Firefox : Mozilla met fin à son accord avec Yahoo et adopte de nouveau Google comme moteur de recherche par défaut
Dans plusieurs régions du monde

Le , par Victor Vincent, Chroniqueur Actualités
Quelques jours après le lancement de Firefox Quantum, qui a été présenté comme étant probablement la mise à jour la plus importante du navigateur de Mozilla, la fondation annonce un changement concernant les moteurs de recherches utilisés par Firefox. En effet, Mozilla a adopté de nouveau Google comme étant le moteur de recherche par défaut pour Firefox au détriment de Yahoo aux États-Unis, au Canada, à Hong Kong et à Taiwan.

Mozilla met ainsi fin à une entente avec Yahoo qui a été signée en 2014 et qui faisait du moteur de recherche de cette dernière, le moteur de recherche par défaut pour Firefox. Ce changement avait d’ailleurs été mal apprécié par certains utilisateurs qui estimaient à l’époque que cela n’était pas pertinent pour le navigateur. Ce revirement serait-il une manière pour Mozilla de rectifier le tir ? Ce qui est sûr en tout cas, c’est que pour Firefox 57, connu sous le nom de Firefox Quantum, le moteur de recherche par défaut pour les zones citées plus haut sera Google.

Il est intéressant de noter que l’accord annoncé en 2014 par Mozila faisait état de cinq ans de collaboration et que la fondation a décidé de mettre fin à ce contrat avant la fin de cette période. Cependant, selon Denelle Dixon, en charge des affaires juridiques de Mozilla, cette décision a été motivée dans le souci d’offrir aux utilisateurs de Firefox une meilleure expérience utilisateur ainsi que de meilleures performances. Google sera également utilisé comme moteur de recherche par défaut dans d’autres régions du monde à l’exception de quelques pays. En effet, le moteur de recherche Yandex sera utilisé par défaut en Russie, en Turquie, en Biélorussie et au Kazakhstan alors qu’en Chine ce sera Baidu qui sera le moteur de recherche par défaut.

Les redevances reversées par les moteurs de recherche ont été historiquement la principale source de revenus de Mozilla. Pour rappel, le dernier accord signé avec Google avait rapporté 323 millions de dollars des revenus à la fondation. Cependant, aucune des deux parties n’a fait de commentaires sur les détails financiers de ce nouveau partenariat. Il faudra donc probablement attendre la publication des états financiers annuels de Mozilla pour avoir une idée du montant des revenus renversés par Google à la fondation.

Source : Blog Mozilla

Et vous ?

Que pensez-vous du choix de Mozilla de faire de Google le moteur de recherche par défaut de son navigateur Firefox  ?

Voir aussi

Mozilla annonce des gains de performance et d’autres améliorations dans Firefox Quantum avant sa sortie le 14 novembre, Firefox 57 pourra-t-il détrôner Chrome ?

Firefox Quantum va inaugurer un nouveau moteur de rendu et une nouvelle UI le 14 novembre et est déjà disponible en versions bêta et développeur


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Daïmanu Daïmanu - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 16/11/2017 à 11:50
J'ai hâte d'avoir les retours de la nouvelle version. A première vue, niveau performances le navigateur a l'air de tenir ses promesses, ce qui est vraiment cool !
Avatar de weed weed - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 18/11/2017 à 11:38
En effet la version US et Canada avait Yahoo par défaut. Je pensais que Google ne versait plus de royalties.
Firefox a bien besoin de ressources financière qui est en nette dégringollade en part de marché. Croisons les doigts
Avatar de Olivier Famien Olivier Famien - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 06/12/2017 à 19:40
Mozilla et Yahoo engagées dans des procès
après l’adoption du moteur de recherche Google par défaut sur Firefox Quantum au détriment de Yahoo

Avec Firefox Quantum, la nouvelle version de Firefox sortie au milieu du mois de novembre dernier, la fondation Mozilla a mis un accent sur le gain de performance dans tous les recoins de son nouveau navigateur. En plus d’avoir repensé les éléments comme le DOM et le moteur de rendu, Mozilla s’est défait de Yahoo, le moteur de recherche par défaut qui depuis 2014 permettait aux utilisateurs d’effectuer des recherches directement dans la barre d’adresse ou la barre recherche du navigateur.

Ainsi, lorsque vous vous trouvez dans certains pays comme la Russie, la Turquie, la Biélorussie et le Kazakhstan, c’est Yandex qui sera le moteur de recherche par défaut sur le navigateur de la fondation. Lorsque vous êtes en Chine, c’est Baidu qui répondra de prime abord aux recherches web lancées avec le moteur de recherche intégré dans la barre d’adresse ou la barre de recherche du navigateur. Et pour le reste du monde, c’est Google que Mozilla a choisi comme moteur de recherche par défaut pour trouver les résultats de recherches web lancées par les utilisateurs à partir du navigateur. Ainsi, que vous soyez dans les pays comme les États-Unis, le Canada, Hong Kong ou Taiwan, Google sera le moteur de recherche par défaut qui exécutera les requêtes de recherche sur le web.


Depuis 2014, Mozilla avait déjà adopté cette mesure en choisissant un moteur de recherche par défaut en fonction du pays dans lequel l’utilisateur se trouve. En Russie par exemple, Yandex est le moteur de recherche par défaut de Firefox avec d’autres moteurs de recherche proposés en option. En Chine, c’est Baidu qui était au premier plan avec d’autres moteurs de recherches livrés en option au cas où l’utilisateur souhaite changer. Et aux États-Unis, c’est Yahoo qui était le moteur de recherche par défaut du navigateur.


Selon Mozilla, ce choix d’avoir un moteur de recherche par défaut en fonction de chaque région et non un moteur de recherche global par défaut est né de la volonté d’offrir aux utilisateurs la meilleure expérience possible sur Firefox.

Mais le gros problème que ces récents changements sur Firefox provoquent est que l'entente avec Yahoo qui a été signée en 2014 et qui faisait de Yahoo le moteur de recherche par défaut aux États-Unis a été rompue avant la date de fin du contrat fixée pour 2019. Bien évidemment, cette rupture de contrat notifiée par Mozilla le 10 novembre (quelques jours avant la sortie de Firefox Quantum) a entraîné la colère de Verizon, le nouvel acquéreur de Yahoo. La nouvelle entreprise Yahoo Holdings and Oath a donc porté plainte contre Mozilla pour motifs de violation des termes clairs du contrat et violation de l’engagement implicite de bonne foi et d’utilisation équitable convenu entre les deux parties.

En réponse à cette plainte déposée par Yahoo Holdings and Oath devant le tribunal du comté de Santa Clara en Caroline aux États-Unis, Mozilla a déposé depuis le 1er décembre une plainte croisée devant la même Cour de justice pour rupture de contrat également. Sur sa page officielle, la fondation explique ceci :.

« Le 1er décembre, Yahoo Holdings and Oath a déposé une plainte contre Mozilla dans le tribunal du comté de Santa Clara en prétendant que nous avions résilié notre accord de manière abusive. Le 5 décembre, Mozilla a déposé une plainte réciproque visant à s’assurer que nos droits en vertu de notre contrat avec Yahoo sont respectés.

Nous avons récemment exercé notre droit contractuel de résilier notre entente avec Yahoo en nous fondant sur un certain nombre de facteurs, notamment faire ce qu’il y a de mieux pour notre marque, fournir une recherche web de qualité et élargir l’expérience du contenu pour nos utilisateurs.

Immédiatement après l’acquisition de Yahoo, nous avons entrepris un long processus de plusieurs mois pour obtenir des assurances de Yahoo et de ses acquéreurs à l’égard de ces facteurs. Lorsqu’il est devenu clair que continuer à utiliser Yahoo comme fournisseur de recherche par défaut aurait un impact négatif sur tout ce qui précède, nous avons exercé notre droit contractuel de résilier le contrat et de conclure un accord avec un autre fournisseur. […]

Nous restons concentrés sur le lancement récent de Firefox Quantum et notre engagement à protéger Internet en tant que ressource publique mondiale, en particulier à un moment où les droits des utilisateurs tels que la neutralité du NET et la confidentialité sont attaqués ».

En somme, Mozilla explique dans sa plainte que les performances de Yahoo n’étaient plus à la hauteur de leurs attentes. Après avoir fait des suggestions qui n’ont jamais été prises en compte par Yahoo, la fondation a conclu qu’il est devenu clair qu’il fallait changer de partenaire. Mais en plus de cela, Mozilla précise que Yahoo lui doit de l’argent. Ces sommes étant importantes pour assurer le développement de ses activités, la Fondation ne pouvait plus se permettre de continuer à traîner des arriérés qui lui sont nécessaires pour se maintenir au niveau de la concurrence. Pour toutes ces raisons, Mozilla a décidé de rompre le contrat avec Yahoo et de se tourner vers un autre partenaire, notamment Google, qui en plus de fournir un moteur de recherche performant, a une trésorerie suffisamment garnie pour assurer le paiement de ses engagements.

Avec ces deux plaintes déposées, nous espérons que cette affaire trouvera une solution rapidement et ne fera pas l’objet de longs procès interminables comme ceux qu’on a l’habitude de voir avec de grandes entreprises.

