Dépendance aux smartphones : de plus en plus de parents sont inquiets face à la fréquence d'utilisation
Des appareils mobiles de leurs enfants

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Seriez-vous capable de vous passer de votre smartphone ?
La bataille sur le marché du smartphone fait rage. Même si Gartner note le premier recul mondial de la progression de ce marché depuis qu’il le suit, cela n’empêche pas que la barre du milliard d’appareils vendus est religieusement franchie chaque année.

Les constructeurs et les opérateurs téléphoniques dans plusieurs pays du monde entier ont multiplié et combiné les stratégies pour s’assurer que les offres puissent être abordables et attractives indépendamment du segment (entrée de gamme, moyen de gamme, haut de gamme).

Et une fois que vous l’avez obtenu, les développeurs d’applications déploient eux aussi des stratégies pour s’assurer que vous restiez le plus longtemps possible. Nous pouvons parler de Facebook qui vous envoie des messages si vous n’avez pas utilisé l’application depuis un certain moment, vous rappelant que vous manquez à « vos amis » sur sa plateforme, ou Clash Royale qui vous propose d’ouvrir périodiquement des coffres, vous rapportant des cartes qui pourraient vous être utiles dans votre aventure.

Vulgarisation du smartphone, qui est pratiquement entré dans la norme de la société moderne, associée à des applications qui tiennent le possesseur du smartphone captif pendant de plus en plus longtemps et vous obtenez un cocktail explosif. Un phénomène qui est déjà tellement répandu qu’il n’est pas rare de voir des personnes durant un rendez-vous ou une sortie entre amis qui ont les yeux rivés sur leur téléphone, pressées de prendre des photos et vidéos de la soirée et de lire les commentaires sur les réseaux sociaux.

Cette dépendance aux smartphones est tellement présente que de plus en plus de parents sont inquiets de voir leurs enfants passer par cet état. C’est ce que suggère un sondage de Common Sense Media et de SurveyMonkey qui a révélé que 47 % des parents interrogés ont peur que leur enfant soit accro à ses appareils mobiles. En comparaison, seulement 32 % des parents disent être eux-mêmes dépendants.


La moitié des parents se disent également préoccupés par la façon dont les appareils mobiles vont affecter la santé mentale de leurs enfants. À ce propos, près d'un parent sur cinq se dit « extrêmement » ou « très » préoccupé.

« Pour toute l'attention que la dépendance à la technologie reçoit chez les adultes, les parents – en particulier ceux avec des adolescents – sont beaucoup plus préoccupés par les habitudes de leurs enfants sur mobiles que leurs propres habitudes », a déclaré Jon Cohen, directeur de recherche chez SurveyMonkey.

Selon le sondage, 89 % des parents sont persuadés qu’il leur incombe de limiter l'utilisation des smartphones de leurs enfants.

L'enquête menée entre le 25 janvier et le 29 janvier comprenait un échantillon de 4201 adultes, dont 1024 parents d'enfants de moins de 18 ans. Les données ont été pondérées pour refléter la composition démographique des adultes de plus de 18 ans.

Récemment, des poids lourds de l’industrie technologique comme Facebook, Google et Apple ont été poussés à trouver des solutions pour empêcher les enfants de devenir accros à la technologie. Un problème qui est donc très loin d’être anodin.

Ce mois-ci, Common Sense Media et le Centre for Humane Technology, un organisme à but non lucratif, ont lancé une campagne pour explorer les conséquences de la technologie sur la santé mentale. La campagne « Vérité au sujet de la technologie » sera financée à hauteur de 7 millions de dollars provenant de Common Sense ainsi qu’avec l'argent provenant d’une collecte de fonds organisée par Humane Technology. L’argent va également provenir des dons d’antennes sur Comcast et DirecTV.

« Les inquiétudes des parents concernant la dépendance à la technologie et le contenu auquel les enfants sont exposés sur les appareils sont très réels, mais les parents estiment qu'ils sont seuls responsables de la gestion de ces problèmes », a déclaré le PDG de Common Sense Media, James P. Steyer. « Ce serait bien si les entreprises technologiques collaboraient avec les parents à cette fin. »

De nombreux appareils et services comportent des contrôles parentaux, mais certains parents peuvent ne pas savoir qu'ils existent. Le sondage Common Sense - SurveyMonkey a révélé que 22 % des parents ne savaient pas que YouTube propose des contrôles parentaux. De plus, 37 % n'ont pas utilisé les contrôles auparavant.

