Developpez.com

Télécharger gratuitement le magazine des développeurs, le bimestriel des développeurs avec une sélection des meilleurs tutoriels

Un développeur informatique peut-il devenir un manager IT ?
Les programmeurs seraient "trop" passionnés

Le , par Katleen Erna, Expert éminent sénior
Un développeur informatique peut-il devenir un manager IT ? Les programmeurs seraient "trop" passionnés

Les développeurs semblent éprouver des difficultés à s'élever au sein de leurs entreprises et à passer à l'étape manager.

Pour devenir responsable d'une partie du système d'information, il faut mélanger aptitude à la programmation et compétences en direction. Les managers ont véritablement un rôle technique puisqu'ils passent en moyenne au moins 30% de leur temps à coder.

D'après certains spécialistes, le malaise viendrait justement de là. Ils expliquent que les développeurs sont avant tout des passionnés, et que pour eux l'accès au grade de "manager" ne les fait pas renoncer à l'exercice de leur passion. Le nouveau responsable continue de faire partie de sa communauté (et de respecter ses us et coutumes), et souhaite continuer de programmer, ce qui peut créer des conflits avec le reste de l'équipe du service IT.

"Les geeks, qui recherchent pourtant la reconnaissance de la société, même une fois parvenus au poste de leader et ayant acquis un certain pouvoir, ne parviennent pas à se défaire de ce qu'ils sont vraiment".

"Afin de diriger au mieux leur équipe et d'éviter autant que possible la « net negative producing programmer» - une moins-value constatée suite au lancement d'un projet -, ils doivent reconnaître quelles sont les compétences de chacun de leurs collaborateurs, les inciter à les développer. Et surtout, inter-agir et communiquer".

D'après vous, et selon votre expérience, un développeur informatique peut-il devenir un manager IT ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de SlashEne SlashEne - Membre à l'essai https://www.developpez.com
le 21/07/2010 à 17:56
J'ai tendance à péter un cable quand j'entend la plupart des élèves à peine sorti de l'école qui veulent "ne pas coder toute leur vie et vite devenir manager".

Je trouve ça fou que le manager, en france, est considéré comme un échellon plutôt qu'un métier.

J'ai lu ce livre Amazon.com: How We Test Software at Microsoft (9780735624252): Alan Page, Ken Johnston, Bj Rollison: Books@@AMEPARAM@@http://ecx.images-amazon.com/images/I/41XE3G9666L.@@AMEPARAM@@41XE3G9666L, à l'intérieur ils expliquent qu'à Microsoft, les managers et les développeurs sont au même niveau (même salaire), et que un développeur peut devenir manager si il le souhaite.

Le manager est avant tout là pour permettre à son équipe de bosser efficacement, en les allégeant aux mieux des taches "administratives", en aménagent leur espace de travail, ou en servant de bouclier sur ce qui vient d'en haut.

C'est un métier totalement différent de développeur, non pas un échellon au dessus.
Après peut être que beaucoup de personne confondent chef de projet et manager.
Avatar de doublex doublex - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 21/07/2010 à 21:47
Citation Envoyé par SlashEne  Voir le message
à l'intérieur ils expliquent qu'à Microsoft, les managers et les développeurs sont au même niveau (même salaire)

C'est peut-être ça qui fait toute la différence...
Avatar de Florian Goo Florian Goo - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 21/07/2010 à 22:35
Effectivement, plus j'y pense, moins j'arrive à justifier le fait qu'un manager soit mieux payé qu'un développeur, à compétences égales.
Avatar de Immobilis Immobilis - Expert éminent https://www.developpez.com
le 22/07/2010 à 0:46
Citation Envoyé par SlashEne  Voir le message
Après peut être que beaucoup de personne confondent chef de projet et manager.

Fort probable qu'on confonde un peu les deux. Peut-être à cause de l'ascension des développeurs justement.
Citation Envoyé par Florian Goo  Voir le message
Effectivement, plus j'y pense, moins j'arrive à justifier le fait qu'un manager soit mieux payé qu'un développeur, à compétences égales.

Compétences égales? C'est pas les mêmes métiers. On ne peut pas comparer.

