Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Des travailleurs chinois décrivent des conditions extrêmement difficiles dans une usine de montage d'iPhone
Mais Apple déclare qu'il n'en est rien

Le , par Stéphane le calme

204PARTAGES

16  0 
Dans un complexe de fabrication de Catcher Technology Co. dans la ville industrielle chinoise de Suqian, les travailleurs sont à l’ouvrage pendant dix heures par jour dans des ateliers chauds sur des chaînes de montage d’iPhone. Il arrive qu’ils soient amenés à manipuler des produits chimiques nocifs, et ce, sans gants ni masques appropriés.

Ce sont là certaines des conditions décrites dans un rapport publié mardi par le groupe de défense China Labour Watch (CLW). Elles viennent montrer le revers de la médaille du boom technologique que connaît la seconde économie mondiale du classement 2017 du FMI.
En effet, les recruteurs chinois ont l'opportunité de construire des produits électroniques grand public, ce qui va leur permettre d’attirer des millions de travailleurs qui sont souvent sans instruction ni ressources.

Selon les entretiens que Bloomberg a eus avec certains travailleurs, les lunettes et les bouchons d'oreille ne sont pas toujours disponibles, ce qui peut s’avérer problématique lorsque certaines machines d'usine sont bruyantes et pulvérisent de minuscules particules métalliques ou de liquide de refroidissement.

Des centaines de travailleurs se pressent dans un atelier où la porte principale n'ouvre qu'à environ 12 pouces. Hors service, ils retournent dans des dortoirs parsemés de débris, dépourvus de douches ou d'eau chaude. Les travailleurs ont assuré à Bloomberg qu’il arrive à plusieurs d’entre eux de ne même pas pouvoir se laver pendant des jours.


« Mes mains sont devenues blanches après une journée de travail », a déclaré l'une des travailleuses, qui gagne un peu plus de 4000 yuans par mois (un peu plus de 2 dollars l'heure) dans son premier emploi à l'extérieur de sa province natale. Elle s’est tournée vers Catcher parce que l’entreprise de décoration de son mari battait de l’aile. « Je me contente de dire de bonnes choses à ma famille et je garde les souffrances comme celle-ci pour moi ». Tous les travailleurs qui ont parlé avec Bloomberg ont demandé au quotidien de préserver leur anonymat, probablement par peur des représailles.

Bloomberg note qu’Apple a passé des années à réprimander les fabricants après une vague de suicides chez son principal partenaire, Foxconn Technology Group, en 2010 qui a provoqué l'indignation sur les environnements de travail difficiles dans lesquels ses gadgets haut de gamme sont assemblés. Aussi, Foxconn a embauché des conseillers psychologiques, mis en place un centre de soins de 24 heures, et attaché de grands filets aux bâtiments de l'usine pour prévenir les suicides impulsifs, selon un rapport de progrès publié par Apple en 2011. Le quotidien assure également que, peu de temps après, Apple a développé des standards et a commencé à auditer les centaines d'entreprises qui produisent des composants pour ses appareils, menaçant d’arrêter de faire des affaires avec ceux qui bafouent les lois du travail.

Mais l'ampleur de la chaîne d'approvisionnement d'Apple, ainsi que des variables moins quantifiables telles que le niveau de vie et l'assainissement, rendent la surveillance et l'application de ces normes difficiles. Apple vend plus de 200 millions d'iPhone par an ces temps-ci, contre 40 millions lors de son exercice de 2010. Il externalise la fabrication, augmentant la rentabilité. À la fin de l'année dernière, la société a lancé pour la première fois deux nouveaux modèles d'iPhone, faisant pression sur les fournisseurs pour qu'ils produisent des millions de combinés avant la période des fêtes.

Un porte-parole d'Apple a déclaré que la société avait ses propres employés dans les installations de Catcher, mais a envoyé une équipe supplémentaire pour auditer le complexe après avoir entendu parler de l’imminence du rapport du CLW. Après s’être entretenue avec 150 personnes, l'équipe d'Apple affirme n'avoir trouvé aucune preuve de violation de ses normes. Catcher, qui reçoit près des deux tiers des ventes d'Apple, a déclaré dans un communiqué séparé avoir également mené une enquête, mais n'avoir rien trouvé qui suggère qu'il avait enfreint le code de conduite de son client.

« Nous savons que notre travail n'est jamais terminé et nous enquêtons sur chaque allégation faite. Nous restons déterminés à faire tout notre possible pour protéger les travailleurs de notre chaîne d'approvisionnement », a ajouté la porte-parole d'Apple.

Pourtant, après une enquête de trois mois impliquant un enquêteur infiltré et une cinquantaine d'entrevues avec des travailleurs, CLW a indiqué avoir trouvé des problèmes majeurs de santé et de sécurité au travail, de pollution et d'horaires de travail dans le complexe industriel de Suqian géré par Catcher qui travaille avec Apple et d’autres entreprises et fabrique des pièces, y compris les boîtiers iPhone et MacBook.

Le groupe de défense a allégué que les salaires des travailleurs démissionnaires ne sont pas réglés le jour où ils démissionnent, pourtant, comme le rappelle CLW, Catcher est légalement tenu de le faire en Chine. Les agences de recrutement refusent parfois de laisser partir les employés contractuels, retenant tout leur salaire s'ils insistent pour partir, selon le rapport de CLW et les interviews de Bloomberg avec les travailleurs. D'autres constatations indiquent soit une violation du code de conduite des fournisseurs d'Apple, soit un non-respect des normes énoncées par Catcher, soit simplement une mise en évidence des conditions difficiles dans les installations, selon CLW. Néanmoins, le groupe n'a trouvé aucun cas de travail des enfants lors de sa récente enquête.

Source : Bloomberg

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Michel
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 17/01/2018 à 12:18
Bonjour
Certe Apple n'est pas très propre dans cette histoire mais pourquoi taper sur ce clou en particulier ?
C'est toute l'Asie qui ces problèmes pour les fabrications d'appareil électroniques, de moteurs et bien sur de vêtements ! et que dire de l'Afrique où des enfants grattent le sol pour récupérer des minerais intéressants ou désossent nos vieilles machines à mains nues et sans masque.
Demandons-nous comment sont fabriqués les super aimants de nos moteurs électriques et les batteries et vous verrez la voiture électrique sous un jour différent !
C'est un effet pervers de la mondialisation qui permet à certain de délocaliser les problèmes de santé et les traitements dégradants loin de leurs zones de ventes.
Je ne sais pas comment enrayer un phénomène d'une telle ampleur mais pour vendre un smartphone à 1000 € ou une tablette à 70€ on utilise les mêmes méthodes polluantes et irrespectueuses des personnes à toutes les étapes; depuis le traitement des terres rares jusqu'à l'emballage du produit.
On peut encore lire Zola !
5  0 
Avatar de Anselme45
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 17/01/2018 à 13:49
Citation Envoyé par Michel Voir le message
Bonjour
Certe Apple n'est pas très propre dans cette histoire mais pourquoi taper sur ce clou en particulier ?
On peut encore lire Zola !
Apple? Peut-être parce que cette société s'est spécialisée dans les pratiques de voyous?

  • Politique de maximisation des profits en faisant fabriquer leur iphones par de vrais esclaves en Chine (Oups! C'est pas Apple le responsable mais leur méchants sous-traitants immoraux!)
  • Politique de maximisation des profits en imposant des conditions de vente scandaleuses aux revendeurs de leur produits (Mince personne pour se défaire de ses responsabilités!)
  • Stratégie pour ne payer aucun impôt sur leur bénéfices gigantesques (Oups! C'est pas Apple le responsable mais les différentes législations des différents pays qui permettent de faire de "l'optimisation fiscale"
  • Sabotage de leur propres équipements lors des updates logiciel pour obliger leur clients à acheter le nouveau modèle de iphone (Oups! Apple croyait bien faire... c'était pour protéger la batterie)


Cela répond à ton pourquoi?
5  0 
Avatar de Washmid
Membre averti https://www.developpez.com
Le 17/01/2018 à 11:13
Citation Envoyé par MikeRowSoft Voir le message
Dortoirs ?
La nourriture également est fournie par les propriétaires d'usines si tu te poses la question.

On regarde différemment les smartphones quand on se renseigne...
4  0 
Avatar de Lyons
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 17/01/2018 à 17:40
C'est vraiment une aberation, vu le prix auquel ils vendent leurs iPhones ils pourraient les faire fabriquer en Suisse par des ouvriers payés 4000 CHF par mois et continuer à faire du profit. Mais ils sont certainement beaucoup plus préoccupés par les 250 milliards de dollars qui dorment sur leur compte en banque que par la santé de leurs ouvriers.
4  0 
Avatar de Zirak
Inactif https://www.developpez.com
Le 17/01/2018 à 13:48
Citation Envoyé par Michel Voir le message
Il faut être naïf pour croire que tout ce que commence par S est moins concerné que ce qui commence par I !
Je ne sais pas si c'est exactement du même acabit, mais je doute fortement qu'effectivement, cela soit du 100% clean. En tous cas, il n'y aurait rien d'étonnant à ce que certains fournisseurs de S trempent un peu dans le même genre de combine, ne serait-ce que pour rester compétitif avec ceux qui les pratiquent.

Citation Envoyé par Michel Voir le message

Il suffit de voir le prix de vente de certains S* !
Par contre là je ne vois pas le rapport ?

Un même Smartphone pourrait être vendu 1000€ ou 500, ce qui va varier c'est la marge du fabriquant et éventuellement des intermédiaires, mais il est fabriqué de la même façon. Il n'y a pas que les modèles onéreux qui sont fabriqués dans de "mauvaises conditions".
3  0 
Avatar de el_slapper
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 18/01/2018 à 13:14
Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message
Le calcul futé serait de rapatrier le savoir faire et les machines en Europe, et d'acheter les terres rares aux Chinois. Plutôt que de financer leur amélioration de conditions de vie au détriment des notres
Ce n'est pas juste ça. C'est tout un ensemble logistique gigantesque. tiens, quand Aapple a lançé l'Iphone 1, ils ont recruté 120000 ouvriers et 8000 ingénieurs de production. En 3 semaines. Tout était bouclé, les machines, l'appro, tout. Il n'y a qu'à Shenzen que tu peux faire ça, de nos jours. Il avait été calculé qu'aux USA, il aurait fallu 9 mois. Et qu'aucun autre pays du monde n'aurait pu faire ça. 8 mois de retard sur un marché ou tout est obsolète en un an, c'est juste mortel.

Après, je ne dis pas qu'il ne faut rien rapatrier. ça a plein d'avantages, de produire sur place. Mais c'est un peu plus compliqué que de dire "yakafokon". A Shenzen, tu as sous la main l'usine de processeurs, l'usine de cartes électroniques, le mouleur de boitiers, le verrier qui fait les écrans, les infrastructures pour loger et nourrir tout ce petit monde, les infrastructures pour transporter tout ça, les chefs de sous-traitants au plus loin à quelques kilomètres pour aller facilement régler les problèmes entre 4 yeux; etc. Être compétitif contre ça, c'est une gageure.

Pour d'autres produits, moins intégrés, c'est sans doute possible. Spécialement ceux dont le cout du transport est important, ou le délai est vital. Mais pour de l'électronique produite en masse? La concentration permet des économies d'échelle qui font plus que compenser tout ça.
3  0 
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 18/01/2018 à 16:32
Citation Envoyé par Lyons Voir le message
Je pense que personne n'est dupe mais quand j'achète un téléphone à 150 euros je sais que j'investis pas dans l'humanitaire, quand on paie plus de 1000 euros pour (à peu de chose près) le même matériel on est en droit d'espérer que les ouvriers en profitent un peu.
De mon côté, j'ai un ordiphone intelligent qui doit coûter dans les 250/300 € et à aucun moment je n'ai été dupe et cela, même si il m'avait couté 50€ ou même 1000 €... Je dirais même au contraire.
Je déteste Apple mais ce n'est pas lié à Apple, c'est vrai pour toutes ces grosses entreprises qui sont au-dessus des Etats...
On peut parler d'Amazon et de tous les scandales, quand on voit qu'ils arrivent même à mettre en place une forme d'esclavage dans leurs entrepôts en Europe, c'est beau...
Et au moment de Noël, tu te dis, alors là, je commande pas chez eux... Et puis tu regardes les stocks dispos et le prix, la rapidité de livraison, tu compares avec ton salaire qu'à pas bougé depuis 10 ans, les 3 pauvres rond de côté que t'as... Et là, tu te dis, bah au final, ça me touche pas trop (pour l'instant...)
Et voilà, t'as le choix de milliers de personnes...

Tu peux faire la même avec le lait et lactalis & co (pour être dans l'actu...), des conditions de travail chez Lidl, Orange, etc... etc... Toutes les grosses fortunes se font malheureusement au détriment des autres.... C'est impossible de les concurrencer autrement... Certains veulent boycotter, se faire chier pour des choses qui ne changeront rien... Moi je rêve (plus maintenant) de Loi pour changer tout ça...
3  0 
Avatar de Michel
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 17/01/2018 à 13:42
'acheter un S* au lieu d'un I*
Il faut être naïf pour croire que tout ce que commence par S est moins concerné que ce qui commence par I !
Il suffit de voir le prix de vente de certains S* !
2  0 
Avatar de el_slapper
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 18/01/2018 à 12:09
Citation Envoyé par Lyons Voir le message
C'est vraiment une aberation, vu le prix auquel ils vendent leurs iPhones ils pourraient les faire fabriquer en Suisse par des ouvriers payés 4000 CHF par mois et continuer à faire du profit. Mais ils sont certainement beaucoup plus préoccupés par les 250 milliards de dollars qui dorment sur leur compte en banque que par la santé de leurs ouvriers.
Non, parce-que tous les fournisseurs, et quasiment tout le savoir-faire de fabrication, sont en Chine, de nos jours. Impossible de fabriquer en quantités suffisante ailleurs que dans la région de Shenzen. Par contre, améliorer les conditions, et le faire savoir pour des raisons d'image, pourrait être un calcul futé.
2  0 
Avatar de el_slapper
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 18/01/2018 à 16:05
Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message
Je n'ai pas dit que c'était facile, j'ai dit qu'il FALLAIT le faire, pour des raisons économiques.
Et 9 mois est le temps imparti pour mettre bas tout un chacun, donc cela n'a rien d'inabordable.

Pourquoi les USA forcent-il Apple a rapatrier sa production, si ce n'est pour les emplois et le déficit extérieur
Bien sur que c'est pour ça. Le Brésil l'a déjà fait il y a quelques années. Eh bien les brésiliens que je connais vont tous acheter leurs produits Apple à l'étranger. Mon oncle qui revient en France deux fois par an visiter sa mère malade ramène toujours plein de produits Apple dans sa valise. Le prix en France est moitié moindre qu'au Brésil - alors même que les couts salariaux au Brésil sont bien inférieurs, sans même parler des taxes.

en fait, ce que veut faire Trump, c'est rendre les produits manufacturés inabordables pour l'américain moyen(ce que Lula a fait au Brésil, qui s'est ensuite enfoncé dans la crise).
2  0