Uber suspend son activité de voiture autonome après une collision mortelle aux États-Unis
Suite à laquelle une piétonne a perdu la vie

118PARTAGES

16  0 
Un véhicule autonome d'Uber a été impliqué dans un accident qui a coûté la vie à une piétonne lundi aux États-Unis, a indiqué l'entreprise, qui a décidé dans la foulée de suspendre son programme de circulation de voitures sans conducteur à Phoenix, à Pittsburgh, à San Francisco et à Toronto. L’entreprise a assuré qu’il s’agit là d’une procédure standard.

L'accident s'est déroulé dans la ville de Tempe, en Arizona, où Uber fait rouler des voitures autonomes. Les autorités locales ont identifié la victime comme étant Elaine Herzberg, âgée de 49 ans. Selon la police de Tempe, l’accident « s'est produit pendant la nuit sur Mill Avenue juste au sud de Curry Rd ». Herzberg poussait sa bicyclette de l'autre côté de la rue quand le véhicule Uber, qui se dirigeait vers le nord, l’a heurtée.

Du côté d’Uber, l’entreprise explique que « le véhicule était en mode autonome lors de la collision, avec un opérateur derrière le volant » lorsqu’il a heurté « une femme qui traversait en dehors du passage clouté ». Celle-ci a été transportée à l’hôpital où elle est décédée, a précisé Uber. « Nous collaborons pleinement avec les autorités locales dans leur enquête », a encore dit le service de réservation de voitures avec chauffeur (VTC), qui n’a pas donné davantage de détails.

Une enquête de la police est en cours. Le Conseil national de la sécurité des transports, une agence indépendante du gouvernement américain, est aussi mobilisé.

Le PDG d'Uber, Dara Khosrowshahi, a également reconnu l'incident sur Twitter:

« Des nouvelles incroyablement tristes de l'Arizona. Nous pensons à la famille de la victime pendant que nous travaillons avec les forces de l'ordre locales pour comprendre ce qui s'est passé », peut-on lire sur son message Twitter.


Uber a commencé à tester des voitures autonomes à Tempe en février 2017. La flotte de véhicules autonomes Volvos est arrivée en Arizona après avoir été bannie des routes californiennes pour des raisons de sécurité. Le gouverneur Doug Ducey avait vanté l'Arizona comme étant un bon terrain d'essai, en disant à l'époque dans une déclaration écrite, « l'Arizona accueille les voitures autonomes d’Uber à bras ouverts et à routes ouvertes. »

L'une des voitures autonomes a été impliquée dans un accident un mois plus tard, après qu'une voiture n'a pas cédé la priorité au véhicule Uber et l'a heurtée, ont indiqué les autorités. Aucune blessure grave n'a été signalée dans cet accident.


L’épisode de la ville de Tempe devrait venir renforcer les interrogations quant à la sécurité des voitures autonomes, d’autant que l’événement de lundi n’est pas le premier accident mortel impliquant un véhicule ayant des fonctions de ce type. Un automobiliste américain d’une quarantaine d’années avait trouvé la mort en 2016 alors qu’il conduisait une berline Model S de Tesla équipé d’Autopilot, logiciel qui permet un certain nombre de manoeuvres sans l’intervention du conducteur.

Le régulateur des transports, le NTSB, avait estimé que le système était en partie responsable de l’accident et n’aurait pas dû être utilisé sur la route où était survenu l’accident parce que celle-ci n’était pas adaptée à cette technologie. La «trop grande dépendance» du conducteur à Autopilot « a entraîné un désengagement prolongé » ayant conduit à la collision, avait conclu le NTSB. Autopilot « n’est pas une technologie de conduite autonome » et « les conducteurs doivent rester attentifs à tout moment pendant la conduite », avait plaidé Tesla.

Source : ABC

Et vous ?

Cette situation relance-t-elle le débat sur la sécurité des voitures autonomes et le degré de dépendance à la technologie ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Saverok
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 30/03/2018 à 10:51
Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
Il faut avouer que lorsque l'on s'arrête un instant sur la photo d'une voiture Uber autonome avec sa montagne de capteurs sur le toit, style "usine à gaz", pour essayer de remplacer le conducteur (chose qu'elle est impossible de faire, puisque dans les cas critique, c'est à l'humain de rependre les commandes), on ne peut que rester sceptique.
Absolument toutes les voitures autonomes en test par toutes les équipes de recherches de toutes les entreprises en sont tjrs à avoir le contrôle humain en cas de situations critiques.
C'est bien pour cela que cela s'appelle des tests.
Après, chaque équipe n'en est pas forcément au même niveau mais quoiqu'il arrive, durant les tests, un humain (qui se fait royalement chier et s'en retrouve distrait comme le cas de l'accident Uber) est pour le moment nécessaire.

