Les entreprises technologiques se disent déçues par la proposition de la FCC
D'abolir la neutralité du net

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Il y a quelques jours, le président de la FCC (Federal Communications Commission), Ajit Pai, a déclaré qu'il avait fait circuler un projet de directive pour l'abrogation de la réglementation sur la neutralité du Net d'Obama et la restauration de la « liberté d'Internet ». Ce projet a été distribué parmi les autres commissaires de la FCC pour un vote lors d'une réunion du 14 décembre, où il devrait être approuvé.

En clair, le régulateur américain des télécommunications prévoit de supprimer les règles de l'ère Obama qui garantissent la neutralité du réseau, le principe selon lequel toutes les données doivent être traitées de manière égale et qui empêchent donc aux entreprises de facturer un accès préférentiel.

En vertu des règles actuelles, les fournisseurs de services à large bande sont interdits :
  • de blocage : les fournisseurs de services ne peuvent pas bloquer l'accès à du contenu, des applications, des services ou des appareils non dangereux ;
  • de limitation : les fournisseurs de services ne peuvent délibérément cibler un certain trafic Internet licite pour qu'il soit livré aux utilisateurs plus lentement que les autres types de trafic ;
  • de donner des priorités moyennant une compensation financière : les fournisseurs de services à large bande peuvent ne pas favoriser un certain trafic Internet en échange d'un examen de quelque nature que ce soit. Les fournisseurs de services Internet sont également interdits de donner la priorité à un contenu ou des services de leurs affiliés.

Ce qui veut dire que si la neutralité du Net venait à être abrogée, les FAI auront désormais la possibilité de découper la façon dont Internet circule sur leur réseau.

Certaines entreprises technologiques n’ont pas manqué de montrer leur opposition à ce revirement.

Facebook

Dans une déclaration envoyée par courrier électronique, Erin Egan, vice-présidente de la politique publique américaine de Facebook, a déclaré : « Nous sommes déçus que la proposition annoncée aujourd'hui par la FCC ne parvienne pas à maintenir les fortes protections de la neutralité du NET avec toutes les parties prenantes attachées à ce principe »

Google

Un porte-parole de Google a déclaré : « Les règles de neutralité du NET de la FCC fonctionnent bien pour les consommateurs et nous sommes déçus de la proposition annoncée aujourd'hui. »


Netflix

Dans un tweet, la grande enseigne de la diffusion vidéo a déclaré « Netflix soutient la #Neutralité #Net. Nous nous opposons à la proposition de la FCC d'annuler ces protections de base. » En réponse à un appel lancé par Twitter, l’entreprise a ajouté : « Nous soutenons depuis des années l'IA et Day to Save Net Neutrality avec une bannière sur la page d'accueil de Netflix pour tous les utilisateurs. Le projet de décret actuel n'a pas été officiellement voté, alors nous affirmons maintenant notre opposition publiquement et avec force. »

Internet Association

« La proposition du président Pai, si elle est mise en œuvre, représente la fin de la neutralité du Net tel que nous la connaissons et défie la volonté de millions d'Américains qui soutiennent l'Internet Open Order 2015. Cette proposition défait presque deux décennies d'accord bipartisan sur les principes fondamentaux de neutralité du Net. La capacité des Américains à accéder à l'Internet entier.

« L'ordonnance de 2015 a créé des protections de neutralité du Net applicables qui garantissent aux consommateurs l'accès à Internet dans son intégralité et préservent la concurrence en ligne. Cette proposition n'atteint aucun de ces objectifs. Les consommateurs ont peu de choix pour ce qui concerne leurs FAI et les FAI ne devraient pas être autorisés à utiliser cette position de gardien des points de connexion pour faire de la discrimination sur les sites et applications Web.

« Internet Association et nos membres continueront notre travail pour assurer que les protections de la neutralité du Net restent la loi du pays. »

La FCC a reçu un nombre record de 22 millions de commentaires sur le débat sur la neutralité du NET, mais elle a décidé d’ignorer la grande majorité d'entre eux. Un responsable de la FCC a déclaré qu’à moins que ces lettres n'introduisent de nouveaux faits dans le dossier ou ne fassent émerger de sérieux arguments juridiques, elles n'auront pas beaucoup d’influence sur la décision. En clair, la qualité l’emporte sur la quantité.

Il a également assuré que 7,5 millions de ces commentaires étaient exactement la même lettre qui a été soumise avec 45 000 fausses adresses.

Source : BI


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de ManusDei ManusDei - Membre expert https://www.developpez.com
le 24/11/2017 à 9:49
Citation Envoyé par Madmac Voir le message
...
Sourate 2, 111 – 113
Certes, ceux qui ont cru, ceux qui se sont judaïsés, les Nazaréens, et les Sabéens, quiconque d’entre eux a cru en Dieu, au Jour dernier et accompli de bonnes oeuvres, sera récompensé par son Seigneur ; il n’éprouvera aucune crainte et il ne sera jamais affligé.

En bonus :
https://www.egaliteetreconciliation....iens-9120.html

Contexte, contexte...
Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 24/11/2017 à 10:43
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Il y a quelques jours, le président de la FCC (Federal Communications Commission), Ajit Pai, a déclaré qu'il avait fait circuler un projet de directive pour l'abrogation de la réglementation sur la neutralité du Net d'Obama et la restauration de la « liberté d'Internet ». Ce projet a été distribué parmi les autres commissaires de la FCC pour un vote lors d'une réunion du 14 décembre, où il devrait être approuvé.

En clair, le régulateur américain des télécommunications prévoit de supprimer les règles de l'ère Obama qui garantissent la neutralité du réseau, le principe selon lequel toutes les données doivent être traitées de manière égale et qui empêchent donc aux entreprises de facturer un accès préférentiel.
Ils font n'importe quoi ceux de la FCC...
Avatar de earhater earhater - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 24/11/2017 à 10:48
C'est quoi votre délire de religion ici les gars ? Oo'
Avatar de Grogro Grogro - Membre expert https://www.developpez.com
le 24/11/2017 à 11:01
Citation Envoyé par ManusDei Voir le message
Sourate 2, 111 – 113
Certes, ceux qui ont cru, ceux qui se sont judaïsés, les Nazaréens, et les Sabéens, quiconque d’entre eux a cru en Dieu, au Jour dernier et accompli de bonnes oeuvres, sera récompensé par son Seigneur ; il n’éprouvera aucune crainte et il ne sera jamais affligé.
Quand on connait un minimum le Coran on ne se laisse pas piéger par ces belles promesses naïves et historiquement irréalistes, mais qu'est-ce que ça vient foutre sur ce topic ?!?
Avatar de ManusDei ManusDei - Membre expert https://www.developpez.com
le 24/11/2017 à 11:09
Voir les premières pages du topic. Je ne sais pas pourquoi Madmac a décidé de faire ressortir ça (ce matin à 7H50), mais je n'aime pas laisser les jugements à l'emporte pièce basés sur des arguments tronqués.
Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 24/11/2017 à 11:26
Citation Envoyé par earhater Voir le message
C'est quoi votre délire de religion ici les gars ? Oo'
C'est intéressant, grâce aux citations on peut retracer, en commençant par la fin :
- Madmac
- ManusDei
- Grogro
- Zirak
- Grogro
- Zirak
- Madmac

Ah ben merde !
En fait c'est le même qui a démarré et terminé la discussion sur l'islam dans un topic sur la neutralité du web ^^
Avatar de earhater earhater - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 24/11/2017 à 11:40
Nan mais reprenez vous, je ne doute en aucun cas que votre débat soit inintéressant mais on parle quand même del a fin de la neutralité du net qui est chose terrible.
Avatar de devman1 devman1 - Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
le 24/11/2017 à 12:45
C'est Normale que les géants se plaignent surtout que ça les arrange car ils disposent d'infrastructures qui leurs permettent tout étant au USA de dominé et étouffer les PME partout dans le monde avec leurs services, aujourd'hui quand on parle de réseaux sociaux nos cerveaux ne pensent qu'à facebook, twitter, instagram etc. tous venus des USA donc la neutralité aujourd'hui sert d'abord les géant du Net. Voilà !
Avatar de Gunny Gunny - Membre averti https://www.developpez.com
le 24/11/2017 à 13:11
Pour comprendre pourquoi les "gros" de l'internet veulent la neutralité du net, il suffit de voir l'affaire Comcast/Netflix : https://www.usine-digitale.fr/articl...du-net.N243436
Comcast : Vous pompez trop de bande passante, on vous limite
Netflix : Non
Comcast : Ok mais vous payez
Netflix : Non
[Insérez pourparlers]
Netflix : ... ok
Ils ont tout intérêt d'une part à ce que leurs services soient accessibles au plus grand nombre et d'autre par à ne pas payer ce qui s'apparente à un racket. A première vue on pourrait se dire que la concurrence va faire que ça ne sera pas le cas car les opérateurs respectant la neutralité du net auront un gros avantage sur les autres. Et là je pouffe rien qu'à taper cette phrase sur mon clavier parce que ce sont bien des opérateurs de télécom que l'on parle, je préférerais faire confiance au prince nigérian qui m'envoie régulièrement des emails pour me donner sa fortune. Dans la réalité ils vont s'arranger entre eux pour être sûr que la "concurrence" n'existe que dans les bouquins sur le libéralisme.
Avatar de koyosama koyosama - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 24/11/2017 à 13:29
Citation Envoyé par devman1 Voir le message
C'est Normale que les géants se plaignent surtout que ça les arrange car ils disposent d'infrastructures qui leurs permettent tout étant au USA de dominé et étouffer les PME partout dans le monde avec leurs services, aujourd'hui quand on parle de réseaux sociaux nos cerveaux ne pensent qu'à facebook, twitter, instagram etc. tous venus des USA donc la neutralité aujourd'hui sert d'abord les géant du Net. Voilà !
Pas si sûr que cela, par exemple cela peut être une chance de dégager google une fois pour toute. On peut très bien dire demain en temps que européen, si tu veux utiliser google ou aws, tu devrais payer au fai du fric en plus et laisser prmouvoir les entreprises locaux. Free l'a fait après tout.

Ils ont aussi creuseé leur tombe avec cette neutralité mais ils le savent pas encore. Et je ne crois pas que l'Europe va se laissser faire, la Chine et la Russie ne sont pas laisser faire, pourquoi nous aussi. En fait, on pourrrait pratiquement faire la technique japonnaise. Faire du protectionisme déguisé. Après ce qui va changer c'est que les américain ne connaitront jamais les plateforme européene de bonne qualité (même si c'est le cas aujourd'hui) et demain ils vont prier amazon, netflix et Google pour leur contenu.

Après j'espère que nos chère élues ont des couilles. Du peux que j'ai vu, à part les services de banques et les gros matodons comme Sony, Google, Facebook et Amazon. Nos plateformes sont meilleurs que ceux des américains en terme de services, mais j'aurais aimé que la qualité soit là. En fait, c'est juste pour dire qu'on peut s'en passer et même créer notre FCC. Les gens ne le savent pas mais il y a trois ou quatre internet, il y a internet américain (comme on le connait), l'internet d'Asie (le mode ultra chinois) et enfin la darkweb. On pourrait créer le notre, cela va l'encontre d'internet mais je pense que la division des pays est devenu trop grand et faut commencer à accepter la division du monde pour l'instant, quand les états-unis seront seules.

Et surtout, il faut qu'on arrête de se laisser faire une fois pour toute.
Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 24/11/2017 à 13:39
Citation Envoyé par Gunny Voir le message
il suffit de voir l'affaire Comcast/Netflix : https://www.usine-digitale.fr/articl...du-net.N243436
Avant la majorité du trafic internet mondiale était utilisé par le P2P, c'était le bon temps (eMule si tu nous regardes)
Maintenant le streaming est passé devant



Netflix génère plus de trafic sur le Net que le piratage
Il y a cinq ans le streaming représentait moins de 35% du trafic internet fixe total en Amérique du Nord aux périodes de pointe le soir. La dernière étude Sandvine fait état d’une progression vertigineuse puisqu’il accapare désormais près des ¾ du trafic descendant, 70% pour être exact. Trois acteurs dominent la situation : les services Netflix (37,1%), YouTube (17,9%) et Amazon Video (3,1%).

Le partage sur BitTorrent, en revanche, continue de décliner et ne pèse plus que 5% du total contre 7% l’année dernière. Notons également la percée d’iTunes qui représente 2,79% du trafic désormais.


Citation Envoyé par koyosama Voir le message
Et je ne crois pas que l'Europe va se laissser faire, la Chine et la Russie ne sont pas laisser faire, pourquoi nous aussi.
(...)
Et surtout, il faut qu'on arrête de se laisser faire une fois pour toute.
Apparemment vous ne comprenez pas comment le monde fonctionne.
Vous avez encore de l'espoir et vous pensez que les choses peuvent bien ce passer.
C'est touchant.

