Amazon Web Services lance sa première région en France
Pour assurer l'hébergement de données sur le territoire français

Le , par Coriolan, Chroniqueur Actualités
Amazon Web Services, la division du groupe américain Amazon dédiée aux services de cloud computing, a annoncé hier le lancement de sa première région en France pour servir ses clients dans l’Union européenne. Cette nouvelle région dénommée AWS EU (Paris) devrait surtout intéresser les entreprises qui tiennent à stocker leurs données sur le territoire français pour se conformer avec les régulations de protection de la confidentialité.

Cette annonce intervient une semaine après que Microsoft a annoncé l’ouverture de deux régions en préversion pour son service cloud Azure. En ce qui concerne AWS, il s’agit de sa quatrième région en Europe, le service détient déjà une région en Allemagne, l’Irlande et le Royaume-Uni.

La région AWS EU (Paris) propose trois zones de disponibilité, chacune représente une localisation géographique distincte dotée de ses propres systèmes d’alimentation, de refroidissement et de sécurité physique raccordés via des réseaux redondants à ultra faible latence. Ces zones sont « suffisamment éloignées pour réduire considérablement le risque qu’un événement unique affecte la disponibilité, mais suffisamment proches pour la continuité des applications qui nécessitent une reprise rapide en cas d’événement » informe AWS.

Un autre atout important de cette région est de permettre aux clients d’AWS de stocker les données utilisateur en France en conformité avec la loi en vigueur. En effet, AWS assure que les données ne seront pas transférées hors France à moins que le client ne prenne cette décision. Il faut savoir que la France a mis en place des régulations strictes de protection de données empêchant les entreprises du numérique de stocker des données de citoyens français hors du territoire national.

« Nous avons des dizaines de milliers de clients français utilisant AWS depuis des régions hors France, mais nous les avons entendus clairement et nous sommes ravis de leur livrer une région AWS en France pour qu’ils puissent facilement maintenir leurs charges de travail sensibles à la latence et stocker n’importe quelles données qui devraient être présentes sur le sol français, » a dit Andy Jassy, PDG d’AWS, dans un communiqué.

En plus des standards de sécurité qui sont les mêmes pour toutes les régions, « AWS est certifié dans le cadre du Privacy Shield EU‐US et met à disposition de ses clients l’Addendum AWS Data Processing (DPA) qui est déjà conforme au Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD), afin de leur permettre d’être prêts le 25 mai 2018 lorsque le RGPD entrera en vigueur » ajoute l'entreprise.

La nouvelle région d’AWS en France vient renforcer sa présence dans le pays, en effet le service de cloud dispose déjà d’une infrastructure en France depuis 11 ans. Au niveau global, AWS est désormais présent sur 18 régions à travers le monde et détient 49 zones de disponibilité. Ses clients en France incluent entre autres Canal+, Decathlon, SNCF, Les Echoes et Société Générale.

Source : blog AWS - Business Wire

Et vous ?

Penez-vous que cette nouvelle région d'AWS va encourager l'adoption du cloud public en France ?

Voir aussi :

Microsoft lance une préversion d'Azure en France, le service cloud assure désormais l'hébergement de données sur le territoire français


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Contacter le responsable de la rubrique Accueil