Un expert met en cause la technologie déployée par Uber dans l'accident mortel impliquant sa voiture autonome
Et livre son analyse détaillée

128PARTAGES

14  0 
Depuis que la police de Tempe a diffusé une vidéo de la voiture autonome d'Uber avant l’impact qui a tué une piétonne, des experts se sont rués pour analyser la vidéo afin de mieux déterminer ce qui s'est vraiment mal passé. Pour ceux qui n’ont pas pu voir la vidéo et surtout pour faciliter la vérification de ce qui va suivre, nous la postons à nouveau ci-dessous.


Dans un billet de blog, software architect et entrepreneur Brad Templeton, a livré son analyse.

Tout d’abord, il a mis en évidence certains des gros problèmes de la vidéo.
  • Sur cette route vide, le LIDAR est capable de la détecter. S’il fonctionnait, il n'y a aucun moyen qu'il ne l'ait pas détectée trois ou quatre secondes avant l'impact, voire plus tôt. Elle serait arrivée à portée un peu plus de cinq secondes avant l'impact.
  • Sur la vidéo de style dashcam, nous la voyons seulement 1,5 seconde avant l'impact. Cependant, l'œil humain et les caméras de qualité ont une gamme dynamique bien meilleure que cette vidéo, et auraient dû pouvoir la voir même avant cinq secondes. De la vidéo dashcam, aucun humain ne peut freiner à temps avec seulement 1,5 seconde d'avertissement [“avertissement” faisant probablement référence au temps d’analyse de la situation sur la route et de réaction]. Les meilleurs humains réagissent en moins d'une seconde, beaucoup prennent 1,5 à 2,5 secondes.
  • Le conducteur humain ne l'a pas vue parce qu'il ne regardait pas la route. Son attitude suggère qu’il passe le plus clair de son temps à regarder autre chose que la route, son téléphone par exemple.
  • Alors qu'un radar de base qui filtre les objets qui ne se déplacent pas vers la voiture ne la verrait pas forcément, un radar plus avancé aurait dû la détecter (sans déclencher de freinage), elle ainsi que sa bicyclette, dès qu'elle s’est engagée dans la voie à gauche, probablement quatre secondes avant l'impact au moins. Le freinage aurait pu se déclencher deux secondes avant (ce qui, en théorie, donne suffisamment de temps [au moins pour que l’impact ne soit pas fatal ?]).

Et de préciser par la suite que « Pour être clair, alors que la voiture avait le droit de passage et la victime était clairement imprudente d'y traverser, surtout sans vérifier régulièrement dans le sens de la circulation, il s'agit d'une situation où tout robocar fonctionnant correctement suivant les “bonnes pratiques”, ou alors les “meilleures pratiques”, aurait dû éviter l'accident, peu importe l'erreur piétonne. Ce ne serait pas vrai si le piéton traversait dans l'autre sens, se déplaçant immédiatement dans la voie de droite depuis le trottoir droit. Dans ce cas, aucune technique n'aurait pu éviter l'événement. »


Enfin, il s’est livré à une analyse plus détaillée des éléments.

LIDAR

Ce n'est pas une situation complexe. C'est le genre de choses que le LIDAR voit, et il voit très bien la nuit.

Caméras et HDR

La voiture autonome Uber aurait un large éventail de caméras. Cela signifie généralement que le système a été conçu pour offrir une vision à « haute dynamique » pour la conduite de nuit. C'est parce que ce que nous voyons ici est commun – l'éclairage inégal dû aux phares et aux réverbères. Cela signifie soit deux caméras ou plus avec différents niveaux d'exposition, soit une caméra commutant constamment le niveau d'exposition pour capturer les objets allumés et non éclairés.

Un système de vision basé sur le HDR devrait également l'avoir facilement vu et déclencher l'arrêt.


L'endroit au 640 North Mill Avenue à Tempe, en Arizona, où la piétonne a été percutée

Radar

Le radar aurait pu aider ici, même si Brad admet que les formes les plus élémentaires de radar n'auraient été d’aucune utilité parce qu'un piéton traversant lentement la rue renvoie une signature Doppler semblable à un objet stationnaire (un peu comme la signature pour d’autres objets fixes comme les arbres). Parce que la résolution radar est faible, de nombreux radars ignorent tout objet stationnaire (c'est-à-dire ne se déplaçant pas vers ou loin de la voiture). Des radars plus avancés avec une meilleure résolution la verraient et leur résolution est généralement suffisante pour savoir dans quelle direction se trouve la cible stationnaire.

Le conducteur

« Clairement, il y a un problème avec le pilote de sécurité. Il ne fait pas son travail. Il peut faire face à des problèmes juridiques. Il sera certainement viré. Le vrai débat portera sur les politiques d'Uber en matière d'embauche, de formation et de surveillance des facteurs de sécurité, ainsi que sur les politiques de l'ensemble de l'industrie. »

Quoi qu’il en soit, l'enquête suit son cours pour déterminer la cause de l'accident mortel d'une piétonne, heurtée par une voiture autonome en cours de test sur la voie publique. D’après Velodyne, une société qui fabrique des outils de télédétection par laser (Lidar — Light Detection And Ranging), il est possible que le véhicule impliqué dans l’accident, une Volvo XC90, fût équipé d’une de ses solutions matérielles. Pour autant, le groupe estime, sans réelle surprise, que « cet accident n’a pas été causé par le Lidar. Le problème se situe autre part. »

Normalement, déclare Velodyne, « notre Lidar est capable de visualiser clairement [la passante] et son vélo dans cette situation. Cependant, ce n’est pas notre Lidar qui prend la décision de freiner ou de s’écarter de la trajectoire. […] Nous ne savons pas quels capteurs étaient sur la voiture Uber ce soir-là, s’ils fonctionnaient ou comment ils étaient utilisés », ajoute la société.

Source : Forbes, analyse de Brad

Et vous ?

Partagez-vous l'analyse de Brad Templeton ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Saverok
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 30/03/2018 à 10:51
Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
Il faut avouer que lorsque l'on s'arrête un instant sur la photo d'une voiture Uber autonome avec sa montagne de capteurs sur le toit, style "usine à gaz", pour essayer de remplacer le conducteur (chose qu'elle est impossible de faire, puisque dans les cas critique, c'est à l'humain de rependre les commandes), on ne peut que rester sceptique.
Absolument toutes les voitures autonomes en test par toutes les équipes de recherches de toutes les entreprises en sont tjrs à avoir le contrôle humain en cas de situations critiques.
C'est bien pour cela que cela s'appelle des tests.
Après, chaque équipe n'en est pas forcément au même niveau mais quoiqu'il arrive, durant les tests, un humain (qui se fait royalement chier et s'en retrouve distrait comme le cas de l'accident Uber) est pour le moment nécessaire.

Et c'est là où les aides à la conduites peuvent avoir un effet contraire à celui souhaité.
Sur ma voiture, j'ai une assistance pour le suivi de fil avec le régulateur de vitesse et je me suis fait la peur de ma vie sur l'autoroute.
Je me faisais tellement chier à ne rien faire car la voiture était en autonomie sur plus de 300km d'ennui sur l'autoroute en vitesse constante en quasi ligne droite permanente... Tout comme le chauffeur d'Uber, je n'avais plus du tout la tête à la conduite et lorsqu'il a fallu reprendre le contrôle quand un poids lourd a changé brutalement de voie sans clignotant, il m'a fallu un temps de dingue pour réagir. Un temps nettement plus long qu'en temps normal où j'aurai eu toute mon attention sur la route et la conduite.
De puis, j'ai totalement désactivé ces 2 assistances que je juge dangereuses.
Je n'utilise que le limitateur de vitesse qui me permet de me focaliser sur la route et la conduite sans avoir à contrôler mon compteur toutes les minutes pour ne pas me chopper de PV.
14  0 
Avatar de Neckara
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 26/03/2018 à 16:06
Il faudrait faire une petite expérience pour savoir si les voitures Google sont plus sûres que les autres.