Parce que le monde réel c'est pas ça.
Jamais l'UE ne tient tête aux USA.
Avatar de abriotde abriotde - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 24/11/2017 à 14:04
Certes, ceux qui ont cru, ceux qui se sont judaïsés, les Nazaréens, et les Sabéens, quiconque d’entre eux a cru en Dieu, au Jour dernier et accompli de bonnes oeuvres, sera récompensé par son Seigneur ; il n’éprouvera aucune crainte et il ne sera jamais affligé.
Quel est le rapport?
Avatar de Jipété Jipété - Expert éminent https://www.developpez.com
le 24/11/2017 à 14:22
Citation Envoyé par RyzenOC Voir le message
1500 jugement (ne pas confondre avec 1500 jugement)
Ne pas confondre blanc avec blanc
Ne pas confondre noir avec noir
Ne pas confondre oui avec oui
Ne pas confondre non avec non
et je pourrais continuer longtemps comme ça...

Quelqu'un pour m'expliquer (si tant est que ça soit possible) ?
Avatar de fredoche fredoche - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 24/11/2017 à 14:54
Bon vu qu'on est dans un forum d'informaticiens:

J'ai vu quelqu'un parler de 5G tout à l'heure. Déja 4G, 3G on peut faire de la qualité de service puisque on utilise des technos de TDMA, FDMA, et sur de la 4G, de l'OFDMA. On peut au moins faire de l'allocation de ressources en fonction du client, si ce n'est en fonction du type de donnée ou en fonction de la source. Mais là on est sur la partie terminale et des technos situées au niveau 2 OSI

Mais du point de vue IP pur, même si on a un champ TOS/DSCP, la mise en œuvre n'est réellement effective que si l'on a une saturation de liens, auquel cas on va dropper ou mettre en queue les paquets non prioritaires. Pour m'être confronté à ce genre de problématique à mon petit niveau, j'en avais conclu que c'était pas très efficace ni pertinent. En gros on est amené à créer un vrai bottleneck logiciel sur un routeur (en amont du lien physique réellement limitant) pour faire en sorte de faire de la QOS, qui n'est réellement active que si on sature ce bottleneck.

Or l'évolution des réseaux fait que les tuyaux sont de plus en plus gros, la bande passante de plus en plus importante, et ce pour des coûts toujours moindres.

A mon petit niveau (réseau associatif rural WLAN) il est beaucoup plus simple de louer une nouvelle ligne VDSL ou acheter de nouvelles antennes que de se faire suer sur de la QOS, même si j'ai les outils pour.

Je pense que cette réflexion est vrai aussi à quasiment tous les niveaux des infrastructures internet. On peut aujourd'hui louer des gros tuyaux et se raccorder à des plate-formes d'échanges performantes sans s'embarrasser de DiffServ

Une autre réflexion serait que l'application d'une QOS doit se faire sur tout le chemin de peer à peer, une sorte de maitrise de bout en bout alors que plusieurs acteurs sont impliqués... Donc ne fin de compte sur internet, est ce que ce n'est pas un peu de la poudre aux yeux ?

Il me semble que la fin de la neutralité c'est surtout une façon de pour certains FAI de générer des revenus supplémentaires, mais je ne vois pas trop les fondements techniques, en tout cas au niveau du protocole de base IP.
Avatar de halaster08 halaster08 - Membre émérite https://www.developpez.com
le 24/11/2017 à 15:03
Citation Envoyé par Jipété Voir le message
Ne pas confondre blanc avec blanc
Ne pas confondre noir avec noir
Ne pas confondre oui avec oui
Ne pas confondre non avec non
et je pourrais continuer longtemps comme ça...

Quelqu'un pour m'expliquer (si tant est que ça soit possible) ?
J'avais déjà posé la question sur la page précédente, je pense qu'il voulait dire que tous les gens qui ont été jugés n'ont pas forcément été reconnu coupables. (ça parait logique vu qu'il critiquais l'inefficacité d'HADOPI)
Avatar de _Alain_ _Alain_ - Membre du Club https://www.developpez.com
le 24/11/2017 à 18:36
Matière à réflexion: voir ici.
Avatar de koyosama koyosama - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 24/11/2017 à 19:20
Citation Envoyé par fredoche Voir le message
Bon vu qu'on est dans un forum d'informaticiens:
Or l'évolution des réseaux fait que les tuyaux sont de plus en plus gros, la bande passante de plus en plus importante, et ce pour des coûts toujours moindres.
Il faut que tu voyages un peu plus car la France est le seul pays developé à avoir un réseau de merde. Non c'est pas une excuse du tout.
La reflexion est déjà toute faite depuis longtemps. Qu'on arrête de nous faire culpabiliser avec ça, on sait tous qu'il y a de la corruption entre les télécom et les élus territoriales.
Avatar de fredoche fredoche - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 25/11/2017 à 11:50
"???"
C'est quoi le sens de ton message ? Excuse de quoi ? Culpabiliser de quoi ? Pourquoi tu me cites ?
Avatar de koyosama koyosama - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 25/11/2017 à 21:48
Citation Envoyé par fredoche Voir le message
"???"
C'est quoi le sens de ton message ? Excuse de quoi ? Culpabiliser de quoi ? Pourquoi tu me cites ?

la bande passante de plus en plus importante
La bande passante est un faux débat, a toujours été faux-débat. L'infrastructure dess télécom auraient dû suivre le changement depuis longtemps. Surtout qu'on est un pays avec des temps (saison) simple, pas compliqué, on a plus de main d'oeuvres que d'autres pays pour le faire. Non, non et non, on assume. On est un pays qui refuse d'avoir une infrastructure des temps moderne. J'en ai marre des excuse à deux balles avec le VDSL. LE VDSL c'est l'arnaque du siècle pour dire qu'on fait quelque chose. C'est pas une question Free machin, Orange machin, ...

Non le réseau n'aurait jamais eu être un problème en France, c'est une question de volonté politique et au passage tout le monde s'en branle.
La France c'est comme les elections sénatoriales, tu vois une volonté et tu vois tous les grands electeurs faire contraire pour leur intérêt personnel.

L'application trop grosse, le 4k, la 5g, ... non Vous changez les cables un point c'est tout.
Avatar de Madmac Madmac - Membre averti https://www.developpez.com
le 26/11/2017 à 19:21
Citation Envoyé par ManusDei Voir le message
Sourate 2, 111 – 113
Certes, ceux qui ont cru, ceux qui se sont judaïsés, les Nazaréens, et les Sabéens, quiconque d’entre eux a cru en Dieu, au Jour dernier et accompli de bonnes oeuvres, sera récompensé par son Seigneur ; il n’éprouvera aucune crainte et il ne sera jamais affligé.

En bonus :
https://www.egaliteetreconciliation....iens-9120.html

Contexte, contexte...
Je connais le principe d'abrogation.
Avatar de Madmac Madmac - Membre averti https://www.developpez.com
le 26/11/2017 à 19:23
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Ils font n'importe quoi ceux de la FCC...
Tu nous fait de fausses équivalences.
Avatar de Madmac Madmac - Membre averti https://www.developpez.com
le 26/11/2017 à 19:36
Citation Envoyé par micka132 Voir le message
S'il suffit à monsieur tout le monde de télécharger un VPN pour faire croire que l'on vient de je ne sais ou, j'imagine que les FAI ont des outils grandes echelles .
Les VPN ne cachent pas le trajets entier de ta transmission. En plus, les truc comme windows 10 ont des back-doors. S'ils veulent y mettre les moyen, ils peuvent le faire. Mais le plus dangeureux est ce qu'il est en train de se produire: Ils peuvent transformé n’importe quel site en 'site malicieux'. J'ai de plus en plus de message de ce genre et le navigateur ne te permet plus d'y aller même si tu le désire. Les site sur heroku sont perçu comme des site malicieux, c'est vraiment un problème lorsque l'on veux testé ses mesures d'installation de site. Ou montrer un échantillon d'un site à un client.
Avatar de CaptainDangeax CaptainDangeax - Membre averti https://www.developpez.com
le 27/11/2017 à 10:16
bonjour le rédacteur

Pouvez-vous me confirmer que dans la phrase suivante :
« Pendant près de vingt ans, Internet a prospéré sous l'approche réglementaire légère établie par le président Clinton et un congrès républicain. Ce cadre bipartisan a conduit le secteur privé à investir 1,5 billion de dollars dans la construction de réseaux de communication aux États-Unis. Et cela nous a donné une économie Internet qui nous est enviée de par le monde.
On parle bien de 1 500 000 000 000 dollars ? En effet, le billion français vaut mille milliards, soit en anglishe one thousand billion.
Avatar de Stéphane le calme Stéphane le calme - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 27/11/2017 à 11:22
Citation Envoyé par CaptainDangeax Voir le message
bonjour le rédacteur

Pouvez-vous me confirmer que dans la phrase suivante :

On parle bien de 1 500 000 000 000 dollars ? En effet, le billion français vaut mille milliards, soit en anglishe one thousand billion.
Bonjour à vous,

Dans la source ajoutée en fin de message, il y a un lien pointant sur le communiqué du président de la FCC où il déclare “For almost twenty years, the Internet thrived under the light-touch regulatory approach established by President Clinton and a Republican Congress. This bipartisan framework led the private sector to invest $1.5 trillion building communications networks throughout the United States"

Donc oui, c'est bien billion en français (trillion en anglais).
Avatar de Christian Olivier Christian Olivier - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 28/11/2017 à 7:55
FCC et Neutralité du Net : les intérêts financiers des entreprises devraient primer sur l’intérêt général
Pour conduire la politique d’Internet

La semaine dernière, le président de la FCC, Ajit Pai, a dévoilé ses plans pour éliminer les protections les plus élémentaires garanties par la loi sur la neutralité du Net aux USA. Ce dernier milite en faveur de l’instauration d’un régime de « transparence » sous la supervision de la Federal Trade Commission (FTC), une « transparence » que le média The New York Times décrit comme « un euphémisme » qui ne saurait servir l’intérêt général. Le média US estime, d’ailleurs, que l’abrogation de cette loi serait contraire à « l’esprit fondateur de l’Internet » et de l’Amérique.

Pour rappel, cette loi garantit la neutralité du réseau et permet, dans une certaine mesure, de lutter contre les dérives telles que l’abus de position dominante ou les pratiques anticoncurrentielles dans l’industrie du numérique. Cette loi empêche notamment les entreprises opérant dans le secteur des télécommunications de pratiquer une censure sur Internet semblable à celle observée en Chine en procédant, par exemple, au blocage systématique des critiques négatives dont elles pourraient être les cibles. En vertu des règles actuelles, les fournisseurs de services à large bande sont interdits :

  • de blocage : les fournisseurs de services ne peuvent pas bloquer l’accès à du contenu, des applications, des services ou des appareils non dangereux ;
  • de limitation : les fournisseurs de services ne peuvent délibérément cibler un certain trafic Internet licite pour qu’il soit livré aux utilisateurs plus lentement que les autres types de trafic ;
  • de donner des priorités moyennant une compensation financière : les fournisseurs de services à large bande peuvent ne pas favoriser un certain trafic Internet en échange d’un examen de quelque nature que ce soit. Les fournisseurs de services Internet sont également interdits de donner la priorité à un contenu ou des services de leurs affiliés.

Toutes ces mesures ont été prises à un moment donné pour faire face à des problèmes qui, depuis 2004, minent la santé de l’économie Internet. Mais aujourd’hui, la FCC estime qu’elles ne sont plus nécessaires et que l’industrie d’Internet pourrait mieux se porter si elles étaient supprimées, alors que plusieurs indicateurs semblent indiquer le contraire. Sachant que des services comme Skype ou Netflix auraient probablement connu une mort prématurée sans la protection de base fournie par la loi sur la neutralité du réseau, la FCC devrait au moins expliquer pourquoi il ne faudrait plus s’inquiéter de ce genre de menace.


D’après le New York Times, la FCC serait probablement en train de surestimer son pouvoir légal sur la question de la neutralité du réseau. Il semblerait, en effet, que les organismes gouvernementaux US ne peuvent pas se permettre de bouleverser brusquement des règles préétablies sans fournir de motifs valables, au préalable, pour appuyer leur point de vue, surtout si la réglementation visée a eu et continue d’avoir un impact positif significatif au sein du tissu économique et social. À ce propos, la Cour suprême des États-Unis précise d’ailleurs que tout organisme fédéral se doit « d’examiner les données pertinentes et d’expliquer de manière satisfaisante les motivations de son action ».

Depuis qu’elles sont entrées en vigueur, la plupart des mesures introduites par la loi sur la neutralité du Net auraient rencontré un succès important. Pour invalider ces mesures, il ne suffira pas au FCC de dire « voici ma position » ou « vous pouvez faire confiance à votre câblodistributeur ». L’agence devra apporter des preuves pour démontrer que l’action qu’elle souhaite entreprendre aura un impact positif sur le tissu économique et social des USA supérieur à celui mesuré grâce à l’introduction des mesures adoptées sous l’ère Obama.

D’après The New York Time, le président de la FCC veut se débarrasser de la loi sur la neutralité du réseau parce que cela permettrait aux entreprises de câblodistribution et de télécommunication US d’engranger encore plus de profits. Et pour justifier son action, Ajit Pai met en avant le besoin d’instaurer un climat plus propice à l’investissement. Il affirme d’ailleurs que les investissements dans l’industrie sont en recul depuis 2015, l’année pendant laquelle l’administration Obama a renforcé les règles de neutralité du Net.

Étrangement, le président de la FCC semble avoir complètement perdu de vue le fait, contrairement à ce qu’il avance, on note une augmentation des investissements sur Internet depuis 2015. D’ailleurs, cela a été démontré par une étude menée par le groupe de défense d’Internet Free Press. On pourrait donc être amené à penser qu’au FCC, les intérêts financiers des entreprises priment sur l’intérêt général pour conduire la politique d’Internet. De plus, l’action de la FCC ne bénéficie pas du soutien de l’opinion publique. Les sondages indiquent que 76 % des Américains soutiennent la loi sur la neutralité d’Internet telle qu’elle est appliquée actuellement.

Sachant que la FCC ne veut pas juste affaiblir la loi sur la neutralité du Net, mais plutôt la supprimer complètement, il serait intéressant de voir comment la FCC compte expliquer le paradoxe entre sa vision sur la situation des investissements dans l’industrie d’Internet et les données contradictoires présentées par des études plus sérieuses. Il serait également intéressant de connaitre les raisons qui la motivent à supprimer les interdictions concernant les différentes mesures de blocage et de limitation qui sont en vigueur depuis 2005.

Source : The New York Times, The internet advocacy group Free Press

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Voir aussi

Les entreprises technologiques se disent déçues par la proposition de la FCC d'abolir la neutralité du net
Bientôt la fin de la neutralité du Net aux USA ? Une directive qui sera votée ce 14 décembre par la FCC inquiète Google et Facebook
Avatar de ManusDei ManusDei - Membre expert https://www.developpez.com
le 28/11/2017 à 9:00
Citation Envoyé par Christian Olivier Voir le message
Sachant que la FCC ne veut pas juste affaiblir la loi sur la neutralité du Net, mais plutôt la supprimer complètement, il serait intéressant de voir comment la FCC compte expliquer le paradoxe entre sa vision sur la situation des investissements dans l’industrie d’Internet et les données contradictoires présentées par des études plus sérieuses. Il serait également intéressant de connaitre les raisons qui la motivent à supprimer les interdictions concernant les différentes mesures de blocage et de limitation qui sont en vigueur depuis 2005.
Ils ne l'expliqueront pas, ils se contenteront de dire que les investissements ont baissé depuis 2015 et qu'il faut libérer les marché. Les études contradictoires seront soit des fakes news ou ils ne les auront pas lues.

Circulez, y a rien à voir ni à expliquer.
Avatar de Doksuri Doksuri - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 28/11/2017 à 9:06
ce qui m'embete dans cette histoire, c'est que tous les ans ca ressort... une annee les gens se lasseront de se battre pour ca, et ca passera... =(
Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 28/11/2017 à 9:47
Citation Envoyé par Doksuri Voir le message
une annee les gens se lasseront de se battre pour ca, et ca passera... =(
Le combat ne sert à rien, les décideurs méprisent le peuple.
Les gens pourraient organiser de grandes manifestations, mais elles seraient ignorées...

Cette décision n'est soutenue que par très peu de personnes.
Le pouvoir de décision n'appartient pas à la masse, mais à une toute petite élite.
Avatar de GPPro GPPro - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 28/11/2017 à 10:38
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Le combat ne sert à rien, les décideurs méprisent le peuple.
Les gens pourraient organiser de grandes manifestations, mais elles seraient ignorées...

Cette décision n'est soutenue que par très peu de personnes.
Le pouvoir de décision n'appartient pas à la masse, mais à une toute petite élite.
Le pouvoir a appartenu aux crétins qui ont voté pour Trump, Trump étant celui qui a mis à la tête de la FCC ce pantin connu pour vouloir la peau de la neutralité du net.
Avatar de AoCannaille AoCannaille - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 28/11/2017 à 16:41
Citation Envoyé par GPPro Voir le message
Le pouvoir a appartenu aux crétins qui ont voté pour Trump, Trump étant celui qui a mis à la tête de la FCC ce pantin connu pour vouloir la peau de la neutralité du net.
Trump qui partage avec notre Cher Président une aversion pour le chiffrement... Que beau monde se prépare
Avatar de SofEvans SofEvans - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 28/11/2017 à 17:33
Citation Envoyé par GPPro Voir le message
Le pouvoir a appartenu aux crétins qui ont voté pour Trump, Trump étant celui qui a mis à la tête de la FCC ce pantin connu pour vouloir la peau de la neutralité du net.
Ouais enfin, le très gros problème avec cette logique, c'est qu'il est impossible d'avoir un candidat qui fera ce que tu penses être juste dans tout les domaines.

Par exemple, le candidat X annonce son orientation sur 7 sujets (genre au pif, l'éducation national, la sortie de l'euro, la neutralité du web, vous voyez le genre ?).
Sur les 7 sujets, tu es d'accord avec 5 d'entre eux.
Par contre, pour les 2 derniers sujets, tu n'es pas d'accord.

Qu'est-ce que tu fais, sachant que de toutes façon, pour le candidat Y, tu n'es pas d'accord pour 3 sujet mais d'accord pour 4 ? Et que pour le candidat Z ... 'fin bref.

Donc non.
Non, le pouvoir n'as pas appartenu réellement à ceux qui ont voté Trump.

Le pouvoir appartient au président (et encore), et si c'était réellement un semblant de démocratie, sur des thèmes aux répercussions aussi importantes, un referendum devrait être tenu.
Et cette logique est valable pour tout les pays qui se disent "démocratique".

C'était quand le dernier référendum en France ?
Ah oui, en 2005 ! Pour la constitution de l'Europe.

Comme si en 12 ans de vie politique, aucune décision suffisamment importante n'avait été entreprise.

Bref, je digresse, mais tout cela pour dire que le pouvoir appartient bel et bien à un petit groupe de personne et non au peuple (oligarchie), donc je ne peux pas être réellement d'accord avec toi GPPro.
Avatar de Médinoc Médinoc - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 30/11/2017 à 20:59
Pai n'est pas "La FCC". Pai est une taupe mise à la tête de la FCC par Trump.
Avatar de Daranc Daranc - Membre émérite https://www.developpez.com
le 01/12/2017 à 11:09
Citation Envoyé par SofEvans Voir le message

C'était quand le dernier référendum en France ?
Ah oui, en 2005 ! Pour la constitution de l'Europe.
De mémoire (je vieillis) ça bien été non , et le résultat c'est juste qu'ils se sont torché le Q avec le vote
démocratie du grec demos peuple et cratie autorité donnant "autorité détenu par le peuple"
Avatar de RyzenOC RyzenOC - Membre averti https://www.developpez.com
le 01/12/2017 à 11:24
je suis pour la neutralité du net cependant je ne peut rigoler si elle devait disparaitre :

Imaginer demain on demande 2€/mois pour utiliser facebook, youtube, google search...etc c'est tous le business des géants du web qui vas s’effondrer car qui vas payer pour facebook par exemple ?
Les gens vont se rendre compte que ces sites web sont finalement très futiles.
C'est un peu comme imaginer le consommateur qui paye sa licence Windows quand il achète un pc. C'est tous leurs business qui vas s'effondrer.

Les sites comme wikipedia ne serait pas trop impacter car ils ne repose pas sur les données des CONsomateurs mais sur les dons.

En faite je crois que je serais presque pour un système hybride, les petits sites web/blog et les sites open source basé sur les dons ne collectant pas de données serait gratuits et accessible à tous. Les sites comme facebook, google,...etc serait payant. On pourrais sur le long terme réellement aller vers un cercle vertueux en éliminant tous les sites parasites.
Avatar de orygynz orygynz - Membre averti https://www.developpez.com
le 01/12/2017 à 13:04
Citation Envoyé par RyzenOC Voir le message
je suis pour la neutralité du net cependant je ne peut rigoler si elle devait disparaitre :

Imaginer demain on demande 2€/mois pour utiliser facebook, youtube, google search...etc c'est tous le business des géants du web qui vas s’effondrer car qui vas payer pour facebook par exemple ?
Les gens vont se rendre compte que ces sites web sont finalement très futiles.
C'est un peu comme imaginer le consommateur qui paye sa licence Windows quand il achète un pc. C'est tous leurs business qui vas s'effondrer.

Les sites comme wikipedia ne serait pas trop impacter car ils ne repose pas sur les données des CONsomateurs mais sur les dons.

En faite je crois que je serais presque pour un système hybride, les petits sites web/blog et les sites open source basé sur les dons ne collectant pas de données serait gratuits et accessible à tous. Les sites comme facebook, google,...etc serait payant. On pourrais sur le long terme réellement aller vers un cercle vertueux en éliminant tous les sites parasites.
Ce serait pas plutôt les types de site plutôt que les sites ?

Exemple : Réseaux sociaux, Moteur de recherche ou diffusion vidéo (Youtube/Dailymotion).

Et si ce sont vraiment des sites ciblés en particulier, je pense que tu as encore trop confiance en l'humanité... FB perdrait quoi ? 20% de ses utilisateurs si ils devaient payer 2e par mois...
Avatar de RyzenOC RyzenOC - Membre averti https://www.developpez.com
le 01/12/2017 à 15:02
Citation Envoyé par orygynz Voir le message
Et si ce sont vraiment des sites ciblés en particulier, je pense que tu as encore trop confiance en l'humanité... FB perdrait quoi ? 20% de ses utilisateurs si ils devaient payer 2e par mois...
A t'a place j'en serais pas si sur. J'ai une très grande confiance en l’humanité quand le porte monnaie pèse dans la balance.
et puis faut voir facebook comme un château de carte. si 50% de tes "amis" partent cela vas t'inciter a partir aussi et ainsi de suite effet domino et Facebook deviendra comme Myspace aujourd'hui.

Ce serait pas plutôt les types de site plutôt que les sites ?
Exemple : Réseaux sociaux, Moteur de recherche ou diffusion vidéo (Youtube/Dailymotion).
J'en sais rien mais cela ne change rien à mon propos.
mais comment on peut payer par "service" ? comment le fai devine que je suis sur un réseau social ou un forum ou sur github sauf en regardant l'url du site ? Un même message peut tres bien etre poster sur github/twitter/facebook/moteur de recherche

Moi je vois plus un blocage par url plutôt que par service en tant que tels. Maintenant oui le package à 2€ que j'ai proposé c'est facebook+twitter+instagram+2-3 autres et voila 5-6 urls.

Je sais pas si il peuvent bloquer les moteurs de recherche, car sans moteur de recherche on fait pas grand chose sur le net par contre ils peuvent bloquer Google/Bing par exemple pour faire ramasser du fric. Mais je vois pas l’intérêt de bloquer duckduckgo par exemple car y'a aucun intérêt économique la dedans. De meme ils vont pas demander de l'argent à openstreetmap ou Wikipédia se serais ridicule.
Avatar de Stéphane le calme Stéphane le calme - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 12/12/2017 à 7:57
Neutralité du Net : le PDG d'Orange s'érige contre ce principe,
« il faut nous laisser faire », a-t-il demandé dans son plaidoyer

Dans une annonce publiée fin novembre, le président de la FCC (Federal Communications Commission), Ajit Pai, a déclaré qu'il avait fait circuler un projet de directive pour l'abrogation de la réglementation sur la neutralité du Net d'Obama et la restauration de la « liberté d'Internet ». Ce projet a été distribué parmi les autres commissaires de la FCC pour un vote lors d'une réunion du 14 décembre (dans deux jours), où il devrait être approuvé.

En vertu des règles actuelles, les fournisseurs de services à large bande sont interdits :
  • de blocage : les fournisseurs de services ne peuvent pas bloquer l'accès à du contenu, des applications, des services ou des appareils non dangereux ;
  • de limitation : les fournisseurs de services ne peuvent délibérément cibler un certain trafic Internet licite pour qu'il soit livré aux utilisateurs plus lentement que les autres types de trafic ;
  • de donner des priorités moyennant une compensation financière : les fournisseurs de services à large bande peuvent ne pas favoriser un certain trafic Internet en échange d'un examen de quelque nature que ce soit. Les fournisseurs de services Internet sont également interdits de donner la priorité à un contenu ou des services de leurs affiliés.

