Scandale Cambridge Analytica : Facebook a perdu plus de 70 Md$ de capitalisation
Néanmoins Zuckerberg refuse de répondre aux députés britanniques

392PARTAGES

14  0 
Accusé de ne pas protéger suffisamment les données de ses utilisateurs et malgré de nouvelles excuses, Facebook se débattait toujours lundi dans le scandale Cambridge Analytica. Pour rappel, cette dernière a utilisé les données de plus de 50 millions de comptes Facebook à des fins de profilage stratégique et de manipulation dans des décisions politiques.

La vague était tellement forte qu’elle a obligé son fondateur Mark Zuckerberg à sortir de son silence pour faire une déclaration télévisée, mais aussi écrite. « Nous avons la responsabilité de protéger vos données, et si nous ne le pouvons pas alors nous ne méritons pas de vous servir », avait-il dit la semaine dernière. C'est d'ailleurs ces mêmes termes que le patron de Facebook a utilisés ce weekend, comme titre d'une annonce, dans des journaux britanniques et américains, pour présenter ses excuses.

« Vous avez peut-être entendu parler d'une application de quiz construite par un chercheur universitaire qui a permis la fuite des données Facebook de millions de personnes en 2014, c'était un abus de confiance, et je regrette que nous n'ayons pas fait plus à ce moment », dit-il dans l'annonce affichée sur une page entière, avant d'insister sur le fait que des mesures sont prises que cela ne se reproduise plus.

Comme si cela ne suffisait pas, un autre scandale a frappé de plein fouet le numéro un des réseaux sociaux. Il a été découvert que la société a enregistré les métadonnées des appels téléphoniques et SMS des utilisateurs d'Android. Après avoir téléchargé ses archives Facebook, Dylan McKay, un utilisateur du réseau social a en effet été surpris de découvrir que près de deux ans de logs d'appels et SMS de son téléphone Android étaient inclus. D'autres utilisateurs ont confirmé que les informations sur leurs communications ont également été enregistrées. Les données enregistrées pour chaque appel incluent l'heure et la date à laquelle l'appel a été effectué, le type d'appel (entrant, sortant, manqué), le contact impliqué et la durée de l'appel.

La lente descente aux enfers

Il n’aura pas fallu attendre plus longtemps pour voir les actions de Facebook Inc en pâtir sérieusement, surtout que l’entreprise voit les enquêtes se multiplier de part et d’autre de l’Atlantique.

Le titre du réseau social a reculé de 6,77 % lors de la séance de lundi à 172,56 dollars, du jamais vu depuis mars 2014. Mardi la chute se poursuivait. Les actions sont toujours en baisse de 13 % depuis le 16 mars, date à laquelle Facebook a reconnu pour la première fois que les données des utilisateurs avaient été mal acheminées vers Cambridge Analytica. La société a perdu plus de 70 milliards de dollars en valeur de marché depuis lors.


Diagramme du marché depuis le 13 mars 2018

La chute du titre a également eu un impact sur la fortune du fondateur de Facebook Mark Zuckerberg. Comme l’indique le Times, le PDG de Facebook, dont la richesse provient en grande partie de ses quelque 403 millions d'actions de Facebook (comme le regretté Steve Jobs, il ne prend qu'un salaire symbolique de 1 dollar), a perdu 10 milliards de dollars la semaine dernière à la suite de la crise de Cambridge Analytica.

D’autres éléments indiquent que Facebook fait face à la plus grosse crise de son histoire. En effet, le quotidien Financial Post rapporte que près des trois quarts des utilisateurs canadiens de Facebook prévoient des changements à la façon dont ils l'utilisent. Rappelons qu’Elon Musk a également supprimé les pages Facebook de Tesla et SpaceX, auxquelles étaient abonnés des millions de followers.

La société fait également face à un mécontentement croissant des annonceurs et des utilisateurs. Le détaillant américain de pièces automobiles Pep Boys a suspendu lundi toute publicité sur Facebook, rejoignant la société Internet Mozilla Corp et la deuxième plus grande banque allemande Commerzbank qui a fait un mouvement similaire la semaine dernière.

Les sondages d'opinion publiés dimanche aux États-Unis, au Canada et en Allemagne mettent en doute la confiance que les gens ont dans Facebook alors que l’entreprise multiplie les excuses dans les journaux britanniques et américains.


Zuckerberg attendu en Europe pour s’expliquer en personne

Rappelons que la Commission parlementaire britannique sur le numérique a réitéré mardi son souhait d'entendre Mark Zuckerberg « en personne », éventuellement par vidéoconférence.

Mark Zuckerberg a refusé de s'en charger lui-même : il comptait déléguer un de ses adjoints pour témoigner, a écrit la responsable de la politique publique de Facebook, Rebecca Stimson, au président de la Commission, Damian Collins.

C'est finalement le directeur technique de Facebook, Mike Schroepfer, ou alors le responsable produit, Chris Cox, qui se présentera devant les membres de la commission sur le numérique, la culture, les médias et le sport, a fait savoir le groupe californien. Le président de la commission a jugé « stupéfiante » la dérobade de Mark Zuckerberg et a insisté cet après-midi pour que celui-ci réponde en personne aux questions des députés, même par liaison vidéo, « compte tenu de la gravité des allégations formulées à propos de l'accès et de l'utilisation des données des utilisateurs de Facebook. »

À Bruxelles, la commissaire européenne en charge de la Justice, Vera Jourova, a donné deux semaines aux dirigeants du groupe américain pour répondre à une série de questions, notamment sur la manière dont Facebook applique les règles européennes sur la confidentialité des données.

Le 20 mars, le président du Parlement européen Antonio Tajani avait déjà invité le patron de Facebook à venir s'expliquer devant les eurodéputés. Vera Jourova demande également si des citoyens européens figurent parmi les utilisateurs dont les données personnelles ont fuité.

Rebecca Stimson a partiellement répondu à cette question. Elle précise que près de « 1 % des téléchargements » de l'application qui a permis la fuite de données de Facebook vers Cambridge Analytica ont été réalisés « par des utilisateurs au sein de l'Union européenne, dont certains au Royaume-Uni. »

Source : Financial Post, Time, Le Figaro

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Neckara
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 18/04/2019 à 14:59
Cela arrive à tout le monde, y'a pas de quoi en faire un drame.

Tiens, pas plus tard que la semaine dernière, je me baladais tranquillement au centre-ville, et paf ! Je braque une banque par erreur.
Cela m'arrive tout le temps, je suis vraiment tête en l'air.
15  1 
Avatar de Namica
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 03/04/2018 à 0:31


Le pire étant bien sur que même les non utilisateurs de FB sont tracés à partir des sites qui affichent le bouton "Like" et son script.
13  0 
Avatar de Rokhn
Membre actif https://www.developpez.com
Le 10/04/2018 à 23:37
Citation Envoyé par petitnouveau1 Voir le message
Ces faits sont notoirement connus. Je ne pense pas qu'une personne même médiocrement informée puisse ne pas les en avoir connaissance.
Pareil, tu réponds toujours pas à ma question, j'ai pas besoin d'aller chercher des choses que tu m'avances en ayant soit-disant la connaissance divine. Apparemment je suis la personne mal informée ici et je te demande bien de m'éclairer de tes magnifiques sources qui sont pour le moment juste dans ta tête

Citation Envoyé par petitnouveau1 Voir le message
Tu prenais à la rigolade des faits extrêmement graves.
Si tu avais pas compris, je me foutais ouvertement de toi et de ta phrase débile & non des nombreuses victimes d'un fou narcissique
11  1 
Avatar de Zirak
Inactif https://www.developpez.com
Le 21/04/2018 à 12:37
Citation Envoyé par datalandia Voir le message
c'est a chaque fois ce qui me choque le plus dans les propos comme zirak. Si on les écoutaient se serais de pauvre victime du système.
mais personne ne les forcent a venir sur ce site qui a de la pub
Sauf que je n'ai jamais rien dit de tel, je suis juste en désaccord avec toi sur le fait que la pub améliore la vie des gens, et sur le fait que tout le monde adore regarder les pubs.
11  1 
Avatar de Jon Shannow
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 26/04/2018 à 11:38
Citation Envoyé par Charvalos Voir le message
Bien sûr que si que le fascisme et les nazis sont extrêmement proches.
Auxquels on peut aussi ajouter le Franquisme espagnol, également assez proche.

Mais, c'est super intéressant de lire la discussion sur les différents systèmes politiques par 2 personnes qui n'y connaissent apparemment rien du tout.
11  1 
Avatar de Jipété
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 27/04/2018 à 9:22
Citation Envoyé par maakliop Voir le message
En attendant tu profites de cet historique alors si nous sommes fautifs.
... alors si nous sommes fautifs et donc ?
Manque la fin de ta phrase, là, du coup c'est imbitable.

Citation Envoyé par maakliop Voir le message
Quand t'es content de t'acheter un tshirt à 10 balles tu participes à l'exploitation des plus pauvres.
Ou pourrait voir l'autre côté de la pièce : heureusement qu'on leur achète des T-shirts à 10 balles, ça leur permet d'un peu moins crever de faim, tout comme pour l'exploitation tant décriée des enfants, qui revient souvent sur le tapis.

Maintenant, au lieu de perdre ton temps sur les forums, tu peux charger ton sac à dos et aller leur filer un coup de main...
11  1 
Avatar de FrostWilson
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 02/05/2018 à 14:58
Citation Envoyé par datalandia Voir le message
[...] la littérature une tentative de communication peu efficace.

je fête ma 100ieme intervention avec vous dans ce formidable club

Toujours 0 points en 100 interventions, et encore heureux qu'on ne compte en négatif...

Moi je veux bien qu'on ne soit pas toujours d'accord, c'est l'intérêt des débats, mais être systématiquement en opposition avec tout le monde ne fait pas forcément de nous un génie incompris... non parfois je pense qu'il faut savoir se remettre en question.
11  1 
Avatar de AoCannaille
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 03/05/2018 à 18:52
Citation Envoyé par EuropeanKeyboard Voir le message
Rien. On vit dans une société, je vois pas pourquoi il devrait y avoir quelque chose à cacher entre n'importe qui.
Sauf si vous avez quelque chose à vous reprocher.
Je suis très intéressé par la marque de PQ que tu utilises, tu ne vois pas d'inconvénient à laisser ta porte ouverte pour que je puisse me renseigner?
De même, j'ai besoin de te chronométrer avec ta femme pour savoir si je dois te vendre des préservatifs orientés endurance, orienté confort maximum ou plutôt te vendre un abonnement pornhub. Pas de soucis du coup?

11  2 
Avatar de diabolos29
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 13/04/2018 à 12:54
Citation Envoyé par petitnouveau1 Voir le message
Des sources pour ce qui est de notoriété publique, que l'administration Obama (qui est toujours en place) est la pire de l'histoire des USA?
Et où pourrait-on trouver une analyse pertinente de cette énième affirmation de ta part ?
10  3 
Avatar de Jon Shannow
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 20/04/2018 à 8:43
Citation Envoyé par datalandia Voir le message
Non les pub n'ont pas pour vocation a remplacer les documentaires/enquetes des journalistes.
Manquerait plus que ça !
Citation Envoyé par datalandia Voir le message
Mais la pub est important pour les gens puisses s'informer sur des sujets particulier.
La pub n'a pas vocation à informer, mais à faire vendre. Ça n'a rien à voir.
Citation Envoyé par datalandia Voir le message
Pour pouvoir s'informer sur les nouveaux smartphones il faut que l'entreprise qui conçoit le smartphone le fasse savoir au monde entier déja qu'elle existe, et qu'elle a un nouveau modèle a présenter.
Sans publicité les nouveaux constructeurs chinois existerais pas car ils ne pourraient pas se faire connaitre auprès des sites d'informations et de potentiels clients.
Je ne crois pas. C'est plus aux vendeurs d'informer. Les publicitaires ne sont là que pour inciter à acheter ce que l'on n'a pas besoin, ni envie.

Citation Envoyé par datalandia Voir le message
vous vivez dans le passé vous... ce mode de consommation est fini, dans ma boite cela fait longtemps que nous avons réinventer la publicité. Aujourd'hui c'est plus "un encart publicitaire dégelasse qui fait chier tous le monde" comme sur ce site
Aujourd'hui la pub c'est des articles sponsorisé, des vidéos sur youtube sponsorisé
"fait chier tous le monde" aussi
Citation Envoyé par datalandia Voir le message
, les gens aiment regarder ce contenus (en connaissance de cause, il ne doit pas y avoir de tromperie, la pub n'a pas pour du but de mentir car un client qui se sent trahi ira voir ailleurs la prochaine fois)
Je ne sais pas si je vis dans le passé, mais toi, tu ne dois pas vivre dans le monde réel. J'ai jamais entendu quelqu'un dire qu'il était content de voir de la pub.
Mon père adoooore la pub pendant les films, parce que ça lui permet d'aller aux toilettes (il n'a pas encore compris comment fonctionnait le TimeShift, mais bon, il a 81 ans).

Citation Envoyé par datalandia Voir le message
quand une personne souhaite acheter un produit par exemple un smartphone, on vas lui fournir sur sa plateforme d'achat des produits mis en avant en fonction de ces critères de recherche. les produits mis en avant nous ont payer pour être mis en avant, mais ils mis en avant uniquement si les critères de recherche corresponde.
Oui, c'est de la publicité ciblée, du au flicage des données personnelles. J'espère que le RGPD supprime cette fonctionnalité. Je conseille à ceux qui sont sous Google Chrome (pire ceux qui sont en plus connecté avec leur compte Google) à passer sous FireFox et à ne pas se connecter au compte Google (voire, ne pas avoir de compte Google). Et, personnellement, ça me fait c**** (Papa, tu sors des toilettes ?!? )

En gros, je vais te dire ce que je pense. La pub, quelque soit la forme qu'elle prend, est aussi insupportable que ta manière d'écrire. T'as séché tous les cours de français du primaire au supérieur, ou quoi ?
10  1 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web