasion pour traiter, une nouvelle fois, un sujet sensible autour duquel la politique de Google fait tout sauf l'unanimité : la confidentialité des informations.

Et le moins que l'on puisse dire c'est que le PDG de Google a donné de nouvelles raisons de s'inquiéter aux personnes soucieuses de la protection de la vie privée.

Le progrès technologique ne s'arrête en effet pas. La reconnaissance physique et la localisation deviennent de plus en plus répandues. Les informations de géolocalisation permettent de savoir où se trouve une personne, voire de prédire la direction qu'elle va prendre.

Toutes ces évolutions ne sont pas sans poser des questions sur le suivi et le traçage des individus. Des questions auxquelles Eric Schmidt apporte une réponse.

Il estime en substance que la confidentialité des données n'est pas une bonne chose.

Pour lui, la société n'est pas encore prête à tous les changements que vont lui apporter les nouvelles technologies. Il pense également qu'il est grand temps, pour chacun d'entre nous, de relever ce challenge d'accepter ces changements et surtout de nous préparer à ces évolutions.

Comment ?

En acceptant une plus grande « transparence ». Comprenez, le réel danger qui pèse sur l'avenir de nos sociétés est l'anonymat. L'idée derrière cette intervention (à savoir que le terrorisme et les trafics bénéficient plus de la confidentialité que le citoyen lambda) peut sembler polémique au moment où Google investit conjointement avec la CIA dans des sociétés à haute-valeur technologiques (lire par ailleurs : Google investit avec la CIA dans une société d'analyse prédictive : le renseignement, nouvelle activité de Google ?)

Mais on reconnaitra, quoiqu'il en soit, un mérite à l'homme : après ses premières déclarations glaçantes sur la vie privée, il n'hésite pas à persister et à signer.

De mauvaises langues diraient qu'il reste, en quelque sorte, « droit dans ses bottes ».

Source : Site de la conférence

Lire aussi :

Seuls ceux qui ont des choses à cacher posent la question de la confidentialité des services de Google", déclare son PDG lors d'une interview télévisée

Vie privée : La consultation de livres via Google Books sera-t-elle soumise a discrétion ?

Vie privée : faut-il interdire Google Street View ?

Les rubriques (actu, forums, tutos) de Développez :

Sécurité
Développement Web

Et vous ?

Partagez-vous la vision d'Eric sur l'évolution de la notion de la vie privée ?

Et plus largement, trouvez-vous la technologie va trop vite pour la société?

En collaboration avec Gordon Fowler

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de eclesia
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 05/08/2010 à 20:54
Citation Envoyé par Tutur66 Voir le message
Je partage le point de vue de Google, après tout, j'ai rien à cacher, et je vois mal Google aller espionner le citoyen lambda à des fins néfastes, comme par exemple envoyer des photos de n'importe qui sur le net pour le fun, envoyer les coordonnées d'un mari en permanence à sa femme ...

Il faut arrêter de se foutre de la gueule du monde : refuser les actions de Google au dépit de sa vie privée, c'est empêcher les progrès technologiques dans la sécurité internationale parce que monsieur-tout-le-monde aime pas qu'on le voit dans la rue.
Et si on a des choses a cacher ? il y a des choses que je ne souhaite que personne parmi mes connaissances ne sache, rien d'illegal mais des choses qui ne les concernent pas, des elements qui peuvent etre nocif aux relations.
Je ne souhaite pas de technologie de "tracage" permanent sur ma personne.
Je ne suis pas un rat de laboratoire pour multimilliardaire.
14  0 
Avatar de yoyo3d
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 06/08/2010 à 12:02
-nos banques transmettent la liste de nos achats aux grand groupes commerciaux....
-nos téléphones portables sont localisés en temps réel
-nos PC sont fouillés à "l'insu de notre plein gres"

et la on nous demande notre avis sur le flicage rapproché sous pretexte de securité (terrorisme, traffic....)