Parmi les parents interrogés qui disent que leurs enfants regardent des vidéos YouTube, 62 % ont déclaré que leurs enfants ont vu des vidéos inappropriées sur le site. La plupart (81 %) ont déclaré que c'est le travail des parents d'empêcher les enfants de voir ces vidéos.

Rappelons que deux actionnaires d'Apple ont réclamé à l'éditeur d'iOS des mesures pour lutter contre ce phénomène qui est de plus en plus répandu. Ils souhaitent la mise en place d'un logiciel permettant aux parents de limiter l'utilisation du téléphone de leurs enfants et ont aussi demandé à Apple d'étudier l'impact sur la santé mentale d'une utilisation excessive d'un téléphone.

En France, chez les jeunes, selon de récents sondages, le temps passé sur son smartphone dépasserait les 35 heures par semaine.

Source : résultats de l'enquête (au format PDF)

Et vous ?

Avez-vous rencontré le même problème dans votre entourage ?
Qu'est-ce qui peut, selon vous, expliquer cette addiction ?
À qui incombe, selon vous, la responsabilité de la fréquence d'utilisation du smartphone d'un enfant ?
Quelles suggestions pouvez-vous émettre pour réduire la dépendance aux smartphones ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Neckara Neckara - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 23/02/2018 à 14:59
Arrêtons déjà de donner des smartphones aux plus jeunes enfants... cela résolvra déjà une grande partie du problème.
Avatar de VivienD VivienD - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 23/02/2018 à 15:19
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
[...]

Cette dépendance aux smartphones est tellement présente que de plus en plus de parents sont inquiets de voir leurs enfants passer par cet état. C’est ce que suggère un sondage de Common Sense Media et de SurveyMonkey qui a révélé que 47% des parents interrogés ont peur que leur enfant soit accro à leurs appareils mobiles. En comparaison, seulement 32% des parents disent être eux-mêmes dépendants.

[...]

La moitié des parents se disent également préoccupés par la façon dont les appareils mobiles vont affecter la santé mentale de leurs enfants. À ce propos, près d'un parent sur cinq se dit « extrêmement » ou « très » préoccupé.

« Pour toute l'attention que la dépendance à la technologie reçoit chez les adultes, les parents - en particulier ceux avec des adolescents - sont beaucoup plus préoccupés par les habitudes de leurs enfants sur mobiles que leurs propres habitudes », a déclaré Jon Cohen, directeur de recherche chez SurveyMonkey.

[...]

« Les inquiétudes des parents concernant la dépendance à la technologie et le contenu auquel les enfants sont exposés sur les appareils sont très réels, mais les parents estiment qu'ils sont seuls responsables de la gestion de ces problèmes », a déclaré le PDG de Common Sense Media, James P. Steyer. « Ce serait bien si les entreprises technologiques collaboraient avec les parents à cette fin ».

[...]

En France, chez les jeunes, selon de récents sondages, le temps passé sur son smartphone dépasserait les 35 heures par semaine.

[...]
À qui la faute? Qui a mis les smartphones dans les mains de leurs chers chérubins? Les parents, par ignorance ou négligeance.

Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
[...]

Selon le sondage, 89% des parents sont persuadés qu’il leur incombe de limiter l'utilisation des smartphones de leurs enfants.

[...]

Parmi les parents interrogés qui disent que leurs enfants regardent des vidéos YouTube, 62% ont déclaré que leurs enfants ont vu des vidéos inappropriées sur le site. La plupart (81%) ont déclaré que c'est le travail des parents d'empêcher les enfants de voir ces vidéos.

[...]
Il y a une nette différence entre dire ce qu'il y a à faire et faire ce qu'il y a à faire: énoncer les possibles solutions à un problème n'a jamais suffi pour les résoudre.

Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
[...]

Récemment, des poids lourds de l’industrie technologique comme Facebook, Google et Apple ont été poussés à trouver des solutions pour empêcher les enfants de devenir accro à la technologie. Un problème qui est donc très loin d’être anodin.

[...]

Rappelons que deux actionnaires d'Apple ont réclamé à l'éditeur d'iOS des mesures pour lutter contre ce phénomène qui est de plus en plus répandu. Ils souhaitent la mise en place d'un logiciel permettant aux parents de limiter l'utilisation du téléphone de leurs enfants et ont aussi demandé à Apple d'étudier l'impact sur la santé mentale d'une utilisation excessive d'un téléphone.

[...]
Cela revient à demander poliment à des dealeurs de vendre de la cam' moins forte, voire d'arrêter leurs activités.

EDIT: Correction faite, donc plus besoin de l'indiquer.
Avatar de Darkzinus Darkzinus - Expert éminent https://www.developpez.com
le 23/02/2018 à 16:17
"J'ai donné un smartphone à mon fils il s'en sert beaucoup trop". Ou comment se déresponsabiliser ...
Avatar de yann84 yann84 - Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
le 23/02/2018 à 17:54
Comment certains parents pourraient-ils prétendre espérer que leurs enfants se détachent de leur smartphones à partir du moments ou eux-mêmes sont addicts aux applis de leur appareils ?!?...
Sans parler des usages pro qui ne peuvent pas faire autrement (en voiture avec l'équipement idoïne ), il n'y a qu'à constater le nombre d'yeux scotchés sur l'écran autour de soi au quotidien: au boulot - en réunion / en voiture (et pas forcement à l'arrêt...) / à pied / dans les transports en commun / sur un vélo / au resto et pas tout seul / au ciné / en salles de sport etc, etc....
En résumé, à la moindre minute de disponibilité, parfois borderline avec l'ennui, les gosses, comme leurs ainés: ils se réfugient sur leur smartphone !
Et je fais l'impasse sur les asociables qui font mines d'être accaparés sur leur bidules pour ne pas avoir à échanger un regard / bonjour etc....
Perso, je galère avec mon gamin (18ans...) pour arriver à le faire décrocher de temps en temps de son smartphone... à la maison !
Pour autant, même si je n'ai aucun compte "social", d'un autre côté, je passe beaucoup de temps moi aussi sur le web pour mes bidouilles / bricolages (dont ici régulièrement pour m'instruire et lire les news...mais pas que ) mais à la fin, notre petite famille arrive à se réunir "déconnectée" grâce à une innovation récente (chez nous c'est "le placard à Smart-stuff" mais ça marche aussi pour les iBidules...) qui surprend parfois certains nos invités avec lesquels nous sommes suffisamment familiers / intimes pour appliquer cette règle (on ne demande pas ça à tout le monde bien entendu...), mais qui permet de profiter de ces brefs instants de vie "normale" oserais-je dire... (Chez nous aussi on se croise beaucoup en fonction des horaires de chacun...)
Bref, la discipline est rude, je suis premier à le reconnaitre puisqu'en tant qu'initiateur de la démarche, je reconnais que nous avons (tous) toujours un truc à faire, mais avec le temps notre attitude avec les smart-stuffs commence à évoluer... à la maison du moins

Donc de mon point de vue, comme beaucoup de chose dans notre société actuelle:
C'est une simple question de volonté !

Bonne soirée

Slts
Avatar de joublie joublie - Membre averti https://www.developpez.com
le 23/02/2018 à 19:13
Citation Envoyé par Neckara Voir le message
Arrêtons déjà de donner des smartphones aux plus jeunes enfants... cela résolvra déjà une grande partie du problème.
Résoudre 2.0 : je résolvrai, tu résolvras, il résolvra ?
Avatar de Neckara Neckara - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 23/02/2018 à 19:50
Citation Envoyé par joublie Voir le message
Résoudre 2.0 : je résolvrai, tu résolvras, il résolvra ?
Rhôoo c'est bon, j'ai juste fait un mix entre la forme "résolv-" de indicatif présent pluriel/l'imparfait/subjonctif présent/impératif présent et la terminaison en -dra du futur simple.
Avatar de MikeRowSoft MikeRowSoft - I.A. en bêta-test https://www.developpez.com
le 24/02/2018 à 16:17


Avez-vous rencontré le même problème dans votre entourage ?
Qu'est-ce qui peut, selon vous, expliquer cette addiction ?
À qui incombe, selon vous, la responsabilité de la fréquence d'utilisation du smartphone d'un enfant ?
Quelles suggestions pouvez-vous émettre pour réduire la dépendance aux smartphones ?
  • non. Mais "ce que tu n'utilise pas, vend le.".
  • faciliter de communiquer avec ses amis. la carte postale prend trop de temps. les contenus multimédia sont plus drôles.
  • les opérateurs et les parents. sachant que l’appel aux secours son illimités.
  • Pokemon Go à touché les adultes et pourtant c'est du PEGI 3+ comme Gran Turismo... Trouver une activité utile qui occupe au nom du "de l'entre aide sociale" serait une solution,vue que la plus part du temps avoir un tel objet rend l'enfant plus "responsable".
Contacter le responsable de la rubrique Accueil