USA : Trump s'en prend violemment à Amazon,
L'accusant d'être à l'origine d'énormes pertes économiques aux États-Unis

Le , par Malick

183PARTAGES

19  0 
Ce jeudi 29 mars, le président américain Donald Trump s'en est violemment pris au géant du commerce électronique en l'occurrence Amazon. En effet, c'est via son principal canal de communication à savoir Twitter que le président Trump a pointé du doigt la firme de Jeff Bezos qu'il accuse d'être à l'origine d'énormes pertes sur le plan économique aux États-Unis.


Comme on peut le voir sur l'image ci-dessus, Trump déclare : « j'ai fait état de mes inquiétudes concernant Amazon bien avant l'élection. Contrairement aux autres, ils ne paient pas ou peu d'impôts aux gouvernements locaux ou fédéral et traitent notre système postal comme leur livreur (provoquant d'énormes pertes aux États-Unis) et provoquant ainsi la fermeture de milliers de commerces. »

Ce tweet de Trump n'est pas sans conséquence pour Amazon, car à en croire l'éditeur huffingtonpost, les répercussions se sont fait sentir à l'ouverture du marché américain. En effet, on nous informe qu'une perte de l'action d'Amazon de près de 2,5 % a été enregistrée. Pour huffingtonpost, cette situation intervient à un moment où on note une tendance à la baisse des valeurs technologiques aux États-Unis à l'exception des trois autres membres du groupe des GAFA constitué de Google, Amazon, Facebook et Apple, qui sont aujourd'hui dans le vert.

Les informations recueillies montrent également qu'à la veille de la déclaration de Trump, les rumeurs sur la volonté du président américain d'encadrer la domination du géant de l'internet avaient déjà eu un impact négatif sur le cours de l'action d'Amazon à la bourse de New York. En effet, le cours de l'action en question avait fortement chuté de 4,38 % en fin de journée ; ce qui s'était traduit par une perte de près de 31,4 milliards de dollars de capitalisation boursière.

Il convient de noter que ces accusations de Trump portées à l'endroit d'Amazon ne sont pas une nouveauté. En effet, depuis son arrivée à la Maison-Blanche, le président américain Donald Trump multiplie les attaques contre le géant du commerce électronique, notamment en lui reprochant de ne pas respecter le droit à la concurrence. Sur la même lancée, un article publié sur Axios fait état de « l’obsession » du président américain pour Amazon et son souhait de s’en prendre au groupe de Jeff Bezos à travers des lois antitrust.

« Nous ne prévoyons aucune mesure pour l’instant ». Avec un sens aigu de la litote, elle a simplement déclaré que « le président a exprimé ses préoccupations sur Amazon », a déclaré Sarah Sanders, la porte-parole de la Maison-Blanche. De son côté, Amazon ne s'est pas encore prononcé.

Source : huffingtonpost

Et vous ?

Que pensez-vous des propos de Trump à l'endroit d'Amazon ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de JackIsJack
Membre actif https://www.developpez.com
Le 03/04/2018 à 8:09
Amazon fournit un service de commerce d'excellente qualité :
- produits recommandés
- les notations
- un catalogue monstrueusement large,
- une livraison fiable et clair
...

C'est pour ces raisons que les autres commerces meurent... Ils ne font pas mieux.

Et comme la plupart des leaders, ils ont su mettre leur intelligence dans tous les maillons de leurs processus ; y compris celui de l'optimisation fiscal.

La loi est un ensemble règles hyper-flous : même un non-scientifique est capable d'y trouver des failles.

C'est à l'état qu'il faut s'en prendre pour le non-paiement des impôts, pas à Amazon !
Avatar de hotcryx
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 03/04/2018 à 10:59
Toutes les boutiques ne meurent pas au contraire, elles doivent s'adapter pour fournir des articles vendables sur la plateforme Amazon.
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 04/04/2018 à 13:02
Citation Envoyé par Malick Voir le message
Il convient de noter que ces accusations de Trump portées à l'endroit d'Amazon ne sont pas une nouveauté. En effet, depuis son arrivée à la Maison-Blanche, le président américain Donald Trump multiplie les attaques contre le géant du commerce électronique, notamment en lui reprochant de ne pas respecter le droit à la concurrence. Sur la même lancée, un article publié sur Axios fait état de « l’obsession » du président américain pour Amazon et son souhait de s’en prendre au groupe de Jeff Bezos à travers des lois antitrust.
C'est formidable ce que dit Trump, il critique les multinationales qui ont quasiment le monopole et qui paient trop peu d'impôt.
Rien qu'une rumeur peut faire chuter le cour d'une action, c'est impressionnant
Avatar de Zirak
Inactif https://www.developpez.com
Le 04/04/2018 à 13:24
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
C'est formidable ce que dit Trump, il critique les multinationales qui ont quasiment le monopole et qui paient trop peu d'impôt.
Non, il critique 1 multinationale car elle ne paie pas suffisamment d'impôts aux USA selon lui. Amazon paierai ses impôts plein pot aux USA, ce tweet n'aurai jamais eu lieu.

Quand c'est l'UE qui fait les mêmes remarques à propos d'autres multinationales américaines, il n'approuve pas en disant "oui vous avez raison, je vais leur demander d'arrêter l'évasion fiscale et d'arrêter leur monopole", et toi tu ne trouve pas cela "formidable"...

C'est du populisme destiné aux américains, je ne comprends même pas pourquoi tu t'excites à propos de ça, puisque cela ne nous concerne pas le moins du monde...
Avatar de Grogro
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 04/04/2018 à 13:34
Citation Envoyé par Zirak Voir le message
Non, il critique 1 multinationale car elle ne paie pas suffisamment d'impôts aux USA selon lui. Amazon paierai ses impôts plein pot aux USA, ce tweet n'aurai jamais eu lieu.
Correctif : une multinationale qui ne paie pas ses impôts aux USA et qui finance massivement le parti démocrate.

Amazon financerait le GOP, Trump n'en aurait rien à foutre.
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 04/04/2018 à 13:53
Citation Envoyé par Zirak Voir le message
Non, il critique 1 multinationale car elle ne paie pas suffisamment d'impôts aux USA selon lui. Amazon paierai ses impôts plein pot aux USA, ce tweet n'aurai jamais eu lieu.
Je sais, mais je me met du point de vue des étasuniens.
Le populisme c'est le top !
J'aime pas Amazon, c'est beaucoup trop gros comme entreprise.

Citation Envoyé par Zirak Voir le message
Quand c'est l'UE qui fait les mêmes remarques à propos d'autres multinationales américaines, il n'approuve pas en disant "oui vous avez raison, je vais leur demander d'arrêter l'évasion fiscale et d'arrêter leur monopole", et toi tu ne trouve pas cela "formidable"...
L'UE aide les multinationales à payer le moins d'impôt possible.
Avec le libre échange et toutes ces conneries, les sociétés n'ont pas de mal à bricoler un truc avec l'Irlande, le Luxembourg ou les Pays-Bas.

Alors des fois l'UE essaie de faire payer un peu d'impôt à une entreprise des GAFA, et c'est mignon d'essayer, c'est cool si ça marche.
Mais bon voilà, une rumeur de Trump ça fait réagir les marchés instantanément.
Quand l'UE menace les GAFA qu'est-ce qu'il ce passe ?

Citation Envoyé par Grogro Voir le message
Correctif : une multinationale qui ne paie pas ses impôts aux USA et qui finance massivement le parti démocrate.
Zuckerberg est démocrate et il y a eu ça :
38 milliards de dollars d'impôts «de rapatriement» pour Apple aux Etats-Unis
Apple va payer 38 milliards de dollars d’impôts aux Etats-Unis sur sa trésorerie amassée à l’étranger. Le producteur de l’Iphone l’a annoncé mercredi 17 janvier dans un communiqué. Une conséquence de la réforme de Donald Trump votée par le Congrès en décembre. Elle prévoit notamment un prélèvement exceptionnel pour les sommes placées hors des Etats-Unis par les entreprises pour les inciter à rapatrier leurs bénéfices.
Mais je ne pense pas que ce soit lié.
Du coup ça m'étonnerait que l'UE arrive à faire payer des impôts aux GAFA...
Avatar de Zirak
Inactif https://www.developpez.com
Le 04/04/2018 à 14:20
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message

Le populisme c'est le top !


Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message

L'UE aide les multinationales à payer le moins d'impôt possible.
Avec le libre échange et toutes ces conneries, les sociétés n'ont pas de mal à bricoler un truc avec l'Irlande, le Luxembourg ou les Pays-Bas.
C'est faux, c'est tout l'inverse, c'est le taux d'imposition "souverain" de chaque pays qui permet ça, si on avait un taux unifié sur tout l'Europe, sans dire que le problème disparaîtrait complètement, il serait tout de même beaucoup moins présent.

Ce n'est donc pas l'UE qui aide les multinationales, mais la souveraineté de chaque pays. La preuve, que l'UE a demandé à l'Irlande de faire payer plus d'impôts à Apple, c'est l'Irlande qui a refusé...

Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message

Zuckerberg est démocrate et il y a eu ça :
38 milliards de dollars d'impôts «de rapatriement» pour Apple aux Etats-Unis

Mais je ne pense pas que ce soit lié.
Qu'il est malin ce Ryu !

Zuckerberg étant le patron de Facebook, effectivement, je doute qu'il y ait un rapport avec le rapatriement d'impôts chez Apple...

Comme il dit dans la cité de la peur : "il dit qu'il voit pas le rapport".
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 04/04/2018 à 14:26
Citation Envoyé par Zirak Voir le message
c'est le taux d'imposition "souverain" de chaque pays qui permet ça, si on avait un taux unifié sur tout l'Europe, sans dire que le problème disparaîtrait complètement, il serait tout de même beaucoup moins présent.
Il y aura toujours des règles d'imposition dans chaque pays.
Vous croyez que le Luxembourg va refuser d'être un paradis fiscal ?
Est-ce que vous êtes familier avec "Jean-Claude Juncker" ?

L'UE permet à une entreprise de ne payer des impôts qu'en Irlande, sans UE, il y aurait peut être moyen de faire en sorte que les entreprises paient dans chaque pays.

Citation Envoyé par Zirak Voir le message
Comme il dit dans la cité de la peur : "il dit qu'il voit pas le rapport".
Ah ouais merde je me suis trompé...
Du coup j'avais raison, ça n'a vraiment pas de rapport ^^

Est-ce qu'Apple est proche des démocrates ?
Est-ce que Trump veut faire payer des impôts à Facebook ?
Avatar de AstOz
Membre averti https://www.developpez.com
Le 04/04/2018 à 16:06
Le débat a dérivé sur le paiement des impôts, mais moi ce qui m'inquiète le plus c'est ça :
Citation Envoyé par hotcryx Voir le message
Toutes les boutiques ne meurent pas au contraire, elles doivent s'adapter pour fournir des articles vendables sur la plateforme Amazon.
On peut se poser la question du risque entreprit de concentrer la vente de bien au sein d'une seule plateforme.
Lorsqu'une entreprise a un monopole, les premiers qui trinquent ce sont les consommateurs puis la concurrence.

Pour prendre l'exemple de GAFA, actuellement, ils régissent le monde de l'informatique, il suffit qu'un seul de ces organismes décident de quelque chose que tout le monde est obligé de s'y plier...
Avatar de Buffet_froid
Inactif https://www.developpez.com
Le 04/04/2018 à 16:20
Si facebook se fait malmener médiatiquement depuis plusieurs semaines, c'est justement parce qu'il n'aurait pas été suffisamment pro-démocrate durant la campagne, n'aurait pas empêché les fameuses "fake news", voire même aurait été carrément pro-républicain sans l'afficher (cf. Cambridge Analytica, alors que c'est "juste" du business, l'argent n'a pas d'odeur).

Après ce n'est pas qu'une question de taille d'entreprise ou de paiement d'impôts.

Les groupes comme Microsoft, IBM ou Carrefour sont bien plus importants qu'Amazon, mais sont dans une logique d'entreprise du 20ème siècle, avec un secteur et des activités bien déterminées.
Avec un groupe hybride comme Amazon, vecteur de marchandise par essence, on entre dans une nouvelle phase du capitalisme : un raccourcissement, une accélération et une virtualisation des flux marchands. Selon Marx, c'est la destinée du capitalisme, par la baisse tendancielle du taux de profit ; la marchandise virtuelle se produit une fois, se multiplie à l’infini et disparaît sans laisser la moindre trace... c’est pourquoi elle est la marchandise terminale dont le capitalisme a toujours rêvé.
Il va falloir s'attendre à une ubérisation totale de tout ce qui nous entoure, transformant les éléments du monde matériel, jusqu'à la vie même, en marchandises échangeables contre l’équivalent-argent de n’importe quelle autre, au détriment de toute considération morale. C’est un développement logique dont les causes et les conséquences échappent à toute volonté humaine.
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web