Un analyste sénior et l'Oracle d'Ohama, Warren Buffet, prédisent une mauvaise fin pour les cryptomonnaies
Au profit des monnaies traditionnelles

Le , par Victor Vincent, Chroniqueur Actualités
Invité sur le plateau de CNBC, l’Oracle d’Ohama, Warren Buffet, s’est montré bien pessimiste quant à l’avenir des cryptomonnaies. En effet, le multimilliardaire considère que la spéculation sur le bitcoin et les autres cryptomonnaies « aura une mauvaise fin ». Il faut reconnaître que comme lui, plusieurs autres individus, dont des spécialistes du domaine, ont peint un tableau assez sombre en ce qui concerne l’avenir de ces monnaies virtuelles. La chute des valeurs de ces monnaies virtuelles y est pour beaucoup de choses. La valeur de certaines de ces cryptomonnaies a en effet chuté de 10 à 20 pour cent ces derniers jours. Une autre raison qui pourrait expliquer ce pessimisme vis-à-vis des cryptomonnaies est liée au fait que leur valeur soit intrinsèquement liée à celle du dollar américain.

Ron Isana, un analyste sénior chez CNBC est largement revenu sur ces commentaires de l’Oracle d’Ohama ainsi que sur tous les récents événements autour des cryptomonnaies. La chute de la valeur des cryptomonnaies d’une manière générale liée en partie à un changement dans le calcul de la valeur des pièces produites a relancé le débat quant à leur avenir, déclare Ron. Selon lui, ces monnaies virtuelles sont « des jetons spéculatifs dans une bulle de cryptomonnaies qui s’est gonflée plus rapidement que toute autre chose ».

La chose que cet analyste sénior trouve « ironique » dans les cryptomonnaies, c’est d’abord le fait qu’elles soient évaluées en dollars américains. En les opposant aux monnaies traditionnelles, Ron Isana explique que les cryptomonnaies sont moins faciles à convertir en d’autres devises. Le dollar américain par exemple peut facilement s’échanger contre n’importe quelle autre devise. Il est beaucoup plus facile d’acheter et de vendre des dollars ou des actions que du bitcoin ou toute autre monnaie virtuelle. Pour Ron, les cryptomonnaies ne pourront jamais arriver à rivaliser avec le dollar par exemple. Il explique que cela est dû notamment au fait que le dollar reste la monnaie de référence des réserves mondiales. Cette monnaie représente environ 65 pour cent de toutes les transactions mondiales, souligne l’analyste.

Selon Ron, il reste très compliqué d’échanger des jetons numériques contre des biens ou des services. Un autre aspect qui montre que les cryptomonnaies se trouvent dans une bulle selon l’analyste de CNBC est le fait que les personnes qui en détiennent parlent de leur fortune en dollars et non en pièces numériques. Selon lui, les cryptomonnaies ont encore beaucoup de chemin à faire pour revendiquer l’économie mondiale.

Source : CNBC

Et vous ?

Que vous inspire cette analyse ?

Voir aussi

Bitcoin : la cryptomonnaie a consommé cette année plus d’énergie que 160 pays sur un an d’après une nouvelle étude

IOTA : la cryptomonnaie sans blockchains qui se veut une alternative au bitcoin et qui fait l’impasse sur les mineurs de cryptomonnaies


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de MaximeCh MaximeCh - Membre averti https://www.developpez.com
le 16/01/2018 à 19:41
En même temps je me souviens d'une interview de Warren qui déclarait ne pas investir dans le numérique parce qu'il n'y comprenait rien, et préférais investir dans les activités de bon père de famille, acier, distribution...
Avatar de KEKE93 KEKE93 - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 16/01/2018 à 19:51
Il faut savoir que Warren Buffet investit surtout dans l'économie traditionnelle et dans des secteurs qu'il "comprend" réellement en lisant bilans et comptes de résultats.
Voilà pourquoi il a surtout investi dans Heinz ( Ketchup et 52 autres spécialités ) et dans la compagnie de transport de Fret ferroviaire ( Santa Fe, je crois ).
Il avait aussi investi dans IBM mais a pas mal perdu et depuis a revendu des parts.
Je crois qu'il a des actions Apple mais quand à investir dans les cryptomonnaies, il ( sa société Berkshire Hattaways ) ne le fera jamais, c'est pas leur style et méthodes de travail.
Avatar de koyosama koyosama - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 16/01/2018 à 20:56
Des fois je me dis si les news c'est un juste un traquenard pour baisser les cypto actuels et pour l'auteur original de l'article puisse acheter plus de crypto quand il a bien baissé sa valeur.
Ensuite si les banques commecent à réellement réguler le truc, oui cela va devenir une monnaie normale.
Avatar de RyzenOC RyzenOC - Inactif https://www.developpez.com
le 16/01/2018 à 22:51
Citation Envoyé par MaximeCh Voir le message
En même temps je me souviens d'une interview de Warren qui déclarait ne pas investir dans le numérique parce qu'il n'y comprenait rien, et préférais investir dans les activités de bon père de famille, acier, distribution...
Citation Envoyé par KEKE93 Voir le message
Il faut savoir que Warren Buffet investit surtout dans l'économie traditionnelle et dans des secteurs qu'il "comprend" réellement en lisant bilans et comptes de résultats.
Voilà pourquoi il a surtout investi dans Heinz ( Ketchup et 52 autres spécialités ) et dans la compagnie de transport de Fret ferroviaire ( Santa Fe, je crois ).
Il avait aussi investi dans IBM mais a pas mal perdu et depuis a revendu des parts.
Je crois qu'il a des actions Apple mais quand à investir dans les cryptomonnaies, il ( sa société Berkshire Hattaways ) ne le fera jamais, c'est pas leur style et méthodes de travail.
En lisant vos commentaires, ma réaction serait de dire qu'il a raison d'investir dans ce qu'il comprend...
Enfin c'est mieux que de balancer son fric dans un truc à la mode qu'il ne comprend rien comme tente de le faire la pub de nabilla pour le bitcoin.

La valeur du bitcoin est au passage en train de descendre à l'heure actuel. et au final je pense que seul les gros s'en sortirons avec du bénef et les petits qui aurons fait confiance à nabilla n'aurons rien.
Avatar de vanskjære vanskjære - Membre averti https://www.developpez.com
le 17/01/2018 à 10:24
Citation Envoyé par RyzenOC Voir le message
En lisant vos commentaires, ma réaction serait de dire qu'il a raison d'investir dans ce qu'il comprend...
Enfin c'est mieux que de balancer son fric dans un truc à la mode qu'il ne comprend rien comme tente de le faire la pub de nabilla pour le bitcoin.

La valeur du bitcoin est au passage en train de descendre à l'heure actuel. et au final je pense que seul les gros s'en sortirons avec du bénef et les petits qui aurons fait confiance à nabilla n'aurons rien.
Depuis son intervention le cours à chuter de 5500€.... y'a t'il un lien?

Plus sérieusement une monnaie ayant fait une si grosse monté peut tout aussi bien descendre d'autant. Qui dit que le cours ne sera pas revenu à celui de janvier 2017 d'ici quelques mois soit dans les 300€.
N'auront profiter que ceux ayant vendu en décembre et lourdement perdu ceux ayant acheté à cette période. Depuis la crête du 16/12/2017 la monnaie a déjà perdu presque la moitié de sa valeur.
Avatar de 10_GOTO_10 10_GOTO_10 - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 17/01/2018 à 22:54
Citation Envoyé par Victor Vincent Voir le message

Que vous inspire cette analyse ?
Une seule chose :

Depuis toujours le Bitcoin suscite des avis divergents, soit. Mais là on touche le fond.

La chute de la valeur des cryptomonnaies d’une manière générale liée en partie à un changement dans le calcul de la valeur des pièces produites a relancé le débat quant à leur avenir
Je ne vois même pas de quel changement il parle

le fait qu’elles soient évaluées en dollars américains.
N'importe quoi. Elles sont cotées dans toutes les monnaies

Ron Isana explique que les cryptomonnaies sont moins faciles à convertir en d’autres devises.
C'est juste n'importe quoi.

Le dollar américain par exemple peut facilement s’échanger contre n’importe quelle autre devise.
A condition que la devise soit celle d'un pays ami avec les américains. Donc pas la Corée du Nord, pas l'Iran, pas une bonne vingtaine de pays.

Pour Ron, les cryptomonnaies ne pourront jamais arriver à rivaliser avec le dollar par exemple. Il explique que cela est dû notamment au fait que le dollar reste la monnaie de référence des réserves mondiales.
Belle lapalissade : on commence par présenter comme évident que le dollar est la monnaie de référence, et on en déduit qu'aucune monnaie ne peut rivaliser. Ben ouais c'est sûr.
Contacter le responsable de la rubrique Accueil