Le marché des serveurs en croissance
Pour la première fois depuis un an et demi, même si la situation est très contrastée

Le , par Gordon Fowler, Expert éminent sénior
Mise à jour du 02/12/10, par Hinault Romaric

IDC vient de publier son étude trimestrielle du marché des serveurs.

D'après le cabinet, la reprise est bel et bien là. Le marché mondial des serveurs a augmenté de 13,2 % au troisième trimestre 2010 par rapport à la même période 2009.

Microsoft tire particulièrement son épingle du jeu avec un chiffre d'affaire trimestriel de 5,6 milliards de dollars pour les serveurs sous Windows. La demande de Windows Server est positivement influencée par l'accélération du marché des serveurs x86 .

La demande des serveurs Linux a aussi subi une nette amélioration avec une recette de 2,1 milliards de dollars, soit une augmentation de 32,6 % par rapport au troisième trimestre de l'an dernier.

Le Mainframe d'IBM affiche lui aussi une croissance positive avec une augmentation de 14,8%. Il représente ainsi 8,6 % des ventes.

La mauvaise affaire est toujours du côté des serveurs Unix qui souffrent toujours de l'évolution du secteur. Unix de plus en plus considéré comme vieillissant. Les serveurs Unix enregistrent donc une baisse de 5,5%.

A contrario, le revenu des serveurs X86 a continué à s'améliorer avec une augmentation de 13,8% des livraisons unitaires.

Les serveurs Lames (ou Blades) continuent également leurs percées avec une croissance des livraisons de 5,5 % par rapport au troisième trimestre 2009. Ce type de serveur représente aujourd'hui dans l'ensemble 14,1 % du chiffre d'affaire des serveurs du marché.

Côté constructeurs, HP domine toujours le secteur suivi par IBM et DELL.

Plus globalement, pour Maat Eastwood, vice-président des plate-formes d'entreprises chez IDC, le marché des serveurs aurait connu sa plus forte croissance en 10 ans lors de ce trimestre.

Enfin une bonne nouvelle ?

Source : Les résultats de l'étude d'IDC

Et vous ?

Comment voyez-vous personnellement l'avenir du secteur des serveurs ?

En collaboration avec Gordon Fowler

Le marché des serveurs en croissance
Pour la première fois depuis un an et demi, mais la situation est très contrastée

IDC vient de publier une étude sur le marché des serveurs.

L'enseignement principal est que la reprise est bel et bien là.

Bel et bien là, mais uniquement pour les serveurs x86. Autre constatation, les prix moyens sont en chute libre.

Les ventes globales de serveurs ont augmenté de 23,2 % au premier trimestre 2010 par rapport au premier trimestre 2009 (plus forte progression depuis 5 ans).

En revanche les revenus générés n'ont connu une hausse que de 4,6 %. La cause en est simple. Les produits d'entrée de gamme (prix inférieur à 25.000 dollars) ont décollé de presque 32 % quand les autres segments chutaient de 20 à 30 %.

Les serveurs x86 ont tiré le marché vers le haut (+33,4 %) et contrecarrent ainsi les mauvaises performances des serveurs « non x86» (- 25,9 %). C'est le quatrième trimestre consécutif de déclin pour ce type de produits.

Le principal bénéficiaire de cette évolution semble être Microsoft avec « Microsoft Windows server dont la demande est positivement influencée par l'accélération du marché des serveurs x86 ».

Autre contraste, les serveurs UNIX réalisent de très mauvaises performances commerciales sur ce trimestre (- 29 % de chiffres d'affaires généré). L'incertitude liée au rachat de Sun par Oracle n'y est certainement pas étrangère.

En revanche les serveurs sous Linux ont le vent en poupe. En très forte hausse en terme de chiffre d'affaires (+ 36,5 %), ils représentent à présent 18,4 % de la totalité des revenus du marché.

Les serveurs UNIX ne devraient cependant pas être impactés sur le long terme. D'après IDC, l'amélioration de la conjoncture économique devrait être bénéfique en 2010 à la reprise des investissements dans les serveurs moyen et haut de gamme, segments où les solutions UNIX sont particulièrement représentées.

Un autre produit prouve qu'il est promis à un bel avenir : le Serveur Lame. En croissance de 20,8 %, ces serveurs conçus pour un très faible encombrement représentent aujourd'hui 13,6 % du marché et devraient à terme atteindre les 20 % - toujours selon IDC.

Coté constructeurs, HP domine le secteur devant IBM (en léger recul) et Dell, en très forte progression.



Source : IDC

Lire aussi

Les rubriques (actu, forums, tutos) de Développez :

Hardware
Réseaux

Et vous ?

