L'environnement de développement web JupyterLab pour créer des notebooks est disponible en version bêta
Avec la possibilité d'ajouter des extensions

Le , par Olivier Famien, Chroniqueur Actualités
En 2011, une équipe de développeurs s’est lancée dans le projet de concevoir une application web avec laquelle il est possible de coder avec de nombreux langages de programmation. Cela a donné naissance à Jupyter Notebook en 2015. Jupyter Notebook est une application web qui permet l’édition et l’exécution des notebooks (blocs-notes en français), c’est-à-dire des documents contenant à la fois du texte en markdown, des images, des visualisations interactives et du code exécutable dérivé de plus de 100 langages de programmation comme Julia, R, et bien d’autres encore. Elle fournit également des blocs de construction pour l’informatique interactive avec des données : un explorateur de fichiers, des terminaux et un éditeur de texte. Jupyter Notebook peut être également installée en mode local sur un ordinateur afin de l’utiliser sans connexion internet, mais aussi sur un serveur distant afin d’y avoir accès à distance.

Avec le temps, Jupyter Notebook a pris ses marques et s’est bâti une communauté de plusieurs millions d’utilisateurs dans les domaines comme la science des données, l’apprentissage automatique, l’éducation, etc. Mais depuis quelques années, l’équipe de Jupyter fait remarquer que Jupyter Notebook s’avère difficile à personnaliser et à étendre, d’autant plus qu’elle est construite sur des technologies web qui datent de 2011. Aussi, pour offrir une application plus moderne et plus extensible, les développeurs du projet Jupyter ont mis en œuvre une application plus avancée nommée JupyterLab.

Comme l’indique l’équipe à la base de ce projet, « ;JupyterLab est un environnement de développement interactif pour travailler avec des notebooks, du code et des données. Plus important encore, JupyterLab a un support complet pour les Jupyter notebooks. En outre, JupyterLab vous permet d’utiliser des éditeurs de texte, des terminaux, des visionneuses de fichiers de données et d’autres composants personnalisés côte à côte avec des notebooks dans une zone de travail à onglets. ;»


Plus précisément, les développeurs du projet expliquent qu’il est possible d’effectuer les tâches suivantes avec JupyterLab :

  • glisser-déposer pour réorganiser les cellules d’un notebook et les copier entre les notebooks ;;
  • exécuter des blocs de code de manière interactive à partir de fichiers texte (.py, .R, .md, .tex, etc.) ;;
  • associer une console de code à un kernel de notebook pour explorer le code de manière interactive sans encombrer le notebook avec un travail temporaire ;;
  • modifier les formats de fichiers populaires avec un aperçu en direct, tel que Markdown, JSON, CSV, Vega, VegaLite, et plus encore.

Mais cette application aurait un gout d’inachevé si elle n’intégrait pas ce pour quoi elle a été conçue, c’est-à-dire la personnalisation. En effet, l’ensemble des fonctionnalités comme les documents de blocs-notes, les terminaux, le navigateur de fichiers, le système de menu apparaissaient dans cette nouvelle application web sous la forme d’extensions. Les développeurs qui le souhaitent peuvent également ajouter d’autres fonctionnalités à JupyterLab ou, encore mieux, développer leurs propres extensions et les ajouter à JupyterLab. Pour ajouter ces extensions, il faut utiliser l’API de développement des extensions.

Actuellement, JupyterLab est disponible en version bêta. Pour le rendre encore plus robuste, les développeurs promettent la sortie de plusieurs versions bêta avant la sortie de la première version stable 1.0. Les versions bêta menant à la version 1.0 se concentreront sur la stabilisation de l’API de développement d’extensions, les améliorations de l’interface utilisateur/UX et d’autres fonctionnalités de base. Toutes les versions de la série bêta seront suffisamment stables pour un usage quotidien, annonce l’équipe de JupyterLab. Et une fois l’étape majeure de la première version stable atteinte, JupiterLab remplacera Jupyter Notebook classique. Mais entre ci et là, les mêmes formats de documents notebooks seront supportés à la fois par Notebook classique et JupyterLab.

Source : JupyterLab

Et vous ?

Avez-vous testé Jupyter Notebook et JupyterLab ;? Comment trouvez-vous la nouvelle version par rapport à l’ancienne ;?

Les améliorations apportées valent-elles la peine d’adopter ou d’essayer JupiterLab ;?

Voir aussi

Les meilleurs environnements de développement
Mozilla intègre un environnement de développement Web à Firefox, WebEDI permet d'éditer, tester et déboguer les applications Web
Spark : Google dévoile un nouvel outil de développement basé sur Dart pour la création d'applications Web Chrome


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de arond arond - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 22/02/2018 à 9:44
Merci sa a l'air utile comme outil

 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil