Microsoft amorce l'acquisition de PlayFab, fournisseur d'outils pour les jeux connectés au cloud
Et prévoit de tirer parti d'une synergie avec Azure

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Microsoft a annoncé qu'elle fait l’acquisition de PlayFab, sa deuxième dans le calendrier 2018 (la première étant le fournisseur de stockage de fichiers Avere Systems). Pour mémoire, les outils de PlayFab sont destinés au développement de jeux connectés au cloud.

« Aujourd'hui, je suis heureux d'accueillir PlayFab dans la famille Microsoft. PlayFab est un fournisseur complet de services de plateforme backend pour construire, lancer et développer des jeux connectés au cloud. Les outils de PlayFab sont conçus pour être utilisés par les développeurs de jeux sur toutes les plateformes (mobile, PC et console). Cette acquisition prolonge les investissements et le travail que nous avons réalisés sur Microsoft Azure afin de fournir une plateforme cloud de classe mondiale pour l'industrie du jeu », s’est félicité Kareem Choudhry, Corporate Vice President, Gaming at Microsoft

Le responsable Microsoft souligne que plus d'un milliard de personnes jouent à des jeux, ce qui contribue à alimenter une industrie florissante dont l'écosystème évolue et se développe rapidement. « De nombreuses industries se tournent vers le cloud intelligent, et cette tendance est également vraie dans le domaine du jeu. Cela signifie qu'un nombre croissant de développeurs cherchent à créer des jeux connectés pour les appareils mobiles, PC et consoles qui mettent l'accent sur les opérations après le lancement. Cependant, le coût et la complexité de cette réalisation grâce à des outils et à des technologies personnalisés sur serveur sont élevés, et PlayFab offre aux développeurs un modèle convaincant qui évolue naturellement avec les lecteurs de leurs jeux. »

La résultante ? Les services backend de PlayFab réduisent les barrières au lancement pour les développeurs de jeux, offrant aux petits et grands studios des solutions de développement rentables qui évoluent avec leurs jeux et les aident à engager, retenir et monétiser les joueurs. « PlayFab permet aux développeurs d'utiliser le cloud intelligent pour construire et exploiter des jeux, analyser les données de jeu et améliorer les expériences de jeu en général. »


James Gwertzman, PDG et cofondateur de PlayFab

Du côté de PlayFab, l’heure est également aux réjouissances. Le PDG et cofondateur de PlayFab James Gwertzman a rappelé que « Matt et moi avons lancé PlayFab il y a quatre ans pour résoudre un besoin brûlant. Les jeux passaient rapidement de produits empaquetés, vendus dans des boîtes, à des services numériques “toujours actifs”, nécessitant une infrastructure serveur sophistiquée pour un hébergement et une exploitation. »

Il a profité de l’occasion pour rappeler certaines statistiques :

« Nous sommes fiers du rôle que PlayFab a joué en aidant les développeurs de toutes tailles à relever ce nouveau défi. Notre plateforme de services de jeux évolutifs, d'analyse de jeu et d'outils LiveOps aide plus de 3000 studios à proposer des jeux évolutifs et à évoluer au fil du temps avec de nouveaux contenus, des événements en direct et des mises à jour fréquentes.

« Aujourd'hui, nous alimentons plus de 1200 jeux en direct et avons servi plus de 700 millions de joueurs. Nous traitons plus de 1,5 milliard de transactions par jour, soit près de 20 000 transactions par seconde. Notre technologie est utilisée par certaines des plus grandes sociétés de divertissement, dont Disney, NBC Universal, Wizards of the Coast, Nickelodeon, Bandai Namco, Rovio et Capcom, ainsi que des indies à croissance rapide comme Fluffy Fairy, Nvizzio et Hyper Hippo.

PlayFab accueille ce nouveau partenariat avec joie : « Microsoft, avec sa grande expertise en matière de jeux et de cloud computing, est la maison idéale pour PlayFab à mesure que nous étendons notre plateforme et nos fonctionnalités. Nos clients sont présents dans le monde entier, et la présence mondiale de Microsoft et l'infrastructure de serveurs Microsoft Azure de classe mondiale complètent les services de PlayFab, ce qui permet aux studios de se concentrer sur la création de jeux géniaux plutôt que sur la technologie backend. »

Source : communiqué Microsoft, communiqué PlayFab

Et vous ?

Avez-vous déjà utilisé les services de PlayFab ? Qu'en pensez-vous ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Contacter le responsable de la rubrique Accueil