Uber suspend son activité de voiture autonome après une collision mortelle aux États-Unis
Suite à laquelle une piétonne a perdu la vie

20PARTAGES

16  0 
Un véhicule autonome d'Uber a été impliqué dans un accident qui a coûté la vie à une piétonne lundi aux États-Unis, a indiqué l'entreprise, qui a décidé dans la foulée de suspendre son programme de circulation de voitures sans conducteur à Phoenix, à Pittsburgh, à San Francisco et à Toronto. L’entreprise a assuré qu’il s’agit là d’une procédure standard.

L'accident s'est déroulé dans la ville de Tempe, en Arizona, où Uber fait rouler des voitures autonomes. Les autorités locales ont identifié la victime comme étant Elaine Herzberg, âgée de 49 ans. Selon la police de Tempe, l’accident « s'est produit pendant la nuit sur Mill Avenue juste au sud de Curry Rd ». Herzberg poussait sa bicyclette de l'autre côté de la rue quand le véhicule Uber, qui se dirigeait vers le nord, l’a heurtée.

Du côté d’Uber, l’entreprise explique que « le véhicule était en mode autonome lors de la collision, avec un opérateur derrière le volant » lorsqu’il a heurté « une femme qui traversait en dehors du passage clouté ». Celle-ci a été transportée à l’hôpital où elle est décédée, a précisé Uber. « Nous collaborons pleinement avec les autorités locales dans leur enquête », a encore dit le service de réservation de voitures avec chauffeur (VTC), qui n’a pas donné davantage de détails.

Une enquête de la police est en cours. Le Conseil national de la sécurité des transports, une agence indépendante du gouvernement américain, est aussi mobilisé.

Le PDG d'Uber, Dara Khosrowshahi, a également reconnu l'incident sur Twitter:

« Des nouvelles incroyablement tristes de l'Arizona. Nous pensons à la famille de la victime pendant que nous travaillons avec les forces de l'ordre locales pour comprendre ce qui s'est passé », peut-on lire sur son message Twitter.


Uber a commencé à tester des voitures autonomes à Tempe en février 2017. La flotte de véhicules autonomes Volvos est arrivée en Arizona après avoir été bannie des routes californiennes pour des raisons de sécurité. Le gouverneur Doug Ducey avait vanté l'Arizona comme étant un bon terrain d'essai, en disant à l'époque dans une déclaration écrite, « l'Arizona accueille les voitures autonomes d’Uber à bras ouverts et à routes ouvertes. »

L'une des voitures autonomes a été impliquée dans un accident un mois plus tard, après qu'une voiture n'a pas cédé la priorité au véhicule Uber et l'a heurtée, ont indiqué les autorités. Aucune blessure grave n'a été signalée dans cet accident.


L’épisode de la ville de Tempe devrait venir renforcer les interrogations quant à la sécurité des voitures autonomes, d’autant que l’événement de lundi n’est pas le premier accident mortel impliquant un véhicule ayant des fonctions de ce type. Un automobiliste américain d’une quarantaine d’années avait trouvé la mort en 2016 alors qu’il conduisait une berline Model S de Tesla équipé d’Autopilot, logiciel qui permet un certain nombre de manoeuvres sans l’intervention du conducteur.

Le régulateur des transports, le NTSB, avait estimé que le système était en partie responsable de l’accident et n’aurait pas dû être utilisé sur la route où était survenu l’accident parce que celle-ci n’était pas adaptée à cette technologie. La «trop grande dépendance» du conducteur à Autopilot « a entraîné un désengagement prolongé » ayant conduit à la collision, avait conclu le NTSB. Autopilot « n’est pas une technologie de conduite autonome » et « les conducteurs doivent rester attentifs à tout moment pendant la conduite », avait plaidé Tesla.

Source : ABC

Et vous ?

Cette situation relance-t-elle le débat sur la sécurité des voitures autonomes et le degré de dépendance à la technologie ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Cpt Anderson
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 20/03/2018 à 10:40
Ca va etre l'embrouille pour définir les responsabilités maintenant. Qui va payer ?
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 20/03/2018 à 10:43
Le gars qui avait volé la technologie de Google pour Uber a dû oublier un fichier de configuration...
Avatar de Neckara
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 20/03/2018 à 11:12
Il serait intéressant de comparer le taux d'accidents des voitures autonomes avec celui des conducteurs.

Il ne faut pas que cela parte en panique morale en affirmant la dangerosité des voitures autonomes, sans chiffres pour appuyer cela. Il faut rappeler que le risque 0 n'existe pas, et même avec un risque annuel négligeable de 0.00000025, il y aura statistiquement 10 morts en France (40 millions de conducteurs).

Donc ce n'est pas parce qu'il y a quelques morts que la technologie est dangereuse, ou tout du moins, plus dangereuse qu'en son absence.

En l'absence de comparaisons pertinentes, il n'est pour le moment pas possible de conclure.
Avatar de Jon Shannow
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 20/03/2018 à 11:21
J'espère que l'enquête arrivera a déterminée si l'accident aurait été évité si un humain avait conduit. Est-ce le comportement de la personne accidentée qui est responsable de l'accident, ou est-ce vraiment une erreur de l'auto-pilote ?
Avatar de Matthieu76
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 20/03/2018 à 11:31
Citation Envoyé par Neckara Voir le message
Il serait intéressant de comparer le taux d'accidents des voitures autonomes avec celui des conducteurs.

