Google travaille sur une « protection électronique d'écran »
L'application détecte le regard indiscret d'un tiers sur un écran de smartphone

Le , par Patrick Ruiz, Chroniqueur Actualités
C’est un fait, les appareils mobiles et le florilège d’applications disponibles sur ces derniers gagnent chaque jour un peu plus de terrain dans nos vies. Visualisation de photographies, applications de commande domotique ou bancaires, etc., pratiquement tout y passe. Des avantages indéniables certes, mais des inconvénients qu’il faut bien évoquer. En effet, lorsqu’un inconnu peut jeter un regard par-dessus votre épaule dans un moyen de transport en commun, il y a une véritable atteinte à la vie privée et même à la sécurité. Ces jours sont semble-t-il comptés d’après ce que rapporte Quartz au sujet des travaux de chercheurs de Google.

Hee Jung Ryu et Florian Schroff de la firme de Mountain View vont présenter une « protection électronique d’écran » lors de la conférence en intelligence artificielle et neurosciences computationnelles (NIPS) édition 2017. Le système est capable de détecter un regard de façon quasi instantanée ; deux millisecondes suffisent d’après ce que rapporte Quartz. Le site d’information ajoute même que la détection est possible sous diverses conditions d’éclairage ainsi que d’angles de positionnement du guetteur. Ci-dessous un avant-goût des développements de la prochaine conférence NIPS via la vidéo de démonstration postée en ligne par les chercheurs.


D’après les chercheurs, ce dispositif de protection est le résultat de la disponibilité d’une intelligence artificielle de détection de regard. Le système est taillé sur mesure pour tourner directement sur l’appareil concerné et ne requiert pas un envoi des données vers des serveurs d’analyse distants, d’où la réactivité précédemment évoquée. On pense que cette IA de détection de regard a été conçue à l’aide de TensorFlow Lite, la version pour appareils mobiles du framework d’intelligence artificielle TensorFlow. Les développements futurs des chercheurs viendront confirmer ou infirmer cette hypothèse.

À date, rien n’a filtré sur la disponibilité à grande échelle de cette application sur les smartphones Pixel. Il s’agirait d’un projet interne à la firme de Mountain View qui, s’il n’atterrit pas en production, pourra inspirer d’autres acteurs. Le contexte le suggère ; il faut en effet noter qu’il y a une démultiplication de plateformes hardware dédiées à l’intelligence artificielle, histoire de booster les performances, notamment, en termes de réactivité. À l’occasion de l’IFA 2017, Huawei a officialisé Kirin 970, un jeu de puces pour smartphones doté d’un processeur dédié à l’intelligence artificielle. Au mois de mai, l’information selon laquelle Apple travaille sur une puce dédiée à l’intelligence artificielle a filtré. Il vient donc que les acteurs susceptibles de reprendre cette idée ne manquent pas dans le cas où Google la laisse tomber.

Sources

Quartz

NIPS

Votre avis

Que pensez-vous de cette application ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de kolodz kolodz - Modérateur https://www.developpez.com
le 30/11/2017 à 14:46
J'ai la même fonctionnalité avec mon téléphone, mais les calculs ne sont pas électronique ?
Vous pensez que je peux breveté le concept ?
Contacter le responsable de la rubrique Accueil