Kaspersky a décidé d'attaquer l'administration Trump devant la Cour fédérale américaine
Suite au bannissement de ses produits

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Le président Donald Trump a promulgué mardi 12 décembre 2017 une loi interdisant l'utilisation des produits édités par Kaspersky Lab au sein du gouvernement américain, mettant fin à un « bras de fer » entre l’entreprise russe et les agences fédérales américaines qui aura duré plusieurs mois.

Rappelons qu’en juin dernier, les sénateurs américains ont demandé d'interdire les produits de l’éditeur russe, utilisés par les militaires, en raison de la crainte que l'entreprise soit vulnérable à l'influence du gouvernement russe, le lendemain du jour où le FBI avait interrogé plusieurs de ses employés américains dans le cadre d'un sondage dans ses opérations.

Reuters avait alors rapporté que les agents du FBI ont visité les maisons des employés de Kaspersky dans plusieurs villes américaines, bien qu'aucun mandat de recherche n'ait été délivré, selon deux sources qui se sont exprimées sous couvert de l’anonymat étant donné qu’elles n'étaient pas autorisées à discuter de l’enquête du FBI.

L'interdiction, incluse dans un projet de loi sur les dépenses de défense signé par Trump, vient donc renforcer une directive émise par l'administration Trump en septembre, selon laquelle les agences civiles devaient retirer les logiciels de Kaspersky Lab dans les 90 jours. La loi s'applique aux réseaux civils et militaires.

« L'affaire contre Kaspersky est bien documentée et profondément préoccupante. Cette loi est attendue depuis longtemps », a déclaré la sénatrice démocrate Jeanne Shaheen, qui a dirigé les appels au Congrès pour supprimer les logiciels de Kaspersky des ordinateurs du gouvernement. Elle a ajouté que le logiciel de l'entreprise représentait un « risque grave » pour la sécurité nationale américaine.

Kaspersky Lab a nié à plusieurs reprises avoir des liens avec n'importe quel gouvernement et a assuré qu'il ne venait en aide à aucun gouvernement dans une quelconque activité de cyberespionnage. D’ailleurs, dans une tentative d’effacer les soupçons, la société a déclaré en octobre qu'elle était prête à soumettre le code source de son logiciel et les mises à jour futures à des inspections par des parties indépendantes.

« Selon toute vraisemblance, Kaspersky Lab s’est retrouvée embarquée dans une querelle géopolitique où chaque camp s’emploie à utiliser notre entreprise comme un pion dans son jeu », avait déclaré la société moscovite spécialisée en cyberprotection. Cette dernière a, néanmoins, tenu à relativiser la situation en insistant sur le fait que « les ventes du gouvernement américain n’ont jamais constitué une part importante de l’activité de l’entreprise en Amérique du Nord », peu de temps avant que son fondateur n’annonce dans un tweet que « malgré les turbulences géopolitiques, nous restons dévoués à nos clients nord-américains. Trois bureaux régionaux seront ouverts courant 2018. »

Suite à cette décision du président américain, l’éditeur d’antivirus a décidé d’attaquer l'administration Trump devant la Cour fédérale américaine, faisant valoir que le gouvernement américain l'avait privé de ses droits de défense en interdisant son logiciel aux agences gouvernementales américaines.

Une stratégie qui vise vraisemblablement à redorer le blason de l’entreprise en réfutant les allégations selon lesquelles l'entreprise est vulnérable à l'influence du Kremlin.

Source : Reuters

Et vous ?

Que pensez-vous de cette décision ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de marsupial marsupial - Membre émérite https://www.developpez.com
le 19/12/2017 à 9:26
Vous reprendrez bien un peu de popcorn ?
Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
le 19/12/2017 à 9:36
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Kaspersky Lab a nié à plusieurs reprises avoir des liens avec n'importe quel gouvernement et a assuré qu'il ne venait en aide à aucun gouvernement dans une quelconque activité de cyberespionnage. D’ailleurs, dans une tentative d’effacer les soupçons, la société a déclaré en octobre qu'elle était prête à soumettre le code source de son logiciel et les mises à jour futures à des inspections par des parties indépendantes.
Bonne chance à Kaspersky pour redorer son blason.
C'est vrai que ce qui lui arrive est injustice...
En interdisant le gouvernement US d'utiliser Kaspersky, ça donne un peu une mauvaise image à la marque.