Ce qui veut dire que si la neutralité du Net venait à être abrogée, les gagnants seraient vraisemblablement les FAI qui auront désormais la possibilité de découper la façon dont Internet circule sur leur réseau.

« Cette action ramènera le haut débit aux États-Unis à un régime de réglementation qui met l'accent sur l'investissement privé et l'innovation plutôt que sur l'intervention gouvernementale », s’est réjoui Joan Marsh, vice-présidente d'AT&T.

Cependant, si les opérateurs comme AT&T se sont félicités de la direction prise par la FCC, les grandes enseignes du numérique n’ont pas manqué de montrer leur opposition à ce règlement.

Dans un tweet, la grande enseigne de la diffusion vidéo a déclaré « Netflix soutient la #Neutralité #Net. Nous nous opposons à la proposition de la FCC d'annuler ces protections de base. » En réponse à un appel lancé par Twitter, l’entreprise a ajouté : « Nous soutenons depuis des années l'IA et Day to Save Net Neutrality avec une bannière sur la page d'accueil de Netflix pour tous les utilisateurs. Le projet de décret actuel n'a pas été officiellement voté, alors nous affirmons maintenant notre opposition publiquement et avec force. »

C’est dans ce contexte que Stéphane Richard, PDG d’Orange, a donné son avis. Lorsqu’il lui a été demandé s’il réfléchit également à un Internet à plusieurs vitesses pour valoriser ses réseaux, il a répondu

« C’est une obligation, mais en même temps ce débat est pollué par des considérations politiques. Parce que lorsqu’on dit “neutralité du net” on voit tout de suite la main des opérateurs qui viendraient fouiller des contenus et faire un tri entre les contenus. Ce n’est pas du tout ça le sujet.

« Le sujet c’est qu’effectivement, dans les usages futurs de l’Internet, il y en a certains comme l’Internet des objets, par exemple avec la voiture autonome, qui vont nécessiter un Internet particulier en termes de latence, en termes de vitesse.

« Il faudra alors que nous soyons capables de proposer à l’industrie un Internet avec des fonctionnalités et des puissances différentes, donc un Internet avec des qualités de service différentes. Pour y parvenir, il faut qu’on nous laisse le faire. »

Mais certains internautes ont estimé qu’il n’y a pas besoin d’avoir recours à la Neutralité du Net pour y parvenir puisque des offres professionnelles à débit variables existent déjà.

Source : entretien avec Stéphane Richard

Et vous ?

Que pensez-vous des arguments avancés par Stéphane Richard ?
Partagez-vous le même avis que lui ou pensez-vous qu'il est possible d'aboutir au même résultat sans brader la Neutralité du Net ?

Voir aussi :

Neutralité du Net : le régulateur des télécommunications de l'Inde soutient ce principe, mais certains acteurs expriment leurs inquiétudes
Avatar de grunk grunk - Modérateur https://www.developpez.com
le 12/12/2017 à 9:17
Parce que lorsqu’on dit “neutralité du net” on voit tout de suite la main des opérateurs qui viendraient fouiller des contenus et faire un tri entre les contenus. Ce n’est pas du tout ça le sujet
Ba oui , c'est vrai quel intérêt pourrait avoir un FAI à nous vendre un internet vide , avec des options pour accéder à vos sites préféré.
Accès internet orange 29.99€. Option Facebook 5€ , option netflix 10€ , option youtube 10€ , etc ...
Y nous prennent vraiment pour des abrutis !

Le sujet c’est qu’effectivement, dans les usages futurs de l’Internet, il y en a certains comme l’internet des objets, par exemple avec la voiture autonome, qui vont nécessiter un Internet particulier en termes de latence, en termes de vitesse
Rien n’empêche d'utiliser des réseaux différents pour ces utilisation particulières. C'est déjà le cas avec les réseau sigfox ou lora. C'est juste une histoire de gros sous.
Avatar de plegat plegat - Expert éminent https://www.developpez.com
le 12/12/2017 à 10:00
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
« Il faudra alors que nous soyons capables de proposer à l’industrie un Internet avec des fonctionnalités et des puissances différentes, donc un Internet avec des qualités de service différentes. Pour y parvenir, il faut qu’on nous laisse le faire. »
Oh bah Orange y arrive déjà très bien pour les particuliers... du fin fond de ma campagne, on n'est plus au 56K, mais on attend toujours de pouvoir recevoir la télé par internet hein... (alors que le patelin à côté, qui est dans le département d'à côté, ils ont la fibre...)
Avatar de Zefling Zefling - Membre expert https://www.developpez.com
le 12/12/2017 à 10:06
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
les fournisseurs de services ne peuvent délibérément cibler un certain trafic Internet licite pour qu'il soit livré aux utilisateurs plus lentement que les autres types de trafic
En même temps, qu'est-ce qu'un trafic Internet licite ? Il faut faire une analyse du contenu du trafique (qui commence à être de plus en plus chiffré).
Avatar de Maschmalow Maschmalow - Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
le 12/12/2017 à 10:56
C’est une obligation, mais en même temps ce débat est pollué par des considérations politiques. Parce que lorsqu’on dit “neutralité du net” on voit tout de suite la main des opérateurs qui viendraient fouiller des contenus et faire un tri entre les contenus. Ce n’est pas du tout ça le sujet.
Alors faudra sérieusement m'expliquer en quoi ce n'est pas le sujet. Si je ne m'abuse, la neutralité du net par définition c'est interdire au FAI d'adapter leur service en fonction du contenu des paquets. C'est exactement la description qu'il a donné, juste tourné sous un mauvais angle.

Le sujet c’est qu’effectivement, dans les usages futurs de l’Internet, il y en a certains comme l’Internet des objets, par exemple avec la voiture autonome, qui vont nécessiter un Internet particulier en termes de latence, en termes de vitesse.
Utiliser différents réseaux (physique) pour différent usages, sans prendre trop de risque je pense qu'on le fait déjà depuis longtemps et que c'est bien légal (ah ben comment ça mon mobile 4G il est pas relié à Internet pareil que mon fixe en fibre ?). Et il me semble que c'est certainement pas le sujet de la neutralité du net.

Mais le pire c'est que je doute fortement que Stéphane Richard ignore tout ça. Donc, corrigez-moi si je me suis trompé quelque part, mais là ça donne vraiment l'impression qu'il répand sciemment des fausses informations pour faire avancer ses intérêts. Parce que là il a pas juste essayé de montrer la neutralité du net sous un mauvais jour, il a juste carrément donné une fausse définition.
Avatar de RyzenOC RyzenOC - Membre averti https://www.developpez.com
le 12/12/2017 à 10:58
il parle de prioriser certaines communication/protocole.
Cela se fait déjà dans les box ou par défaut la télévision et prioritaire sur le reste (on peut le désactiver sur certaines box)

La neutralité du net n'a rien a voir la dedans, ils peuvent rajouter dans les box une page ou l'on peut choisir de prioriser certains échange comme par exemple priorisé la télé, le ftp, le torrent...

Rien n’empêche d'utiliser des réseaux différents pour ces utilisation particulières. C'est déjà le cas avec les réseau sigfox ou lora. C'est juste une histoire de gros sous.
Oui mais lora c'est pas une connexion internet, ta montre/sextoys connecté en lora à ton raspberry ne pourra pas envoyer des informations précieuse te concernant dans le cloud pour améliorer ton expérience utilisateur.

en l'état actuel de toute manière c'est débile de parler des objets connecté comme la voiture puisque que orange ne fait pas d'abonnement comprenant la box, le smartphone 4g et les objets connecté 4G (donc donner au consommateur une double/triple...etc carte sim)
Et puis pour la voiture autonome on parle d'avoir des réflex de quelques ms donc il est donc obligatoire d'avoir une solution 100% local. J'aurais pas confiance en une voiture connecté "dans le cloud", je vous explique pas désastre dans une zone blanche
Avatar de AoCannaille AoCannaille - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 12/12/2017 à 11:18
Citation Envoyé par RyzenOC Voir le message
i
Et puis pour la voiture autonome on parle d'avoir des réflex de quelques ms donc il est donc obligatoire d'avoir une solution 100% local. J'aurais pas confiance en une voiture connecté "dans le cloud", je vous explique pas désastre dans une zone blanche
En zone blanche, dans une forêt dense, dans un parking souterrains, dans les tunnels...
Avatar de kedare kedare - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 12/12/2017 à 11:53
Genre comme au Portugal ?

Avatar de MaximeCh MaximeCh - Membre averti https://www.developpez.com
le 12/12/2017 à 11:56
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message

«  »
Avatar de Marco46 Marco46 - Modérateur https://www.developpez.com
le 12/12/2017 à 12:28
Citation Envoyé par RyzenOC Voir le message
il parle de prioriser certaines communication/protocole.
Cela se fait déjà dans les box ou par défaut la télévision et prioritaire sur le reste (on peut le désactiver sur certaines box)
Non cela n'a absolument aucun rapport. C'est ton FAI qui émet le flux de ta télévision. Il n'y a aucune concurrence sur ce service ce qui est en soi un problème. Si tu es chez Orange tu consommes la télé de Orange, chez Free la télé de Free, etc ... L'adhérence forte entre le raccordement à Internet et l'offre de téléphonie / télé crée une situation de monopole inacceptable.

Cette phrase :

Le sujet c’est qu’effectivement, dans les usages futurs de l’Internet, il y en a certains comme l’Internet des objets, par exemple avec la voiture autonome, qui vont nécessiter un Internet particulier en termes de latence, en termes de vitesse.
Relève ni plus ni moins de la manipulation. Orange ne maitrise rien du tout de ce qui est en dehors de son propre réseau. Il n'y a donc aucune, absolument aucune chance qu'ils puissent permettre une bonne latence sur l'ensemble du réseau.

Il faut comprendre que lorsque Orange vend un abonnement, il ne vend pas Internet, il vend un raccordement à Internet dont Orange est une minuscule partie.

En revanche, ce que voudrait faire Orange et qui n'est pas dit ici, c'est qu'ils aimeraient bien te vendre les objets connectés Orange, sur le réseau Orange, et ça ça n'a absolument aucun rapport. Ce que cherche Orange c'est enfermer l'utilisateur dans son monde pour te tondre le plus possible.

Citation Envoyé par RyzenOC Voir le message
La neutralité du net n'a rien a voir la dedans, ils peuvent rajouter dans les box une page ou l'on peut choisir de prioriser certains échange comme par exemple priorisé la télé, le ftp, le torrent...
Non. Ils peuvent au mieux prioriser les flux sur leur propre réseau. Ils ne peuvent rien sur le reste.

Le discours de Orange c'est de la pure foutaise.
Avatar de VivienD VivienD - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 12/12/2017 à 12:35
Pourquoi diable est-ce que cette intervention de M. Richard me fait penser à la chanson de Kaa dans le Livre de la Jungle de Disney?

Plus sérieusement, je fais déjà partie de ces personnes qui considèrent que toutes les lignes électriques, toutes les lignes téléphoniques et consorts ne doivent pas appartenir à des entités privées mais bien à l'État et aux services publics. Alors, quand j'entends que certains plaident pour la privatisation de la gestion du trafic internet, vous comprendrez que ça me donne quelques ulcères, surtout lorsque l'on garnit la plaidoirie d'arguments fallacieux, comme celui qui Marco46 vient de souligner.
Avatar de RyzenOC RyzenOC - Membre averti https://www.developpez.com
le 12/12/2017 à 12:42
Citation Envoyé par Marco46 Voir le message
Non. Ils peuvent au mieux prioriser les flux sur leur propre réseau. Ils ne peuvent rien sur le reste.

Le discours de Orange c'est de la pure foutaise.
moi pourtant chez moi depuis mon routeur cisco et le QOS je peut prioriser des logiciels/ports/protocole

Si je peut le faire, orange peut le faire, cela s’appelle du QoS (Quality of Service) et c'est une technique d'optimisation du réseau qui est bien utilisé dans la télé ou pour certaines communication comme par exemple les partenaires expressroute comme orange justement qui garantisse une optimisation des flux pour les apps relier au cloud azure de MS.
cela permet de priorisé les échange vocaux via skype entreprise par exemple. Techniquement certaines entreprise int déja un internet à 2 vitesse entre skype entreprise et un autre logiciel moins connu par exemple.

je parle de la tv car en France la loi oblige par défaut (certaine box propose de le désactiver) les flux fournis par le FAI (orange, free...) en IPTV et OTT à être priorisés sur le trafic Internet.
Avatar de Marco46 Marco46 - Modérateur https://www.developpez.com
le 12/12/2017 à 13:17
C'est trop bien tu peux faire du QoS entre la passerelle de ton FAI et ta machine. Trop trop trop bien.

Citation Envoyé par RyzenOC Voir le message
Si je peut le faire, orange peut le faire, cela s’appelle du QoS (Quality of Service)
Oui tout à fait ... Sur son réseau, Orange peut faire du QoS.

