La justice américaine inculpe 13 Russes pour ingérence dans les élections présidentielles
Moscou monte au créneau

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Les premières inculpations sont tombées, dans le cadre de l'enquête sur les liens entre la Russie et l'élection de Donald Trump à la Maison-Blanche. Les investigations menées par le procureur spécial Robert Mueller, ont conduit à la mise en cause de treize Russes et trois entités, russes elles aussi. Selon le communiqué, tous les inculpés sont accusés de complot en vue de tromper les États-Unis, trois d'entre eux sont accusés également de fraude bancaire et cinq autres de vol aggravé d'identité.

Dans son acte d’accusation, Robert Mueller a expliqué que « La défenderesse INTERNET RESEARCH AGENCY LLC («ORGANISATION») est une organisation engagée dans des opérations pour interférer avec les élections et les processus politiques. Les défendeurs MIKHAIL IVANOVICH BYSTROV, MIKHAIL LEONIDOVICH BURCHIK, ALEKSANDRA YURYEVNA KRYLOVA, ANNA VLADISLAVOVNA BOGACHEVA, SERGEY PAVLOVICH POLOZOV, MARIA ANATOLYEVNA BOVDA, ROBERT SERGEYEVICH BOVDA, DZHEYKHUN NASIMI OGLY ASLANOV, VADIM VLADIMIROVICH PODKOPAEV, GLEB IGOREVICH VASILCHENKO, IRINA VIKTOROVNA KAVERZINA et VLADIMIR VENKOV ont travaillé à divers titres pour lancer des opérations d’interférences ciblant les États-Unis pour le compte de l’ORGANISATION défenderesse. Depuis ou vers 2014 jusqu'à présent, les défendeurs ont sciemment et délibérément conspiré entre eux (et avec des personnes connues et inconnues du Grand Jury) pour tromper les États-Unis en altérant et en entravant les fonctions du gouvernement par la fraude et la tromperie dans le but d'interférer avec les processus politique et électoral des États-Unis, y compris l'élection présidentielle de 2016. »

« Les défendeurs, se faisant passer pour des citoyens américains et créant de fausses pièces d’identité, ont exploité les médias sociaux en créant des groupes et des pages pour attirer le public américain. Ces groupes et pages, qui ont traité des questions politiques et sociales controversées aux États-Unis, étaient prétendument contrôlés par des militants américains alors qu’en réalité ils étaient contrôlés par des défendeurs. Les défendeurs ont également utilisé de vraies identités volées à des Américains pour publier sur les comptes de médias sociaux contrôlés par l'ORGANISATION. Au fil du temps, ces réseaux sociaux sont devenus les moyens des défendeurs pour atteindre un nombre important d'Américains dans le but d'interférer avec le système politique américain, y compris l'élection présidentielle de 2016. »

« Certains défendeurs se sont rendus aux États-Unis sous de faux prétextes aux fins de recueillir des renseignements pour éclairer les opérations des défendeurs. Les défendeurs ont également acheté et utilisé une infrastructure informatique, basée en partie aux États-Unis, pour cacher l'origine russe de leurs activités et pour éviter la détection par les autorités de réglementation américaines et les forces de l'ordre. »

Plus loin, l’acte d’accusation affirme qu'Evgueni Prighozine, un allié du président russe Vladimir Poutine, a financé ce groupe ayant « pour objectif stratégique de semer la discorde dans le système politique américain » et qui a, à partir de la mi-2016, soutenu la campagne de Donald Trump et dénigré Hillary Clinton. Il aurait notamment contacté « à leur insu » des membres de l'équipe du candidat républicain.

L’acte d’accusation précise que « les opérations des défendeurs incluaient le soutien de la campagne présidentielle du candidat d'alors Donald J. Trump ("Campagne Trump") et le dénigrement d’Hillary Clinton. Les défendeurs ont fait diverses dépenses pour mener à bien ces activités, parmi lesquelles l'achat de publicités politiques sur les médias sociaux au nom des personnes et entités. Les défendeurs ont également organisé des rassemblements politiques à l'intérieur des États-Unis, tout en se faisant passer pour des entités et personnes américaines, sans révéler leur identité russe et l’affiliation de leur ORGANISATION, ont sollicité et indemnisé de réelles personnes américaines pour promouvoir ou dénigrer les candidats. Certains défendeurs, se faisant passer pour des personnes américaines et sans révéler leur association russe, ont communiqué avec des individus associés à la campagne Trump et avec d'autres militants politiques pour chercher à coordonner les activités politiques. »

À Moscou, le ministère russe des Affaires étrangères a qualifié d'absurdes ces accusations. « Treize personnes ont interféré dans les élections américaines ? Treize contre des services de renseignement (américains) dotés de milliards de dollars ? Contre les services de renseignement et de contre-espionnage, contre les dernières technologies ? Absurde, oui ! », a écrit sur Facebook Maria Zakharova, porte-parole du ministère des Affaires étrangères russe.


L'équipe de Robert Mueller cherche à établir s'il y a eu collusion de l'équipe de campagne de Donald Trump avec la Russie et si Donald Trump a tenté de faire obstacle aux investigations. Trois membres de l'équipe de campagne du futur président américain, dont son ex-directeur Paul Manafort, ont été mis en accusation et l'ancien conseiller du président à la sécurité nationale Michael Flynn a reconnu avoir menti au FBI et accepté de coopérer avec la justice.

De son côté, Donald Trump a réaffirmé que son équipe de campagne n'avait rien fait d'illégal : « La Russie a commencé sa campagne antiaméricaine en 2014, bien avant que je n'annonce ma candidature à la présidentielle. Les résultats de l'élection n'ont pas été impactés. La campagne Trump n'a rien fait d'illégal – pas de collusion ! », a tweeté le président, tenu informé des inculpations annoncées ce vendredi.

Source : acte d'accusation


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de Cpt Anderson Cpt Anderson - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 19/02/2018 à 9:59
Les Russes, ce sont les méchants. J'ai vu ça dans la série 24. C'est vrai que s'ingérer dans les affaires d'un pays étranger, c'est pas bien, heureusement, les États-Unis (ni la France d'ailleurs) ne l'ont jamais fait, ça se saurait. Vite, condamnons la Russie et faisons blocus sur les importations, ca me parait la meilleure des solutions. De toute façon, comme nous sommes en pleine emploi, perdre quelques milliards avec le marché Russe, on s'en fou. Regardez ce qu'il s'est passé avec les produits agricoles, la Russie nous a boycotté mais la France est tellement puissante, qu'elle n'a absolument pas senti ce retour de bâton.

Eh puis, nous devrions carrément envoyer le Charles de Gaules en Mer de Chine, histoire de leur mettre un peu la pression. Avec notre techno de pointe et nos rafales, les Russes vont certainement trembler.

Au final, le monde sans la Russie, la Chine, l'Iran, l'Inde et la Corée du Nord, ca serait quand même mieux. Donc rayons les de la carte, qu'on en finisse.
Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
le 19/02/2018 à 10:36
Cette actualité est à mettre en parallèle avec celle la :
Enquête russe : Trump accable le FBI et les démocrates plutôt que Moscou
Donald Trump a poursuivi ce dimanche ses attaques contre l'enquête russe, niant toujours toute collusion entre son équipe de campagne et Moscou. Il s'est plutôt appliqué à éreinter le FBI pour son enquête tout en évitant de mettre en garde le Kremlin contre toute ingérence dans les élections américaines. « Ils sont morts de rire à Moscou. Réveille-toi l'Amérique ! » a écrit le président américain au petit matin dans une de ces salves de tweets qu'il affectionne. « Si le BUT de la Russie était de semer la discorde, le désordre et le chaos aux États-Unis, alors, avec toutes les auditions en commissions, enquêtes et haine entre partis, elle a réussi au-delà de ses rêves les plus fous », a-t-il écrit.
C'est un peu ridicule, la justice américaine s'intéresse à des publications sur les réseaux sociaux qui ont touché quasiment personne, et pour eux c'est ça qui est 100% responsable de l’élection de Trump ?!
Pendant la campagne la propagande pro Hillary était un milliard de fois plus importante que la propagande pro Trump.
Hillary avait tous les soutiens.
Les médias US étaient soit pro Hillary soit anti Trump.

Du coup Facebook et Twitter vont censurer encore plus de contenu qui ne va pas dans le sens de leur idéologie.
Il y a plein de façon de faire en sorte que les idées contraire à celles du système ne soient pas vu par tout le monde.
On perd de plus en plus de liberté d’expression.
On ne peut plus penser ce qu'on veut.
Avatar de Zirak Zirak - Inactif https://www.developpez.com
le 19/02/2018 à 10:45
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
On perd de plus en plus de liberté d’expression.
On ne peut plus penser ce qu'on veut.
D'ailleurs à ce propos, toujours aucune réaction de ta part sur le sujet des pressions du gouvernement russe pour faire retirer des publications d'Instagram et de Facebook postées par des opposants pour dénoncer la corruption du gouvernement.

Ca aurait été en France ou aux USA, on aurait déjà 15 messages de ta part.
Avatar de cdusart cdusart - Membre habitué https://www.developpez.com
le 19/02/2018 à 11:01
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
C'est un peu ridicule, la justice américaine s'intéresse à des publications sur les réseaux sociaux qui ont touché quasiment personne, et pour eux c'est ça qui est 100% responsable de l’élection de Trump ?!
Pendant la campagne la propagande pro Hillary était un milliard de fois plus importante que la propagande pro Trump.
Hillary avait tous les soutiens.
Les médias US étaient soit pro Hillary soit anti Trump.

Du coup Facebook et Twitter vont censurer encore plus de contenu qui ne va pas dans le sens de leur idéologie.
Il y a plein de façon de faire en sorte que les idées contraire à celles du système ne soient pas vu par tout le monde.
On perd de plus en plus de liberté d’expression.
On ne peut plus penser ce qu'on veut.
Tu as réellement suivi les média américain pendant la campagne ? Trump insulte les média et ment 90 % du temps, comment tu fais pour avoir un coverage positif de la personne ? Il suffit à un média de simplement reporter les paroles de Trump sans même avoir besoin d'ajouter des commentaires pour que la couverture soit négatif.

Et puis va voir comment les déclarations du directeur du FBI ont été couvert juste avant les élections, ou va voir pendant combien de temps les média ont parlé des emails de Clinton et en quel terme, ou l'affaire Bengazhi qui revient régulièrement sur la table sans raison, ...

Les études réalisé outre-atlantique sur la dernière élection usa montre un léger biais qui est assez difficile à analyser, pour faire simple, la couverture de trump était beaucoup plus importante (un facteur entre 3 sur les publications type articles), mais elles étaient globalement plus négative.
Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
le 19/02/2018 à 11:12
Citation Envoyé par cdusart Voir le message
Tu as réellement suivi les média américain pendant la campagne ? Trump insulte les média et ment 90 % du temps, comment tu fais pour avoir un coverage positif de la personne ? Il suffit à un média de simplement reporter les paroles de Trump sans même avoir besoin d'ajouter des commentaires pour que la couverture soit négatif.
Ouais mais là c'est l’œuf ou la poule...
Si Trump attaquait les médias, c'est parce que les médias l'ont attaqué en premier et continuait de s'acharner sur lui.
Au départ tout le monde prenait la candidature de Trump pour une blague, tout le monde disait qu'il n'irait pas loin dans les primaires républicaines.
Au final il a réussi à être le candidat républicain ce qui est un exploit immense, parce que c'était impossible à première vue.

Citation Envoyé par cdusart Voir le message
la couverture de trump était beaucoup plus importante (un facteur entre 3 sur les publications type articles), mais elles étaient globalement plus négative.
Là c'est "Toute publicité est une bonne publicité ?".
Si c'est vraiment ça, ça voudrait dire que Trump a fait exprès de dire et faire ce qui allait énerver les médias pour avoir des articles.
C'est peut être le cas, mais en tout cas c'est pas gérer par une force étrangère, c'est lui tout seul qui a dit ce qu'il a dit.

===
C'est surtout le discours de Trump qui l'a fait élire, c'est pas des publications sur des réseaux sociaux...
Les étasuniens n'ont pas de travail, ils n'ont plus confiance dans les médias, les banques, les politiciens, ils s'en foutent complètement de la politique étrangère.
Trump arrive, promet de faire revenir des emplois, il est l'ennemi du système, il est non interventionniste et veut s'occuper de la nation plutôt que du monde (ce qui est logique !).
C'est normal que ça ait plu dans cette période de crise.
Avatar de cdusart cdusart - Membre habitué https://www.developpez.com
le 19/02/2018 à 12:08
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Ouais mais là c'est l’œuf ou la poule...
Si Trump attaquait les médias, c'est parce que les médias l'ont attaqué en premier et continuait de s'acharner sur lui.
Au départ tout le monde prenait la candidature de Trump pour une blague, tout le monde disait qu'il n'irait pas loin dans les primaires républicaines.
Au final il a réussi à être le candidat républicain ce qui est un exploit immense, parce que c'était impossible à première vue.

Là c'est "Toute publicité est une bonne publicité ?".
Si c'est vraiment ça, ça voudrait dire que Trump a fait exprès de dire et faire ce qui allait énerver les médias pour avoir des articles.
C'est peut être le cas, mais en tout cas c'est pas gérer par une force étrangère, c'est lui tout seul qui a dit ce qu'il a dit.

===
C'est surtout le discours de Trump qui l'a fait élire, c'est pas des publications sur des réseaux sociaux...
Les étasuniens n'ont pas de travail, ils n'ont plus confiance dans les médias, les banques, les politiciens, ils s'en foutent complètement de la politique étrangère.
Trump arrive, promet de faire revenir des emplois, il est l'ennemi du système, il est non interventionniste et veut s'occuper de la nation plutôt que du monde (ce qui est logique !).
C'est normal que ça ait plu dans cette période de crise.
Tu réponds souvent de manière décalé, ce qui rend compliqué les discussions. Mon propos c'est :
" il suffit à un média de simplement reporter les paroles de Trump sans même avoir besoin d'ajouter des commentaires pour que la couverture soit négatif."
Un tas de journaliste se contentait de rapporter les propos de Trump et simplement d'y mettre en face des faits et un tas de gens y compris Trump prenaient ça pour une attaque alors que ce ne l'était pas. Ils le faisaient aussi pour Clinton. Mais quand un candidat ment de façon vérifiable 10x plus que l'autre cela donne forcément un biais naturelle.

Après sur Trump lui-même, méfie toi de tes sources. Par exemple le nombre de frappe de drone est en train d'exploser avec Trump, toutes les opérations militaires suggéré sont automatiquement validé par Trump, les budgets de la défense sont en augmentation (+100 milliard sur 3 ans)...

Explique moi pourquoi quelqu'un de non interventionniste produit plus d'intervention militaire que son prédécesseur et augmente massivement le budget de son armé ?
Trump, c'est quelqu'un qui ne s'est intéressé qu'à l'argent et la célébrité durant toute sa vie et tu crois sincèrement que Trump se soucie des états-unis ?
Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
le 19/02/2018 à 12:30
Citation Envoyé par cdusart Voir le message
Mais quand un candidat ment de façon vérifiable 10x plus que l'autre cela donne forcément un biais naturelle.
Hillary mentait beaucoup plus que Trump.
C'est une hystérique. (elle a triché, normalement elle n'aurait pas du être la candidate Démocrates)


Si Trump est président c'est en partie de la faute à Hillary.
Le parti démocrates avait vraiment un mauvais candidat...

Citation Envoyé par cdusart Voir le message
Explique moi pourquoi quelqu'un de non interventionniste produit plus d'intervention militaire que son prédécesseur et augmente massivement le budget de son armé ?
Vous croyez que le président a un véritable pouvoir et qu'il choisie ce qu'il signe, mais en réalité ce n'est pas du tout le cas.
On lui dit de signer un truc, il le signe et c'est tout (ou alors faut doser les différents services "je fais un truc qui va dans votre sens, vous me laissez faire un truc qui va dans mon sens"), c'est pour ça qu'il n'y a pas de différence quand tu passes de Bush à Obama ou de Sarkozy à Hollande à Macron, c'est la même soupe.

On dirait que Trump menace pour ne pas faire la guerre.
Par exemple il a menacé la Corée du Nord, ce qui a relancé le dialogue avec le Sud, et aujourd'hui Trump est prêt à discuter avec la Corée du Nord sans condition.
En Syrie il a menacé la Russie, et au final il l'a laisse faire le job.

Citation Envoyé par cdusart Voir le message
Trump, c'est quelqu'un qui ne s'est intéressé qu'à l'argent et la célébrité durant toute sa vie et tu crois sincèrement que Trump se soucie des états-unis ?
Ben ouais, je ne vois pas pourquoi il n'aimerait pas les USA...
Si il voulait faire de l'argent il n'aurait pas fait de politique... (regardez comme certains députés LREM pleurent parce qu'ils gagnent seulement 5000€/mois).

Être dans la politique lui coûte chère, c'est clairement pas un projet d'enrichissement personnelle.
Avatar de Zirak Zirak - Inactif https://www.developpez.com
le 19/02/2018 à 12:59
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Vous croyez que le président a un véritable pouvoir et qu'il choisie ce qu'il signe, mais en réalité ce n'est pas du tout le cas.
On lui dit de signer un truc, il le signe et c'est tout

[snip]

Être dans la politique lui coûte chère, c'est clairement pas un projet d'enrichissement personnelle.
Si il ne fait pas ce qu'il veut, et qu'il n'y gagne rien, c'est quoi l'intérêt pour lui de se présenter à ce poste, de s'en prendre plein la gueule pendant 5 ans, et de perdre pleins de fric, alors qu'il pourrait ruiner gérer je ne sais quelle société / université pour s'en faire encore plus du fric ?

D'ailleurs la question est valable pour tous les politiciens des USA ou même en UE puisque tu affirmes que c'est pareil. Pourquoi les politiciens font tout ça si ils n'y gagnent rien et qu'ils ne peuvent pas mettre en place ce pourquoi ils ont été élus ?

Ou tu vas nous trouver une bonne excuse pour nous dire qu'ils s'enrichissent tous, sauf Trump ?
Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
le 19/02/2018 à 13:50
Citation Envoyé par Zirak Voir le message
Si il ne fait pas ce qu'il veut, et qu'il n'y gagne rien, c'est quoi l'intérêt pour lui de se présenter à ce poste, de s'en prendre plein la gueule pendant 5 ans, et de perdre pleins de fric, alors qu'il pourrait ruiner gérer je ne sais quelle société / université pour s'en faire encore plus du fric ?
Trump est différent des autres parce qu'il est milliardaire, il ne dépend donc pas des lobbys, il a refusé l'argent de tout le monde pendant sa campagne, pour ne rien devoir à personne.

Mais sinon être président peut être lucratif, il y a des commissions sur la vente d'arme, il y a des valises de billets (comme Kadhafi avec Sarkozy et Ségolène par exemple), etc.
Être président ce fut rentable pour Sarkozy par exemple, il a reçu plein de cadeaux de la part de ses potes riches pour service rendu.

Et si les gens veulent être président, c'est parce qu'ils sont égocentrique et veulent être important.
===
Le président a un tout petit peu de contrôle, il ne peut pas faire tout ce qu'il veut...
T'es souvent obligé de signer des choses que tu n'aimes pas.
Avatar de Charvalos Charvalos - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 19/02/2018 à 14:00
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Trump est différent des autres parce qu'il est milliardaire, il ne dépend donc pas des lobbys, il a refusé l'argent de tout le monde pendant sa campagne, pour ne rien devoir à personne.
C'est vrai qu'il n'a absolument pas touché d'argent de la part de la NRA (comme quasiment une grosse majorité des politiques aux USA).
Contacter le responsable de la rubrique Accueil