Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Google doit-il publier son algorithme ?
La plainte de Microsoft sur l'opacité des méthodes du moteur de recherche prend de l'ampleur

Le , par Gordon Fowler

0PARTAGES

1  1 
Il y a peu, Google avait affronté les critiques – et un début d'enquête - de la part de la commission européenne suite à une plainte (de Microsoft) sur le secret et l'opacité de l'algorithme de son moteur de recherche.

Pris entre la concurrence de Bing et de Yahoo, et le besoin de clarté pour prouver qu'il ne référence pas certains sites (les siens) mieux que d'autres (ceux des autres), Google avait consenti à venir s'expliquer et à livrer quelques éléments de réponse mais pas à dévoiler sa méthode.

L'algorithme reste donc, lui, un secret bien gardé. Un secret industriel.

Une intervention qui semble bien loin d'avoir calmé les choses.

Aujourd'hui, les inquiétudes qu'entraine l'opacité des méthodes du numéro un mondial des moteurs de recherche semblent également toucher les Etats-Unis. Premier argument avancé au pays de la libre entreprise, ce manque de transparence pourrait être un frein à la concurrence.

« Quand les ingénieurs de Google apportent des changements à cet algorithme supersecret - comme ils le font des centaines de fois par an - ils peuvent détruire le business d'un site Web poussé vers le bas du classement », note ainsi le très sérieux New-York Times dans un édito. Une des solutions au problème consisterait, d'après le journal, à obliger Google à s'expliquer sur la manière dont il décide d'apporter ces changements.

Mais le New-York Times va plus loin et suggère même de « donner le pouvoir à une commission gouvernementale pour regarder ces changements » apportés au fur et à mesure à l'algorithme.

Pour autant, l'éditorialiste met le doigt sur un problème épineux. Laisser Google maître de son algorithme, c'est se mettre sous le pouvoir d'un Roi dont on ne connait pas la Loi. Mais contrôler la manière qu'a Google de traiter chaque évolution de cet algorithme, c'est aussi ralentir, voire diminuer, sa capacité à innover.

Pire, publier l'algorithme permettrait à tous les sites de l'utiliser pour être en haut du référencement. Avec deux résultats catastrophiques : une montée en puissance des sites « spam » et une perte de pertinence des résultats de Google.

Le problème est donc très complexe. Encore plus quand on considère la réponse de Marissa Mayer, vice-présidente de Google.

Marissa Mayer est profondément opposée à toute intrusion de l'Etat pour garantir une impossible « neutralité des recherches ».

Chaque moteur de recherche possède son propre algorithme. C'est à l'utilisateur de choisir celui qui lui convient le mieux en fonction de ses attentes. Le meilleur référencement est histoire de subjectivité, dit-elle en substance.

« Les tenants de la “search neutrality” veulent mettre fin à ce système et introduire un jeu de règles avec lequel le gouvernement pourrait réguler les résultats des recherches ». Mais le gouvernement sait-il ce qu'est un bon résultat pour une recherche ? Sous-entendu : ceci serait une pratique anti-concurrentielle (tous les moteurs auraient les mêmes résultats) et, pire, anti-démocratique.

Ce qu'elle exprime dans une attaque tranchante : « Les partisans de la neutralité des recherches disent effectivement qu'ils savent ce qui est le meilleur pour vous. Nous, nous pensons que ce sont les consommateurs qui sont capables de décider par eux-mêmes ».

Au pays de l'Oncle Sam, l'argument risque de faire mouche.

Peut-être un peu moins en Europe.

Mais la question est la même des deux cotés de l'Atlantique.

Source : L'édito du New-York Times, la réponse de Google dans le Financial Times (reproduite sur le Blog officiel de Google)

Lire aussi :

Google indexe désormais le Web en temps réel et dope ses recherches à la "Caffeine"

Bilan de la première année d'existence de Bing : 12.7% de part de marché et une évolution axée sur la recherche mobile

Les rubriques (actu, forums, tutos) de Développez :

Développement Web
Webmarketing

Et vous ?

Etes-vous d'accord avec les partisans de la neutralité des recherches et de la publication de l'algorithme de Google ? Ou êtes-vous d'accord avec les arguments de Marissa Mayer ?

Comment contrôler que Google ne dérape pas tout en respectant sa liberté et sa propriété industrielle ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de FERDIKAM
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 16/07/2010 à 16:31
Google doit-il publier l'algorithme de son moteur de recherche ?
Si oui alors Microsoft doit rendre disponible le code source de toutes les versions de windows.
17  6 
Avatar de Grabeuh
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 16/07/2010 à 16:46
Pourquoi le moteur de recherche ne s'aide pas des millions d'utilisateur pour mieux référencer les sites web, c'est à dire que lorsque qu'un résultat apparait sur le moteur on pourrait lui dire si oui ou non, ce résultat est pertinent avec la recherche.
Parce qu'au premier spammeur venu, tu vas te retrouver avec tout ce que le web a de plus malhonnête en tête des référencements ?
8  0 
Avatar de Blount
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 16/07/2010 à 16:54
Citation Envoyé par pierreyoda Voir le message
Clairement rien à voir, lis bien l'article et la justification de la part de Microsoft (qui n'a pas forcément tort, même si c'est sûrement intéressé).
Ça peut être lié.
Qui nous prouve qu'ils n'ont pas introduit du code dans leur système permettant de réduire les performances de certain logiciel ?
Par exemple, OOo vs Office.
Ceci n'est qu'un exemple bien entendu, mais cela pourrait avoir des conséquences sur la concurrence.
Donc, ils devraient fournir le code source, et nous pourrions être sur d'avoir une fenêtre propre.