Et c'est là où les aides à la conduites peuvent avoir un effet contraire à celui souhaité.
Sur ma voiture, j'ai une assistance pour le suivi de fil avec le régulateur de vitesse et je me suis fait la peur de ma vie sur l'autoroute.
Je me faisais tellement chier à ne rien faire car la voiture était en autonomie sur plus de 300km d'ennui sur l'autoroute en vitesse constante en quasi ligne droite permanente... Tout comme le chauffeur d'Uber, je n'avais plus du tout la tête à la conduite et lorsqu'il a fallu reprendre le contrôle quand un poids lourd a changé brutalement de voie sans clignotant, il m'a fallu un temps de dingue pour réagir. Un temps nettement plus long qu'en temps normal où j'aurai eu toute mon attention sur la route et la conduite.
De puis, j'ai totalement désactivé ces 2 assistances que je juge dangereuses.
Je n'utilise que le limitateur de vitesse qui me permet de me focaliser sur la route et la conduite sans avoir à contrôler mon compteur toutes les minutes pour ne pas me chopper de PV.
14  0 
Avatar de Neckara
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 26/03/2018 à 16:06
Il faudrait faire une petite expérience pour savoir si les voitures Google sont plus sûres que les autres.

Faudrait juste se prendre un bout de terrain, lâcher des voitures autonomes, lâcher des cyclistes puis compter les accidents. À la fin on peut faire un classement et récompenser la voiture autonome qui en aura eu le plus.
12  0 
Avatar de Anselme45
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 20/03/2018 à 13:18
Citation Envoyé par Matthieu76 Voir le message
Et puis ça ne doit pas être bien compliqué de foutre un capteur à ultrason et de faire piler la voiture s'il y a un obstacle devant.
Et bien justement tu as tout faux!

Il n'est pas besoin de philosopher sur le cas des voitures Uber ou Google aux USA. Il y a actuellement plusieurs tests de navettes autonomes (des petits bus permettant de transporter une dizaine de personnes) en Europe comme en France ou en Suisse... Et ils rencontrent tous le même problème: La détection des obstacles!

Les problèmes rencontrés sont de 2 ordres:

1. Des obstacles qui n'ont pas été détectés (il y a eu plusieurs accidents en Europe, heureusement sans faire de victime... Peut-être parce que ces navettes roulent au ralenti... 20 km/h max)

2. Des arrêts de navettes intempestifs après détection d'obstacles qui n'en sont pas: Des cartons placés au bord de la route le jour de ramassage par les service communaux, les flocons de neige, les toiles déployés devant les devantures de magasins, etc...

Eh oui... Lorsque l'on veut déployer ces véhicules autonomes dans la vraie vie (et pas uniquement dans les rues californiennes avec 365 jours de soleil/an), c'est la galère!

J'ai personnellement eu la chance de tester l'une de ces navettes déployées comme ligne de transport publique et j'ai été témoin de la chose suivante: La navette autonome suit son trajet sans problème puis entre dans une rue commerçante et là... C'est la fête: La navette commence à planter tous les 100 mètres avec le chauffeur (et oui, il y a de toute manière un chauffeur pour raison de sécurité) qui finit par pêter les plombs et reprend le contrôle de la navette manuellement pour mener les passagers à bon port

Conclusion: La détection des obstacles est extrêmement délicate... Soit tu es trop sensible et le véhicule autonome passe son temps à s'arrêter, soit tu es moins sensible avec le risque d'écraser la poussette de bébé
11  0 
Avatar de Neckara
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 20/03/2018 à 11:12
Il serait intéressant de comparer le taux d'accidents des voitures autonomes avec celui des conducteurs.

Il ne faut pas que cela parte en panique morale en affirmant la dangerosité des voitures autonomes, sans chiffres pour appuyer cela. Il faut rappeler que le risque 0 n'existe pas, et même avec un risque annuel négligeable de 0.00000025, il y aura statistiquement 10 morts en France (40 millions de conducteurs).

Donc ce n'est pas parce qu'il y a quelques morts que la technologie est dangereuse, ou tout du moins, plus dangereuse qu'en son absence.

En l'absence de comparaisons pertinentes, il n'est pour le moment pas possible de conclure.
10  0 
Avatar de onilink_
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 20/03/2018 à 11:46
@Matthieu76:
Oui enfin entre une simulation dans GTA et la réalité il y a un gouffre...
10  0 
Avatar de SofEvans
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 20/03/2018 à 14:41
Citation Envoyé par Buffet_froid Voir le message
Un seul mort tué par une machine devrait mettre un terme définitif à ces délires de véhicules automatiques !
Si tu savais le nombre d’expérience "abominable" et de mort qu'a engendrer l'évolution de la médecine, dirais-tu que nous n'aurions jamais dû persévérer ?

Oui je sais, l'évolution d'une chose aussi fondamentale que la médecine n'est pas comparable à un "luxe" tel que les véhicules automatiques, mais au final cela se rejoint un peu quand même.
Si tout les véhicules étaient automatisés de manière fiable, beaucoup de problème seraient réduit : pollution, embouteillage , accident ...

Sauf qu'avant d'en arriver à une automatisation fiable, il y a énormément de progrès à faire dans beaucoup de secteur (meilleurs matériel (capteur/route ...) ? meilleur algorithme (vitesse réaction/pertinence décision ...) ? ... ).

Le fait qu'une personne ait perdu la vie est plus que regrettable, et ceci ne doit pas être passé sous silence ou traité à la légère, mais d'un autre côté il serait dommage de tout stopper à ce stade.
10  0 
Avatar de Conan Lord
Membre expert https://www.developpez.com
Le 27/06/2018 à 14:55
Citation Envoyé par Jon Shannow Voir le message
Non ! Désolé. Quand tu traverses, tu dois t'assurer que tu as le temps de traverser, et que les voitures ont le temps d'appréhender ton passage.
Et encore, dans certains coins si tu fais ça tu peux attendre 3 bonnes heures sur le bord de la route, sans exagérer. Perso, dans ces endroits merveilleux (typiquement, le passage piéton à la sortie des ronds points dans les zones industrielles -- qui doivent être peintes à la peinture seulement visible par les piétons) je fais preuve de la plus élémentaire des impolitesses en regardant la tête conducteur voir s'il m'a vue et s'il n'a pas une tête suffisamment énervée pour m'écraser si je m'avise de passer. Puis je croise les doigts et je passe. Pas le choix.
Dans le même genre, il y avait ce piéton qui s'est fait écraser sur la route à 4 h du matin. Route mal éclairée et tout le toutim. Tout le monde a d'emblée estimé que le piéton n'a pas à être sur la route à 4 h du matin (et qu'il était sûrement bourré à cette heure-là). Jusqu'à ce qu'en fait, on se rende compte que le mec rentrait du boulot chez PSA, après s'être fait chourer son vélo sur son lieu de travail, et n'avait pas d'autre choix que de marcher sur le bord de la route, puisqu'il n'y a pas de trottoir sur la route qui mène à PSA.
Bref, tout ça pour dire qu'en France en tout cas (et je suppose qu'aux US c'est pareil), on manque cruellement d'aménagements sécurisés pour les piétons comme pour les cyclistes. Et qu'il faut prendre en compte cet état de fait (de même que le point soulevé plus haut, on ne peut pas se concentrer sur la route si on ne fait rien), et ajuster le tir avant de mettre les voitures autonomes en circulation. Et dans tous les cas, voitures autonomes ou pas, il faut le faire.
10  0 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 21/03/2018 à 15:38
Citation Envoyé par Buffet_froid Voir le message
L'âge de pierre c'est le point Godwin des débats sur la technique.
On doit arrêter de penser contre un chantage au développement des avancées technologiques.
Je serais d'accord en général, sauf que dans ton cas précis, cette critique était parfaitement adaptée, vu que tu as tenu un discours idiot, en mode anti-progès en général, sans aucune nuance dans le propos.

Citation Envoyé par Buffet_froid Voir le message
Il faut bien comprendre qu'il ne s'agit pas seulement d'une problématique technique, mais surtout philosophique et idéologique.
Les voitures autonomes ne sont qu'une petite brique d'un édifice bien plus vaste, qui est un projet de société à grande échelle, basée sur l'ingénierie sociale, le contrôle et pilotage des données massives en temps réel, le puçage des individus, la surveillance de masse, et surtout le transhumanisme.
De très puissants mécènes (gentiment nommés "philanthropes" comme la fondation Rockefeller investissent beaucoup de moyens dans ces projets, ce n'est pas (que) pour les retombées économiques.
Encore un beau discours avec tous les ingrédients pour d'un bon roman dystopique comme il faut. Au nom de certains possible abus, tu rejettes le progrès en général.
Le fichage des individus, n'a juste rien a voir avec la conduite automatisée. L'un peut tout a fait avoir lieu sans l'autre.
9  0 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 21/03/2018 à 23:16
Citation Envoyé par Buffet_froid
Où ai-je rejeté le progrès en général ?
Il est indiscutable que tous progrès technique pose plus de problèmes qu'il n'en résout.
Merci de résumer en deux phrases le niveau de partialité et d'incohérence de votre jugement. Je n'ai pas deux heures a perdre a discuter avec des gens qui restent sur leur idées obtuses.
9  0 
Avatar de JackIsJack
Membre actif https://www.developpez.com
Le 22/03/2018 à 8:07
Une cycliste habillée en noir, sans lumière, la nuit, traverse une route à 2 voies, en dehors des passages, et sans regarder visiblement.

(...)

J'ai envie de dire 'Darwin awards'.

C'est le premier décès par voiture autonome : coup de bol pour Uber que cet incident ne soit pas lié à un bug, mais bien à une cause externe.

L'entreprise arrête son activité temporairement (et donc attire l'attention), cela permet à chacun de juger qu'elle n'est pas du tout en tort.

Et il ne faut pas se leurrer ; le transport en voiture (autonome ou pas) reste dangereux par définition. Il y aura des milliers de mort causés par des véhicules autonomes par an, qu'importe le configuration.
12  3 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web