BlackBerry intente une action en justice contre Facebook
Le réseau social et ses filiales WhatsApp et Instagram auraient violé ses brevets

Le , par Christian Olivier, Chroniqueur Actualités
BlackBerry a intenté une action en justice contre Facebook, espérant ainsi obtenir une injonction contre la firme de Menlo Park, ainsi que des dommages et intérêts pour les pertes encourues, même si pour l’instant aucun montant n’a été évoqué.


L’entreprise technologique canadienne BlackBerry accuse le géant des réseaux sociaux Facebook et ses filiales WhatsApp et Instagram d’avoir violé sa propriété intellectuelle en exploitant illégalement les brevets qu’elle détient sur l’encodage des messages et les notifications.

La technologie propriétaire à laquelle l’entreprise canadienne de logiciels de télécommunications fait allusion serait principalement liée à une application mobile de messagerie instantanée qu’elle a mise au point. Cette dernière utilise Internet pour envoyer et recevoir des appels vidéo.

« ;Nous avons beaucoup de respect pour Facebook et l’importance qu’il accorde aux capacités des messageries électroniques, dont certaines ont été inventées par BlackBerry ;», a déclaré Sarah McKinney, le porte-parole de l’entreprise canadienne dans un communiqué.

Néanmoins, « ;nous soupçonnons fortement Facebook d’avoir violé notre propriété intellectuelle. Après plusieurs années de discussions, les obligations que nous avons envers nos actionnaires ne nous laissent d’autres choix que d’entamer les recours juridiques appropriés ;», a-t-elle ajouté.


L’année dernière, BlackBerry a poursuivi Nokia, Avaya et plus particulièrement Qualcomm, des procès qui lui ont rapporté près de 1 milliard USD. Cette affaire ne serait donc pas un cas isolé, mais ferait plutôt partie intégrante de la stratégie de l’ancien fabricant de smartphones pour se refaire une santé financière.

« ;Ayant abandonné ses efforts pour innover, BlackBerry cherche maintenant à taxer l’innovation des autres. Nous avons l’intention de nous battre ;», a déclaré le directeur adjoint du service juridique de Facebook, Paul Grewal.

Source : Reuters, Financial Post

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Voir aussi

Un chercheur en sécurité a trouvé une méthode pour pirater n'importe quel compte Facebook, il a été payé 15 000 $ par le réseau social
Facebook : l'envoi de notifications SMS aux numéros soumis pour 2FA résulte d'un bogue, une vague déclaration d'un responsable


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Aiekick Aiekick - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 08/03/2018 à 17:03
« ;Ayant abandonné ses efforts pour innover, BlackBerry cherche maintenant à taxer l’innovation des autres. Nous avons l’intention de nous battre ;»

en quoi whatsapp est une innovation si on compare ça a BBM qui existe depuis plus de 15 ans...
Contacter le responsable de la rubrique Accueil