Faudrait juste se prendre un bout de terrain, lâcher des voitures autonomes, lâcher des cyclistes puis compter les accidents. À la fin on peut faire un classement et récompenser la voiture autonome qui en aura eu le plus.
12  0 
Avatar de Conan Lord
Membre expert https://www.developpez.com
Le 27/06/2018 à 14:55
Citation Envoyé par Jon Shannow Voir le message
Non ! Désolé. Quand tu traverses, tu dois t'assurer que tu as le temps de traverser, et que les voitures ont le temps d'appréhender ton passage.
Et encore, dans certains coins si tu fais ça tu peux attendre 3 bonnes heures sur le bord de la route, sans exagérer. Perso, dans ces endroits merveilleux (typiquement, le passage piéton à la sortie des ronds points dans les zones industrielles -- qui doivent être peintes à la peinture seulement visible par les piétons) je fais preuve de la plus élémentaire des impolitesses en regardant la tête conducteur voir s'il m'a vue et s'il n'a pas une tête suffisamment énervée pour m'écraser si je m'avise de passer. Puis je croise les doigts et je passe. Pas le choix.
Dans le même genre, il y avait ce piéton qui s'est fait écraser sur la route à 4 h du matin. Route mal éclairée et tout le toutim. Tout le monde a d'emblée estimé que le piéton n'a pas à être sur la route à 4 h du matin (et qu'il était sûrement bourré à cette heure-là). Jusqu'à ce qu'en fait, on se rende compte que le mec rentrait du boulot chez PSA, après s'être fait chourer son vélo sur son lieu de travail, et n'avait pas d'autre choix que de marcher sur le bord de la route, puisqu'il n'y a pas de trottoir sur la route qui mène à PSA.
Bref, tout ça pour dire qu'en France en tout cas (et je suppose qu'aux US c'est pareil), on manque cruellement d'aménagements sécurisés pour les piétons comme pour les cyclistes. Et qu'il faut prendre en compte cet état de fait (de même que le point soulevé plus haut, on ne peut pas se concentrer sur la route si on ne fait rien), et ajuster le tir avant de mettre les voitures autonomes en circulation. Et dans tous les cas, voitures autonomes ou pas, il faut le faire.
10  0 
Avatar de VivienD
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 26/03/2018 à 16:52
Profiter de l'échec meurtrier d'un compétiteur pour faire sa publicité est de très mauvais goût; une volée de bois vert s'impose.
9  0 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 09/03/2019 à 7:10
Alors que pour s'exprimer sur une affaire dont on ignore les tenants et aboutissants, y'a toujours du monde.
9  0 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 24/05/2018 à 11:37
Citation Envoyé par ShigruM Voir le message
Oui il y'a/il y'aura quelques morts, mais qu'es ce que quelques morts en comparaisons du gain a long terme ?
l'avion a une époque était assez dangereux aujourd'hui c'est le moyen de transport le plus sur au monde
Pour info, actuellement le rail et l’ascenseur sont plus sûrs que l'avion, mais ça n'invalide pas ton raisonnement : eux aussi ont eu droit a pas mal d'accident graves à leur début.
7  0 
Avatar de Jipété
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 26/07/2018 à 22:38
Citation Envoyé par ShigruM Voir le message
bref vous m'avez compris mon bon msieur
Rien compris du tout.

Faut dire aussi que vu la quantité de fautes à la ligne, ce texte est parfaitement incompréhensible pour le commun des mortels...

Citation Envoyé par ShigruM Voir le message
depuis quand il faut prendre la com pour argent content ?
Et depuis quand l'argent serait content, ou mécontent ? Triste ou heureux, aussi, tant qu'on y est ?
8  1 
Avatar de Potomac
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 23/03/2018 à 21:29
ce qui me choque le plus dans la vidéo c'est l'imprudence de la cycliste, c'est la nuit sur la vidéo et pourtant :

- pas d'éclairage sur le vélo
- elle ne porte pas de gilet jaune fluo

si la cycliste portait un gilet jaune fluo et avait des éclairages sur le vélo, des catadioptres sur les roues alors elle aurait été repérée de très loin par la voiture et aurait eu probablement la vie sauve
5  0 
Avatar de Madmac
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 26/03/2018 à 23:34
C'est de la foutaise. Un simple observation de la positions des capteurs de la voiture est suffisante pour comprendre qu'il existe un énorme angle mort. Et qu'il met en danger les enfants et les personnes de petites tailles. S'ils veulent en faire un projet crédible, ils doivent revoir le concept de A à Z.
5  0 
Avatar de Madmac
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 28/03/2018 à 0:18
Citation Envoyé par axel584 Voir le message
Pour ma part, pour avoir vu la vidéo, j'aurai bien été incapable, en tant qu'être humain, d'éviter la collision.
Effectivement, le plus important n'est pas que les voitures autonomes soient fiables à 100% mais qu'elles soient aussi fiable ou plus fiable qu'un être humain.
Ted exigences ne sont pas élevés, considérant qu'il existe des détecteurs infrarouges et des détecteurs d'écholocations. Avec de tel détecteurs l'accident aurait pu être évitable. L'accident qui restera inévitable sera les accidents qui exigent de faire un choix éthique du genre foncer dur une voiture quitte à tuer le passager plutôt que de tuer 6 piétions.
5  0 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web