Citation Envoyé par RyzenOC Voir le message
les partenaires expressroute comme orange justement qui garantisse une optimisation des flux pour les apps relier au cloud azure de MS.
Ah bah ouai, ptet parce que Orange est allé tirer une interco avec MS directement et a un accord avec MS sur la QoS.

Citation Envoyé par RyzenOC Voir le message
cela permet de priorisé les échange vocaux via skype entreprise par exemple. Techniquement certaines entreprise int déja un internet à 2 vitesse entre skype entreprise et un autre logiciel moins connu par exemple.
Alors ça déjà c'est plus chaud. Si t'as pas ton propre AS, donc ton propre réseau, tu ne maitrises rien du tout du chemin qui va être pris. Tu es tributaire de ton presta.

Et quand tu fais du B2C, là c'est mort de chez mort, tu vas pas passer autant d'accord qu'il existe de FAI grand publics. Et ça serait ouvrir la boite de pandore.

Faut comprendre que quand un paquet part sur le réseau, il peut travers 3, 4, 5, 10 réseaux différents, et sur chaque réseau applique sa propre QoS. Si tu commences à permettre une QoS en fonction de la nature du paquet tu ouvres la voie à un racket généralisé. Un bit est un bit, et il doit être transporté indépendamment de son usage de sa source ou de sa destination.

Citation Envoyé par RyzenOC Voir le message
je parle de la tv car en France la loi oblige par défaut (certaine box propose de le désactiver) les flux fournis par le FAI (orange, free...) en IPTV et OTT à être priorisés sur le trafic Internet.
Mais le FAI qui fourni l'accès et le la TV c'est le même. Donc là c'est pas difficile de faire du QoS.
Avatar de RyzenOC RyzenOC - Membre averti https://www.developpez.com
le 12/12/2017 à 13:40
Citation Envoyé par Marco46 Voir le message
Faut comprendre que quand un paquet part sur le réseau, il peut travers 3, 4, 5, 10 réseaux différents, et sur chaque réseau applique sa propre QoS. Si tu commences à permettre une QoS en fonction de la nature du paquet tu ouvres la voie à un racket généralisé. Un bit est un bit, et il doit être transporté indépendamment de son usage de sa source ou de sa destination.
C'est justement le principe de expressroute, de ne pas passer par 100 chemins différents (par chemins j'entends par prestataire différents).
C'est aussi d'une certaine manière le même principe avec ton signale lora, tu passe par 1 seul prestataire (toi) pour garantir une latence et un débit suffisant.
expressroute passe surement par plusieurs prestataire et pas uniquement par orange, mais tous sont certifier par MS pour justement garantir la fiabilité du réseau.

Dans la neutralité du net j'aime distinguer la priorisation du réseau que je considère comme une bonne chose (sans non plus le pousser à l’extrême en bridant par exemple le ftp à 56ko/s) à l'internet à plusieurs forfait (5€ pour les réseaux sociaux, 10€ pour google...)

c'est aussi pas pour rien que les opérateurs ont des offres "PRO", chez orange ton 4g est par exemple moins prioritaire sur l'antenne que ceux qui ont un abonnement 4G professionnel/business. L'abonnement pro est plus cher mais il y'a des garanties. L'internet à 2 vitesse a toujours existé.

Jusqu'a aujourd'hui cela ne pose de problème à personne, tant que le concept n'est pas poussé à l’extrême => Quand on priorise un flux il faut quand même que les autres puissent continuer à fonctionner dans de bonne condition.
Avatar de Marco46 Marco46 - Modérateur https://www.developpez.com
le 12/12/2017 à 13:58
Citation Envoyé par RyzenOC Voir le message
C'est justement le principe de expressroute, de ne pas passer par 100 chemins différents (par chemins j'entends par prestataire différents).
C'est aussi d'une certaine manière le même principe avec ton signale lora, tu passe par 1 seul prestataire (toi) pour garantir une latence et un débit suffisant.
expressroute passe surement par plusieurs prestataire et pas uniquement par orange, mais tous sont certifier par MS pour justement garantir la fiabilité du réseau.
Mais quel rapport avec la neutralité du net ? En quoi la neutralité du net empêche-t-elle 2 entreprises de créer une interco de bonne qualité ? En rien. En rien du tout !

Citation Envoyé par RyzenOC Voir le message
c'est aussi pas pour rien que les opérateurs ont des offres "PRO", chez orange ton 4g est par exemple moins prioritaire sur l'antenne que ceux qui ont un abonnement 4G professionnel/business. L'abonnement pro est plus cher mais il y'a des garanties.
Les offres pro c'est pour un uptime et un délai de réactivité en cas de problème. Aucun FAI ne peut te garantir une vitesse minimale sur "internet" d'une manière générale.

Citation Envoyé par RyzenOC Voir le message
Jusqu'a aujourd'hui cela ne pose de problème à personne, tant que le concept n'est pas poussé à l’extrême => Quand on priorise un flux il faut quand même que les autres puissent continuer à fonctionner dans de bonne condition.
Sauf si cette priorisation devient un avantage concurrentiel. Dans ce cas c'est un problème parce que le FAI peut faire de l'abus de position dominante sur ses abonnés. C'est même une légalisation pure et simple de l'abus de position dominante.

Du coup ça n'a aucun intérêt. La neutralité du net prévoit déjà de pouvoir faire du QoS pour des raisons techniques (engorgement du réseau), c'est largement suffisant.
Avatar de LSMetag LSMetag - Membre expert https://www.developpez.com
le 12/12/2017 à 15:04
Citation Envoyé par grunk Voir le message
Ba oui , c'est vrai quel intérêt pourrait avoir un FAI à nous vendre un internet vide , avec des options pour accéder à vos sites préféré.
Accès internet orange 29.99€. Option Facebook 5€ , option netflix 10€ , option youtube 10€ , etc ...
Y nous prennent vraiment pour des abrutis !

Rien n’empêche d'utiliser des réseaux différents pour ces utilisation particulières. C'est déjà le cas avec les réseau sigfox ou lora. C'est juste une histoire de gros sous.
Peux-tu envoyer ta réponse pleine de bon sens à Stéphane Richard ?
Avatar de LSMetag LSMetag - Membre expert https://www.developpez.com
le 12/12/2017 à 15:07
Citation Envoyé par kedare Voir le message
Genre comme au Portugal ?

Ho put.... ! Je fais circuler !!!!!!!
Avatar de 23JFK 23JFK - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 12/12/2017 à 15:48
Prendre l'IoT comme argument anti-neutralité, l'HEC est vraiment une école qui forme des gens sans foi ni loi à l'image de leur devise "Apprendre à oser".
Avatar de csperandio csperandio - Membre habitué https://www.developpez.com
le 12/12/2017 à 17:42
Citation Envoyé par LSMetag Voir le message
Ho put.... ! Je fais circuler !!!!!!!

Cette histoire a déjà été expliquée. Ce que propose cet opérateur n'a rien à voir avec la neutralité du net.
Tu peux acheter des Go supplémentaires sur ton forfait mobile pour certains services. Un peu comme on avait avec la TV SFR qui ne tapait pas dans ton forfait mobile.

EDIT: Un petit lien d'explication https://www.snopes.com/portugal-net-neutrality/
Avatar de Marco46 Marco46 - Modérateur https://www.developpez.com
le 12/12/2017 à 17:47
Citation Envoyé par csperandio Voir le message
Cette histoire a déjà été expliquée.
Pas très bien manifestement.

Que l'opérateur propose d'acheter des GO supplémentaires, pas de soucis.

Que l'opérateur fasse une distinction entre les types d'applications là il y a un gros problème.

L'opérateur n'a pas à se mêler de savoir si un octet est relatif à Youtube ou Linkedin. Son taf c'est de transporter des octets, point final.

EDIT : La défense présentée dans ton lien est vraiment bidon. Ils disent que comme les premiers GO ne sont pas discriminants (tu vas sur les sites que tu veux), ajouter des GO en discriminant les sites pour ces GO là n'est pas une violation de la neutralité). Je vous la fait à la PE Barré : C'est un peu comme si tu couchais avec une femme d'un commun accord (pas un viol), que pendant l'acte tu t'introduises là où elle veut pas malgré ses protestations, et que tu prétendes que c'est pas un viol parce qu'elle était d'accord pour avoir une relation avec toi au début. Faut quand même arrêter de prendre les gens pour des cons hein ...
Avatar de RyzenOC RyzenOC - Membre averti https://www.developpez.com
le 12/12/2017 à 18:18
Citation Envoyé par Marco46 Voir le message
Mais quel rapport avec la neutralité du net ? En quoi la neutralité du net empêche-t-elle 2 entreprises de créer une interco de bonne qualité ? En rien. En rien du tout !
la neutralité du net et le QOS sont intimement lié selon moi :
Entre bloqué purement et simplement un groupe de service (par exemple je bloque l’accès aux réseau sociaux, tu devra payer 5€/mois de plus pour y accéder)
Ou en restreignant sont accès (en bridant la connexion sur Facebook à 56ko/s) sauf si tu me paye 5€/mois de plus
c'est plus ou moins ma même chose.

L'opérateur n'a pas à se mêler de savoir si un octet est relatif à Youtube ou Linkedin. Son taf c'est de transporter des octets, point final.
C'est plus compliqué. Déja l'opérateur doit avant tous respecter la loi du pays en vigueur, son taf c'est donc de transporter des octets en accord avec la réglementation du pays. Si un octet ne respecte pas la loi, l'opérateur doit soit le modifier soit l’empêcher d'arriver à destination. On pourrais parler des pays pratiquant la censure ou aussi de la France qui a fait du blocage dns sur des sites comme t411.

Sans vouloir me faire passer pour l'avocat du diable on peut en toute légitimité lancer le débat suivant : Les gafam sont responsable d'une grosse partie du traffic, ils sont responsable d'une partie de l'usure du réseau. Par conséquent on peut parfaitement se poser la question, es ce que les gafam devrait payer pour accéder au réseau du fai ? ou présenter autrement, les consommateurs doivent t'il payer pour accéder à certains type de service ? Netflix ou youtube sont par exemple des tombeuse de réseau 3g/4g, doivent t'elle participer plus activement à l'amélioration du réseau mobile ?

On peut être pour ou contre. Mais c'est des questions qui me semble légitime et non idiote de se poser.

Un autre point également, faut avoir une vision international. En France on a une connexion internet pas cher et illimité. Ce qui n'est pas le cas aux USA/Canada ou tu paye très cher ton go (en connexion fixe je précise). C'est un élément qui me semble important a prendre en compte pour mieu comprendre les enjeux. Dans le cas de la France on risquerais effectivement de se faire baiser mais au USA en moyenne les consommateurs pourrais payer moins cher leurs connexion internet. Tous dépend de comment cela sera mis en place.
edit: et oui le fai peut augmenter ces marge tous en baissant la moyenne des prix des abonnements que payerons les consommateurs aux USA.
Avatar de AoCannaille AoCannaille - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 12/12/2017 à 18:31
Citation Envoyé par RyzenOC Voir le message
C'est plus compliqué. Déja l'opérateur doit avant tous respecter la loi du pays en vigueur, son taf c'est donc de transporter des octets en accord avec la réglementation du pays. Si un octet ne respecte pas la loi, l'opérateur doit soit le modifier soit l’empêcher d'arriver à destination. On pourrais parler des pays pratiquant la censure ou aussi de la France qui a fait du blocage dns sur des sites comme t411.
Très mauvais exemple. Le blocage est DNS. Effectivement, le DNS d'orange à l'interdiction de résoudre le nom de domaine "t411.com" par exemple.
Remplace en 2 clics ton DNS par celui de google (8.8.8.8 et 8.8.4.4) et Boum! T411 est accessible, sur ton même réseau Orange qui ne bloque aucun octet sur ses tuyaux. Il ne trie pas les octets. Pas de problème niveau neutralité du net.
Avatar de marsupial marsupial - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 12/12/2017 à 18:57
Je le laisserai bien faire, vu que cela brûle d'envie chez Free de s'attaquer au marché des professionnels. Juste pour voir.
Avatar de Marco46 Marco46 - Modérateur https://www.developpez.com
le 12/12/2017 à 19:30
Citation Envoyé par RyzenOC Voir le message
la neutralité du net et le QOS sont intimement lié selon moi :
Entre bloqué purement et simplement un groupe de service (par exemple je bloque l’accès aux réseau sociaux, tu devra payer 5€/mois de plus pour y accéder)
Ou en restreignant sont accès (en bridant la connexion sur Facebook à 56ko/s) sauf si tu me paye 5€/mois de plus
c'est plus ou moins ma même chose.
Ah mais c'est pas du tout l'exemple que tu as donné. L'exemple que tu as donné c'est : Le FAI paie un fournisseur de service pour garantir à ses abonnés un débit en créant une interconnexion privilégiée. Ça ok pas de soucis. C'est pas la même chose que de dégrader l'accès à un service pour ses abonnés contre rançon.

Citation Envoyé par RyzenOC Voir le message
C'est plus compliqué. Déja l'opérateur doit avant tous respecter la loi du pays en vigueur, son taf c'est donc de transporter des octets en accord avec la réglementation du pays. Si un octet ne respecte pas la loi, l'opérateur doit soit le modifier soit l’empêcher d'arriver à destination.
Faire respecter la loi c'est le taf de la police. Si une décision de justice dit de bloquer tel trafic qui va de là à là, bah ok. Ca c'est respecter la loi. Mais bloquer un contenu arbitrairement non désolé l'opérateur est même probablement dans l'illégalité.

Citation Envoyé par RyzenOC Voir le message
Sans vouloir me faire passer pour l'avocat du diable on peut en toute légitimité lancer le débat suivant : Les gafam sont responsable d'une grosse partie du traffic, ils sont responsable d'une partie de l'usure du réseau. Par conséquent on peut parfaitement se poser la question, es ce que les gafam devrait payer pour accéder au réseau du fai ? ou présenter autrement, les consommateurs doivent t'il payer pour accéder à certains type de service ? Netflix ou youtube sont par exemple des tombeuse de réseau 3g/4g, doivent t'elle participer plus activement à l'amélioration du réseau mobile ?

On peut être pour ou contre. Mais c'est des questions qui me semble légitime et non idiote de se poser.
C'est une question qui ne semble pas idiote si on ne comprend pas comment internet est structuré ou si on a des actions chez les FAI grand public.

Les GAFAM ont chacun leur réseau, et crois le ou pas, mais ils paient pour que ce réseau existe. Ils sont raccordés aux autres via d'autres opérateurs, et crois-le ou pas, mais ils les paient.

Les FAI grands publics ont également chacun leur réseau, et crois le ou pas, mais ils paient pour que ce réseau existe et qu'il soit raccordé à internet.

Internet c'est pas une entité à part, c'est la somme de tous les réseaux raccordés entre eux.

Si on pense que la question est légitime, on devrait également penser que Orange & co devraient payer les GAFAM pour que leurs utilisateurs puissent accéder à leurs services dont les GAFAM entretiennent des centaines de milliers de serveurs gratuitement. Après tout ce n'est pas Google qui pousse les vidéos sur les machines des utilisateurs de Orange, c'est les utilisateurs de Orange qui viennent les chercher !

Bref, j'ai juste renversé la logique, on voit à quel point c'est stupide. Et pourtant c'est déjà beaucoup beaucoup plus logique puisque encore une fois Google ne pousse rien chez les abonnés des FAI, se sont les abonnés qui viennent chercher le contenu.

Il faut donc être sans foi ni loi pour proposer une telle idiotie.

Citation Envoyé par RyzenOC Voir le message
Un autre point également, faut avoir une vision international. En France on a une connexion internet pas cher et illimité. Ce qui n'est pas le cas aux USA/Canada ou tu paye très cher ton go (en connexion fixe je précise). C'est un élément qui me semble important a prendre en compte pour mieu comprendre les enjeux. Dans le cas de la France on risquerais effectivement de se faire baiser mais au USA en moyenne les consommateurs pourrais payer moins cher leurs connexion internet. Tous dépend de comment cela sera mis en place.
edit: et oui le fai peut augmenter ces marge tous en baissant la moyenne des prix des abonnements que payerons les consommateurs aux USA.
Si en France on paie pas cher pour nos abonnements c'est parce qu'on a un opérateur qui a décidé de faire la guerre aux autres plutôt que de s'assoir autour d'une table en gentil oligarque. C'est un épiphénomène franco-français.

Si les citoyens américains et canadiens veulent un accès à internet à meilleur prix c'est assez simple il faut plus de concurrence, et ça veut dire exploser la tronche aux gros opérateurs. La concentration est contre l'intérêt des consommateurs.
Avatar de miaous miaous - Membre habitué https://www.developpez.com
le 12/12/2017 à 22:03
je pense que le problème vient que le débit dans le cœur du réseau ne gros pas aussi vite que les lien qui arrive à la maison.

si tous les clients d'un opérateur veulent consulter le même serveur en même moment, le réseau n'arrivera pas à suivre.
Avatar de csperandio csperandio - Membre habitué https://www.developpez.com
le 13/12/2017 à 8:24
Citation Envoyé par Marco46 Voir le message
Pas très bien manifestement.

Que l'opérateur propose d'acheter des GO supplémentaires, pas de soucis.

Que l'opérateur fasse une distinction entre les types d'applications là il y a un gros problème.

L'opérateur n'a pas à se mêler de savoir si un octet est relatif à Youtube ou Linkedin. Son taf c'est de transporter des octets, point final.
La neutralité du web est qu'il n'y ait pas de restriction sur le débit et l'accès en fonction des sites.
Ce n'est pas la garantie que tout soit en illimité et sans paiement au Go.

Par exemple quand Free limitait volontairement le débit sur youtube, il violait la neutralité du web. Mais qu'un opérateur téléphonique (ce qui est le cas présenté) te fasse des forfaits dédiés sur la quantité ne l'est pas.
Avatar de Mc geek Mc geek - Membre régulier https://www.developpez.com
le 13/12/2017 à 9:52
La neutralité du web est qu'il n'y ait pas de restriction sur le débit et l'accès en fonction des sites.
Ce n'est pas la garantie que tout soit en illimité et sans paiement au Go.

Par exemple quand Free limitait volontairement le débit sur youtube, il violait la neutralité du web. Mais qu'un opérateur téléphonique (ce qui est le cas présenté) te fasse des forfaits dédiés sur la quantité ne l'est pas.
Encore une fois le problème n'est pas qu'il fasse un forfait limitant la quantité de données mais qu'il fasse aussi une sélection par rapport au type de données transportées. Par exemple, avec cet opérateur portugais, j'aurais besoin de : skype, facebook, youtube, gmail et de google drive, ce qui signifie que je n'ai pas un abonnement à payer, mais quatre car il les traite comme des flux de données différents ce qui est inadmissible !! (Surtout que je n'en ai rien à faire des autres services proposés par les forfaits.)

La neutralité du net est essentiel au bon fonctionnement d'Internet !

Pour résumer : limiter la quantité (indistinctement) OUI ; limiter un protocole ou un flux spécifique : NON !
Avatar de Aurelien.Regat-Barrel Aurelien.Regat-Barrel - Expert éminent https://www.developpez.com
le 13/12/2017 à 10:32
Je viens de tomber sur cet article (écrit il y a moins d'un mois) où une analyse statistique faite sur plus d'un million de commentaires en faveur de l'abrogation de la neutralité du net ont été générés artificiellement par un bot !
https://hackernoon.com/more-than-a-m...d-e9f0e3ed36a6

Avatar de Christian Olivier Christian Olivier - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 13/12/2017 à 12:58
Verdict imminent concernant l'avenir de la loi sur la neutralité du Net
La FCC explique comment le consommateur sera protégé une fois la loi abrogée

Sous l’impulsion de son président Ajit Pai, la Federal Communications Commission (FCC) serait sur le point de démanteler la loi sur la neutralité du Net. Le verdict final pourrait tomber cette semaine. Après quoi, la FCC pourrait en partie déléguer la régulation d’Internet, en général, et le contrôle des fournisseurs d’accès Internet (FAI), en particulier, à la Federal Trade Commission (FTC).

Rappelons que la loi sur la neutralité du Net a été mise en place pour éviter les dérives en tout genre en ce qui concerne la gestion d’Internet. Elle permet, par exemple, de lutter contre l’abus de position dominante ou les pratiques anticoncurrentielles dans l’industrie du numérique. Elle empêche notamment les FAI de déployer comme bon leur semble des outils de restrictions ou de contrôle qui leur permettraient de bloquer un contenu arbitrairement ou de rançonner leur clientèle.

Malheureusement, les contraintes que cette loi impose aux FAI ne semblent pas satisfaire Ajit Pai. Ce dernier prône la mise en place d’un Internet libre au sein duquel les entreprises de câblodistribution et de télécommunication seront plus épanouies afin d’instaurer dans l’industrie du numérique un climat plus propice à l’investissement. Selon lui, les intérêts financiers des entreprises devraient primer sur l’intérêt général pour conduire la politique d’Internet et la loi sur la neutralité du réseau en vigueur actuellement ne permettrait pas d’atteindre cet objectif.

En dépit des protestations, des actes de soutien pour le maintien de la loi sur la neutralité du réseau et de l’aveu d’impuissance de la FTC qui a reconnu ne pas être en mesure d’encadrer les FAI tout en veillant aux intérêts du consommateur aussi bien que le fait la réglementation actuelle, la FCC vient une nouvelle fois d’illustrer sa ferme résolution à abroger dans les plus brefs délais la loi sur la neutralité du Net.

Dans un mémorandum d’entente présenté comme une ébauche de convention bilatérale entre les deux agences de régulations américaines que sont la FTC et la FCC, il est décrit la manière dont ces deux entités devraient travailler ensemble pour s’assurer que les FAI tiennent leurs promesses après que la réglementation sur la neutralité du Net aura été supprimée.

Le mémorandum d’entente en question est toutefois assez évasif puisqu’il stipule simplement que « la FCC surveillera le marché des services à haut débit et identifiera les obstacles à l’accès sur ce marché, notamment en examinant les plaintes informelles déposées par les consommateurs. » Il incombera aussi à l’agence de régulation américaine d’enquêter et de prendre les mesures qui s’imposent « en cas de non-respect, total ou partiel, par un fournisseur d’accès à Internet des recommandations de l’Internet Freedom Order. »

La FTC de son côté devrait « enquêter et prendre des mesures coercitives contre les fournisseurs de services Internet pour des actes ou pratiques injustes, trompeurs ou autrement illicites, y compris, mais sans s’y limiter, relatives à l’exactitude des divulgations faites par ces fournisseurs conformément aux recommandations de l’Internet Freedom Order. »

Il faut préciser que l’Internet Freedom Order est la nouvelle réglementation qui devrait remplacer la neutralité du Net. Elle permettra à la FCC de prendre des mesures contre les entreprises qui n’informent pas correctement le public des limitations, des blocages ou des priorisations qu’elles appliquent. Mais cette disposition semble tellement creuse qu’on serait tenté de penser qu’un FAI qui communique suffisamment sur les pratiques portant atteinte aux intérêts des consommateurs qu’il applique ou va appliquer ne risquera rien.

Paradoxalement, le risque que les FAI faussent les règles de l’équité sur l’accès au réseau et bafouent les droits des internautes en s’engageant, par exemple, dans des pratiques (limitation, blocage…) allant à l’encontre des intérêts des consommateurs ou en donnant la priorité à leur propre contenu ne semble pas inquiéter outre mesure la FCC.

Certains estiment que l’abrogation de la loi sur la neutralité du Net ouvrirait la voie à la privatisation de la gestion du trafic Internet et à l’impunité, sachant qu’une trop forte concentration des pouvoirs et la priorisation de la recherche du profit vont en général à l’encontre des intérêts du consommateur.

Source : Restoring internet freedom FCC-FTC MoU (PDF)

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?
Partagez-vous les craintes des personnes qui estiment que l’abrogation de cette loi ouvrirait la voie à la privatisation de la gestion du trafic Internet et à l’impunité ?

Voir aussi

USA : un projet de loi pour supprimer la neutralité du Net et interdire des initiatives visant à la restaurer à l'avenir
Neutralité du Net : le PDG d'Orange s'érige contre ce principe, « il faut nous laisser faire », a-t-il demandé dans son plaidoyer
USA : Donald Trump autorise les FAI à vendre l'historique Web des internautes sans leur consentement, quelles solutions pour les Américains ?
Avatar de arond arond - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 13/12/2017 à 13:43
"Selon lui, les intérêts financiers des entreprises devraient primer sur l’intérêt général pour conduire la politique d’Internet " à partir de la qu'est ce que vous voulez argumenter ?
Franchement si il pouvait lui arriver un accident se serait vraiment dommage
Avatar de Zefling Zefling - Membre expert https://www.developpez.com
le 13/12/2017 à 14:02
Citation Envoyé par arond Voir le message
"Selon lui, les intérêts financiers des entreprises devraient primer sur l’intérêt général pour conduire la politique d’Internet " à partir de la qu'est ce que vous voulez argumenter ?
Franchement si il pouvait lui arriver un accident se serait vraiment dommage
C'est genre de types qui voudrait faire la même chose avec la Terre, je pense. Ça donnerait ça, ce qui est encore plus flippant :
« Selon lui, les intérêts financiers des entreprises devraient primer sur l’intérêt général pour conduire la politique du climat »
Avatar de VivienD VivienD - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 13/12/2017 à 14:18
Si cette abrogation passe, ça embrasera sûrement les ardeurs des homologues de la FCC se trouvant de notre côté de l'Atlantique, et vu ce qu'est la mentalité de nos chères institutions nationales et européennes...
Citation Envoyé par Zefling Voir le message
C'est genre de types qui voudrait faire la même chose avec la Terre, je pense. Ça donnerait ça, ce qui est encore plus flippant :
« Selon lui, les intérêts financiers des entreprises devraient primer sur l’intérêt général pour conduire la politique du climat »
À ton avis, à quoi est dû le scepticisme de certains grandi américains à l'égard du réchauffement climatique?
Avatar de hotcryx hotcryx - Membre émérite https://www.developpez.com
le 13/12/2017 à 16:38
Citation Envoyé par Zefling Voir le message
C'est genre de types qui voudrait faire la même chose avec la Terre, je pense. Ça donnerait ça, ce qui est encore plus flippant :
« Selon lui, les intérêts financiers des entreprises devraient primer sur l’intérêt général pour conduire la politique du climat »
C'est déjà ce qu'ils font dans le monde.
Pourquoi les pauvres deviennent plus pauvres et les riches, plus riches!
Avatar de grunk grunk - Modérateur https://www.developpez.com
le 13/12/2017 à 17:20
Pai’s views echo those of the big broadband companies. That might have something to do with the huge sums AT&T, Comcast and Verizon throw toward lobbying, collectively spending $11m in the first quarter of 2017
Source : https://www.theguardian.com/technolo...-open-internet

Je crois que tous est dit. Ce gars et ses petits copains se font copieusement rincer par ceux qui veulent voir la neutralité tomber. A partir de là difficile pour le peuple de lutter.
Il y'a sur les réseau sociaux US , un très forte mobilisation contre cette loi , mais j'ai bien peur que ce soit en vain ...

Quand tu vois que tous les grands acteurs d'internet (hors FAI evidemment) on pris position contre cette abrogation , ca donne une idée du niveau d'intelligence de la décision.
Avatar de Marco46 Marco46 - Modérateur https://www.developpez.com
le 14/12/2017 à 19:51
Très bon petit papier de Benjamin Bayart publié dans Libération.

Il y a également un podcast sur France Culture avec le président de l'ARCEP que je n'ai pas encore eu le loisir d'écouter.
Avatar de Christian Olivier Christian Olivier - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 15/12/2017 à 7:19
C’est officiel, la FCC a abrogé la loi sur neutralité du Net
Mais il faudra attendre avant que cette décision ne prenne effet

La Federal Communications Commission (FCC) a voté ce jeudi afin de mettre un terme à une série de règles encadrant la « neutralité du Net », ouvrant ainsi la voie à la mise en place de nouvelles politiques destinées à la régulation d’Internet. Ce vote s’est déroulé suivant le principe de la discipline de parti qui oblige les députés issus d’un même groupe parlementaire à voter de façon uniforme en suivant les consignes de leur parti politique. Les commissaires actuels de l’autorité de régulation étant dans leur grande majorité issus du parti des républicains, y compris son président, cette procédure d’abrogation apparaissait pour certains observateurs comme une simple formalité.


Il faut préciser qu’aux États-Unis, la FCC est dirigée par cinq commissaires (dont un est élu président de l’organisation) désignés par le président des USA et confirmés par le Sénat. Au moins deux des cinq sièges disponibles doivent être occupés par des personnes qui ne sont pas affiliées au parti au pouvoir. Ce sont ces cinq personnes qui votent pour déterminer la ligne de conduite que devra suivre l’agence. Actuellement trois des cinq membres de ce conseil restreint sont républicains, y compris son président, d’où le résultat de trois voix contre deux (3-2) obtenu au terme du vote.

Les conséquences du vote

En dépit des protestations (des experts techniques, du Congrès, du peuple américain…) et des actes de soutien pour le maintien de la loi sur la neutralité du réseau, la FCC a donc donné son feu vert pour que puisse être supprimée la réglementation de 2015 encadrant la neutralité du réseau et les protections qu’elle avait contribué à mettre en place. Le « Restoring Internet Freedom » adopté en parallèle par la FCC recadre le rôle de régulateur de l’industrie du haut débit de l’agence et redéfinit les règles qui concourent notamment à empêcher le blocage et la limitation de contenus par les FAI.

De plus, malgré l’aveu d’impuissance de la FTC qui a reconnu ne pas être en mesure d’encadrer les FAI tout en veillant aux intérêts du consommateur aussi bien que le faisait la réglementation abrogée, la FTC se positionne désormais comme le nouveau régulateur de l’industrie du haut débit au côté de la FCC. Un mémorandum d’entente présenté comme une ébauche de convention bilatérale entre les deux agences de régulations américaines que sont la FTC et la FCC décrit d’ailleurs la manière dont ces deux entités devraient travailler ensemble pour s’assurer que les FAI tiennent leurs promesses après l’abrogation de la loi sur réglementation sur la neutralité du Net.

Dans sa formulation la plus élémentaire, la loi sur la neutralité du réseau adoptée sous l’ère Obama empêchait les entreprises de câblodistribution et de télécommunication d’appliquer des politiques à caractère discriminatoire ou anticoncurrentiel qui auraient pu porter atteinte à l’intérêt supérieur des consommateurs. Elle assurait notamment aux consommateurs un accès libre au contenu Web et empêchait les fournisseurs de services à haut débit de privilégier leur propre contenu. Ces pratiques sont maintenant autorisées tant qu’elles sont divulguées.

Qui est Ajit Pai ?

De par sa formation initiale, Ajit Pai est avocat. Entre 1998 à 2001, il a travaillé pour la division antitrust du Département de la Justice des États-Unis, en se concentrant sur le secteur des télécommunications. Mais en 2001, il a obtenu un poste de conseiller juridique contentieux chez Verizon, l’un des plus importants FAI aux USA, qui préconise depuis longtemps la fin de la neutralité du Net.

Après son passage chez Verizon, il a occupé divers postes au sein du Comité judiciaire du Sénat des USA et au Département de la Justice, avant de devenir directeur juridique adjoint de la FCC en 2007. En 2011, il est allé travailler pour le cabinet d’avocats Jenner & Block, un cabinet spécialisé dans la défense des entreprises opérant dans le secteur des télécommunications. En 2008, le sénateur Mitch McConnell le recommandera au président Obama pour le poste de commissaire à la FCC, un poste qu’il va occuper à partir de mai 2012 jusqu’à ce qu'il soit nommé à la tête de la FCC par le nouveau président des USA Donald Trump en janvier 2017.

Le président de la FCC, Ajit Pai, a estimé que les contraintes imposées par cette loi tendaient à restreindre la concurrence et l’investissement dans le marché stratégique des services à haut débit de l’industrie du numérique. D’après lui, l’ancienne réglementation favorisait les fournisseurs de contenu à l’instar de Netflix au détriment des fournisseurs d’accès à Internet (FAI) comme Verizon, AT&T. Il estime également que les intérêts financiers des entreprises devraient primer sur l’intérêt général pour conduire la politique d’Internet et la loi sur la neutralité du réseau ne permettrait pas d’atteindre cet objectif, d’où sa volonté de mettre tout en œuvre pour l’abolir.

Suivant sa logique, son organisation devrait moins s’impliquer dans les opérations de régulation. Au lieu de cela, « l’autorité de régulation » qu’est censée être la FCC devrait plutôt s’employer à collaborer davantage avec les entreprises de l’industrie du numérique qu’elle supervise. Rappelons que la Federal Communications Commission est une agence indépendante du gouvernement des États-Unis. Elle a été créée par le Congrès américain en 1934 et a en charge de réguler les télécommunications ainsi que les contenus des émissions de radio, télévision et Internet.

Que pourrait-il se passer après le vote ?

Les commissaires démocrates qui ont voté contre le programme de déréglementation du président Ajit Pai n’ont pas mâché leurs mots afin de signifier leur « profond désaccord » après cette « décision irréfléchie visant à faire reculer les règles de neutralité du réseau ».

D’après le commissaire démocrate Clyburn : « il y a une erreur fondamentale sous-jacente aux actions et à la rhétorique de la majorité actuelle : l’hypothèse selon laquelle ce qui est mieux pour les fournisseurs de haut débit serait forcément la meilleure chose pour l’Amérique. Ce qui m’attriste, c’est que l’agence qui est censée protéger tourne ainsi le dos à ses devoirs. Mais ce que je suis heureux de pouvoir dire, c’est que la lutte pour sauver la neutralité du Net ne se termine pas aujourd’hui. Cette agence n’a pas le dernier mot, Dieu merci. »

Pour sa part, Rosenworcel, le second commissaire, a déclaré : « je suis en profond désaccord avec le processus de corruption qui nous a amenés à ce point et je désapprouve le mépris que cette agence a montré envers nos citoyens en poursuivant sur la voie actuelle. Cette décision met la Federal Communications Commission du mauvais côté de l’histoire, du mauvais côté de la loi et du mauvais côté du public américain. »

Plusieurs procureurs généraux ont déclaré avant le vote qu’ils s’opposeraient à la décision finale si elle aboutissait à la suppression de la loi, invoquant des problèmes survenus pendant la période de consultation publique. D’autres critiques ont dit qu’ils envisageaient de prendre des mesures de défiance afin d’annuler la décision de la FCC qu’ils considèrent comme une erreur.

USTelecom, un groupe de lobbying représentant des FAI et d’autres entreprises du secteur, a déclaré après le vote qu’ils avaient « retrouvé la confiance » qui leur permettrait d’investir à nouveau dans les réseaux, notamment dans les communautés rurales. De son côté, l’organisation baptisée Internet Association, dont les membres incluent des géants de la Tech comme Alphabet, Facebook et Pandora Media Inc, a déclaré que « ce combat est loin d’être fini ».

Pour autant, la réglementation sur la neutralité du Net ne devrait pas disparaitre aussi soudainement puisque les nouvelles dispositions adoptées par la FCC doivent d’abord être inscrites au registre fédéral avant de prendre effet, ce qui peut prendre plusieurs semaines, voire plusieurs mois.

Source : Reuters, Fortune, Federal Communications Commission to Seat four new Commissioners, CNBC

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Voir aussi

USA : un projet de loi pour supprimer la neutralité du Net et interdire des initiatives visant à la restaurer à l'avenir
Neutralité du Net : le PDG d'Orange s'érige contre ce principe, « il faut nous laisser faire », a-t-il demandé dans son plaidoyer
USA : Donald Trump autorise les FAI à vendre l'historique Web des internautes sans leur consentement, quelles solutions pour les Américains ?
Avatar de arond arond - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 15/12/2017 à 8:56
Est ce trop drama de dire "Winter is Coming ?"
Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 15/12/2017 à 9:09
Citation Envoyé par Christian Olivier Voir le message
Qu’en pensez-vous ?
Le combat n'est pas fini.
Même les états veulent se battre pour la neutralité du net :
California, Washington, NY take steps after net neutrality vote
The Federal Communications Commission may have voted to roll back net neutrality rules, but some state lawmakers and attorneys general say they'll battle the feds to make sure online traffic is treated equally.

Politicians from California, Washington and New York said Thursday they'll use a mix of legislative action and legal moves to fight the FCC's repeal of net neutrality regulation, which was voted on earlier in the day.
Peut être que la FCC va perdre.
Avatar de gagouze2 gagouze2 - Membre du Club https://www.developpez.com
le 15/12/2017 à 9:15
je plains l'internaute US , c'est lui qui va en faire les frais et les FAI Us s'en mettre plein les poche soit en faisans plus payer le client , soit en racketannt les fourniseeur de contenus.

Et il ose faire passer celas pour améliorer le réseaux télécom US !!!!!

Les dérégulations ne servent qu'a une chose, que les PDG s'en mettent plein les poches. Le marché ne sais pas s'auto réguler ont à vue cela à plusieurs reprise au US et surtout coté financier ( Crise de 1929 , Crise des subprime ) avec les conséquence funeste que celà à eu (2em guerre mondiale , crise mondial en 2009 ) .
Avatar de Lorim Lorim - Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
le 15/12/2017 à 9:38
Ce que j'en pense, c'est que les internautes américains n'ont pas fini d'en baver.
Une belle victoire des groupes de lobbying (encore une dira-t-on) contre l'intérêt général.

Les FAI US ont peut être regagné en confiance, mais je doute que ce soit le cas des internautes... voire des entreprises qui dépendent de la neutralité du net...
Avatar de dantes94 dantes94 - Membre régulier https://www.developpez.com
le 15/12/2017 à 9:43
Citation Envoyé par arond Voir le message
Est ce trop drama de dire "Winter is Coming ?"
Drama ? Non.
Cliché ? Totalement
Avatar de VivienD VivienD - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 15/12/2017 à 9:43
Citation Envoyé par arond Voir le message
Est ce trop drama de dire "Winter is Coming ?"
Pas tant que ça, vu que ça crée un précédent fourni par "l'exemple" que beaucoup tentent de nous faire suivre.
Avatar de Doksuri Doksuri - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 15/12/2017 à 10:14
en fait, c'est pas si mal .... les US vont trinquer pour tout le monde, ils vont se rendre compte de leur betise (j'espere), annuler tout ca... et les autres pays se diront "c'est peut-etre pas une si bonne idee"

ce sont les testeurs, on (exterieurs aux US) n'en subiront peut-etre pas les frais.
Avatar de arond arond - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 15/12/2017 à 10:23
Citation Envoyé par Doksuri Voir le message
en fait, c'est pas si mal .... les US vont trinquer pour tout le monde, ils vont se rendre compte de leur betise (j'espere), annuler tout ca... et les autres pays se diront "c'est peut-etre pas une si bonne idee"

ce sont les testeurs, on (exterieurs aux US) n'en subiront peut-etre pas les frais.
C'est optimiste mais les FAI sont un peu plus retor que sa je penses :
Au début rien ne va se passer et tout le monde va faire un grand sourire.
Comme tout ce passe bien coté US on en viendra a voter la même loi.
Puis les problèmes commenceront et les US seront les premiers a revenir a la neutralité (ou pas). Puis nous suivront.
Avatar de 23JFK 23JFK - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 15/12/2017 à 12:33
C'est comme si le constructeur de ma voiture avait le droit de décider ce que j'ai le droit de mettre dans mon coffre, je ne garderais pas longtemps un tel véhicule.
Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 15/12/2017 à 12:39
Citation Envoyé par 23JFK Voir le message
C'est comme si le constructeur de ma voiture avait le droit de décider ce que j'ai le droit de mettre dans mon coffre, je ne garderais pas longtemps un tel véhicule.
Je ne crois pas que ce soit ça, j'imagine que c'est plus une histoire de priorité.
Le débit d'un service sera plus lent pour ceux qui ne paient pas l'option. (enfin je pense)

Et qu'en pense les types qui font des transactions à haute vitesse ?
Transactions à haute fréquence
Ils pourront peut être faire des transactions encore plus rapidement.
Et foutre encore plus rapidement la merde dans l'économie...
Avatar de Marco46 Marco46 - Modérateur https://www.developpez.com
le 15/12/2017 à 12:45
Le problème c'est qu'aux USA comme en Europe le marché est tellement concentré dans les mains de peu d'acteurs (AT&T, Comcast et Verizon pour les USA) que souvent tu n'as le choix qu'entre 1, 2 ou 3 opérateurs.
Avatar de orygynz orygynz - Membre averti https://www.developpez.com
le 15/12/2017 à 15:42
Citation Envoyé par Marco46 Voir le message
Le problème c'est qu'aux USA comme en Europe le marché est tellement concentré dans les mains de peu d'acteurs (AT&T, Comcast et Verizon pour les USA) que souvent tu n'as le choix qu'entre 1, 2 ou 3 opérateurs.
Du coup, est-ce qu'on ne va pas voir un FAI proposé un forfait tout ouvert au même prix ? Comme quand Free a débarqué en France ?
Avatar de marc.guillemin marc.guillemin - Membre à l'essai https://www.developpez.com
le 15/12/2017 à 16:16
Chapitre 9 : Le grand découplage. Au cours du xxie siècle, la machine va devenir plus performante que l'homme et va se substituer radicalement aux humains.
Les seuls métiers qui vont rester sont ceux ou le remplacement de l'homme par une machine n'est pas rentable.
Se pose alors la question de l'avenir de ces humains devenus inutiles, face à une élite aux pouvoirs améliorés.
Avatar de dantes94 dantes94 - Membre régulier https://www.developpez.com
le 15/12/2017 à 17:26
Citation Envoyé par 23JFK Voir le message
C'est comme si le constructeur de ma voiture avait le droit de décider ce que j'ai le droit de mettre dans mon coffre, je ne garderais pas longtemps un tel véhicule.
Ton exemple n'est pas terrible, je pense que si tu veux rester dans l'analogie de la voiture se serait plutôt une situation ou un acteur qui gere les autoroutes (au pif vincy) décide de dédié une partie des route a ceux qui payent plus pour avoir une meilleur fluidité et laisse ceux qui ne payent pas avec des petites routes embouteillé a mort.

@marc : c'est cool les citations mais je vois pas le rapport avec la choucroute.
Avatar de Stéphane le calme Stéphane le calme - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 15/12/2017 à 19:51
Neutralité du net : la décision des autorités américaines « n’aura pas d’impact direct en Europe »,
assure le patron de l'Arcep

Sans surprise, la FCC, l’organisme américain chargé de réguler les télécommunications, a voté en faveur d’une nouvelle politique mettant fin à la neutralité du net. Mais qu’en est-il pour l’Europe ?

Sébastien Soriano, le patron de l’Arcep (l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes), chargé de l’application de la neutralité du Net en France, a déclaré que la décision des autorités américaines de mettre fin à la neutralité du Net « n’aura pas d’impact direct en Europe »

Des propos qui ont trouvé un écho dans une déclaration de Mounir Mahjoubi, secrétaire d’État auprès du premier ministre chargé du Numérique : « La France continuera à promouvoir le principe de neutralité du net, en Europe et dans le monde. »

Un principe qui est en effet garanti par le droit européen depuis le printemps 2016 et qui a notamment deux axes principaux : les fournisseurs d’accès à Internet (FAI) ne peuvent pas discriminer les contenus transmis sur le réseau et les internautes peuvent y consulter et y diffuser librement des contenus.

Bien entendu, les FAI sont exceptionnellement autorisés à bloquer des contenus pour parer une attaque informatique, résoudre un encombrement exceptionnel de leurs réseaux, comme lors de la rupture d’un câble sous-marin, ou bien si la justice leur en donne l’ordre. Les FAI peuvent proposer des services plus performants que leur offre de base, tant que celle-ci ne soit pas dégradée.

« La neutralité du Net a permis de mettre un terme définitif à toutes les pratiques de blocage et de bridage techniques. Les opérateurs qui empêchaient d’utiliser Skype ou le pair à pair, qui bloquaient la fonction modem des téléphones… Tout ça a été balayé par les règles européennes », se réjouit Sébastien Soriano, qui est aussi à la tête du groupement des autorités de régulation des télécoms européennes, chargé de faire respecter la neutralité des réseaux dans l’Union européenne.


Yannick Harrel, expert auprès de l'Union Internationale des Télécommunications (UIT) a estimé que cette disparition de la neutralité du net aura de nombreuses répercussions sur les entreprises, mais également pour les consommateurs : « Ce qui se profile, c'est une lutte entre les fournisseurs d'accès et les producteurs et diffuseurs de contenu. In fine, il y a tout lieu de penser que c'est surtout le consommateur qui va payer la note parce, que c'est sur lui qu'est toujours reporté le coût du changement. »

Même son de cloche pour Cécile Untermaier, députée nouvelle gauche et présidente du groupe de travail «Démocratie numérique et nouvelles formes de participation citoyenne» : «Cette décision va probablement créer un internet à deux vitesses, où les grandes entreprises, déjà bien installées, pourraient payer cher pour devenir prioritaires, tandis que les nouveaux venus n'auraient plus les moyens de se faire une place. C'est pourquoi internet doit rester un bien commun, un service public, ouvert et accessible à tous.».

D'autant plus que «la suppression de la neutralité du Net permettra aux FAI de privilégier la vitesse de connexion de certains clients, qui paieraient plus cher leur abonnement. Le consommateur risquerait de voir son accès internet ralenti ou perturbé. En conséquence, les sociétés qui ne paient pas pour obtenir un traitement favorisé se retrouveront sur les parties les moins rapides du réseau.»

« Cette situation se traduirait soit par une dégradation du service pour les usagers, soit par l'augmentation des prix de certains services en ligne pour faire face à ces nouvelles dépenses », regrette la députée.

Un avis qui n'est pas forcément partagé par les opérateurs. Rappelons que Stéphane Richard, PDG d’Orange, c'était érigé contre le principe de la neutralité du net et avait déclaré :

« C’est une obligation, mais en même temps ce débat est pollué par des considérations politiques. Parce que lorsqu’on dit “neutralité du net” on voit tout de suite la main des opérateurs qui viendraient fouiller des contenus et faire un tri entre les contenus. Ce n’est pas du tout ça le sujet.

« Le sujet c’est qu’effectivement, dans les usages futurs de l’Internet, il y en a certains comme l’Internet des objets, par exemple avec la voiture autonome, qui vont nécessiter un Internet particulier en termes de latence, en termes de vitesse.

« Il faudra alors que nous soyons capables de proposer à l’industrie un Internet avec des fonctionnalités et des puissances différentes, donc un Internet avec des qualités de service différentes. Pour y parvenir, il faut qu’on nous laisse le faire. »

Source : Le Monde, SN

Et vous ?

Partagez-vous les craintes des autorités ?
La décision américaine pourrait-elle avoir, selon vous, des répercussions (directes ou indirectes) en Europe ?
Avatar de earhater earhater - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 15/12/2017 à 22:05
C'est une bonne nouvelle. Au moins le libéralisme européen n'a pas de volonté de faire les mêmes conneries qu'aux USA, tachons de rester vigilant tout de même
Avatar de RyzenOC RyzenOC - Membre averti https://www.developpez.com
le 16/12/2017 à 9:11
Citation Envoyé par earhater Voir le message
C'est une bonne nouvelle. Au moins le libéralisme européen n'a pas de volonté de faire les mêmes conneries qu'aux USA, tachons de rester vigilant tout de même
Je préférerais payer ma connection internet 100€/mois si cela pouvais me fournir un bien meilleur débit
La campagne française c'est vraiment le désert niveau débit... et quand j’entends macron faire des concessions sur le plan très haut débit en donnant de la 4G à pas cher

Je sais pas si une box à 30€/mois illimité c'est une bonne chose sur le long terme pour notre pays. Pour déployer la fibre faut de l'argent. Soit on nous fait payer un impôt national pour la fibre pour tous soit on double le prix des abonnements internet juste en doublant le prix ou en supprimant la neutralité du net et en faisant payer aux internaute ce qu'ils consomment mais faut faire quelque chose dans ce pays !

Si la décision de la FCC conduit à plus d'investissement dans les réseaux aux USA alors cette décisions auras été une très bonne chose. J’attends de voir les résultats d'ici 2022 et on pourra comparer avec la France. 2022 étant la date butoir du plan très haut débit sauf si elle reporté encore une fois...
Avatar de Marco46 Marco46 - Modérateur https://www.developpez.com
le 16/12/2017 à 11:37
Citation Envoyé par RyzenOC Voir le message
Je sais pas si une box à 30€/mois illimité c'est une bonne chose sur le long terme pour notre pays.
Ça c'est le problème des FAI si ils vendent à un prix forfaitaire un service dont le coût de production ne l'est pas.

Citation Envoyé par RyzenOC Voir le message
Pour déployer la fibre faut de l'argent. Soit on nous fait payer un impôt national pour la fibre pour tous soit on double le prix des abonnements internet juste en doublant le prix ou en supprimant la neutralité du net et en faisant payer aux internaute ce qu'ils consomment mais faut faire quelque chose dans ce pays !
Déployer un réseau de fibre c'est de l'aménagement du territoire. C'est une mission de service public comme construire des routes, des lignes électriques, un réseau gazier, un réseau de distribution d'eau, des lignes de chemin de fer etc ... Ce n'est pas au privé de financer ça c'est au public. Après que l'exploitation du réseau soit effectuée par du privé pas de soucis, que son installation soit déléguée à du privé sous forme de mission de service public pas de problème, mais le déploiement du réseau, sa gestion doit être centralisée.

Et oui il faudrait que l'état-nation mette la main à la poche. C'est la condition "sine qua non" pour désenclaver les zones rurales et permettre le télétravail. Il faut une politique de grand travaux à ce niveau.

Ce que font les politiques sur ce sujet est une erreur historique.

Citation Envoyé par RyzenOC Voir le message
Si la décision de la FCC conduit à plus d'investissement dans les réseaux aux USA alors cette décisions auras été une très bonne chose. J’attends de voir les résultats d'ici 2022 et on pourra comparer avec la France. 2022 étant la date butoir du plan très haut débit sauf si elle reporté encore une fois...
Pourquoi veux-tu que ça conduise à plus d'investissement. Quelle corrélation y-a-t-il ? Cela va conduire à une fermeture du jeu, donc à encore moins d'acteurs, encore moins de concurrence. On investit pour concurrencer ses adversaires. Quand tu es seul ou à 2 ou 3 sur un marché ça n'a pas le moindre intérêt économique d'investir.
Contacter le responsable de la rubrique Accueil