Pensez-vous que le marché des serveurs UNIX va repartir en 2010 ?
Et que cette croissance globale va se confirmer ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de istace.emmanuel istace.emmanuel - Membre actif https://www.developpez.com
le 01/06/2010 à 15:44
Pensez-vous que le marché des serveurs UNIX va repartir en 2010 ?

Malheureusement non. Je pense que le soucis vient aussi du personnel, de moins en moins de gens sont formés à travailler dans ce type d'environnement. De plus, il faut aussi prendre en compte le fait que beaucoup de petites entreprises s'informatise, et ces entreprises n'ont pas forcément les budgets pour acheter de gros mainframe et quand bien même, ou serait l'utilité ? Un simple Dell "bas de gamme" avec un SBS dessus leur offre les services dont elles ont besoin (Mail,Serveur Web, ERP, Partage) pour un prix dérisoire. De plus, j'ai vu beaucoup de boites en Belgique adopter des solutions de cloud computing, par exemple, les google apps, et leur parc n'a donc été renouvelé que au niveau workstation, pas au niveau serveur. (Ces entreprises avaient souvent du UNIX justement) Les technologies de virtualisation aussi sont a prendre en compte, la bonne vielle règle de 1 serveur -> 1 service c'est fini, et les solutions de virtualisation sont le plus souvent packagé sur du x86. Par contre Linux lui, vas s'envoler de plus en plus car trouver un LPIC2 ou 3 est 100 fois plus facile que un tech IBM. Il faut aussi savoir que les gains en performance qui étaient un de leurs atouts est de moin en moin vrai.
Et que cette croissance globale va se confirmer ?

Oui, de plus en plus d'entreprises s'équipent en serveur grâce aux solutions "All in one" ou de virtualisation, leurs évitant pas mal de soucis et de couts, par contre, ces besoins évoluent au détriment des UNIX
Avatar de Hinault Romaric Hinault Romaric - Responsable .NET https://www.developpez.com
le 02/12/2010 à 14:18
Les serveurs x86 progressent, les serveurs Unix en récession
Selon le rapport d'analyse trimestriel de IDC

Mise à jour du 02/12/10, par Hinault Romaric

IDC vient de publier son étude trimestrielle du marché des serveurs.

D'après le cabinet, la reprise est bel et bien là. Le marché mondial des serveurs a augmenté de 13,2 % au troisième trimestre 2010 par rapport à la même période 2009.

Microsoft tire particulièrement son épingle du jeu avec un chiffre d'affaire trimestriel de 5,6 milliards de dollars pour les serveurs sous Windows. La demande de Windows Server est positivement influencée par l'accélération du marché des serveurs x86 .

La demande des serveurs Linux a aussi subi une nette amélioration avec une recette de 2,1 milliards de dollars, soit une augmentation de 32,6 % par rapport au troisième trimestre de l'an dernier.

Le Mainframe d'IBM affiche lui aussi une croissance positive avec une augmentation de 14,8%. Il représente ainsi 8,6 % des ventes.

La mauvaise affaire est toujours du côté des serveurs Unix qui souffrent toujours de l'évolution du secteur. Unix de plus en plus considéré comme vieillissant. Les serveurs Unix enregistrent donc une baisse de 5,5%.

A contrario, le revenu des serveurs X86 a continué à s'améliorer avec une augmentation de 13,8% des livraisons unitaires.

Les serveurs Lames (ou Blades) continuent également leurs percées avec une croissance des livraisons de 5,5 % par rapport au troisième trimestre 2009. Ce type de serveur représente aujourd'hui dans l'ensemble 14,1 % du chiffre d'affaire des serveurs du marché.

Côté constructeurs, HP domine toujours le secteur suivi par IBM et DELL.

Plus globalement, pour Maat Eastwood, vice-président des plate-formes d'entreprises chez IDC, le marché des serveurs aurait connu sa plus forte croissance en 10 ans lors de ce trimestre.

Enfin une bonne nouvelle ?

Source : Les résultats de l'étude d'IDC

Et vous ?

Comment voyez-vous personnellement l'avenir du secteur des serveurs ?

En collaboration avec Gordon Fowler
Avatar de nu_tango nu_tango - Membre averti https://www.developpez.com
le 02/12/2010 à 17:37
Il faut toutefois relativiser ces chiffres avec le fait qu'en 2009, beaucoup d'entreprises avaient gelé leurs investissements hardware pour cause de "crise".

Celà n'en reste pas moins une bonne nouvelle pour le secteur.
Offres d'emploi IT
RESPONSABLE WEB ANALYTICS F/H
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)
Développeur WEB PHP F/H
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)
Développeur Web FULL-STACK
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil