Android P permettra bientôt aux opérateurs mobiles de décider de masquer la force du signal réseau
Sur les périphériques des utilisateurs

Le , par Victor Vincent, Chroniqueur Actualités
La nouvelle version d’Android à venir pourrait donner la possibilité aux opérateurs de mobile de cacher la force du signal réseau sur les périphériques des utilisateurs. C’est en tout cas ce que semble être le but d’une mise à jour du code source de la future version d’Android publiée sur Android Open Source Porject. La mise à jour en question montre que la puissance du signal affichée dans « Sim Status » au niveau des paramètres peut être cachée en fonction des préférences de l'opérateur.

La force du signal affichée dans ce menu est la force du signal numérique réelle mesurée en dBm ou en asu. Plus le nombre de dBm est bas, plus le signal réseau de l'appareil est mauvais. Cette valeur de la force de signal est approximée avec les cinq barres de signal affichées dans la barre d'état. Avoir cinq barres affichées ne donne pas en réalité d’indications exactes sur la qualité du signal. Même si la plupart des utilisateurs ne se soucient pas de la valeur exacte de la force du signal en dBm, cette valeur peut être utilisée notamment pour mesurer la performance de plusieurs périphériques sur le même réseau. La force du signal est extrêmement importante pour assurer la qualité des appels, la connectivité, la vitesse des données et la durée de vie de la batterie. Il peut donc être utile de connaître la valeur en dBm du signal de son périphérique dans certaines zones.

Les opérateurs ont déjà la possibilité de déterminer certaines fonctionnalités auxquelles leurs utilisateurs peuvent accéder, bien que cette possibilité soit généralement limitée aux appareils de leurs propres marques. Par exemple, certains opérateurs masquent les données mobiles sur les smartphones Samsung Galaxy. Il existe cependant un moyen de les rétablir si cela est le souhait de l’utilisateur. Il est cependant intéressant de noter que même si les opérateurs ont la possibilité de cacher la force du signal sur les périphériques des utilisateurs, cela n’est possible qu’après avoir inséré une carte SIM de l’opérateur dans son téléphone. En effet, la possibilité d’afficher ou non la force du signal à l'utilisateur est définie après avoir vérifié une valeur booléenne appelée « KEY_HIDE_SIGNAL_STRENGTH_IN_SIM_STATUS_BOOL » qui est déterminée par la configuration de l'opérateur.

La possibilité de masquer la puissance du signal dans les paramètres en se basant sur la carte SIM insérée dans le périphérique est nouvelle et elle est définie par défaut à « False ». Il semblerait que cette fonctionnalité ait été demandée par certains opérateurs d’après des observateurs. Cependant, il n'y a aucune indication sur l’identité des opérateurs qui ont demandé cette fonctionnalité. Plusieurs raisons peuvent pousser un opérateur donné à masquer la qualité de son signal à l’utilisateur. Cela peur être fait dans le but que celui-ci ne puisse pas voir exactement comment son appareil fonctionne sur le réseau. En effet, s’il s’avère que le périphérique est plus lent sur un réseau qu’un autre, cela pourrait pousser les utilisateurs à changer d’opérateur.

Il sera néanmoins possible de connaître la qualité du signal fourni par un opérateur même si ce dernier décide de le cacher sur le périphérique des utilisateurs. En effet, le code permettant de le cacher ne semble pas affecter les API que les applications peuvent utiliser pour obtenir la force du signal. Il se contente de masquer la force du signal à l’utilisateur dans les paramètres. Il reste donc possible d’utiliser un certain nombre d’applications accessibles sur les plateformes de téléchargement pour connaître la qualité du signal d’un opérateur.

Cependant, si cette décision de cacher la force du signal aux utilisateurs dans les paramètres émane d’une pression des opérateurs il serait possible que la restriction puisse être étendue aux API permettant de connaître la qualité signal. Il est connu que les opérateurs jouent un rôle primordial dans la détermination de la fréquence de sortie des mises à jour logicielles. Cette fonctionnalité pourrait donc bientôt faire son apparition sur les périphériques Android.

Sources : Android Open Source Project, Détails du commit

Et vous ?

Que pensez-vous de cette future fonctionnalité d'Android ?

Voir aussi

Google ajoute l'API Recaptcha à Android pour aider les développeurs à bloquer les bots ainsi que les spams


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Guiliguili Guiliguili - Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
le 25/12/2017 à 18:35
Bonjour,

Est-il imaginable que sous la pression des associations de consommateur, il puisse y avoir des texte imposant l'affichage ou e libre accès, comme l'étiquetage sur les produits de consommation ?

Parce que là, si le consommateur trouve que son téléphone "n'accroche" pas bien le réseau, c'est la marque du téléphone qui sera mis en cause et pas forcément l'opérateur...

S'en suivra alors certainement une guerre entre opérateur, consommateurs et les fabricants de téléphone.

Non ?

Guiliguili
Avatar de ClaudeBg ClaudeBg - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 26/12/2017 à 15:09
Plus on avance et plus Android se transforme d'OS open-source en machine infernale à piéger les utilisateurs
Avatar de liberal1 liberal1 - Inactif https://www.developpez.com
le 16/01/2018 à 8:33
La puissance reçue n'est PAS la qualité du signal, point final.
Avatar de ClaudeBg ClaudeBg - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 16/01/2018 à 10:54
La puissance reçue n'est PAS la qualité du signal, point final.
L'amplitude (et non la puissance puisqu'il n'y a aucune indication de consommation) du signal disponible est, pour un périphérique donné, une très bonne indication de la qualité de réception espérée et de la probabilité de perte de connexion, tout autre paramètre restant théoriquement identique dans ce cas précis.

Logique que ça intéresse les utilisateurs. Et, du reste, si ça n'avait pas d'importance, personne ne réclamerait la possibilité de masquer l'information.

C'est mon opinion, divergente, et donc, à mon humble avis, le "point final" (qui me semble un rien "agressif") n'avait pas lieu d'être, la discussion restant manifestement ouverte.

D'autant que la question n'est pas de savoir si cette information représente ou non quelque chose de pertinent, la question est de savoir pourquoi vouloir empêcher l'utilisateur d'y avoir accès?
Contacter le responsable de la rubrique Accueil