Est-il toujours rentable de développer des applications mobiles
Aujourd'hui ? Comment gérer la multiplication des plateformes du marché ?

Le , par Katleen Erna, Expert éminent sénior
Est-il toujours rentable de développer des applications mobiles aujourd'hui ? Comment gérer la multiplication des plate-formes du marché ?

Les téléphones portables seraient devenus les premiers médias de masse (on compterait un peu plus de 4 milliards d'abonnés à un opérateur mobile). Et, dans ce juteux marché, les plate-formes de distribution d'applications sont en plein essor. Windows Phone 7 aura son magasin d'applications, l'iPhone à l'App Store, Android à son Market, etc...

Beaucoup de développeurs travaillent donc à l'élaboration de ces petits logiciels très prisés. Mais est-ce vraiment rentable ?

Tomi Ahonen, considéré par beaucoup comme le "gourou" des GSM, a publié la semaine dernière un très long billet à ce propos. L'ancien cadre de Nokia s'attaque au cas Apple et décortique l'état financier du marché des applications mobiles pour iPhone.

Depuis 2008, 5 milliards d’applications ont été téléchargées ce qui a engendré un revenu de 1.4 milliards de dollars.

Certes, le taux des ventes annuelles augmente en continu, avec 73% des applications payantes sur la totalité de celles proposées.

Mais malgré cela, 85 % des téléchargements sont des applications gratuites.

Derrière une image de plate-forme très populaire forte d'une grande réussite, l'AppStore cache une réalité moins idyllique pour les professionnels. Une application rapporte en moyenne 3000$ par an, et la médiane se situe à 682 $. Des revenus assez maigres comparés à l'image d'El Dorado qu'Apple donne à sa boutique.

De plus, la fragmentation du marché entre les différents magasins d'applications (chacun n'étant compatible qu'avec un seul type de smartphone en fonction des OS mobiles) fragilise encore plus le travail des développeurs. Le développement multi-plateformes reste encore coûteux et nécessite l'arrivée de nouvelles technologies.

Source : Le blog de Tomi Ahonen

Est-ce toujours rentable de développer des applications mobiles aujourd'hui ?

Comment tirer parti de la fragmentation du marché ?

Appel à témoignage : Vous développez des applications pour iPhone, cette activité est-elle rentable ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Alanis Alanis - Membre habitué https://www.developpez.com
le 29/06/2010 à 17:25
Bonjour !

Pour avoir tenté d'intégrer l'android market et de commercialiser une application j'en suis revenu. En effet, comme le dit l'article, la médiane est de 600€ / an (pour apple, pour android d'après mon xp c'est 3 fois moins). Ça signifie qu'il faut qu'1 développeur développe l'appli en 10 jours pour espérer toucher un salaire correct.

Hahaha... 10 jours de dév quand on connaît bien la plateforme et que l'appli n'est pas trop complexe ok. Mais qui s'occupe du design, la communication, les tests, etc... L'idée et son développement: cahier des charges: ça triple voir quadruple le temps de dév.

à 600€ / mois autant aller en ssii en mode zen / philosophie.

Les possésseurs de smartphone ne sont pas encore prêts à lâcher des biftons dans les appStore, du moins pas assez pour rentabiliser les développeurs: coût du telephone, coût de l'abonnement et manque de visibilité sur les applications qu'on achète (ça c'est avis perso).

Pour l'instant j'ai l'impression que le but premier pour une entreprise qui souhaite développer une appli mobile c'est de rendre un service supplémentaire aux utilisateurs de son site: ex leMonde, facebook... Plus qu'une réelle source de revenu.

L'appli serait un complément marketing plus qu'une réelle source de revenu, mais l'ipad avec son grand écran donne un aspect moins gadget à l'ensemble. Peut-être là les gens achèteront à meilleurs prix.
Avatar de lequebecois79 lequebecois79 - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 29/06/2010 à 20:49
le gros du marché reste encore java avec j2me
Avatar de ludosoft ludosoft - Membre régulier https://www.developpez.com
le 30/06/2010 à 8:38
Citation Envoyé par Katleen Erna  Voir le message
Le développement multi-plateformes reste encore coûteux et nécessite l'arrivée de nouvelles technologies.

A mon avis on a déjà tout ce qu'il faut sous la main avec JavaME. Le multi-plateformes c'est son truc au pépère !
Avatar de rebolon rebolon - Membre habitué https://www.developpez.com
le 30/06/2010 à 8:41
@Alanis : le revenu spécifié dans l'article sont annuels... du coup même si tu développes en 10 jours tu n'auras mensuellement que 600$/12 (en prenant la médiane comme référence), ce qui est bien maigre, c'est sûre.
Ceci étant par application, il faut envisager au moins 5 applications pour espérer un complément de revenu.
Après il faut envisager de développer en Qt pour espérer pouvoir compiler ses applications sous différentes plateformes. Il existe des portages pour iphone et android je crois. Après, est ce qu'ils fonctionnent bien, je n'ai pas de retour d'expérience.
Avatar de Julien Bodin Julien Bodin - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 30/06/2010 à 9:16
Le problème c'est qu'on ne peut pas vendre soi-même son application.
Je ne sais pas si les différents "stores" mettent en avant certaines d'entre elles mais niveau visibilité pour une application lambda ça doit être sacrément réduit.