Il ne faut pas que cela parte en panique morale en affirmant la dangerosité des voitures autonomes, sans chiffres pour appuyer cela. Il faut rappeler que le risque 0 n'existe pas, et même avec un risque annuel négligeable de 0.00000025, il y aura statistiquement 10 morts en France (40 millions de conducteurs).

Donc ce n'est pas parce qu'il y a quelques morts que la technologie est dangereuse, ou tout du moins, plus dangereuse qu'en son absence.

En l'absence de comparaisons pertinentes, il n'est pour le moment pas possible de conclure.
Tu as 100% raison je vais tout à fait dans ton sens mais si j'ai dû mal à comprendre comment un tel accident à pu arriver sachant que sur internet j'ai vue des projets "étudiants" sur la conduite autonome ou la voiture ne fessait aucune error, d'accord c'était des simulations sur GTA mais bon ... Et puis ça ne doit pas être bien compliqué de foutre un capteur à ultrason et de faire piler la voiture s'il y a un obstacle devant.

J'espère que c'est plus une panne matérielle que logicielle.
Avatar de Matthieu76
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 20/03/2018 à 11:36
Citation Envoyé par orygynz Voir le message
Le gars qui avait volé la technologie de Google
Quand je vois des projets sur YouTube d'un mec seul qui fait rouler une voiture sur GTA avec de l'IA, je pense qu'ils n'ont rien volé à Google.

Actuellement la conduite autonome est plus une bataille juridique que technologique.
Avatar de Dasoft
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 20/03/2018 à 11:42
@Neckara Ce n'est pas comparable. Il faut bien penser que le nombre de véhicule autonome est quasi nul comparé au reste du trafic et on ne peut pas évaluer le pourcentage actuel d'accident de façon linéaire suivant la valeur actuelle.
La courbe d'accident sera d'ailleurs de façon logarithmique au meilleur des cas et au pire exponentielle !

Au risque de faire bondir les aficionados de l'IA, un algorithme ne pourra jamais s'adapter de façon intelligente, il suit des logiques préprogrammée par des humains qui ont des connaissances limités suivant un instant T. Il y a même un président américain qui ne croit toujours pas aux impacts de l'humain sur l'environnement, c'est vous dire qu'on loin d'être prêt à créer un IA crédible !
Avatar de onilink_
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 20/03/2018 à 11:46
@Matthieu76:
Oui enfin entre une simulation dans GTA et la réalité il y a un gouffre...
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 20/03/2018 à 11:49
Citation Envoyé par Matthieu76 Voir le message
Quand je vois des projets sur YouTube d'un mec seul qui fait rouler une voiture sur GTA avec de l'IA, je pense qu'ils n'ont rien volé à Google.

Actuellement la conduite autonome est plus une bataille juridique que technologique.
Hein ? Non mais c'est prouvé le vol de données... Donc tu peux penser ce que tu veux...


L’entreprise Uber a récemment signé un accord amiable avec la société Waymo, mettant ainsi fin à l’action judiciaire lancée par cette dernière à son encontre après quatre jours d’audience. Selon une source proche du dossier, Uber aurait consenti à verser près de 245 millions USD à la filiale d’Alphabet spécialisée dans les véhicules sans chauffeur et promis de ne pas utiliser les technologies que Waymo l’accusait de lui avoir dérobées.
Tu crois que tu paies autant quand tu vas gagner le procès ? (+ 0.34% de son capital)

https://www.developpez.com/actu/187170/Voiture-autonome-accuse-de-vol-de-technologie-Uber-cede-face-a-Waymo-un-accord-a-l-amiable-a-ete-trouve-entre-les-deux-entreprises/

Et GTA répond lui aussi à un algorithme crée par des développeurs, rien à voir avec une circulation d'êtres humains...
Avatar de benjani13
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 20/03/2018 à 11:53
Citation Envoyé par Cpt Anderson Voir le message
Ca va etre l'embrouille pour définir les responsabilités maintenant. Qui va payer ?
Je trouve qu'il y a trop d'effervescence sur ces accidents de voitures autonomes et assez peu de pragmatisme. Tant que les technos de conduite autonome n'auront pas été bien rodées il faudra les considérés comme un accessoire de conduite comme un régulateur de vitesse, l'ABS, un radar de recule, etc. Le conducteur doit rester maitre de son véhicule (un peu comme un professeur d'auto école qui freine à la place d'un élève inattentif) avec les responsabilités qui incombent. Maintenant la techno peut réellement faillir et entrainer un accident (un conducteur qui ne pourrait pas reprendre la main sur le véhicule, l'IA qui effectuerai une manœuvre irrattrapable) et dans ce cas là le constructeur doit enquêter et porter sa responsabilité, de la même manière que les histoires de régulateur de vitesse bloqués.

Citation Envoyé par Neckara Voir le message
Il serait intéressant de comparer le taux d'accidents des voitures autonomes avec celui des conducteurs. [...]
Tout à fait. C'est difficile de se faire une opinion car on a rarement de détails sur ces accidents pour comprendre la situation et les responsabilités (accident évitable par l'IA? évitable par un humain?).
Je me demande si les technos de conduite autonome sont capable d'anticiper certaines situations qui seraient évitées grâce à l'instinct humain ou bien par la compréhension des intentions des conducteurs et piétons. Par exemple différencier un piéton attentif qui ne va surement pas traverser devant vous et un autre pas du tout attentif qui va surement débouler (et donc anticiper en ralentissant au cas où).
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web