Le conducteur dans la voiture autonome d'Uber aurait pu éviter l'accident fatal
Selon des experts de la police judiciaire

87PARTAGES

9  0 
La mort de la piétonne, qui a perdu la vie après une collision avec une voiture autonome d’Uber dans la nuit de dimanche à lundi, vient susciter de nouvelles interrogations autour des technologies déployées sur ces véhicules.

Selon les analystes de la police judiciaire qui ont examiné la vidéo, un conducteur humain aurait pu réagir plus rapidement à la situation, sauvant potentiellement la vie de la victime, Elaine Herzberg qui avait 49 ans. D'autres experts ont déclaré que les capteurs de la voiture autonome d’Uber auraient dû détecter la piétonne tandis qu’elle marchait, son vélo sur le côté, malgré la faible luminosité.

La mort de Herzberg est la première d’un piéton dans une industrie automobile naissante qui a présenté la technologie comme étant plus sûre que les humains, ces derniers pouvant être distraits au volant. Aux États-Unis, il y a environ un décès tous les 86 millions de miles, alors que les véhicules autonomes n'ont pas parcouru plus de 15 à 20 millions de miles dans le pays jusqu'ici, selon les analystes de Morgan Stanley. Difficile donc de tirer de premières conclusions


« Alors que de plus en plus de véhicules autonomes se déplacent sur un nombre toujours croissant de kilomètres, les investisseurs doivent envisager un paysage juridique et éthique difficile à prévoir », ont écrit les analystes dans une note de recherche suite à la collision du dimanche. « Le marché boursier est probablement trop agressif sur le rythme de l'adoption. »

Zachary Moore, ingénieur légiste senior chez Wexco International Corp., qui a reconstitué des accidents de véhicules et d'autres incidents pendant plus d'une décennie, a analysé la vidéo et conclu qu'un conducteur typique sur une route asphaltée sèche aurait perçu, réagi et activé son système de freinage à temps pour s'arrêter à huit pieds de Herzberg.

D'autres experts ont remis en question la technologie. Le lidar et le radar du SUV Uber « auraient dû la détecter et la classer comme autre chose qu'un objet stationnaire », écrit Bryant Walker Smith, professeur de droit à l'Université de Caroline du Sud qui étudie les voitures autonomes.

Smith a déclaré que la vidéo n'explique pas entièrement l'incident, mais « suggère fortement une défaillance du système de conduite automatique d'Uber et un manque de diligence du chauffeur d'Uber (ainsi que de la victime) ».

La vidéo montre le véhicule roulant pendant environ quatre secondes avant de se terminer au moment où Herzberg est sur le point d'être heurtée par le pare-chocs avant droit du SUV. La femme peut être vue en train de faire plusieurs pas tout en étant visible et semble bouger à un rythme normal de marche alors qu'elle traverse la route à l'extérieur d'un passage pour piétons et ne regarde pas le SUV. La police a déclaré que la voiture n'a pas ralenti ou dévié pour éviter l'impact. Elle est morte plus tard à l'hôpital.

« Uber doit expliquer ce qui s'est passé », a déclaré Mike Ramsey, un analyste pour le compte de Gartner Inc. qui se concentre sur les technologies de conduite autonome. « Il n'y a que deux possibilités : les capteurs n'ont pas réussi à la détecter, ou le logiciel de prise de décision a décidé que la situation ne méritait pas d’arrêter le véhicule. »

Source : Bloomberg

Et vous ?

Ce drame peut-il relancer la question sur la responsabilité en cas d'accident par une voiture autonome ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Jon Shannow
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 23/03/2018 à 8:40
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Ce drame peut-il relancer la question sur la responsabilité en cas d'accident par une voiture autonome ?
Ça ne la relance pas, ça met simplement le législateur devant son devoir de se bouger le c** pour faire son boulot. La technologie avance beaucoup plus vite que les politiques. C'est aussi ça le problème.
Avatar de squizer
Membre actif https://www.developpez.com
Le 23/03/2018 à 8:49
Tout ça n'empêche pas que la femme traverse la route sans se soucier une seule seconde d'une voiture qui arrive, phares allumés, et bruit de roulement des roues sur le sol à cette vitesse (même si électrique).
Même si un humain avait été assez attentif pour se mettre dans le décors pour éviter cette piétonne, point hautement spéculatif et donc non avenu, c'est bel et bien elle qui reste complètement en tort
Avatar de Zirak
Inactif https://www.developpez.com
Le 23/03/2018 à 9:07
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message