Dans le marché "classique" on peut toujours faire de la prospection ou ce genre de chose, parce qu'attendre que le client vienne nous voir de lui-même (dans le cas où on aurait, par exemple, développée une application) c'est suicidaire.
Avatar de supertonic supertonic - Membre habitué https://www.developpez.com
le 30/06/2010 à 9:36
si on développe déjà en silverlight et/ou xna, le windows phone 7 permettra de porter des applications qui pourront être rentabilisées sur mobile mais aussi web / windows
Avatar de Nathanael Marchand Nathanael Marchand - Rédacteur https://www.developpez.com
le 30/06/2010 à 9:52
Citation Envoyé par supertonic  Voir le message
si on développe déjà en silverlight et/ou xna, le windows phone 7 permettra de porter des applications qui pourront être rentabilisées sur mobile mais aussi web / windows

Et Symbian!
Avatar de BerBiX BerBiX - Membre du Club https://www.developpez.com
le 30/06/2010 à 10:10
Citation Envoyé par Alanis  Voir le message
Pour l'instant j'ai l'impression que le but premier pour une entreprise qui souhaite développer une appli mobile c'est de rendre un service supplémentaire aux utilisateurs de son site: ex leMonde, facebook... Plus qu'une réelle source de revenu.

L'appli serait un complément marketing plus qu'une réelle source de revenu,

Je suis tout à fait d'accord. Regardez 37signals : ils ont fait une application iphone pour highrise mais elle est gratuite, ce n'est qu'un service supplémentaire à leur suite logiciel.

Pour avoir travaillé pendant 2 ans dans une startup spécialisée dans les applications mobiles j'ai pu me rendre compte que la vraie façon de faire des revenus convenables avec, est de prospecter des grands comptes et de leur proposer des prestations pour des applications mobiles. Par contre, le marché étant très jeune, il y a un gros travail à faire auprès des clients pour leur faire comprendre que les services mobiles peuvent leur apporter un plus et qu'ils auraient tout intérêt à investir.

Ensuite le but est de suivre les clients et de faire évoluer les applications en proposant des nouvelles idées et en adaptant le service sur les nouvelles plateformes qui apparaissent (évolution de l'os iphone, nouveaux tel android, nouveaux tel j2me, arrivée de bada, etc...).

Je crois plus à l'aspect lucratif des applications mobiles métier pour les entreprises qu'aux applications grand public.

En tant qu'ancien développeur j2me, je peux dire sans peur que cette plateforme est un gouffre : énormément de pertes de temps et d'argent dans le développement d'applications pourtant simplissimes du au fait du manque de standards dans les spécifications des constructeurs. Du coup les phases de portage sont longues et pénibles (même en payant pour des outils censés facilité cette phase).

Finalement on arrivera à une montée en puissance des applicatifs web mobiles dont les développements prendront beaucoup moins de temps et seront entièrement portables d'une plateforme à l'autre.
Avatar de batataw batataw - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 30/06/2010 à 17:45
Une bonne application, bien pensée doit pouvoir se vendre. Franchement j'ai pas vu beaucoup d'applications gratuites vraiment interessantes. Avis perso, beaucoup d'applications ne sont tout simplement pas adaptées aux mobiles ou ont une valeur ajouté tellement faible que le porte monnaie refuse de s'ouvrir.
Avatar de gabdeschenes gabdeschenes - Membre du Club https://www.developpez.com
le 30/06/2010 à 21:08
Pour ma part, je crois qu'il faut voir la situation d'un angle plus générique. Sommes-nous en présence d'une situation économique où l'offre surpasse la demande?
Personnellement, je ne crois pas, car il y a certainement plus d'utilisateurs de smartphones que de développeurs. Par contre, la réussite d'une bonne application passe par plusieurs processus, notamment, l'étude d'une panoplie de paramètres dont les restrictions que peut apporter un smartphone pour livrer l'information à l'utilisateur. Un smartphone n'est pas un PC! Une phrase souvent oubliée lors de la phase de conception d'une application pour mobile.

Bref, mon point est qu'il y a beaucoup d'applications révolutionnaires sur les différents "apps stores", mais une fois dans le creux de la main, elles perdent de leur efficacité, car, je me répète, un smartphone n'est pas un PC!.

De plus, vous comprendrez que je ne parle pas des applications "feux d'artifices", comme des localisateurs de restaurants, des mini jeux, etc., dû au fait qu'elles inondent ces "apps stores". Par conséquent, c'est ce type d'applications simples qui sont, à ce jour, les mieux adaptées au format "smartphone". Maintenant, à vous de juger si ces applications méritent un prix énormes pour faire vivre son développeur.

Merci et bonne fin de journée
Gabriel Deschênes
Offres d'emploi IT
Ingénieur analyste programmeur (H/F)
Safran - Auvergne - Montluçon (03100)
Responsable protection des données H/F
Safran - Ile de France - Magny-les-Hameaux (78114)
Architecte sécurité des systèmes d'information embarqués H/F
Safran - Ile de France - 100 rue de Paris 91300 MASSY

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil