Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

La justice américaine rend légal le jailbreak de l'iPhone
Victoire ou aberration ?

Le , par Katleen Erna

0PARTAGES

2  0 
La justice américaine rend légal le jailbreak de l'iPhone, victoire ou aberration ?

C'est une victoire des utilisateurs pour certains, une aberration pour d'autres. La Bibliothèque du Congrès américain vient de statuer en défaveur des contrôles imposés par les marques de téléphonie mobile. Autrement dit, bye bye verrous et autres restrictions à propos des logiciels que l'on peut installer sur son smartphone.

Apple, dans son modèle verrouillé, ne permet d'installer que des logiciels Apple sur ses iPhones. Désormais, il est possible et surtout autorisé aux yeux de la loi des Etats-Unis de cracker l'OS de l'appareil pour pouvoir y installer les applications et logiciels de son choix. Même si l'App Store ne les vend pas !

Aux USA, ce déblocage concerne aussi les opérateurs téléphoniques. Les consommateurs pourront désormais téléphoner avec un iPhone sur le réseau de leur choix (action auparavant réservée au réseau d'AT&T, qui avait l'exclusivité).

Source : Le New York Times

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de JeitEmgie
Membre expert https://www.developpez.com
Le 30/07/2010 à 9:29
Pour le consommateur normal, ça ne change strictement rien à la situation actuelle :

aucun fabricant - ni Apple ni un autre - n'a jamais poursuivi un utilisateur pour avoir jailbreaké son téléphone…
et le fait de jailbreaker le téléphone annule encore et toujours sa garantie, cette clause est toujours valable… la décision de la Bibliothèque du Congrès ne change rien à cet aspect : les constructeurs ont toujours le droit de le spécifier dans leurs "Conditions d'Utilisation et de Garantie"…

Les seuls pour qui cela change quelque chose sont les gens qui publient les modes d'emploi "comment jailbreaker" un téléphone et développent les outils pour le faire : désormais les fabricants ne peuvent plus invoquer la fameuse législation DMCA pour faire pression sur eux et les hébergeurs pour cesser la publication de ces informations…

Et ça ne change rien non plus pour l'utilisateur qui aurait jailbreaké son téléphone pour pouvoir commettre des délits : en plus des charges spécifiques au délit, il serait aussi poursuivi pour les charges spécifiques au DMCA…
4  0 
Avatar de berceker united
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 30/07/2010 à 9:05
Apple aurait été un peu moins conservateur, protectionniste envers sont téléphone ils se feraient pas remarqué en mal sur le store, bien au contraire.
Personnellement, j'ai un Iphone qui est Jailbreaké, pourquoi ? Parce qu'il manquait l'accusé réception pour les SMS. Le seul moyen était de faire cela.
Maintenant, est-ce que cela peut faire jurisprudence ? Vous imaginez pouvoir vous connecter sur un autre playstation network ? En effet, c'est la même chose. Maintenant, lorsque vous achetez un téléphone, il vous appartient et vous pouvez en faire ce que vous voulez. Remplacer le software à l'intérieur en quoi cela devrait être réprimandé à partir du moment ou vous en faite pas un commerce derrière ?
3  0 
Avatar de pieton57
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 05/08/2010 à 9:34
Personnellement je considère que le marché "PC" est le plus mature et l'exemple à suivre:
l'appareil peut être constitué des composants choisis par l'utilisateur: il peut mettre un processeur AMD avec une CG ATI, ou un Intel avec une Nvidia, y a même plusieurs fabricants pour les mêmes puces...
Ensuite l'OS est aussi au choix de l'utilisateurs: même si la majorité mettra la dernière version de windows rien n'empêche de mettre une distribution Linux ou des machins plus ou moins exotiques.
Concernant des consoles ont sait aussi que certains labo se sont fait une spécialité de racheter des paquets de consoles "civiles" pour en faire des super-calculateurs (je sais pas trop si c'est légalement autorisé ou si c'est juste une tolérance...).

Evidemment pour les téléphones (et dans une moindre mesure les ordinateurs portables) les combinaisons de hardware sont beaucoup plus difficiles à réaliser car il y a de grosses contraintes d'assemblage au niveau du volume du poids, de la consommation, de la dissipation (des antennes et de la réception ), donc faut pas trop espérer de pouvoir créer le hard des équipement mobiles dans un futur proche.

Par contre niveau soft il s'agit purement de politiques commerciales et là le principe "théorique" devrait être clair: si c'est possible techniquement ça devrait être autorisé.

Le système Iphone est un énorme retour en arrière avec le producteur de hardware qui a la mainmise sur tout ce qui se passe sur son OS.

L'argument d'Apple c'est la protection de "l'expérience de l'utilisateur". Il part du principe que même Michu est trop bête pour se gérer toute seule que si on la laisse faire elle va installer plein d'applications de merde, qui vont ralentir son appareil, être autant de faille de sécurité (et en plus elle téléchargera du porn) et que au final elle sera mécontente de son appareil et que ce mécontentement rejaillira sur l'image de la marque (voir les utilisateurs qui se plaignent que leur PC est trop lent alors qu'ils ont plein d'applis à la con en tâches de fond).

En théorie le raisonnement se tient à peu près à la condition que l'on accepte le postulat de base: le client (i.e. moi même quand on est un client) est trop con pour se gérer lui même et préfère (moyennant espèces sonnantes et trébuchante) que Papa Steve s'occupe de tout et lui explique même comment utiliser son iphone et comment s'amuser avec (et puis lui interdise aussi le p... parce que ça rend sourd et que le client est bien incapable de gérer ses pulsions tout seul).

Soyons honnête c'est un raisonnement qui se tient pour de nombreux (la plupart des clients) notamment de nombreux "technophiles" (25-35 ans) et "early-adopters" qui ont toujours tous les derniers gadgets mais qui n'ont jamais vu une ligne de code de leur vie. Ca marcherait encore mieux pour la ménagère de moins de 50 ans sauf que elle, elle ne possèdera jamais de smartphone (ou alors un machin hyper-adpaté genre un espèce de Kin pour vieux, en tout cas le marketing d'Apple est pas taillée pour elle).

Vous remarquerez que le contrôle d'Apple n'a pas empêché certains malware de passer entre les mailles du filet ou de sortir des failles de sécurité, que l'Appstore d'Apple pourrait être avantageusement remplacé par une série d'Appstore indépendants qui joueraient leur réputation sur la qualité des app qu'ils sélectionneraient mais chut ça serait un peu trop libre concurrence.

Le problème de d'Apple c'est qu'ils veulent tout contrôler et qu'ils sont trop sur les finitions, donc comme à l'époque pour les Macs ils vont rester un certain temps en tête parce qu'ils ont été les pionniers sur le domaine et qu'ils se sont déjà bâti une bonne avance, mais, si ils ne changent pas de politique, que tôt ou tard ils vont se faire rattraper, dépasser et marginaliser parce qu'un système fermé aussi bon qu'ils soit ne pas éternellement lutter contre le reste du monde (i.e. des systèmes plus ouverts).
Y a qu'à voir le destin des macs qui ont fini à tourner sur de l'Intel: dans 10 ans un Iphone sur Android avec une surcouche interface personnalisée?

On voit déjà que les téléphones Android rapprochent et dépassent l'Iphone dans certains domaines (notamment le hard), qu'Android rattrape son retard sur les app, que le nombre de killer-app exclusives Iphone est en baisse constante... Et avec Google derrière qui est un poids lourd en terme financier, de savoir-faire et de vision technique (et on ne parle même pas de leur compétence internet et de leur potentiel sur le cloud computing), la pérennité est à peu près assurée.

Personnellement dans l'absolu je serai pour soutenir Meego qui est "théoriquement" la solution la meilleure en terme de principes, la plus libre, et qui avec Intel dans le coup a le potentiel pour être une réussite technique...
Mais commercialement, avec le marketing aggressif de Google et Apple (qui attire les clients et les clients attirent les développeurs) et avec Nokia qui va droit dans le mur, la plateforme risque (sauf miracle) d'être étouffée et/ou de rester cantonnée à quelques marchés de niches.
C'est pourquoi la solution "la moins mauvaise" parait encore être Android.
3  0 
Avatar de pseudocode
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 30/07/2010 à 9:39
Citation Envoyé par Flaburgan
Lorsqu'on achète de l'hardware, il est logique qu'on puisse mettre le software de notre choix dessus.
Non, pas vraiment. Lorsqu'on achète une télé ou un APN, la question de mettre le software de son choix dessus ne se pose pas. D'ailleurs personne n'a jamais ralé concernant l'OS inclus dans les IPod.

Pour l'IPhone, Apple vend un appareil (constitué d'un hardware+OS) sur lequel l'utilisateur peut installer des applications de son choix.

Et tout le problème est dans la partie soulignée : le choix laissé au propriétaire de l'IPhone quant à l'utilisation normale de son téléphone. Apple ne peut pas limiter la liberté des utilisateurs, surtout au USA.

Citation Envoyé par Sarawyn Voir le message
Qu'est-ce qui empêche maintenant d'installer un firmware custom sur une PSP, cracker une Nintendo DS ? Après tout seuls les constructeurs vendent des "applications" pour leurs consoles. C'est un peu le même principe.
Non. Même remarque qu'au dessus. Ce qui est vendu à l'utilisateur c'est le droit de pouvoir installer des applications (des jeux) sur sa console. Tant que l'utilisateur est libre d'installer le jeu qu'il veut, il n'y a pas de raison de cracker l'OS de la console.
2  0 
Avatar de pseudocode
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 02/08/2010 à 11:27
Citation Envoyé par kedare Voir le message
Quelle que soit la plateforme, y a généralement un groupe qui s'ingénie à faire tourner Linux dessus. C'est pas pour autant qu'il y a des plaintes des utilisateurs réguliers de la plateforme.

L'IPod est tout de même un des rares appareils ou l'ergonomie de son interface fait référence. Les plaintes concernant son fonctionnement ne sont pas légion. Peut-être effectivement l'obligation de passer par ITunes, mais c'est pas non plus intolérable. Les limitations de l'IPhone sont quand même beaucoup plus contraignantes.
2  0 
Avatar de Sarawyn
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 30/07/2010 à 8:35
J'avoue que c'est un peu chaud.
Je trouve la politique iPhone très fermée ( constat je ne veux pas lancer de troll, la peuve j'en ai un et pas jailbreaké), mais malgré cela je ne peux souhaiter ça.

Qu'est-ce qui empêche maintenant d'installer un firmware custom sur une PSP, cracker une Nintendo DS ? Après tout seuls les constructeurs vendent des "applications" pour leurs consoles. C'est un peu le même principe.

Ouvrir d'autres Stores aurait été déjà plus raisonnable, mais là on passe d'un extrême à l'autre

Face à ce succès, qui nous dit qu'on va pas voir le même type de requête pour d'autre matériel ? (Linux sur PS3 tout ça ... )
1  0 
Avatar de grafikm_fr
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 30/07/2010 à 10:24
Citation Envoyé par Katleen Erna Voir le message
Les consommateurs pourront désormais téléphoner avec un iPhone sur le réseau de leur choix (action auparavant réservée au réseau d'AT&T, qui avait l'exclusivité).
Ce serait bien que cette action fasse des émules en Europe, qu'on soit pas obligé de débloquer les téléphones...
1  0 
Avatar de Louis Griffont
Inactif https://www.developpez.com
Le 30/07/2010 à 11:32
Citation Envoyé par pseudocode Voir le message

Non. Même remarque qu'au dessus. Ce qui est vendu à l'utilisateur c'est le droit de pouvoir installer des applications (des jeux) sur sa console. Tant que l'utilisateur est libre d'installer le jeu qu'il veut, il n'y a pas de raison de cracker l'OS de la console.
Il ne me semble que ce soit possible justement ! Certains jeux, je crois, je ne suis pas spécialiste des jeux, n'existent que pour une console. Donc, mettons que j'achète une PS et qu'un jeu me plaise mais n'existe que pour XBox, je ne peux pas, il faut que j'achète une XBox ! Donc, on rentre dans le même cadre pour l'iPhone d'Apple.
1  0 
Avatar de Hellwing
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 30/07/2010 à 11:40
Changer d'OS pourquoi pas, mais le modifier me semble interdit (s'il est propriétaire, j'entend). On achète le droit de l'utiliser, pas l'OS en lui-même.
1  0 
Avatar de spidermario
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 30/07/2010 à 12:30
Citation Envoyé par pseudocode Voir le message
D'ailleurs personne n'a jamais ralé concernant l'OS inclus dans les IPod.
Alors, pourquoi existe-t-il RockBox et iPodLinux ?
1  0