Bon, je ne suis pas parano, c'est simplement destiné à te contredire
9  1 
Avatar de Ivelios
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 16/07/2010 à 17:50
C'est une blague ? Ils devraient dévoiler la poule aux oeufs d'or ?
+1

Comme ils disent, tu n'as qu'à changer de moteur de recherche si tu n'es pas content.
C'est inimaginable de révéler un secret industriel qui est LA BASE de la société.
8  0 
Avatar de FailMan
Membre expert https://www.developpez.com
Le 16/07/2010 à 16:30
C'est une blague ? Ils devraient dévoiler la poule aux oeufs d'or ?
8  1 
Avatar de dams78
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 20/07/2010 à 10:54
Citation Envoyé par JohnPetrucci Voir le message
Cela n'a rien à voir. Ce sont deux produits aux antipodes et ne dépendant absolument pas du même marché. Tu as le marché des deux-roues et le marché des automobiles. Ce n'est absolument pas le même marché, d'ailleurs il y a des magasins et des formations spécialisés pour ça ! Jamais vu de magasins vendant uniquement des tout-en-un ou une formation pour apprendre à se servir d'un tout-en-un !

Bien sûr, je l'aurais comparé avec le tout-en-un de Dell, ça ne t'aurait pas choqué En plus, t'es mal informé : il y a le Mac Pro d'Apple qui correspond à l'offre Tour + écran . C'est pas le débat en attendant.
Moi ce que je remarque c'est que tu as pu te monter la tour de tes rêves et qu'à côté de ça certains préfèrent acheter du tout en un (plus cher) directement.
A partir du moment où chacun à le choix, je vois pas où est le problème? Et je vois encore moins le rapport avec l'algorithme de Google.
5  0 
Avatar de Julien Bodin
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 16/07/2010 à 16:46
Citation Envoyé par Golgotha Voir le message
Pourquoi ne pas remettre tout simplement un peu plus d'humain dans tout ça ?

Pourquoi le moteur de recherche ne s'aide pas des millions d'utilisateur pour mieux référencer les sites web, c'est-à-dire que lorsque qu'un résultat apparait sur le moteur on pourrait lui dire si oui ou non, ce résultat est pertinent avec la recherche.
Parce que ça serait facile de scripter quelque chose d'exécutable par des botnets de par le monde pour faire monter certains sites.

Et google n'a pas besoin qu'on lui dise si le résultat est pertinent ou non, il l'est
6  3 
Avatar de stardeath
Membre expert https://www.developpez.com
Le 16/07/2010 à 22:16
Citation Envoyé par thebloodyman Voir le message
C'est du n'importe quoi. Les Etats-Unis sont devenus communistes ou quoi ?

On devrait faire pareil avec le coca pendant qu'on y est.
Des centaines de millions de personnes consomment du coca chaque jour, qui nous dit pas qu'il y a quelque chose de toxique (plus que le sucre ou l'aspartame lol) à long terme ?
Rien, tant qu'on aura pas la formule complète.
la formule complète est connue depuis des plombes, elle est juste sous brevet.

Citation Envoyé par guence
Et si on dévoilait le code source des OS de Redmond pour savoir si M$ n'a pas négligé un certain nombre de choses faisant des PC des entreprises un recoin d'immondes virus!!!
Aussi il faut que Steves dévoile le code source de ses OS pour qu'on vérifie pourquoi mon anime flash doit plus marcher sur mon Iphone!!!
.....
Supposons que tout ça se passe, qu'arrivera t-il?
les autorités américaines ont accès aux sources de windows.
3  0 
Avatar de stardeath
Membre expert https://www.developpez.com
Le 17/07/2010 à 21:22
sur bing.com

3  0 
Avatar de Louis Griffont
Inactif https://www.developpez.com
Le 20/07/2010 à 16:49
Citation Envoyé par dams78 Voir le message
En effet il y a une énorme différence, mais pourquoi tu veux que l'algorithme devienne open-source? Ça c'est à Google de le décidé, c'est normal, c'est le fruit de leur recherches, en revanche qu'une institution gouvernementale décide de regarder ce qui se passe derrière est tout aussi normal, comme je le disais il existe de nombreux organismes dans ce sens.
Oui, et non...

Après tout Google est une entreprise privée, qui propose (gratuitement, je le rappelle) un outil de recherche sur le net.
Sous prétexte qu'il est très utilisé alors, les gouvernements devraient avoir des droits dessus ? Pas d'accord. Tout le monde est libre d'utiliser Google, Bing, Yahoo et tout un tas d'autres. Si Google ne plait pas à quelqu'un, qu'il utilise autre chose. Qu'une entreprise ne soit pas ou plus référencée par Google peut lui être préjudiciable... et alors ? A elle de faire en sorte d'être référencée, c'est tout.

En plus, si le gouvernement français s'y met, ils vont déclarer que Google est l'antivirus parfait pour accompagner le firewall OpenOffice !
3  0