Mettons qu'on essaye quand même, il y a le stress en plus. Je sais pas dans les autres pays mais dans les boites que j'ai pu fréquenter, le manager rend des comptes sur des trucs qu'il ne maîtrise pas. Et ça c'est super stressant en comparaison du travail de développeur. En général, ce sont ses choix qui sont mis en place. La responsabilité est plus importante. Quand personne ne sait plus quoi faire c'est lui qui prend la décision (même quand on sait ce qu'il faudrait faire mais que le manager décide de faire autrement )

Sinon, qu'est-ce qui fait la différence entre un manager et le reste? Sa compétence à maintenir la cohésion du groupe.

Perso la différence de salaire ne me dérange pas. Qu'est-ce qui justifie que Bill gagne encore autant d'argent alors qu'il fait plus rien? Parce que ses décisions en tant que Manager/Directeur font travailler beaucoup de gens. Un manager n'est pas un assistant, c'est un décideur (en France du moins).
Avatar de bigjim2 bigjim2 - Futur Membre du Club https://www.developpez.com
le 22/07/2010 à 1:11
Pour commencer, un manager IT n'est pas vraiment la continuation d'un développeur... plutôt celle d'un administrateur réseau.
Ensuite, il y a effectivement une légende comme quoi être développeur n'est pas une fin en soi et qu'il faut passer par le management pour faire carrière.

J'en ai interviewé un paquet qui sortaient de l'école. Ils savaient à peine coder, n'avaient aucune expérience d'un projet à plus d'une semaine, mais ils savaient déjà qu'ils voulaient devenir managers, voire plus. Comme si moi je passais un diplôme de marketing pour expliquer à mon premier entretien d'embauche dans mon costard tout frais que le marketing c'est bien gentil mais ce qui m'intéresse, ce n'est pas de définir des produits, c'est de siéger au conseil d'administration. Je pense que je vais faire rire et qu'on va m'apprendre la vie.

Ce qui se passe, c'est qu'on inverse la conclusion avec les prémices, la fin avant les moyens : pourquoi diable devenir manager ? Au début, c'est un plan de carrière qui se résume à "gagner plus de sous", car on sait que le manager est mieux payé que nous sans comprendre pourquoi. Une fois qu'on a un peu de bouteille, on veut être manager pour avoir politiquement plus d'influence, c'est-à-dire éviter de se faire assigner des tâches qu'on n'a pas eu le loisir de discuter, ou éviter que l'équipe du manager Tartempion ne nous pourrisse trop la vie.

Les véritables vocations positives de manager sont en fait assez rares : qui veut devenir manager après s'être rendu compte que tout seul, on ne peut pas tout coder ? que la plupart des problèmes des techniciens ne sont pas techniques (mauvaise communication, stratégie d'équipe floue, conflit de priorité, hiérarchie bancale, délais irréalistes...) et qu'il faut quelqu'un pour les résoudre ou faire le tampon ? que c'est bien d'être le meilleur du monde, mais c'est encore mieux de faire progresser les autres ? qu'il y a plein de talents dans cette équipe mais qu'ils sont désorganisés et que cela vaut bien que je sacrifie mon propre temps de code ?

Soyons honnêtes. Devenir manager est rarement l'expression d'une volonté positive, et la plupart des codeurs sont des enfants qui n'ont pas fini de grandir, et qui jouent encore à celui qui pisse le plus loin par compilateur interposé. Devenir manager n'est malheureusement souvent que la prolongation de cette envie de compétition. J'en trouve très peu qui se fichent de leurs propres résultats au profit de ceux de l'équipe en général. Et pour leur rendre justice, je connais peu d'entreprises qui valorisent cette attitude.
Ce qui sont devenus managers pour des raisons autres que positives font en général de mauvais managers parce qu'ils passent leur temps à penser que ça irait plus vite s'ils faisaient tout eux-mêmes. Ils se projettent sur leurs sbires et comparent ce qu'ils feraient avec ce que la personne fait (et même parfois, projettent leur idéal d'eux-mêmes sur cette personne, ce qui est encore pire). La bonne attitude est de s'extraire complètement de l'équation et de se considérer comme ressource non-productive. Un manager est entre le leader et le coach, mais est tout sauf un super-développeur.

à l'intérieur ils expliquent qu'à Microsoft, les managers et les développeurs sont au même niveau (même salaire)

Ça n'est pas tout à fait vrai. Ce qui est vrai, c'est que le salaire n'est pas fonction du nombre de personnes qu'on gère. Il est fonction d'une échelle séparée, dont les échelons sont chèrement gagnés au fur et à mesure que la personne est capable de faire rayonner ses propres compétences sur elle-même, sur ses voisins de bureau, sur son équipe, sur son unité de produit, sur son organisation, sur l'entreprise, sur l'industrie en général, et ainsi de suite. Dans la pratique, une personne qui a 3000 personnes sous elle va gagner plus qu'un développeur de base ; mais ce qui est important c'est que le développeur de base sache qu'il n'a pas besoin de gérer 3000 personnes pour devenir millionnaire. Et ça change bien des choses.