Smith a déclaré que la vidéo n'explique pas entièrement l'incident, mais « suggère fortement une défaillance du système de conduite automatique d'Uber et un manque de diligence du chauffeur d'Uber (ainsi que de la victime) ».
Oui donc c'est la faute à la voiture, au chauffeur et à la victime, ça va, il ne se mouille pas trop...
Avatar de DevTroglodyte
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 23/03/2018 à 9:18
Citation Envoyé par Zirak Voir le message
Oui donc c'est la faute à la voiture, au chauffeur et à la victime, ça va, il ne se mouille pas trop...
Bah en meme temps, la voiture n'a pas su anticiper l'accident et l'éviter, le chauffeur ne regardait pas la route au moment où il aurait pu reprendre la main et éviter de percuter la victime, et la victime elle même traversait la route en mode "balec total", sans regarder, hors de clous, et sans se soucier visiblement qu'un véhicule arrivait. Du coup oui, on peut dire qu'ils sont tous en faute
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 23/03/2018 à 9:22
Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message

Oui, restons-en là. Quand on part du postulat que la police ment parce qu'on a vu une photo sur internet datant de juillet dernier, je crois que cela s'appelle du complotisme.
Tu élèves encore ton niveau de bêtise

Surtout, ne lis pas le reste de mon intervention à savoir que de toute façon, cette information n'est pas importante pour notre discussion... On en a strictement rien à faire des 5 km/h.

Regarde un peu la loi et les risques, sans circonstance aggravante, c'est maximum 5 ans et 75 000 €. Si circonstance aggravante, c'est 7 ans et 100 000 € (et 10 ans et 150 000€ si 2 ou plusieurs).
https://www.euro-assurance.com/actualites-assurance/homicide-blessures-involontaires-au-volant-les-risques.html

Alors ici, on s'en moque un peu de lister les circonstances aggravantes, mais il y en a une assez intéressante... La vitesse excessive ! Et tu apprendras en regardant la loi :
Vitesse excessive, dépassant de 50 km/h la vitesse autorisée

Tu imagines, 50km/h au-dessus de la vitesse pour que cela devienne une circonstance aggravante...!!!

Donc maintenant, je suis pas juge mais si tu penses qu'une personne prend 5 ans de taule ferme pour homicide involontaire en renversant un piéton de nuit sans lumière, sans dispositif particulier, hors agglomération juste parce que le conducteur est 5km/h au-dessus.... Je pense que tu rêves un peu...

Bon en même temps pour toi, cette personne serait un criminel car il n'a pas tes réflexes extraordinaires
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 23/03/2018 à 9:29
Citation Envoyé par squizer Voir le message
Tout ça n'empêche pas que la femme traverse la route sans se soucier une seule seconde d'une voiture qui arrive, phares allumés, et bruit de roulement des roues sur le sol à cette vitesse (même si électrique).
Même si un humain avait été assez attentif pour se mettre dans le décors pour éviter cette piétonne, point hautement spéculatif et donc non avenu, c'est bel et bien elle qui reste complètement en tort
Non mais faut toujours une excuse... Les gens n'assument plus rien... Ce niveau de bêtise de la personne... On parle pas d'un enfant là
Avatar de SofEvans
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 23/03/2018 à 9:38
Citation Envoyé par Neckara Voir le message
Non, ne confondez pas "manger" et "trouver de la nourriture".
Désolé, je vais être très têtu sur ce coup.

Définition "contrainte" de larousse :

[...]

Obligation créée par les règles en usage dans un milieu, par les lois propres à un domaine, par une nécessité, etc. : Ne pas supporter les contraintes sociales.

[...]
Si je prends la partie qui m'intéresse (contrainte "naturelle" : Obligation créée [...] par une nécessité.

Ne mangez pas, et vous verrez que vous avez des contraintes naturelles.
Manger est basiquement une contrainte. Devoir chercher de la nourriture est une contrainte qui découle de devoir manger.
Parce que oui, on doit manger. Sinon on meurt.

Un dernier petit "truc" pour que vous compreniez peut être un peu mieux mon état d’esprit :

Dire "avoir un enfant vient avec des contraintes" ne me choque pas plus que cela, parce que pour moi c'est tout simplement vrai (contrainte financière, temps, etc etc).
Dire "Cet enfant/Paul/Olivier est une contrainte", clairement, ouais, ça me choque, et je n'imagine même pas à quel point ça peut être destructeur pour un enfant d'entendre ça de la part de ses parents.
La différence est peut être subtil de votre point de vue, mais il y a tout de même un monde entre ces deux phrase (pour moi, tout du moins).
Avatar de NaSa
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 23/03/2018 à 9:38
Ils ont qu'à s'inspirer de nos politiques. Réduire la vitesse.... à 30 km/h cela aurait pu être évité..
Bon ok je sors......
Avatar de LapinGarou
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 23/03/2018 à 9:41
Me semblait que la police US avait reconnu que c'était un cas d'accident impossible, voire très difficilement évitable lors du reportage sur CNN...

En France, vous voyez combien, chaque jour, de piétons qui traversent sans regarder Droite/Gauche/Droite comme me rabâchait ma grand-mère,
depuis qu'il a été bien répété haut et fort, que piétons et vélos avaient la priorité en toute circonstance ?

Même avec la meilleure IA du monde, et 5sec de temps d'action (pas de calcul, de temps de tourner le volant effectivement freiner etc), il est impossible de tout prévoir et tout éviter.

La vie/le vivant, c'est le chaos, l'imprévisible. Bonne chance aux législateurs...

De toutes manières, très bientôt, il n'y aura pas assez de pétrole pour tout le monde vu qu'il coûtera plus cher à extraire que ce qu'il rapportera, rouler en voiture à moteur à explosions sera l’apanage des émirats.
Les voitures électriques j'en parle même pas, vu l'autonomie et le temps de charge + la quantité limitée que EDF peut fournir, ça va vite être les heures creuses la journée, parce que la nuit les gens chargeront tous leur voiture => plein tarif.
(Oui vous pensez que je digresse, mais attendez la fin.)
Donc pas assez d'électricité pour tout le monde, même avec toutes les éoliennes possibles et panneaux solaire...
Il faudra revenir aux bonnes vieilles méthodes... Tous à cheval. Et lors d'un accident, qui sera responsable ? Le cavalier ? Le cheval ?
Avatar de Zirak
Inactif https://www.developpez.com
Le 23/03/2018 à 9:42
Citation Envoyé par DevTroglodyte Voir le message
Bah en meme temps, la voiture n'a pas su anticiper l'accident et l'éviter, le chauffeur ne regardait pas la route au moment où il aurait pu reprendre la main et éviter de percuter la victime, et la victime elle même traversait la route en mode "balec total", sans regarder, hors de clous, et sans se soucier visiblement qu'un véhicule arrivait. Du coup oui, on peut dire qu'ils sont tous en faute
Oui mais bon, c'est déjà un peu ce qui ressortait des discussions ici.

Et juridiquement cela ne résout rien (et le mec est quand même "expert" juridique).

Après je vais redire ce que je disais hier, même si je me suis pris 2 pouces rouges pour ça, mais c'est le job du chauffeur de pallier aux défaillances de la voiture qui est en phase de test. C'est bien pour cela que le constructeur n'envoie pas ses voitures sans personnes dedans pendant les tests, c'est pour qu'en cas de pépin, il puisse se couvrir en disant "vous inquiétez pas, si jamais ça merde, y'a toujours un humain pour reprendre le contrôle au cas où".

Après je suis bien d'accord que même un humain, ne peut pas empêcher tous les accidents. Mais dans le cas présent, les experts expliquant qu'un humain aurait pu éviter l'accident, juridiquement, ne devrait-ce pas seulement se jouer entre le chauffeur et la victime, puisque la défaillance de la voiture est déjà sensé être couverte par le chauffeur ?

(Ce qui n'empêche pas d'améliorer la voiture, quitte à arrêter les tests pendant ce temps et tout le tralala, je ne dis pas qu'il n'y a rien du tout à reprocher à la voiture et qu'il faut la remettre sur la route en l'état, qu'on se comprenne bien.)
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web