Microsoft lance une division cloud destinée à conquérir des milliards de gamers
Avec un Netflix du jeu vidéo

Le , par Patrick Ruiz, Chroniqueur Actualités
La firme de Redmond se dote d’une division cloud gaming. Le navire aura Kareem Choudhry – un vétéran de la boîte qui a travaillé sur Outlook, DirectX et le projet Xbox – comme capitaine. La nouvelle cellule est chargée d’amener les développeurs et éditeurs à s’appuyer sur Microsoft Azure pour leurs développements.

Microsoft marque ses ambitions sur la scène avec une déclaration forte de Kareem Choudhry : « nous pensons qu’il y aura deux milliards de joueurs dans le monde et notre objectif est de tous les atteindre ». Difficile de dire à quel niveau d’audience on est réellement rendus dans cette sphère. Toutefois, référence faite à des statistiques de l’Entertainment Software Association (ESA), le monde en comptait déjà 1,8 milliard en 2015. Avec la Xbox, Microsoft avait entamé la marche de la conquête, puis l’arrivée des PC Windows 10 a permis à l’éditeur de grappiller encore un peu plus de terrain. Avec cette nouvelle division, le géant du logiciel tient probablement le meilleur moyen d’atteindre son but.

Microsoft positionne sa stratégie tout cloud comme le futur du jeu vidéo après sa célèbre plateforme, la Xbox. En cela, l’éditeur s’appuie sur des retours concluants en ce qui concerne l’utilisation de ses services cloud dans l’univers du jeu vidéo et sur l’acquisition d’entreprises spécialisées dans le domaine. D’après ce que rapporte le magazine The Verge à ce sujet, Havok, Simplygon et PlayFab – des spécialistes du gaming – sont toutes passées dans le giron de l’éditeur de logiciels entre 2015 et le début de l’année en cours. Parallèlement, Microsoft peut s’appuyer sur l’existence de titres comme Rainbow Six d’Ubisoft et Black Desert de Pearl Abyss qui tirent avantage des possibilités offertes par les services cloud de la firme de Redmond pour ravir les fans de jeux vidéo.


Vers un Netflix du jeu vidéo ? C’est de cela même qu’il est question en toile de fond. En français, cloud gaming est rendu par jeu à la demande. Il s’agit d’une technologie qui permet de jouer normalement à un jeu vidéo sur son écran d’ordinateur ou sa télévision alors que celui-ci tourne sur des serveurs distants qui renvoient la vidéo de ce qui a été joué en streaming. « Nous étudions les moyens de mettre le contenu à la disposition de tous, peu importe la plateforme utilisée », a avancé Kareem Choudhry.

Le directeur de la nouvelle division de cloud gaming a souligné que le modèle économique de la plateforme reste l’un des plus gros casse-tête. Il faut en effet attirer le maximum de développeurs sans quoi le service de Microsoft connaitra un sort similaire à celui de la Xbox One qui peine à s’imposer faute de posséder un catalogue fourni en gros titres.

Source

The Verge

Votre opinion

La réussite du projet de Microsoft présage de la mort des consoles de jeu vidéo. Qu’en pensez-vous ?

Quelles sont d’après vous les chances de Microsoft de voir ce projet connaitre le succès ?

Voir aussi

Le marché de PC gaming dépasse les 30 milliards de dollars pour la première fois malgré la stagnation de ventes de PC


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de blbird blbird - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 17/03/2018 à 18:41
Je n'y crois vraiment pas. Les coûts d'Azure sont très importants (et le resteront je pense), le réseau ne doit connaître aucun goulot d'étranglement entre le data center et les joueurs, et j'espère que les éditeurs de jeux vidéos ne vont pas accepter la volonté de Microsoft d'avoir une rente à vie sous forme d'abonnement.
Avatar de Pierre Louis Chevalier Pierre Louis Chevalier - Expert éminent https://www.developpez.com
le 17/03/2018 à 19:19
Je ne crois pas que ça soit ça, ça ressemble plus à la solution de Steam de Streaming de jeux Vidéo, non ?

A mon avis Microsoft essai de concurrencer Steam et ils s'y prennent bien tard, cependant déjà ils ont leur Appstore pour Windows, et maintenant il veulent concurrencer la solution de streaming de jeux vidéo de Steam, parce qu'ils ont peut être détecté un gros potentiel, tout simplement.
Avatar de blbird blbird - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 17/03/2018 à 19:25
Il me semble pourtant que c'est bien du jeu en streaming, où le joueur devant son PC joue en streaming, et ne regarde pas quelqu'un d'autre jouer seulement.
Avatar de Pierre Louis Chevalier Pierre Louis Chevalier - Expert éminent https://www.developpez.com
le 17/03/2018 à 19:45
C'est pas forcément un PC justement, tu peux tout imaginer, pc, console, mobiles, TV..

Pour la solution Steam tu branches une box Steam sur ta TV et ça te permet de streamer un jeux que tu as sur un PC quelque part. Donc du coup si tu as un PC plus besoin de console.

Il y a déjà pas mal de prestataires pour le cloud gaming, donc Microsoft ne peux espérer s'imposer que avec une solution puissante et peux coûteuse, vu que le secteur est déjà compétitif. En clair Microsoft arriverais comme challenger, pas pionnier.
Avatar de koyosama koyosama - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 18/03/2018 à 0:19
Le cloud gaming ce n'est pas un nouveau concept, j'en entendais déjà parler l'époque. Et netflix nous montré qu'on peut streamer du 4k de partout si on a bonne connexion.
Peut-être que c'est plus proche cette technologie que vous pensez (encore experimental) :



Sony est déjà en train de travailler sur ça (mais lui fait moins de bruit). Moi comment je le vois.

Ton ordinateur va envoyer le signal du clavier ou de la manette sur le serveur distant et lui va te renvoyer une image. En fait une technologie le fait déjà c'est l'ordinateur à distance.
On avait le problème débit, mais si on travail le signal et les paquets envoyé et qu'on a bon traducteur à l'arrivé alors on peut faire quelque chose.
En tout cas, cette avenir du cloud je vois déjà les dérive ou tu vas complètement détruire le marché de l'occasion comme ça.
Avatar de Bousk Bousk - Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
le 18/03/2018 à 1:19
Il existe déjà le xbox game pass mais uniquement sur xbox one. A priori il s'agirait juste de l'étendre à l'ensemble des plateformes Windows, d'après l'article original qui parle très clairement de ce service et qui semble avoir disparu lors de la traduction. Si c'est réellement ça, ce n'est pas du streaming mais du téléchargement temporaire pour jouer en local.
Et Microsoft a un gros avantage sur Steam : ils ont de nombreux studios et licenses, qu'ils incluent maintenant en day 1 dans le game pass.
Pour les autres éditeurs, ce sera juste comme fait Netflix : contrats pour mettre le jeu en cloud ou pas, ce ne sera bien évidemment pas une décision unilatérale de Microsoft.
Avatar de RyzenOC RyzenOC - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 18/03/2018 à 12:15
Beaucoup de commentaires parle de Netflix mais pour moi c'est absoluement pas comparable.

Streamer une video en 4K c'est très facile et cela demande peu de ressource. La plus grosse différence pour l’utilisateur c'est que la vidéo en steaming à un cache ce qui évite les saccades et n'est pas impacté par un ping mauvais.
Pour l'éditeur la différence c'est qu’au lieu d'acheter juste des HDD pour stocker les films il faut surtout acheter pleins de GPU et renvoyer l'image (compressé) directement dans le flux.... niveau tarif cela ne peut pas etre comparable à du Netflix ou pire spotify (qui n'est que du sons sans image)

Dans le monde il y'a déjà Nvidia dans ce secteur, en France il y'a le service shadow... mais ces services connaissent leurs limites. Nvidia il faut des studio/développeurs partenaires pour shadow vu qu'il stream un pc complet cela donne un coût non négligeable (30€/mois) pour une machine avec un bon GPU mais derriere t'a un xeon 3 coeurs et surtout que 256go d'espace disque (en ssd), 256go-Windows cela fait déja 230Go un jeu en 2018 fait minium 50Go, 80Go avec les textures 4K on y installe que 2-4 jeux...

Pour l'utilisateur il faut aussi une bonne connection internet de qualité ce qui est encore loins d’être le cas.

Et enfin j'ai étudié toute les solutions actuel pour moi ce n'est pas rentable niveau prix.
Pour Netflix si on accepte de visionner que du Netflix alors oui 10€/mois on peut estimer que c'est un bon prix.
Pour Nvidia Grid il faut accepter de jouer que aux jeux de Nvidia grid... ce qui est très très limitant
Pour Shadow faut payer les jeux en plus, mais pour ma part j'estime que la config proposé (30€/mois) n'est pas rentable dans le temps sauf actuellement avec la flambé des prix des GPU et ram qui je l’espère vont retrouver un prix correcte l'année prochaine.

Si j'étais complotiste je dirais que la flambé des prix des composants PC est fait exprès pour vendre du cloud

MS a peut etre un avantage avec ces studios de jeux, mais Steam/GOG à aussi un avantage sur MS avec les studio Indépendants, je connais de plus en plus de joueurs qui aiment voir autre chose plutot qu'un n-ieme Halo et co. L’Avantage du pc c'est que faire un jeu dessus est gratuit (sur console faut acheter une licence a ces voleurs de MS/Sony)
Avatar de Itachiaurion Itachiaurion - Membre régulier https://www.developpez.com
le 18/03/2018 à 16:58
Pour le coup comme l'a noté mvdd le ping est un facteur très important qui ne se règles pas qu'a grand coups de débits réseaux en veux tu en voilà. Si c'est entre 5 et 50ms pourquoi pas, encore qu'un FPS je suis pas sur que 50ms pour un jeu que tu peux avoir en local ça passe. Si c'est encore plus hauts ça peut vite devenirs casse bonbon et pour le coup la continuité de service a intérêt a être tops. Pour ce qui est des infrastructure le coup sera bien plus prohibitif que netflix qui n'a juste besoins que de mémoires et de débits (je compte pas les licence ce sera pareil pour micro$oft). Là pour le coup va falloir envoyer les GPU et les CPU a papa (c'est Nvidia et Intel qui vont être content) de la RAM bref un PC quasiment complet quoi. Même a 30€ par mois qui me parais une estimation plutôt basse pour ce prix là je préfère autant m'acheter les jeux sur Steam ou même GoG (free DRM c'est la vie) au moins je suis a peu près sur d'avoir un ping de 0 et d'avoir le jeu pour moi pour une durée longue voir indéterminé.
Avatar de MikeRowSoft MikeRowSoft - I.A. en bêta-test https://www.developpez.com
le 18/03/2018 à 21:31
En opinion comme ceux qui pense streaming :

Je ne me souviens plus des termes techniques dont un ancien ingénieur réseau m'a parlé... Mais je pense que si il y en a un ici, peut-être qu'il ou elle pourra compléter.

J'ai cru comprendre que certaines techniques d'hébergement web utilisent une sorte de mirroring comme pour les HDD, un utilisateur est donc connecté à plusieurs serveurs en même temps et en cas de panne un des secondaires prend la relève...

La gestion des défaillances voudrait qu'il y ai deux ou trois " xbox streaming server " qui "boss" en parallèle pour juste un seul rendu ?

En opinion comme ceux qui pense dépôt d'un fichier temporaire :

Je pense que d'ici 20 ou 30 ans que Microsoft ne proposera plus de support d'installation physique "OEM/DVD/USBKEY" dans le commerce. (Le BIOS pourrai bientôt chercher en LAN une façon d'aller sur Internet... Compatible uniquement HDD SSD sécurisé anti dump...)
Je pense que le décodeur TV d'Orange que j'utilise est compatible pour le dépôt de fichiers personnel sur son HDD pour une " consultation " hors ligne.
Sachant que lui même peut être copié dans le Microsoft OneDrive ou Cloud Orange.
Les coupures réseaux ne sont pas que pour les réseaux mobiles quand on voyage dans un train ou un avion ou un autocar, les filaires en ont aussi...
Aucun intérêt donc de contourner une sécurité de ce type... Cela me rappelle un "module de serveur" qui serait comme une xbox chez un hébergeur web...
C'est aussi comme de ne plus vouloir qu'un hébergeur revend lui même une clé produit de Windows à un client...
Il donnerait juste l'accès à un portail de config et le client achèterai directement auprès de Microsoft qui procèderai à l'installation sur le " module serveur ".
Hébergeur et le client vont l'acheter ou louer ? C'est bien cela la seule difficulté technique sans qu'il y ai de gestion des défaillances...
Avatar de Bousk Bousk - Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
le 18/03/2018 à 23:25
Citation Envoyé par RyzenOC Voir le message
Pour l'éditeur [...]
Cette solution serait mise en place par Microsoft (et l'est déjà via le xbox game pass), pas l'éditeur.

Citation Envoyé par RyzenOC Voir le message
Windows cela fait déja 230Go
Si tu crées un point de restauration au quotidien peut-être... sinon Windows 10 c'est 20 GO, je veux bien doubler ça pour le tout, aller soyons fous on triple même, mais balance pas des chiffres au hasard pour tenter de le discréditer

Citation Envoyé par RyzenOC Voir le message
MS a peut etre un avantage avec ces studios de jeux, mais Steam/GOG à aussi un avantage sur MS avec les studio Indépendants, je connais de plus en plus de joueurs qui aiment voir autre chose plutot qu'un n-ieme Halo et co.
Ton cercle de connaissance est tellement représentatif, le marché des consoles s'effondre

Citation Envoyé par RyzenOC Voir le message
L’Avantage du pc c'est que faire un jeu dessus est gratuit (sur console faut acheter une licence a ces voleurs de MS/Sony)
Oui parce que les compétences, programmeurs, artistes et temps passés ça ne coûte rien ! Mais cracher sur les consoles ça t'avait manqué c'est ça ?
Contacter le responsable de la rubrique Accueil