Source : Plainte de Yahoo Holdings and Oath, Plainte de Mozilla, Explications officielles de Mozilla

Et vous ?

Pensez-vous que Mozilla a eu raison de rompre son contrat avec Yahoo pour se tourner vers Google ?

Selon vous, quelle sera l’issue de cette affaire ?
Avatar de AndMax AndMax - Membre averti https://www.developpez.com
le 06/12/2017 à 21:21
N'est-ce pas Verizon qui est l'un des plus farouches opposants de la neutralité du net ? Et au final, qui a gardé le moteur de recherche par défaut de son navigateur ?

Cette histoire ne m'enchante pas car voir une fondation qui supporte des logiciels libres mettre des sous dans des avocats et combats judiciaires n'est pas dans l'intérêt de ceux qui utilisent Firefox, Thunderbird, Bugzilla, etc...

Encore un sale coup de Verizon pour tenter de pourrir le web.
Avatar de weed weed - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 06/12/2017 à 21:52
Citation Envoyé par Olivier Famien Voir le message

Depuis 2014, Mozilla avait déjà adopté cette mesure en choisissant un moteur de recherche par défaut en fonction du pays dans lequel l’utilisateur se trouve. En Russie par exemple, Yandex est le moteur de recherche par défaut de Firefox avec d’autres moteurs de recherche proposés en option. En Chine, c’est Baidu qui était au premier plan avec d’autres moteurs de recherches livrés en option au cas où l’utilisateur souhaite changer. Et aux États-Unis, c’est Yahoo qui était le moteur de recherche par défaut du navigateur.
Je ne reste pas trop persuadé que ce soit la véritable raison. Je dirais plutot que c'est pour répartir les royalaties sur plusieurs sociétés. Il n'est jamais bon de miser tout dans une même société

Citation Envoyé par Olivier Famien Voir le message
Mais le gros problème que ces récents changements sur Firefox provoquent est que l’entente avec Yahoo qui a été signée en 2014 et qui faisait Yahoo le moteur de recherche par défaut aux États-Unis a été rompu avant la date de fin du contrat fixée pour 2019. Bien évidemment, cette rupture de contrat notifiée par Mozilla le 10 novembre (quelques jours avant la sortie de Firefox Quantum) a entraîné la colère de Verizon, le nouvel acquéreur de Yahoo. La nouvelle entreprise Yahoo Holdings and Oath a donc porté plainte contre Mozilla pour motifs de violation des termes clairs du contrat et violation de l’engagement implicite de bonne foi et d’utilisation équitable convenu entre les deux parties.

[...]
Mais en plus de cela, Mozilla précise que Yahoo lui doit de l’argent. Ces sommes étant importantes pour assurer le développement de ses activités, la Fondation ne pouvait plus se permettre de continuer à traîner des arriérés qui lui sont nécessaires pour se maintenir au niveau de la concurrence. Pour toutes ces raisons, Mozilla a décidé de rompre le contrat avec Yahoo et de se tourner vers un autre partenaire, notamment Google, qui en plus de fournir un moteur de recherche performant, a une trésorerie suffisamment garnie pour assurer le paiement de ses engagements.
La fondation et Yahoo sont tous les 2 fautifs. La balle au centre

Citation Envoyé par Olivier Famien Voir le message
Nous restons concentrés sur le lancement récent de Firefox Quantum et notre engagement à protéger Internet en tant que ressource publique mondiale, en particulier à un moment où les droits des utilisateurs tels que la neutralité du NET et la confidentialité sont attaqués ».
Qu'est ce que la neutralité ?
J'adore son argument mais il est un peu mousse. Cela me fait doucement rire sachant que Google est utilisé par au moins 95% des internautes dans le monde.

Qu'est ce que la confidentialité pour Mozilla ?

Je lui poserai bien la question si on ne parle pas de la confidentialité de son logiciel ou du moteur de recherche ? Quel est le rapport ?
Sinon Google est l'entreprise qui récupère le plus d'informations sur notre vie avec ses multiples services qu'elle croire. Je pense notamment à la localisation activé en permanence sur Android si on est connecté au Plays Store (API de localisation utilisé par la plus part des applis), GMail, Google Home et j'en passe.
Bref je ne comprends pas comment on peut parler de confidentialité et de Google !!

Citation Envoyé par Olivier Famien Voir le message
Pensez-vous que Mozilla a eu raison de rompre son contrat avec Yahoo pour se tourner vers Google ?

Selon vous, quelle sera l’issue de cette affaire ?

Je pense que oui. Mozilla a fait preuve de patience sur les paiements de ses royalaties.

Google est l'entreprise la plus puissante, même plus que Microsoft et Facebook. Ils sont en position total sur le moteur de recherche. Les autres, c'est juste des cacahuètes. Les entreprises sont quasi obligés de passer par Google pour se faire connaître développer leur businness. Malheureusement Google peut imposer sa loi sur ses tarifs publicitaires et les entreprises doivent dire AMEN.

Bref Google aura toujours des recettes gigantesques et sera toujours en avance en terme de performance.

La fondation n'a donc pas trop d'alternative. Malheureusement (je sais cela en fait beaucoup) pour Mozilla, Google a développé son propre navigateur. Il y a donc un conflit d'intéret.

Je croise les doigts pour que Google attribue des royalties à la hauteur de la fondation. Elle en a bien besoin pour développer Firefox
Avatar de seikida seikida - Membre habitué https://www.developpez.com
le 07/12/2017 à 6:15
Si Mozilla s'etait agage jusqu'en 2019 et qu'ils decident d'arreter avant cette date je crois qu'ils sont quand meme fautif. Et l'excuse : "Mozilla explique dans sa plainte que les performances de Yahoo n’étaient plus à la hauteur de leurs attentes." ne peut pas etre pris en compte sauf si dans le contrat il etait clairement etablit que les performances de Yahoo pouvez constituer une raison valable de rupture de contrat.
C'est comme si une societe Y decide d'avoir un partenariat avec FB jusqu'en 2019 et qu'en 2018 un nouveau site depasse FB en terme d'audiance en le laissant a la traine. Eh bien la societe Y ne peut pas decider de rompre le contrat en sortant comme excuse "les performances de FB ne sont plus à la hauteur de leurs attentes." (toujours dans le cas ou ce n'etait pas ecrit dans le contrat). En effet, et ce meme si la societe Y avait conseille FB sur des strategies a adopter pour ne pas se faire depasser.

Maintenant j'ai envie de dire : Bien fait pour Mozilla !
Car serieusement Yahoo quoi...
Avatar de toutwd toutwd - Membre à l'essai https://www.developpez.com
le 07/12/2017 à 9:10
Mais sur le fond, quelle est la mission première de Mozilla, faire des royalties avec le concept du libre ou, comme le prévoie ces status, promouvoir le libre tout simplement, quitte à rester confidentiel ??
J'utilise depuis toujours Firefox, j'aime l'idée que grâce à lui je ne suis "pas trop" pisté lors de mes recherches sur le net, du reste mon moteur de recherche par défaut est DuckDuckGO.
En toute logique et pour respecter l'esprit du libre, DuckDuckGO ne devrait il pas être le moteur de recherche par défaut de Firefox ?
Avatar de seikida seikida - Membre habitué https://www.developpez.com
le 07/12/2017 à 9:14
Citation Envoyé par toutwd Voir le message
En toute logique et pour respecter l'esprit du libre, DuckDuckGO ne devrait il pas être le moteur de recherche par défaut de Firefox ?
Non !
Car qui dit libre ne veut pas forcement dire gratuit!
Mozilla a besoin d'argent donc a moins que DuckDuckGO paye Mozilla suffisement je pense que Google reste la meilleure alternative (a l'heure ou j'ecris ces mots car j'ignore de quoi le futur sera fait).
Avatar de toutwd toutwd - Membre à l'essai https://www.developpez.com
le 07/12/2017 à 9:44
Non !
Car qui dit libre ne veut pas forcement dire gratuit!
Ok cela je le sais mais mon questionnement demeure.
Mozilla a t'elle pour motivation/objectif premier de faire des royalties, les associations à but non lucratif se "contentent" d'être à l'équilibre comptable en fin de bilan annuel.
Mozilla ne devrait t'elle pas abandonner son statue de fondation pour devenir une société commerciale comme Google et Yahoo, ainsi ses politique, stratégie et discours seraient compréhensible, faire du fric comme les autres...
Avatar de Chuck_Norris Chuck_Norris - Membre émérite https://www.developpez.com
le 07/12/2017 à 9:55
Citation Envoyé par seikida Voir le message
Si Mozilla s'etait agage jusqu'en 2019 et qu'ils decident d'arreter avant cette date je crois qu'ils sont quand meme fautif.
Parce que le fait que Yahoo ne paye pas ses factures dans le cadre du contrat ne le rend pas fautif également ?

Pour moi ça s'apparente à une rupture de contrat de plein droit de la part de Mozilla suite à un manquement d'une partie (Yahoo). Après il est probable qu'ils ont saisi l'occasion au vol, vu que Yahoo effectivement coule, mais si Mozilla était lié par contrat avec Yahoo, c'est parce que Google n'avait pas souhaité renouveler (ou alors pas à des conditions avantageuses) le contrat qui le liait à Mozilla à l'époque.
Contacter le responsable de la rubrique Accueil