Par contre est-ce que la Cour fédérale américaine est vraiment impartiale ... ?
Avatar de marsupial marsupial - Membre émérite https://www.developpez.com
le 19/12/2017 à 10:37
Grâce aux révélations de Snowden, nous sommes toujours d'accord que ce que condamne sur un faisceau de présomption très mince, les États-Unis à Kaspersky n'est autre que la manière de pratiquer des agences américaines.
Les états unis jugent à leur propre aune, et non à celle de la justice.
Avatar de cdusart cdusart - Membre habitué https://www.developpez.com
le 19/12/2017 à 11:02
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
En interdisant le gouvernement US d'utiliser Kaspersky, ça donne un peu une mauvaise image à la marque.
Cela lui ferme un marché, mais pour son image, je ne pense pas.
A dire vrai, je ne sais pas trop. Est-ce que les gens se fie réellement à un gouvernement pour faire leur opinion d'une marque ?
Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
le 19/12/2017 à 11:24
Citation Envoyé par cdusart Voir le message
Est-ce que les gens se fie réellement à un gouvernement pour faire leur opinion d'une marque ?
Il existe des gens crédule...
C'est possible qu'il existe des personnes qui croient le gouvernement US et qui se disent que Kaspersky travail pour la Russie et espionne.
Ça peut donner une mauvaise image à la marque, chez ceux qui n'y connaissent rien (ce qui représente énormément de monde).
Il y a une propagande anti russe dans les médias, nous sommes au même niveau que pendant la guerre froide.

Si Kaspersky arrive à se défendre et prouver qu'il n'espionne pas, ça fera un bon coup de pub.
Avatar de joublie joublie - Membre averti https://www.developpez.com
le 16/02/2018 à 10:01
La société a déclaré en octobre qu'elle était prête à soumettre le code source de son logiciel et les mises à jour futures à des inspections par des parties indépendantes.
Les autorités US ayant déclaré que ça ne leur suffirait pas, que leur faut-il de plus ? Peut-être divination, parapsychologie ou vaudou pour s'assurer que les logiciels de Kaspersky ne sont pas nuisibles ? Quand on veut noyer son chien on l'accuse d'avoir la rage. En attendant, c'est pas demain matin que Google, Facebook et consorts proposeront de faire expertiser leurs codes-sources intrusifs pour la vie privée de milliards de personnes (excusez du peu).
Avatar de Zirak Zirak - Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
le 16/02/2018 à 11:55
Citation Envoyé par joublie Voir le message
En attendant, c'est pas demain matin que Google, Facebook et consorts proposeront de faire expertiser leurs codes-sources intrusifs pour la vie privée de milliards de personnes (excusez du peu).
Et c'est pour cela que les russes, et les chinois (entre autres), font EXACTEMENT comme les américains, et interdisent ces trucs là chez eux... Par contre, y'a beaucoup moins de monde pour les critiquer, au contraire, on les applaudit.

Comme je disais hier dans un autre fil, c'est facile de toujours critiquer les USA alors que les autres font la même chose. Les seules poires à subir de tous les côtés, c'est l'UE.
Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
le 16/02/2018 à 12:18
Citation Envoyé par Zirak Voir le message
c'est facile de toujours critiquer les USA alors que les autres font la même chose.
C'est faux.
Les USA ont Google, Facebook, Twitter, Apple, Microsoft, etc.
Est-ce que tu utilises un OS Russe (ou Chinois) ?
Est-ce que tu utilises un navigateur Russe (ou Chinois) ?
Est-ce que l'OS de ton téléphone est Russe (ou Chinois) ?
Est-ce que ton moteur de recherche préféré est Russe (ou Chinois) ?
Est-ce que ton switch est Russe (ou Chinois) ?

Les systèmes US concernent beaucoup de monde.
Combien de français sont sur le Facebook Russe ?
Combien de français vont sur un YouTube Russe ?
Est-ce que Visa et Mastercard c'est Russe ?

C'est facile de n'utiliser aucun équipement ou logiciel Russe.
Essayer de monter un PC sans aucun composant ni logiciel US.
Il me semble qu'AMD et Intel c'est pas tellement Russe...

Aucun pays ne fait de la surveillance de masse comme les USA, avec la NSA, le FBI, la CIA et toutes ces conneries.
Les USA ont de très très très très loin le budget militaire le plus élevé du monde et une partie est utilisé pour surveiller le monde entier.
Ils ont toutes vos informations personnelles.
C'est un délire purement US de surveiller la terre entière.
C'est comme la liste d'Obama des 7 pays qui n'étaient pas encore assez surveillé.

Citation Envoyé par Zirak Voir le message
Les seules poires à subir de tous les côtés, c'est l'UE.
L'UE suit toujours les USA.
Peu importe les décisions US, l'UE les suivra systématiquement.
Avatar de Zirak Zirak - Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
le 16/02/2018 à 13:10
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
C'est faux.
Les USA ont Google, Facebook, Twitter, Apple, Microsoft, etc.
Est-ce que tu utilises un OS Russe (ou Chinois) ?
Est-ce que tu utilises un navigateur Russe (ou Chinois) ?
Est-ce que l'OS de ton téléphone est Russe (ou Chinois) ?
Est-ce que ton moteur de recherche préféré est Russe (ou Chinois) ?
Est-ce que ton switch est Russe (ou Chinois) ?

snip le reste
Est-ce que je connais des gens sur le Facebook russe ou chinois ?
Est-ce que leurs OS sont disponibles à l'étranger ?
Est-ce qu'ils existent en français ?
Est-ce qu'ils apportent quelque chose de plus ?
Quelle preuve j'ai qu'au lieu d'être espionné par les américains, je ne serais pas espionné par les russes ou les chinois ?

Il est question de logiciels russes interdits par les américains, et les russes interdisent des logiciels américains, bref, ils font pareil, tout le reste de ton blabla, osef, c'est hors sujet.

Va donc cracher ta haine à quelqu'un d'autre, t'as 0 arguments à part ton sempiternel anti-américanisme primaire qui devient plus que gavant. Merci bisous.
Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
le 16/02/2018 à 14:12
Citation Envoyé par Zirak Voir le message
Est-ce que je connais des gens sur le Facebook russe ou chinois ?
Statistiquement il y a beaucoup plus de monde sur Facebook que sur son équivalent Russe.

Citation Envoyé par Zirak Voir le message
Est-ce que leurs OS sont disponibles à l'étranger ?
Vous interprété mal...
L'information importante c'était que Windows était l'OS numéro 1, et il y a aussi OS X qui doit représenter un nombre non négligeable.

Apparemment il y a un OS Russe qu'on peut télécharger :
Astra Linux

Citation Envoyé par Zirak Voir le message
Quelle preuve j'ai qu'au lieu d'être espionné par les américains, je ne serais pas espionné par les russes ou les chinois ?
Parce que des lanceurs d'alerte ont apporté les preuves que les USA font de l'espionnage de masse.
On sait que les grosses entreprises collaborent, on sait qu'il y a des backdoors.
La Russie n'a aucun pouvoir sur Google, Microsoft, etc...

Citation Envoyé par Zirak Voir le message
Il est question de logiciels russes interdits par les américains, et les russes interdisent des logiciels américains
Ouais mais c'est complètement con, parce que rien n'indique que Kaspersky collabore avec le gouvernement Russe.
Il y a aucun lien entre les deux.
Alors qu'on a les preuves de liens entre les GAFA et les services de renseignements US.

L'information importante c'est que la Russie ne domine pas dans le domaine de la technologie mainstream.
Donc même si le gouvernement Russe travaillait avec des entreprises Russes, ça changerait que dalle vu qu'on utilise rien qui est Russe, à part quelques logiciels comme Kaspersky.
Contacter le responsable de la rubrique Accueil