Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Un développeur lance une pétition pour que JavaFX soit open-sourcé
Allez-vous la signer ?

Le , par Katleen Erna

0PARTAGES

1  1 
Mise à jour du 3 novembre 2011 par Idelways

Oracle tient sa promesse engagée en marge de la dernière conférence JavaOne. JavaFX est aujourd'hui formellement proposé à devenir open source dans le cadre du projet OpenJDK.

Le Toolkit de développement d'applications client riches en Java s'appellera « JFX » et pourrait faire « partie intégrante du JDK » dès Java 9, déclare Richard Bair sur la mailing-list de la version libre du langage.

« Nous en avons parlé depuis longtemps, mais finalement (enfin ;!), nous sommes prêts à agir et ouvrir les sources de la plateforme », déclare le porte-parole de l'équipe JavaFX, pressenti pour conduire le projet open source. Bair explique par la suite que la réelle motivation de cette démarche est d'aboutir à un modèle de développement ouvert et transparent.

Le code ainsi offert représente 6000 membres d'API (constructeurs, méthodes publiques...), 11 500 tests unitaires, des librairies Core, Scene Graph, effets, support du CSS et de l'accélération matérielle, des contrôles d'interface utilisateur et de graphes...

Le vote aura lieu le 16 novembre prochain. Les composants de la technologie seront libérés progressivement à commencer par les contrôles. À terme, OpenJFX ne dépendra plus de binaires.

La licence open source qui signera le code n'est pas encore connue (ou dévoilée). La GPLv2 avec l'exception Classpath reste toutefois le choix le plus probable.

Source : mailing-list d'OpenJDK

Et vous ?

Que pensez-vous de cette démarche ?
Quelles sont d'après vous ses réelles motivations, et retombées sur l'écosystème Java ?

Un développeur lance une pétition pour que JavaFX soit open-sourcé, allez-vous la signer ?

Stephen Chin est un passionné de développement open-source et de Java en particulier, qu'il pratique depuis plus de 10 ans sur son temps libre (il est directeur de l'ingénierie SW chez GXS la journée). Membre très actif de la communauté, il a été élu membre du groupe Java Champions du fait de ses nombreuses contributions.

L'homme est aussi le fondateur du groupe d'utilisateurs de JavaFX de la Silicon Valley et a été nommé JavaOne Rock Star en 2009 (du fait de ses interventions internationales à propos des technologies JavaFX).

Très impliqué à ce sujet, il était logique qu'il soit l'instigateur de la pétition demandant l'ouverture de JavaFX. En effet, sur son blog, celui qu'on appelle "Steve" a lancé une pétition s'adressant aux dirigeants d'Oracle et demandant à ce que JavaFX soit open-sourcé. Elle a déjà reçu des centaines de signatures.

En voici le texte intégral :

To the Leaders, Management, and Board of Directors at Oracle Corporation,

We the undersigned formally request that Oracle Corporation release the entire JavaFX Platform as open source software available for modification and reuse by individuals, educators, and corporations.

Open source software has transformed the way that we build and use software. It has increased the educational reach of technology, allowed new and innovative applications to emerge, and spawned the growth of communities dedicated to software philanthropy. Java has been at the forefront of this revolution, providing a platform for open source development, and becoming an open source effort in itself.

JavaFX is an innovative technology built on top of Java that allows the creation of next generation Rich Internet Applications (RIA). We believe that an essential part of the future success of this platform is to release it as open source software. This would increase adoption by companies that fear lock-in or are concerned about technology maturity. It would also make it competitive with other RIA platforms that have embraced the open source model.

We recognize that Oracle Corporation has made a significant investment in JavaFX technology, and continues to grow and extend the platform. We encourage Oracle to continue their investment in the JavaFX platform, including monetization of the platform through training, support, and other professional services. In our estimation, the increased adoption of JavaFX will make the platform even more profitable for Oracle than it currently is as a proprietary technology.

Therefore, we proudly make this request to open source the JavaFX platform in the mutual interest of JavaFX technology and the future success of Oracle Corporation.
Source : La pétition sur le site de Stephen Chin

Allez-vous signer ? Pourquoi ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de bouye
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 21/07/2010 à 2:12
Bon, on va faire simple : le passage en OpenSource est une fausse bonne idée mise en avant pour de mauvaises raisons, cela peut aider, cela ne changera pas grand chose.
Les principaux problèmes de FX sont :

- un mauvais positionnement : Sun a décidé de se positionner sur tous les marchés à la fois, le desktop ("FX c'est Swing 2.0", les RIA, les mobiles et la TV sans en avoir les moyens ni les ressources (voir plus bas). Il en résulte un développement lentisssime de la plateforme qui reste limitée par le fait qu'i faut que l'API (malgré la présence de profiles) reste cohérente sur toutes les plateformes (bordel mais qu'est ce que je me marre quand je vois un blog d'un membre de l'équipe qui s'extasie devant le fait qu'il a réussi a faire tourner son app sur une TV sachant qu'il faudra encore longtemps pour que ces périphériques soient dispos auprès du grand public... et on cherche également encore les mobiles supportant officiellement FX).

En interne, la plateforme FX est bien plus avancée que sa version publique. Outre le fait que je soupçonne que le petit film avec Gosling qu’on a eut a la JavaOne de l’an dernier a été réalisé en FX, cela fait plus d’1 an et demi que divers blogs (dont celui de Chris Oliver, le créateur de F3) montrent des screens en 3D (et je veux dire avec des vrais objets 3D, pas avec la pseudo 3D qu’on peut faire avec la 1.3).

F3 a commencé comme un language de scripting pour créer facilement des apps Swing et du jour au lendemain, JavaFX s’est retrouvé projeté plateforme RIA universelle (probablement un commercial qui a eut une idée de génie).
En plus cela semble être vraiment être une décision de dernière minute puisque lors de la sortie de la version 1.0, tout le monde avait été surpris des modifications apportées et de tout ce qui était faisable durant les betas qui avaient été cassé, une bonne partie des wrappers swing avaient disparus, etc.

Le pire reste encore la non-possibilité d’intégrer FX dans les apps existantes. Là clairement c’est ce qui a tué la plateforme durant les premiers mois. Du coup FX a perdu tout intérêt potentiel pour 90% des programmeurs AWT, Swing voir SWT.

- un manque flagrant de ressources humaines et financières: Sun n'a jamais eut les reins assez solides pour réaliser les investissements nécessaires à ses ambitions. C'était déjà le cas pour Java2D et Swing (et la JavaFX a vampirise les équipés Swing) ou même avant pour des trucs comme le NC ou les JavaStations. Or, là c’est pire ils veulent gérer en interne ENCORE plus de trucs qu’avec Java. On se retrouve exactement dans le même cas qu’il y a 15 ans quand Java était supposé devenir un acteur majeur dans le milieu du desktop, Corel annonçant une version de sa suite bureautique en Java, etc. et… plus rien… avec le cas de figure actuel Java très présent cote serveur et presque inexistant coté client desktop (et les principales apps que je connais sont en SWT pas en Swing).

D’un autre coté je me demande vraiment ce que certains foutaient chez Sun à part pondre des démos techniques en Interne à longueur de journée (démos qui ne sont jamais elles-mêmes dévoilée publiquement ou transformées en exemples ou applications utilisables) au lieu par exemple d’ajouter des composant Swing ou des contrôles FX dans l’API.

Un autre domaine où cela semble être fortement visible c’est le support des media. Outre le fait que personne chez Sun ne semble avoir réactiver le projet JMF si essayé de voir s’il était possible d’intégrer les divers codecs JMF ou autre frameworks media qui sont apparus au cours des années, ils se sont contenté d’aller licencier une technologie tierce fortement limitée et encore moins finalisée sur toutes les plateformes lors de la sortie de la 1.0 (et apparemment la lecture de vidéos sous Linux ce n’est pas encore ca). Et d’un autre coté de se reposer sur les codecs natifs c’est bien pour l’accélération… mais /doh c’est totalement contradictoire avec le fait d’avoir voulu faire un outil universel.

J’aimerai également bien savoir si le projet JavaStore n’a pas non-plus lui aussi vampirisé trop de ressources critiques qui auraient été bien mieux allouées ailleurs.

- des outils inadaptés (une partie est causé par le manque de ressources) : passons sur l’outil d’Authoring dont on a plus entendu parler depuis la JavaOne (me demande encore comment ils avaient bien pu pondre une telle app avec toutes les limitations et les bugs de la 1.2… même le Composer est loin de présenter tout le degré de fonctionnalités que l’outil d’Authoring laissait entrevoir. Enfin, passons - PS : voir plus haut concernant la version de FX interne a Sun/Oracle).

Reste que et Adobe et Microsoft ont su mettre en place leurs outils de design bien avant de faire que leurs langages et ses outils de devel viennent s’y raccrocher (Expression Studio Design est dérivé d’une app rachetée par Microsoft et adaptée pour créer des design pour Vista et le web puis modifiée pour supporter Silverlight). Ici on a le language, l’API et… rien… ne pas vouloir redévelopper un Designer quand on manque de ressources certes, ca part d’une bonne idée (même si personnellement, je suis contre, ca coute très cher à acheter la suite CS), mais bon au final les convertisseurs de la Production Suite sont incomplets et ne produisent les résultats escomptés dans bien des cas compte de tenus des bugs existant en Java2D (dont certains existent depuis des éons dans la bugdatabase) ou de limitations de l’API qui ne seront pas corrigées avant Java xxxxx (si jamais elles le sont, je pense a cette stupide idée de ne pas permettre les stops sur les mêmes valeurs dans les gradients par exemple) et donc cela rajoute pas mal d’étapes intermédiaires dans la chaine de production pour faire les conversions et checker la qualité des dites conversions. Pire, pour une entreprise pourquoi avoir besoin d’un designer + un programmer la où seul le designer suffit la plupart du temps quand on a Flash (pour reprendre l’exemple de la simple bannière animée) ?

Le plugin NetBeans fonctionne (encore heureux) mais le support reste buggé et pas mal archaïque par bien des coté (le deboggeur ne fonctionne toujours plus dès qu’on rentre dans du cote Java). Les supports dans Eclipse, Maven et JDeveloper avancent au bon vouloir de projets externe (comme pas mal de projets OpenSource de petite envergure, ca avance au petit bonheur la chance).
Reste le Composeur. Une bonne chose mais idem le manque de ressources + les limitations même de l’API fait que son développement est super lent. En fait quand il sera pleinement fonctionnel, la problématique sera strictement identique à celle du projet Matisse : c’est super et tout et tout mais ca arrive juste 5 ans en retard.

Les outils de distribution sont juste mauvais. Passons aussi sur le déploiement hors ligne, on sait ce qu’il en est : inexistant. Pourquoi un particulier ou une (petite) entreprise irait se faire littéralement chier avec Java Web Start et toute sa lourdeur et tous les bugs récemment introduits dans Java 1.6.0_12 à 1.6.0_19 alors que le déploiement d’une app en Flash ou Silverlight passe comme une lettre à la poste ?

- une politique bizarre : on citera en vrac, la license concernant la redistribution des runtimes, le fait que dans la 1.3 on ne peut plus packager ses medias dans ses JARs, etc…

- un mauvais timing : la crise, la banqueroute, les délais dans le merging du aux différentes autorités de régulation. Bref, FX est sorti et a été publicité au mauvais moment.

Accéder aux sources (notamment ceux des contrôles existants) ca peut aider pour certaines choses (créer nos propres contrôles de la « bonne manière », proposer des correctifs pour les contrôles existans), ca y a pas de problème. Mais on pouvait accéder aux sources de Java bien avant que Java ne deviennent OpenSource, juste la notice de copyright était différente. Le fait que ce soit OpenSource est bien secondaire, il n’y a guère que les extrémistes de l’OpenSource que ca gênait a l’époque.
2  0 
Avatar de pseudocode
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 19/07/2010 à 12:31
Citation Envoyé par galien Voir le message
C'est aussi favoriser l'éclatement de la plateforme, ce qui conduit à des impasses et un casse tête pour maintenir une unification, voir J2ME et sa fragmentation, je crois que chez Sun il n'ont pas voulu recommencer l'expérience d'une JVM dédiée pour chaque implémentation hardware.
A quoi bon refaire un runtime Flash?
J'ai du mal à croire en une techno universelle qui serve aussi bien à afficher un bandeau de pub web, à faire tourner une application bureautique et à gérer un site internet à forte charge.

Faut bien se rendre à l'évidence que JSP n'est pas un succès colossal, et que JavaFx l'est encore moins. Je suis le premier à le regretter, mais force est de constater que les technos dédiées s'en sortent beaucoup mieux que les "universalistes".

De plus je crois que tu mélanges l'API JRE et l'API javaFX qui sont séparées (pas la même licence d'ailleurs) et avec du côté javaFX avec les profils desktop, mobile et TV.
Tu veux dire l'API JSE ? Oui, c'est bien possible que je confonde les deux. dans me derniers essais avec JavaFx, celui-ci était livré avec une version allégée de rt.jar. Donc tout de meme une imbrication forte entre les 2 API
1  0 
Avatar de pseudocode
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 19/07/2010 à 9:30
Open-sourcé ou pas, je ne pense pas que ca changera quoi que ce soit pour la popularité de JavaFx.

A mon sens, SUN a manqué son attaque sur ce marché en voulant absolument réutiliser sa sacro-sainte plateforme JSE (jvm+rt.jar) au lieu de concevoir une VM dédiée "allégée". dommage...
1  1 
Avatar de salve34
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 19/07/2010 à 9:49
SUN a manqué son attaque sur ce marché en voulant absolument réutiliser sa sacro-sainte plateforme JSE (jvm+rt.jar) au lieu de concevoir une VM dédiée "allégée". dommage...
C'est vrai mais comment faire autrement si l'on veut pouvoir utiliser les packages java natif ?
0  0 
Avatar de tchize_
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 19/07/2010 à 10:23
Citation Envoyé par pseudocode Voir le message
A mon sens, SUN a manqué son attaque sur ce marché en voulant absolument réutiliser sa sacro-sainte plateforme JSE (jvm+rt.jar) au lieu de concevoir une VM dédiée "allégée". dommage..

Moi ce qui m'a rebuté à utiliser javaFx, c'est qu'il était impossible de faire une application avec une belle interface javafx et un beau code bien propre en java standard derrière, impossible de lier tout correctement. On pouvait très facilement faire de belles interfaces bien réactive en 2 coupsde cuiller à pot, mais impossible de lier ça au code buisness déjà développé!
0  0 
Avatar de salve34
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 19/07/2010 à 10:49
Si "on" veut utiliser l'environnement JSE dans un browser web il y a déjà une techno : les applets java.
Désolé je comprends pas ce que tu veux dire.
Pour ma part je voulais dire que JavaFX embarque la même JVM pour assurer une compatibilité avec Java (Swing par exemple) mais c'est vrai que l'on peut faire sans. Moi je crois en JavaFX (qui est gratuit, multi-plateforme et multi-technologie => portable, télé ) mais je le redis, je suis d'accord qu'une JVM allégée aurait été mieux. Bon j'arrête là car ce n'est pas le sujet du post .
0  0 
Avatar de galien
Membre averti https://www.developpez.com
Le 19/07/2010 à 11:06
Je ne crois pas me tromper en disant que pour une JVM allégée c'est déjà la cas.
En effet le runtime javaFX, de 8Mo environ, distribué avec le SDK ou via Webstart est un sous ensemble de la JRE.
La grande nouveauté sera avec java7 et son micro noyau pour le chargement à la volée.
L'avantage de javaFX reste néanmoins son mapping avec openGL, déjà présent pour la 2D et expérimentalement pour la 3D, incompatible avec Swing, en ce sens javaFX n'est pas à la "traine".
Reste la politique d'Oracle et les préjugés lourds à propos de javaFX, tels les commentaires laissant penser que de leurs auteurs ne l'ont pas essayé avant d'en parler.
Plus que l'Opensourcing je pense que javaFX pourrait aquerir ses lettres de noblesses avec un OpenOffice version Web en javaFX.
0  0 
Avatar de salve34
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 19/07/2010 à 11:41
En effet le runtime javaFX, de 8Mo environ, distribué avec le SDK
Si l'on est en Internet pas en Intranet non ?
incompatible avec Swing
la version 1.2 ????
tels les commentaires laissant penser que de leurs auteurs ne l'ont pas essayé avant d'en parler
C'est pour nous que tu dis çà ? car ce n'est pas le cas ( mais je ne suis pas un expert bien au contraire )
Plus que l'Opensourcing je pense que javaFX pourrait aquerir ses lettres de noblesses avec un OpenOffice version Web en javaFX.
Tout à fait d'accord mais c'est sur les techno portables et télés que je pense qu'il percera
0  0 
Avatar de pseudocode
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 19/07/2010 à 11:46
Citation Envoyé par galien Voir le message
Je ne crois pas me tromper en disant que pour une JVM allégée c'est déjà la cas.
En effet le runtime javaFX, de 8Mo environ, distribué avec le SDK ou via Webstart est un sous ensemble de la JRE.
La grande nouveauté sera avec java7 et son micro noyau pour le chargement à la volée.
Ce n'est pas vraiment une JVM dédiée allégée. C'est la JVM "standard" qui a été modularisée... Et donc la question qui se pose : pourquoi a-t-elle été modularisée ?

Et bien parce que charger le quelques 90Mo du JRE standard ça paraissait un peu énorme pour une utilisation de javaFx qui se veut légère, à la flash/silverlight. Bref, plutot que de créer une techno dédiée from scratch, ils ont préféré mettre en oeuvre un énorme chantier de modularisation de la JVM.

Et idem pour le chargement dynamique des librairies (rt.jar = 47Mo). C'est un boulot énorme qui ne sert pratiquement que dans le cas de JavaFx. Dans une appli JSE classique l'utilisateur dispose de l'intégralité du JRE sur sa machine (et ne veut certainement pas que du code soit chargé dynamiquement depuis dieu-sait-où sur le web)

J'ai du mal à voir l'avantage de la chose. Ça aurait été tellement plus simple de séparer les deux technos :
- JavaFx : jvm+librairie "light", from scratch, gérée par un comité dédié, très réactif
- JSE : jvm+librairie standard, basée sur le jdk7, gérée par le JCP, très controlé

Aujourd'hui, si on veut faire une évolution de JavaFx qui touche au fonctionnement interne de la JVM/Rt.jar, on est bloqué car on touche au même code que JSE => passage par le JCP avec des cycles de release trèèèès long.

Exemple typique : avoir une JVM qui fasse de l'allocation dynamique de mémoire, ou qui soit multi-application, ... bref des choses assez naturelles quand on parle de "web".
0  0 
Avatar de galien
Membre averti https://www.developpez.com
Le 19/07/2010 à 12:02
@Slave34
Le déploiement doit se faire via jnlp, le runtime doit être spécifié par une entrée ressource du jnlp.
Pour un intranet la licence autorise de faire une copie des runtimes et de les rendre disponibles via http sur cet intranet.
Autrement ils sont téléchargés de dl.javafx.com. Ceci dit une fois chargé le runtime est mis en cache sur la machine et n'a pas besoin d'être re-téléchargé.

La compatibilité avec Swing est temporairement conservée avec la 1.3, le problème se situant au niveau de l'accélération hardware du stack graphique de javaFX (basé sur JOGL). L'utilisation de Swing provoque des changements de contexte au niveau du SceneGraph (j2D/JOGL) ce qui est très pénalisant pour les performances. En tout état de cause, utiliser Swing avec javaFX est un peu un non sens, le paradigme programmatique étant complètement différent. Mais cela a permis à beaucoup de pallier les manques de l'API au début.
A noté que l'on peut pas utiliser Swing et la 3D en mode expérimental.

Sur sa future adoption sur les plateformes "entertainenment", pourquoi pas, les performances du stack graphique par rapport aux autres peuvent laisser y songer.(Rappelons que Flash vient à peine de supporter l'accélération 2D).
Cependant je vois bien javaFX s'implémenter dans les entreprises, la politique de sécurité étant un atout pour javaFX qui l'intègre nativement.
0  0