L'application de messagerie Signal lance une fondation qui reçoit un don de l'un des cofondateurs de WhatsApp
à hauteur de 50 millions de dollars

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Signal, l’application de messagerie chiffrée qui a contribué à démocratiser le chiffrement de bout en bout, a annoncé le lancement de sa fondation. Dans un billet de blog signé par le fondateur de Signal, Moxie Marlinspike, celui-ci explique que le lancement de cette fondation a été rendu possible par un don de 50 millions de dollars de la part du cofondateur de Whatsapp, Brian Acton. Ce dernier a quitté Whatsapp l’année dernière et annonce aujourd’hui rejoindre la Signal Foundation en tant que président. Moxie Marlinspike continuera de son côté d’assurer le rôle de PDG Signal.

Qu’est-ce qui a motivé la création d’une fondation ? Le numéro un de Signal explique :

« Bien avant que nous sachions qu'il s'appellerait Signal, nous savions ce que nous voulions qu'il soit. Au lieu d'enseigner la cryptographie au reste du monde, nous voulions voir si nous pouvions développer une cryptographie qui fonctionnerait pour le reste du monde. À l'époque, le consensus de l'industrie était largement que le chiffrement et la cryptographie resteraient inutilisables, mais nous avons commencé Signal avec l'idée que la communication privée pourrait être simple.

« Depuis lors, nous avons fait des progrès. Nous avons développé un service utilisé par des millions et des logiciels utilisés par des milliards. Les histoires qui nous reviennent et nous font vivre sont les histoires de gens qui se découvrent dans des moments où ils ont pu parler librement sur Signal, de gens qui tombent amoureux de Signal, de gens qui organisent des projets ambitieux sur Signal. Lorsque nous demandons à des amis qui, sur leur lieu de travail, sont sur Signal et qu'ils répondent "tous les cadres ainsi que le personnel de cuisine”. Lorsque nous recevons une assignation pour les données d'utilisateur et n'avons rien à renvoyer en dehors d’une feuille de papier vierge. Lorsque nous apercevons le "Signal bleu" sur le téléphone d'un banlieusard, nous sourions.


Logo Signal

« Cependant, nous avons toujours voulu faire beaucoup plus, et nos limites se sont souvent transformées en défis. Au cours de la durée de vie du projet, il n'y a eu en moyenne que 2,3 développeurs de logiciels à plein temps et l'équipe Signal n'a jamais compté plus de 7 personnes. Avec trois plateformes client à développer, un service à construire et à exécuter, une liste croissante d'intégrations et des millions d'utilisateurs à supporter, cela nous a souvent laissé sur le carreau.

« Malgré tout, Signal n'a jamais pris de financement par capital-risque ni cherché à investir, car nous estimions que placer le profit au premier plan serait incompatible avec la construction d'un projet durable qui accorderait la priorité aux utilisateurs. En conséquence, Signal a parfois souffert de notre manque de ressources ou de capacité à court terme, mais nous avons toujours pensé que ces valeurs mèneraient à la meilleure expérience possible à long terme. »

L’objectif de cette fondation est donc de « soutenir, accélérer et agrandir la mission de Signal, qui souhaite rendre les conversations privées accessibles et omniprésentes. » Les 50 millions de dollars seront en effet versés non pas à l’entreprise, mais à la Signal Foundation nouvellement créée. Ce nouvel organe sera piloté par Marlinspike et Acton. La fondation aura pour mission d’évangéliser sur les bienfaits de Signal et du chiffrement des communications, de recruter une équipe de développeurs pour enrichir l’application. En tant que fondation au sens américain, Signal pourra ainsi recevoir des dons et continuer à servir l’intérêt du public sans se compromettre.

À la suite de son message, Brian Acton a assuré : « Je partage avec Moxie une croyance : que la meilleure manière de continuer à assurer la disponibilité de services de communication low-cost et hautement sécurisés comme Signal est de le faire à travers une structure de fondation, qui serait loin des limites d'une entreprise qui cherche à faire du profit. »

Source : blog Signal

Et vous ?

Avez-vous déjà utilisé Signal ? Qu'en pensez-vous ?
Que pensez-vous de cette initiative ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Contacter le responsable de la rubrique Accueil