Mozilla : les nouvelles fonctionnalités de Firefox devront être servies sur une connexion HTTPS seulement
Sinon elles ne pourront pas fonctionner

Le , par Coriolan, Chroniqueur Actualités
Mozilla continue sa croisade pour pousser l’adoption du HTTPS un peu plus. Après avoir annoncé sa volonté de marquer les sites en HTTP comme étant non sécurisés, la fondation vient d’annoncer qu’elle va restreindre les fonctionnalités web de Firefox pour qu’elles soient servies sur HTTPS seulement.

« À compter d'aujourd'hui, toutes les nouvelles fonctionnalités qui sont exposées sur le web seront restreintes aux contextes sécurisés. Exposée sur le web veut dire que la fonctionnalité peut être observée à partir d’une page web ou un serveur, que ça soit par JavaScript, CSS, HTTP, les formats média, etc. » a écrit Anne van Kestren, ingénieur de Mozilla et auteur de plusieurs standards ouverts du web.

Autrement dit, si Firefox ajoute le support d’un nouveau standard ou d’une nouvelle fonctionnalité, les communications entre le navigateur et le serveur externe devront être acheminées par HTTPS, sinon le standard ne fonctionnera pas avec le navigateur.


Cette décision n’est pas une surprise si l’on se rappelle que Mozilla a fait la demande durant mars dernier pour que la géolocalisation sur le web soit ajoutée en tant que contexte sécurisé, toutefois son appel n’a pas eu la résonnance souhaitée par la fondation.

Le principe de contextes sécurisés est assez simple, il stipule que certaines fonctionnalités puissantes du web et des API (dont les utilisateurs ignorent leur risque) soient forcées à fonctionner avec HTTPS.

Ces fonctionnalités qui sont pour la plupart cachées sont :

  • la géolocalisation ;
  • Bluetooth ;
  • HTTP/2;
  • notifications Web (API) ;
  • L’accès à la webcam et au microphone ;
  • l’algorithme de compression web Brotli de Google ;
  • Accelerated Mobile Pages de Google (AMP) ;
  • Encrypted Media Extensions (EME) ;
  • requête de paiement (API) ;
  • Service Workers utilisés par la synchronisation en arrière-plan et les notifications.


(La liste devrait contenir prochainement l’API AppCache, l’orientation de l’appareil et le plein écran.)

Toutes ces fonctionnalités peuvent fonctionner avec HTTP, mais elles pourraient présenter un risque pour l’utilisateur final si des attaquants arrivent à les exploiter pour dérober des informations, traquer les utilisateurs et intercepter des données en recourant à l’attaque de l’homme du milieu.

Bien que HTTPS sécurise une connexion du navigateur à un site web, une fonctionnalité non HTTPS pourra toujours fonctionner sur une autre fenêtre sans que l’utilisateur se rende compte de cette insécurité.

Se rendant compte de la complexité grandissante du web, Google a donné le coup d’envoi de l’initiative de contextes sécurisés en 2014, en ajoutant graduellement les normes requises dans Chrome. Toutefois, Google n’a jamais annoncé une règle formelle qui stipule que tous les nouveaux standards doivent fonctionner via HTTPS, mais les ingénieurs du moteur de la recherche ont toujours implémenté les fonctionnalités récentes pour ne fonctionner que dans des contextes sécurisés.

Les efforts des ténors du web pour pousser l’adoption du HTTPS ne se sont pas arrêtés là. Plus tard, en août 2017, Google a fait pression sur les développeurs en leur indiquant par courriel que les connexions de leurs sites HTTP qui collectent des mots de passe ou des cartes de crédit seront marquées comme non sécurisés sous la version 62 du navigateur Chrome.

Mozilla a choisi pour sa part depuis le début de supporter le projet Let’s Encrypt, une initiative qui a donné ses fruits puisque 67 % des pages chargées sur Firefox en novembre 2017 se sont servies du protocole HTTPS, contre 45 % seulement en fin d’année dernière (selon les données de Let’s Encrypt).

Mozilla ne compte pas épargner les standards actuels

Mozilla espère dans le futur que toutes les fonctionnalités de Firefox « seront traitées au cas par cas » afin de les migrer (lentement) vers des contextes sécurisés à leur tour, une décision qui risque de ne pas plaire à tout le monde. Pour cette raison, Mozilla a promis de fournir des outils aux développeurs pour faciliter la transition vers les contextes sécurisés et faire des tests sans serveur HTTPS.

Source : blog Mozilla - Naked Security

Et vous ?

Pensez-vous que tous les standards/fonctionnalités de Firefox doivent passer aux contextes sécurisés ?
Quel effet aura cette décision sur les développeurs web ?

Voir aussi :

Firefox se prépare à son tour à marquer les sites en HTTP comme étant non sécurisés, une représentation visuelle est déjà disponible sur la Nightly
Forum Firefox, Rubrique Développement Web


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de grunk grunk - Modérateur https://www.developpez.com
le 19/01/2018 à 8:32
C'est bien de sécuriser les navigateurs , mais il semble un peu oublier qu'il y'a aussi bon nombre d'outil "web" qui ne tourne que en local , parfois sans domaine où avoir un certificat valide est impossible.
On va devoir obligatoirement passer par une génération de certificat auto signé, voir la gestion d'une autorité CA alors qu'au final https n'est pas forcément nécessaire d'un point de vue sécurité (réseau étanche par exemple).
Avatar de Aiekick Aiekick - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 20/01/2018 à 2:17
ils vont tuer Firefox si ils entrent dans cette voie, de vouloir imposer une façon de faire.
Avatar de Volgaan Volgaan - Membre averti https://www.developpez.com
le 22/01/2018 à 13:54
Citation Envoyé par Aiekick Voir le message
ils vont tuer Firefox si ils entrent dans cette voie, de vouloir imposer une façon de faire.
N'oublions pas le RGPD. Celui-ci exige (ou exigera ?) un minimum de sécurité pour la transmission des données personnelles. La géolocalisation, par exemple, est bien une donnée personnelle, donc je ne pense pas que le HTTPS soit de refus.

Ou alors je suis à côté de la plaque
Avatar de fwmaster fwmaster - Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
le 26/01/2018 à 9:23
Ils feraient mieux de consacrer leur temps à développer un moteur CSS valable, c'est quand même la base pour un navigateur digne de ce nom !
Avatar de jibelito jibelito - Futur Membre du Club https://www.developpez.com
le 29/01/2018 à 11:08
Bonjour,
Voila le probleme très ennuyant? si quelqu'un a chez lui un PC personnel dans lequel fonctionnent les 10 OSs libres différents + W$7 dans les 4 disques dur int. et ext. ...Quand l'installe d'un 11ieme OSs libres, cette personne lance "sync" pour Firefox; la c'est la cata , parce que toutes les marques pages sont doublés triplés voir quadruplé lors du lancement de sync...Ce qui fait qu'il y a +/- 450 pages qui sont replacées dans sync vers la nouvelle installe ... Qu'est-ce que je fais ? Tout simplement je ne lance plus sync et je fais manuellement les marques pages de sites , d'amis ou des sites dont j'ai besoin ...Voila ou ce situe ce bel ennui , merci firefox surtout depuis la sortie de quantum 57...Https non reconnu lors de diffusion de vidéos de chez Youtube , par exemple.... cordialement
Contacter le responsable de la rubrique Accueil