Au fur et à mesure qu'une personne accroit son aura (dans les entreprises on parle aussi de "key people"), les compétences en question sortent très vite de la pure capacité de coder, mais cela ne veut pas dire qu'on bascule automatiquement dans le management, il peut aussi s'agir d'architecture, de recherche, d'évangélisation, de formation directe ou indirecte d'autre développeurs... pourquoi uniquement chercher à être manager ?

Il y a en fait 3 compétences de base : technicien (développeur, testeur...), chef de projet/produit, et manager. Un manager de développeurs est souvent un ancien développeur qui a montré des compétences de management, mais cela peut être un non technicien.

Microsoft (comme toute autre boîte similaire) vend du code. Ils ont besoin de recruter et de garder les meilleurs développeurs possibles. Il est facile de comprendre que tout le monde ne peut pas devenir manager, et surtout que si les meilleurs codeurs deviennent systématiquement managers, il ne restera que les boulets pour coder (ce qui leur est arrivé dans les années 90). Donc ils ont été obligé de penser un système où on peut progresser en carrière et en salaire sans pour autant nécessairement monter en hiérarchie. Ce que d'autres boîtes ne savent ou ne peuvent pas faire. Notre mentalité et notre système français fait reposer l'avancement et le salaire sur le nombre de personne qu'on dirige. C'est cette mentalité qu'il faudrait combattre.

Moi-même codeur à la base, j'ai souvent pensé qu'on non-technicien serait incapable de me manager. Mon meilleur boss - et de loin - s'est avéré quelqu'un qui ne sait pas écrire une ligne de code mais qui comprend tout à une vitesse astronomique, sait placer les bonnes personnes aux bons endroits, déjoue les méandres nauséabonds de la politique ras-de-moquette pour avoir les bons produits sortis de la bonne façon, balance la qualité contre la pression du planning, et par-dessus le marché arrive à faire progresser les gens en dessous de lui.

Donc pour réponse finale, je dirais que la question n'a pas de sens. Un développeur peut devenir manager autant qu'il peut tenir un bar, vendre des pizzas, ou être GO au club Med. Certains peuvent et pas d'autres.
Avatar de fredg9 fredg9 - Futur Membre du Club https://www.developpez.com
le 22/07/2010 à 13:43
Bien sur, si c'est son envie.

On peut très bien avoir une expérience de quelques années en tant que développeur, puis de chef de projet, directeur de projet. Ensuite, si on a expérience conséquente et très large, on peut intégrer une DSI en tant que manager si c'est un souhait de carrière. le plus important est de passer beaucoup de temps en développement (au moins 5 ans je pense) avant de faire moins de technique. Ceci pour comprendre les problématiques de tous les jours dans les équipes que les managers auront à gérer.
Avatar de Immobilis Immobilis - Expert éminent https://www.developpez.com
le 22/07/2010 à 18:14
Citation Envoyé par fredg9  Voir le message
Ceci pour comprendre les problématiques de tous les jours dans les équipes que les managers auront à gérer.

Etre à l'écoute et faire confiance ne suffit pas? Sous-entendu on n'est un bon Manager que si on connait le métier? Etre un bon "leader" affranchit de cette "nécessité".
Avatar de el_slapper el_slapper - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 23/07/2010 à 10:38
Citation Envoyé par Immobilis  Voir le message
Etre à l'écoute et faire confiance ne suffit pas? Sous-entendu on n'est un bon Manager que si on connait le métier? Etre un bon "leader" affranchit de cette "nécessité".

Il n'y a pas de réponse évidente à cette question. Connaitre le métier, c'est un avantage certain, parce que ça permet d'anticiper certains problèmes, de comprendre les problèmatiques. Un chef qui va demander plus de CPU pour ses subordonnés sera plus convaincant s'il comprend la raison. Voire, il saura refuser à bon escient si la demande est injustifiée.

Maintenant, connaitre le métier ne signifie pas être bon. Les meilleurs chefs que j'ai eu avaient été de bien piètres programmeurs. Mais ils comprenaient ce que je disais quand je parlais d'une "double rupture sur clef partielle des deux cotés".

On peut certainement faire sans, mais en acceptant ses limites. La plupart des soucis que j'ai eu avec les purs managers, c'était qu'ils croyaient savoir, alors qu'ils ne savaient rien.
Avatar de Immobilis Immobilis - Expert éminent https://www.developpez.com
le 23/07/2010 à 17:47
Citation Envoyé par el_slapper  Voir le message
Un chef qui va demander plus de CPU pour ses subordonnés sera plus convaincant s'il comprend la raison. Voire, il saura refuser à bon escient si la demande est injustifiée.
...
On peut certainement faire sans, mais en acceptant ses limites. La plupart des soucis que j'ai eu avec les purs managers, c'était qu'ils croyaient savoir, alors qu'ils ne savaient rien.

Justement, question de confiance. Personne peut prétendre en savoir suffisamment. Personnellement, je pars du principe que si les gens demandent c'est qu'ils en ont besoin. On peut toujours leur demander si c'est vraiment nécessaire et expliquer les problèmes de budget et finalement perdre en temps de discussion le prix de la RAM.
Avatar de shenron666 shenron666 - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 07/08/2010 à 22:44
Citation Envoyé par Katleen Erna
Les développeurs semblent éprouver des difficultés à s'élever au sein de leurs entreprises et à passer à l'étape manager.

manager ? manager de quoi ? d'une équipe de dev ?
ou vous parlez de chef de projet ? ça c'est une évolution de développeur, pas manager

Citation Envoyé par Katleen Erna
Pour devenir responsable d'une partie du système d'information, il faut mélanger aptitude à la programmation et compétences en direction. Les managers ont véritablement un rôle technique puisqu'ils passent en moyenne au moins 30% de leur temps à coder.

un manager ne code pas tout comme un développeur ne passe pas 100% de son temps à coder
je ne sais pas d'où vous sortez vos 30% mais il est impossible pour un manager de passer 30% de son temps à coder
il passe déjà plus de 50% de son temps à manager + faire des rapports + participer à des réunions + faire du relationnel + résoudre les problèmes de resources dans l'équipe qu'il manage + résoudre les problèmes de l'équipe (social, technique, logistique)

en plus vous parlez de moyenne alors que c'est déjà impossible que ce soit le maximum
les chiffres on peut (vraiment) leur faire dire n'importe quoi

Citation Envoyé par Katleen Erna
D'après certains spécialistes

ah bah tout s'explique...

Citation Envoyé par Katleen Erna
D'après vous, et selon votre expérience, un développeur informatique peut-il devenir un manager IT ?

l'évolution logique d'un dev n'est pas manager
tout comme un manager ne peut pas devenir un dev
ce sont deux domaines qui n'ont aucun lien

Citation Envoyé par Lung  Voir le message
Citation Envoyé par Dalini71  Voir le message
Ce qui me gêne c'est que pour la majorité, être manager est une évolution du poste de développeur, alors qu'à mon sens ce sont deux choses totalement différentes.

+1
C'est ce que je pense également.

+1

ce genre d'absurdité mène au Principe de Peter : « tout employé tend à s'élever à son niveau d'incompétence. »
Avatar de aravis aravis - Membre régulier https://www.developpez.com
le 10/08/2010 à 15:18
Citation Envoyé par Katleen Erna  Voir le message
Les managers ont véritablement un rôle technique puisqu'ils passent en moyenne au moins 30% de leur temps à coder.



Entièrement d'accord avec shenron666, manager n'est pas l'évolution logique de développeur, au contraire. Il existe certainement des bons managers également bons développeurs, mais ce n'est certainement pas la majorité des cas, et laisser coder un manager, qui sera le plus probablement un mauvais développeur, n'est franchement pas une bonne idée, comme de confier de la gestion à un excellent développeur.

Avoir une culture et un bagage technologique pour comprendre et faire les bons choix, oui, mais coder non. Seule exception, à mon sens, à la règle, les petites structures où il faut bien tout faire avec un minimum de personnel.
Offres d'emploi IT
Consultant sap finance/controlling H/F
Safran - Ile de France - Vélizy-Villacoublay (78140)
Expert décisionnel business intelligence H/F
Safran - Ile de France - Évry (91090)
Ingénieur intégration, validation, qualification du système de drone H/F
Safran - Ile de France - Éragny (95610)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil