La Russie a perdu contact avec un satellite lancé le mois dernier à cause d'une mauvaise programmation
Une erreur humaine qui a coûté 45 millions $

Le , par Michael Guilloux

62PARTAGES

15  0 
L'agence spatiale russe Roscosmos a déclaré le mois dernier qu'elle avait perdu le contact avec le satellite météorologique nouvellement lancé, le Meteor-M, après avoir décollé du nouveau cosmodrome russe de Vostochny dans l’Extrême-Orient du pays.

Quelle a été l'origine de ce problème ? Jusqu'ici, cela n'était pas encore connu, du moins par le public. Mais le Vice-président du gouvernement russe chargé de la Défense et de l'Industrie spatiale, Dmitri Rogozine, a déclaré mercredi que la perte du satellite de 2,6 milliards de roubles (45 millions de dollars) lancé le mois dernier était due à une erreur de programmation embarrassante.


S'adressant à la chaîne de télévision publique Rossiya 24, Rogozine a déclaré que l'échec avait été causé par une erreur humaine. La fusée avait été programmée avec les mauvaises coordonnées, a-t-il dit. Les programmeurs auraient reçu et donc fourni à l'appareil de 45 millions de dollars les coordonnées correspondant à un décollage à partir d'une base de lancement différente, Baïkonour, que Moscou loue au Kazakhstan. Alors que l'engin aurait dû recevoir les coordonnées relatives à un lancement depuis le cosmodrome de Vostochny, le premier site de lancement de fusées civiles en Russie.

« La fusée était vraiment programmée comme si elle décollait de Baïkonour », a déclaré Rogozine. « Ils [les programmeurs ?] n'ont pas eu les coordonnées correctes. » La fusée transportait 18 petits satellites appartenant à des sociétés scientifiques, de recherche et commerciales de la Russie, de la Norvège, de la Suède, des États-Unis, du Japon, du Canada et de l'Allemagne.

Source : The Guardian

Et vous ?

Que pensez-vous de cette erreur ?
Avez-vous déjà commis des erreurs de programmation qui ont coûté cher à votre entreprise ou vos clients ?
À combien estimez-vous la perte financière ?
Qui vous a induit en erreur ? Le client ? Le consultant MOA ? Un collègue ? Vous-même ? Etc.

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Michel Rotta
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 28/12/2017 à 18:03
Des programmeurs ? Je ne vois pas trop, après-tout le vol c'est parfaitement déroulé à partir des données fournies. Ce n'est pas à proprement parler le programme qui a foiré, juste l'utilisateur qui a rentré les coordonnées de départ. Une fois encore le problème se situe quelque part entre le dossier du siège et le clavier...
9  0 
Avatar de stef-13013
Membre actif https://www.developpez.com
Le 28/12/2017 à 18:08
- Bon les gars, la prog. c'est un truc de naze, alors vous n'avez qu'à m'engager 2 ou 3 stagiaires, ca suffira amplement
- Ok patron

- Et s'ils ne sont pas trop mauvais on les gardent, sinon exit... De toute façon on les payent (presque) pas, alors, rien à f***

- Pas bête patron...

- Oui je sais, c'est pour cela que je suis chef de projet mon petit
7  0 
Avatar de ijk-ref
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 28/12/2017 à 20:41
"Programmeur", "programmeur" certes puisqu'il programme des coordonnées... comme ferait mon boulanger pour indiquer la destination de ses vacances au GPS de sa voiture.

Mais surement pas "programmeur informatique"
6  0 
Avatar de TiranusKBX
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 30/12/2017 à 1:09
comme le satellite ne peut être contrôlé pendant sa mise en orbite il est normal que la procédure de mise en orbite soient codé dans le satellite, si ce code n'à pas été prévus pour s'adapter en fonction des coordonnées ce n'est pas étonnant que cela puisse planter
4  0 
Avatar de octal
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 31/12/2017 à 13:58
Citation Envoyé par Lyons Voir le message
A lire l'article on a l'impression que les coordonnées de décolage sont hardcodées.
- "C'est quoi cette constante magique là?"
- "Oh ça? Juste les coordonnées GPS du lanceur."

J'ai aucune idée du fonctionnement de ces engins mais ça me paraît quand même étrange
Qui a dit que les coordonnées étaient codées dans le code source du lanceur? L'article induit en erreur parce que là il s'agit de coordonnées erronées qui ont été introduites, rien ne dit que c'est dans le code source ou pas (cela m'étonnerait que l'on compile le programme de lancement à quelques minutes de celui-ci d'ailleurs).
Je pense que c'est plutôt une erreur du personnels pupitreur/opérateur qui agit sur les commandes et qui initialise les terminaux en introduisant les données sensibles. C'est des programmeurs d'automates et non des programmeurs au sens codeurs informatique.
Enfin, je pense.
4  0 
Avatar de octal
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 29/12/2017 à 12:16
Bof ... on a vu pire... sur Ariane5 par exemple
2  0 
Avatar de Lyons
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 29/12/2017 à 13:58
A lire l'article on a l'impression que les coordonnées de décolage sont hardcodées.
- "C'est quoi cette constante magique là?"
- "Oh ça? Juste les coordonnées GPS du lanceur."

J'ai aucune idée du fonctionnement de ces engins mais ça me paraît quand même étrange
2  0 
Avatar de KEKE93
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 30/12/2017 à 9:13
@ lyons
Qu'est-ce que c'est que cette connerie de données GPS sur un lanceur russe?
D'abord les russes utilisent le système GLONASS et non GPS.
Ensuite, pour affiner la trajectoire d'une fusée il y a la télémétrie depuis 60 ans mais je ne suis pas un insider, je ne sais pas comment on détermine la trajectoire d'une fusée...
2  0 
Avatar de astroflo
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 05/01/2018 à 12:32
Pour avoir bossé quelque année sur des projets spatiaux. voilà ce que je peux en dire

Ce qu'il faut savoir c'est que tout est codé dans le programme de vol ( partie fonctionnelle du PVOL + PVOL Missionné contenant la trajectoire), en général dans un langage proche du processeur .
Dans ce cadre il peut avoir plusieurs niveaux de responsabilités.
Des éxigences mal formulées en termes de trajectoire... Des paramètre de vols mal implémenté .... Un plan de test mal évalué.

Ce qui peut arriver c'est que les tests soient OK car ils corresponde au exigence. Mais que les exigences n'ont pas été tester comparé au besoin, ou ce posé de la testabilité de ces exigences...

Ce qui peut aussi arriver c'est que dans le vol réel les donnée extérieur récupérer par ( les gyroscopes on été perturbé. ou une défaillance des gyroscope ) et aurait impacté le GNC du Programme de vol.
Ce qui montrerais que le plan de test n'aurait pas couvert des cas extrêmes ...

Et ainsi de suite donc dans ce cas il y a une responsabilité partagé entre les différentes équipes de développement. il y a aussi souvent le cas de la pression du management à livré et dire que le Test coûte cher et faire des choix, pour moins tester.
Dans le Spatial il y a quelque cas tres connue comme Ariane 5 Vol 1, les explosions d’Endevoure. Et autre projet ou il y a eu des explosions, ou même Hubble ... qui sont liée à des problématique d'une mauvaise chaine de dev ...

Mais il est probable que cela va faire des exigence en plus en terme de plan de qualité, chez l'ensemble des industrielles et des agences gouv associé aux spatiales.
2  0 
Avatar de Aiigl59
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 04/01/2018 à 19:43
En fait on parle ici de programmeurs dans le sens de "codeurs", les données erronées ne proviennent pas des codeurs (qui codent ce qu'on leur demande de coder), mais de leur responsable qui leur a transmis ces données et demandé de les saisir... Pas d'erreur de programmation ici, juste un problème d'organisation et de responsabilités... comme partout ailleurs
1  0 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web