tout ça c'est du fric un point c'est tout,
je suis sure que , meme quand je m'inscris sur un site ou l'on me demande si je veux participé à la qualité et au suivi d'un soft, si je dis "non", l'application se fou de ma réponse et va de toute façon envoyer des paquets "clandestins" à la boite qui édite....
le citoyen lambda n'a pas les connaissances et le matos suffisant pour se protégér, il n'y qu'a voir le wifi, qui à vraiment été dans les parametre de secu de sa box pour protéger sont wifi qui, par defaut est open???
réponses, ceux qui vivent dans l'informatique et qui "savent"....les autres non...perso j'ai 3 reseaux ouvert chez mes voisins..... (je me demande pourquoi je paye un abo tous les mois...)

surfer en toute liberté??? foutaise

la techno n'avance pas assez vite pour la santé et l'environnement, mais pour le reste, (les conneries) ça va beaucoup tros vite à mon gout...
3  0 
Avatar de david06600
Inactif https://www.developpez.com
Le 05/08/2010 à 16:06
Citation Envoyé par Idelways Voir le message

Partagez-vous la vision d'Eric sur l'évolution de la notion de la vie privée ?
Bien sûr que non . Les terroristes ou trafiquants sont puissants, ils ont de l'argent et pourront toujours se protéger, ou se rendre anonyme, donc ça n'est pas un argument.
C'est le citoyen lambda qui va encore subir. On a qu'a nous greffer une puce de suite comme ça c'est fait. Je suis sur qu'il y en a que ça ne gênerait pas.
Citation Envoyé par Idelways Voir le message

Et plus largement, trouvez-vous la technologie va trop vite pour la société?
La technologie avance certes, mais c'est surtout l'utilisation que certaines sociétés font de ces technologies qui est inadmissible, et devrait être interdite.
2  0 
Avatar de Génoce
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 06/08/2010 à 16:16
Citation Envoyé par yoyo3d Voir le message
la techno n'avance pas assez vite pour la santé et l'environnement, mais pour le reste, (les conneries) ça va beaucoup tros vite à mon gout...
2  0 
Avatar de pmithrandir
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 06/08/2010 à 22:17
La question n'est pas de savoir si les données sont utilisées par untel ou untel, la question est de savoir si ça peut l'etre.

Nous connaissons notre régime politique ainsi que nos valeurs actuelles, mais que se passerait-il si elles changeaient ?

Si demain on decrète que les personnes de telle religion sont des sous homme, pourra-t-on les protéger malgré l'état et les entreprises complices ?

N'oubliez pas que la technologie est à notre service et non le contraire. Mieux vaut prendre parfois un peu plus de temps et bien faire les choses que de partir en avant sans reflechir. Ce qui est plebiscité pour les OGM deviendraient absurde pour les technologies electroniques ?
Le principe de précaution s'applique à tout.
2  0 
Avatar de grunk
Modérateur https://www.developpez.com
Le 05/08/2010 à 16:17
Partagez-vous la vision d'Eric sur l'évolution de la notion de la vie privée ?
Que mon téléphone envoi toutes les X secondes ma position GPS pour qu'en retour je recoive les pub de la boulangerie du coin de la rue ne me gène pas. Ce qui me gène c'est que Apple,google,microsoft (rayez les mention inutile) sache que c'est moi qui suis à cet endroit. Bref à partir du moment ou je ne peux pas contrôler la diffusion des infos me concernant ca me gène.

Quand on poste quoi que ce soit sur internet et quelque soit le moyen , il faut partir du principe que la donnée sera forcément publique (même quand c'est soit disant privé). Mais encore une fois on le fait en connaissance de cause.

Et plus largement, trouvez-vous la technologie va trop vite pour la société?
Qu'on me rende le minitel !
1  0 
Avatar de bubulemaster
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 05/08/2010 à 19:59
Citation Envoyé par Idelways Voir le message

Et plus largement, trouvez-vous la technologie va trop vite pour la société?
Ca dépend. Quand on a 20 ans, ça va. Mais, ma grand mère (78 ans) avec un décodeur TNT enregistreur à des difficultés.
Bon, j'en connais qui à 50 ans n'arrive pas à utiliser le même appareil.

Donc, non les technologies ne vont pas trop vite, mais oui, leur imposition à la société ne tient pas compte de l'ensemble de la société.

Il est vrai qu'on a à faire à des technologies au il faudrait limite plusieurs années pour les comprendre/maitriser et qu'elles sont remplacées au bout de 6 mois.

Maintenant, grâce à ça, rien que dans la médecine, en 50 ans on a fait plus de découverte (progrès ?) qu'en 50 000 ans.
1  0 
Avatar de abriotde
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 05/08/2010 à 20:08
Pour moi il n'y a qu'une seule règle. "La liberté de choisir en conscience".
Personnellement cela ne me dérange nullement que l'on sache dans 90% des cas ce que je fait et ou je suis. Je déclare mes impôts, j'ai une adresse public que je donne volontiers et je ne cache pas mon travail, à partir de là on sait ce que je fait. Cependant quand je sors avec ma femme j'ai envie d'intimité...

C'est pareil avec la technologie. Si l'on m'informe d'une manière ou d'une, si j'ai la possibilité d'utilisé un service alors oui, la technologie à sa place dans notre société. J'aime l'open-source pour cette raison. On sait ce que l'application fait. Il n'y a pas d'enregistrement caché, avez vous vérifié que votre pc n'envoie pas vos infos personnel (en crypté pour que vous ne vous aperceviez pas)? Non alors optez pour Linux ou alors acceptez d'être soumis à Microsoft/Apple.

Personne n'est obliger de prendre sa voiture, d'allumer la télévision ou l'ordinateur ni même d'utiliser un téléphone alors pourquoi ca irait trop vite?
En vacances je n'utilise rien de tout ça... sauf quand ça m'arrange.
1  0 
Avatar de barriton1
Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 06/08/2010 à 9:20
Je crois que ce problème est déjà présent depuis de longues années, et relève plus de l'éthique que de la simple évolution technologique. Ça fait déjà des centaines et centaines d'années que l'on se pose la même question, je crois que c'est le grand souci de la science même.

Est-il bon d'imposer des choix de technologies? La société est-elle prête? etc...

De mon point de vue, je crois que nous sommes vraiment pas prêts. D'un côté je n'ai certes rien à me reprocher, je suis un bon petit citoyen certains diront, mais néanmoins la propriété privée et la liberté de circulation c'est plus que fondamentale! On va encore nous sortir l'argument du terrorisme, mais franchement, vous ne croyez pas que c'est pas uniquement pour cela? On sait très bien que les lobbies Microsoft, Apple, Google sont tellement forts qu'on les autorise à faire un peu tout ce qu'ils veulent. De plus cela n' a vraiment aucun intérêt pour la société, hormis la pseudo-sécurité (ça me fait penser qu'à Londres, la criminalité n'a pas baissé suite à la mise en place de caméra à chaque coin de rue!), mais à quoi ça va nous servir? Toutes les évolutions majeures ont, normalement, un intérêt! C'est même navrant d'en arriver là : plus aucune vie privée, un traçage permanent, une vie réduite aux mains de quelques c**s. George Orwell n'avait peut-être pas si tort que ça, à quelques années près....
1  0 
Avatar de Gluups
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 12/08/2010 à 22:49
Les nouvelles technologies vont effectivement trop vite pour la société, puisque celle-ci n'a pas eu le temps d'interdire ce que prévoit Google.
Le fait que ce que Turtur n'imagine pas venir correspond à la réalité depuis très longtemps est assez éclairant.
C'est bien en considérant ce que notre régime est devenu que je me méfie.
Dans une cinquième république où le président démissionnait lorsqu'il était désavoué dans le cadre d'un référendum, encore, admettons ...
Il y a bien assez de gens à vous prêter des intentions malsaines et prêts à vous pousser au crime pour ne pas leur donner davantage de moyens, ça suffit comme ça.
On doit pouvoir utiliser un téléphone pour communiquer et pas pour être fliqué. On doit pouvoir utiliser une voiture pour se déplacer et pas pour être fliqué.

Je suis totalement hostile aux progrès technologiques dans "la sécurité internationale" consistant à dire à tout un chacun, sans aucun contrôle juridique, où je suis, ce que je fais, où je vais. Et ça pour que je puisse marcher dans la rue si ça me chante, et avoir encore de temps à autre un peu d'insouciance au moins au niveau où c'est vital. C'est pour ça que je dis que "faut pas se foutre de la gueule du monde".

Ras le bol des trois sociétés qui ont dénoncé les dissidents chinois, lesquels ont fini leurs jours en prison, pour crime d'opposition politique.

A part ça Yoyo est mal informé : on est légalement obligé de sécuriser sa connexion wifi
1  0