Bitcoin : la cryptomonnaie a consommé cette année plus d'énergie que 160 pays sur un an
D'après une nouvelle étude

Le , par Victor Vincent, Chroniqueur Actualités
Une nouvelle étude réalisée par Power Compare révèle que la quantité d’énergie utilisée cette année par les ordinateurs permettant la production de bitcoins encore appelées « mineurs » est supérieure à la consommation énergétique annuelle de 160 pays. L’étude s’est basée sur les chiffres fournis par le fournisseur de données sur les cryptomonnaies et les statistiques de Bitcoin lui-même. Elle met ainsi en exergue que la quantité d’énergie utilisée pour l’extraction du bitcoin à l’échelle mondiale a dépassé la consommation énergétique de l’Irlande et de la plupart des pays africains. En effet, les chiffres avancés par Digitronics estiment que l'activité d'extraction de bitcoins consomme environ 29,05 TWh d’électricité par an alors qu’un pays comme l’Irlande n’en consomme que 25 TWh sur la même période.

La consommation d’énergie liée à l’extraction de bitcoins n’a fait qu’augmenter ces derniers mois, selon l’étude. En effet, l’électricité consommée par les mineurs a connu une augmentation de 29 % le mois dernier. Les auteurs de l’étude estiment qu’à ce rythme, la consommation électrique liée à l’extraction de bitcoins pourrait égaler la consommation mondiale actuelle en électricité en 2020. Le coût estimé de cette activité d’extraction dans le monde est d’environ 1,5 milliard de dollars, soulignent les auteurs de l’étude.

L’explosion de la consommation énergétique liée à l’extraction de bitcoins peut être expliquée de différentes manières. La flambée des cours de la cryptomonnaie est l’un des facteurs qui ont mis de plus en plus de mineurs à la tâche et poussé ces derniers à utiliser des machines de plus en plus puissantes et donc considérablement énergivores. C’est la nature même de la production de cette monnaie virtuelle qui favorise cela. En effet, les créateurs de Bitcoin ont conçu le système de telle sorte qu’il n’y ait qu’une quantité limitée de bitcoins à exploiter (un maximum de 21 millions). Pour assurer la longévité du système, les problèmes cryptographiques impliqués dans l’exploitation deviennent de plus en plus difficiles, ce qui signifie qu’il faut plus de temps pour les résoudre et par conséquent consommer davantage d’énergie.

Il faut rappeler également l’impact négatif du travail d’extraction de bitcoins sur l’environnement. En effet, la plus grande partie des mineurs se trouvent en Chine, un pays qui est connu pour ses sources d’énergie fossiles particulièrement polluantes telles que le charbon. La concentration des mineurs dans ce pays s’explique par le faible cout de l’électricité comparé à l’Europe ou encore aux États-Unis. Cela constitue un cercle vicieux contre lequel les acteurs de protection de l’environnement essayent de trouver des remparts afin de limiter les dégâts sur la planète.

Source : Power Compare

Et vous ?

Que pensez-vous des chiffres avancés dans cette étude ?

Sont-ils significatifs étant donné que la plupart des pays en question sont peu industrialisés ?

Voir aussi

Bitcoin : pendant que certains deviennent milliardaires, des états veulent plus de contrôle et d’autres appellent à son interdiction

Le bitcoin franchit la barre symbolique des 10 000 dollars, cette nouvelle étape pourrait-elle signifier une adoption de la monnaie par le public ;?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de micka132 micka132 - Membre expert https://www.developpez.com
le 11/12/2017 à 13:04
Je me demande si nous n'assistons pas là tout simplement à la singularité technologique. Finalement ca ne serait pas notre intelligence qui serai mise en défaut mais notre cupidité. Obligé de travailler pour pouvoir faire fonctionner les machines qui produiront les futurs richesses .
Avatar de wolinn wolinn - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 11/12/2017 à 13:21
Si j'ai bien compris (?), l'article source ne dit pas que le minage de bitcoins consomme plus d'énergie que 160 pays réunis.
La carte indique que 159 pays consomment chacun moins que le minage des bitcoins à l'échelle mondiale, ce qui, au passage ne dit pas grand chose en soi sur la consommation, étant donné que cela inclut aussi des micro-états faiblement peuplés et non industrialisés. Ce chiffre parait être surtout destiné à impressionner.
Par contre, donner l'exemple de l'Irlande est déjà plus significatif.
Avatar de 23JFK 23JFK - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 11/12/2017 à 13:33
L'erreur du système c'est d'avoir sollicité la cupidité des mineurs pour le calcul, il aurait fallu éviter cette synergie en rendant la distribution des récompenses totalement aléatoires par une loterie entre tous les utilisateurs du système, la puissance de calcul n'aurait alors plus été un facteur multiplicateur de chance de remporter la mise en bitcoin. L'autre problème du bitcoin va être la taille de la blockchain qui va accentuer le phénomène de centralisation pourtant honni par la théorie.
Avatar de VivienD VivienD - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 11/12/2017 à 14:23
Ce ne sera plus un problème écologique quand la bulle aura éclaté.
Avatar de hotcryx hotcryx - Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
le 11/12/2017 à 15:03
Qu'est ce que ces calculs génèrent?
Des infos pour créer des virus biologiques, des données pour la création d'un génome hybride, des données pour des simulations d'attaques nucléaires...?

Je me suis toujours demandé à quoi pouvait servir ces calculs complexes!
Avatar de altga altga - Futur Membre du Club https://www.developpez.com
le 11/12/2017 à 15:23
Mouai .. chacun y va de son analyse j'ai l'impression ..

Les exemples donnés dans la vidéo sont intéréssants je trouve. Au final si on met bout à bout la consommation de notre système actuel, est-ce qu'on ne consomme pas plus ?
Entre disributeurs ? places boursières et leurs datacenters ? Etc.
Avatar de xelab xelab - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 11/12/2017 à 17:31
Citation Envoyé par altga Voir le message

Les exemples donnés dans la vidéo sont intéréssants je trouve. Au final si on met bout à bout la consommation de notre système actuel, est-ce qu'on ne consomme pas plus ?
Entre disributeurs ? places boursières et leurs datacenters ? Etc.
Argument récurrent des pro-bitcoin qui voudraient voir leur bébé être adopté par le monde entier à la place de tout le reste, mais est-ce que Bitcoin remplace le système bancaire traditionnel? Non, ça s'y ajoute et ça ne le remplacera jamais, Bitcoin n'est même pas une monnaie, c'est plutôt comparable à l'or en fait (et au veau d'or par certains aspects...). Cela aggrave donc encore la situation énergétique et climatique parce que l'électricité dans le monde est produite à 40% avec du charbon, pour rappel. Et tout ça pourquoi? Pour un bénéfice très loin d'être évident, mis à part pour ceux qui savent spéculer dessus.
Avatar de AoCannaille AoCannaille - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 11/12/2017 à 18:54
Citation Envoyé par xelab Voir le message
Argument récurrent des pro-bitcoin qui voudraient voir leur bébé être adopté par le monde entier à la place de tout le reste, mais est-ce que Bitcoin remplace le système bancaire traditionnel? Non, ça s'y ajoute et ça ne le remplacera jamais, Bitcoin n'est même pas une monnaie, c'est plutôt comparable à l'or en fait (et au veau d'or par certains aspects...). Cela aggrave donc encore la situation énergétique et climatique parce que l'électricité dans le monde est produite à 40% avec du charbon, pour rappel. Et tout ça pourquoi? Pour un bénéfice très loin d'être évident, mis à part pour ceux qui savent spéculer dessus.
Dans la vidéo citée ci-dessus, il est évoqué la finitude du bitcoin, qui en fait une monaie rare, associé à un coût réèl.
Il n'est donc pas une monaie dette, monaie infinie comme le dollar où l'Euro, qui fait tourner ce monde capitaliste à sa perte, notament par sa spéculation de principe : L'argent est créé par la dette et la plue-value sur la spéculation du remboursement de cette dette.
Complétement détachée de l'aspect fini de nos ressources, cette valeur monétaire est en réalité bien plus spéculative aujourd'hui que le bitcoin, et le restera pour toujours, contrairement au bitcoin. Son cours va sans doute se stabiliser et revenir à une monnaie stable, Au plus tard après le minage du dernier bitcoin.

En gros, la bulle du bitcoin, c'est depuis trois semaines, la bulle du dollar date des chocs pétroliers.
Avatar de bizulk bizulk - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 11/12/2017 à 19:24
CE que je n'arrive pas à comprendre, c'est le service réalisé qui résulte dans un paiement avec une fraction de cette monnaie, à part la validation de la transaction elle-même ?
J'ai pourtant cherché (bitcoin.fr et dans ce site et ailleurs) mais rien ne m'explique concrètement ce calcul.
J'ai l'impression que les systèmes tournent à ne rien faire, comme un gros bug.

Je craint en plus qu'à "mon niveau" il me faudrait plus de 10k dollars pour avoir un bitcoin (sa valeur approximative), donc ces machines tournent presque à perte (car probablement plus optimisées mais pas tant que ça) à moins que la bulle spéculative gonfle encore....
Avatar de Mrsky Mrsky - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 11/12/2017 à 21:04
Citation Envoyé par hotcryx Voir le message
Qu'est ce que ces calculs génèrent?
Des infos pour créer des virus biologiques, des données pour la création d'un génome hybride, des données pour des simulations d'attaques nucléaires...?

Je me suis toujours demandé à quoi pouvait servir ces calculs complexes!

Ces calculs cherchent un hash qui répond à certaines normes pour être considéré comme valide. De mémoire le hash doit commencer par "000". Si tu veux plus d'informations ça s'appelle une proof of work, tu trouveras facilement des détails techniques avec une simple recherche.
Contacter le responsable de la rubrique Accueil