USA : un opérateur utiliserait l'injection de code JavaScript sur les pages visitées par ses abonnés à des fins de publicité
Selon un de ses clients

Le , par Victor Vincent, Chroniqueur Actualités
Un client de l’opérateur américain Comcast a pris pour tribune le site dédié au support client de la compagnie pour alerter les autres sur une pratique consistant à injecter du code JavaScript sur les pages visitées par ses abonnés. Cette manœuvre aurait pour but de présenter à l’internaute une fenêtre popup lui proposant divers produits commercialisés par la société. Il s’agirait d’un code JavaScript de plus de 400 lignes qui permet d’afficher une fenêtre popup présentant un dispositif vendu par la société avec un numéro de téléphone du service client. Le plaignant affirme en l’occurrence que la fenêtre popup qui s’est affichée sur sa page lui présentait un modem et ajoute que lorsqu’il a contacté le service client, ce dernier aurait tenté de le persuader qu’il devait changer de modem. Il déclare avoir vérifié auprès du service de support niveau 2 et que ce dernier lui aurait confirmé que son modem fonctionne correctement et n’a pas besoin d’être remplacé.

Ce que ce client trouve scandaleux dans cette pratique c’est que l’opérateur aille jusqu’à modifier le code original de la page web afin de présenter un rendu qui ne devrait normalement pas s’afficher. Il ajoute que cela est pire que de la publicité ciblée, car l’injection de code constitue « une manipulation directe du code source du site web » pour que celui-ci affiche autre chose que ce qu’il devrait. Cela est d’autant plus inacceptable pour lui que l’opérateur ne donnerait aucune option pour échapper à cette pratique.

Sur la même page de support utilisé par l’abonné cité plus haut pour dénoncer cette pratique de l’opérateur, ce dernier se défend et nie les accusations d’injection de code à des fins de publicité et affirme qu’il s’agit plutôt de « leur système de notification qui a été mis en place depuis plusieurs années déjà ». L’opérateur ajoute qu’un clic de l’utilisateur sur l’icône X de la fenêtre l’aurait fait disparaître. Selon l’opérateur, si le client a eu un message lui suggérant d’acheter un nouveau modem, cela devrait venir de son « modem lui-même qui l’informerait qu’il est arrivé en fin de vie ou bien que l’abonné est sur le point d’accroître son débit à un niveau qui n’est pas supporté par son modem actuel. »

Cette révélation sur une pratique présumée douteuse de l’opérateur a largement été commentée par les internautes américains notamment les abonnés de l’opérateur mis en cause. Un tel intérêt s’explique par le fait que Comcast soit le premier câblo-opérateur américain. La société est un groupe de média ayant également des activités dans des domaines divers et variés tels que l’électronique grand public, la télévision et le cinéma avec notamment l’achat par Comcast Corporation de NBCUniversal.

Source : Comcast Help & Support

Et vous ?

Que pensez-vous de ce genre de pratique ?

Avez-vous personnellement été concerné par ce genre de pratique ?

Voir aussi

Sans consultation publique, le Royaume-Uni prévoit d'exiger des FAI l'installation de portes dérobées afin d'accroître sa capacité de surveillance

USA : la NSA met fin à la surveillance des mails et SMS envoyés par les Américains vers l'étranger, pour protéger la vie privée des citoyens


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de blbird blbird - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 12/12/2017 à 13:49
Laissons faire les entreprises, comme vient de dire le PDG d'Orange. Ayez confiance.
Avatar de liberal1 liberal1 - Inactif https://www.developpez.com
le 16/01/2018 à 8:20
Du coup, vive HTTPS!

 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil