Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Le futur verra-t-il la disparition des supports papiers ?
Livres et magazines ne survivront-ils qu'en numérique ?

Le , par Katleen Erna

0PARTAGES

0  0 
Les ventes d'eBooks ont augmenté de 115% en un an, les supports papier sont-ils obsolètes ?
Mise à jour du 18.03.2011 par Katleen


L'usage de livres numériques serait en pleine croissance. Selon l'AAP (Association of American Publishers), les ventes nettes d'eBooks sont passées de 32.4 millions de dollars (janvier 2010) à 69.9 millions de dollars au début de l'année 2011. Cela représente une augmentation de 115% sur un an.

Autrement dit, ce marché est en bonne santé, et fait écho au succès rencontré par le Kindle et les autres appareils du même type. L'iPad favorise également le commerce de ce type de contenus.

En parallèle, les livres et les magazines continuent d'enregistrer des bénéfices de plus en plus faibles, avec une chute de 30% de leurs ventes sur la même période (janvier 2010 à janvier 2011).

Source : Le rapport de Janvier 2011 de l'AAP

Le papier pourra-t-il résister à la progression du numérique ?

Le futur verra-t-il la disparition des supports papiers ? Livres et magazines ne survivront-ils qu'en numérique ?

Depuis de longs mois déjà, les professionnels de l'édition sont touchés par une crise économique très sévère, qui semble s'acharner sur leurs professions.

Imprimeurs, journalistes, éditeurs, etc... Tous en souffrent. La faute à la crise ? Pas seulement. Les comportements des consommateurs évoluent également vers le "tout numérique", et les supports physiques sont délaissés.

Qu'il s'agisse de livres ou de magazines, les supports papiers ont du plomb dans l'aile.

Les tirages chutent, les ventes sont de plus en plus difficiles.

Les gens n'auraient-ils plus le goût de lire ? Pas forcément. Même si les nouvelles générations sont plus portées sur les jeux et les vidéos, on continue de lire. Mais plus de la même manière.

Dans les écoles, on commence à troquer les livres de classe contre des logiciels éducatifs ou des textes sur écran.

Du côté des journaux et magazines, on essaie de proposer l'info (presque) en direct et à domicile via des sites web réactualisés en permanence (en versions gratuites ou payantes).
L'Etat aurait même évoqué l'idée d'une licence globale pour la presse web, sur le modèle de celle envisagée pour la musique en ligne.

Les savoirs et mémoires sur papier sont-ils devenus obsolètes ?

Avec l'arrivée des lecteurs d'e-books (comme le populaire Kindle d'Amazon), les contenus se lisent de plus en plus sur un écran, et s'échangent par e-mail ou IRC.

En décembre 2009, les ventes d'e-books s'envolaient pour dépasser pour la première fois celles des livres papiers.

Et, par le biais des smartphones et maintenant des tablettes, il est possible d'accéder aux applications des plus grands titres de presse et de les feuilleter virtuellement sur son terminal.

De quoi se poser beaucoup de questions sur l'avenir des supports papiers face au numérique.

Lire aussi :
Microsoft prêt à payer pour que des journaux retirent leurs articles de Google News ?

A quoi ressembleront nos bibliothèques demain?

Le support papier est-il fini ?

Quels sont les avantages et les inconvénients des contenus numériques ?

Si demain, il n'y avait plus que des livres et journaux numériques, en seriez-vous contents ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Elepole
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 21/03/2011 à 6:43
Le kindle remplacera pas le plaisir de tourné une page .... non, je rigole pas, j'aime tourné les page j'aime aussi l'odeur du papier (de préférence le papier vieux de 10 ans, sa a une odeur remarquable) Bon, je suis un peu spécial, mais a mes yeux sa justifie de ne pas acheter un kindle ou autre.

Je parle même pas de certain manque technique (pas de couleur, format trop petit) qui fait que le kindle ne pourrait que couvrir .... environs 20% de mes besoin en lecture (je lit bien trop de truc avec illustration en couleur avec une taille plus grande que l’écran d'un Kindle)

En fait, il me faudrait un mélange du kindle DX (9.7 pouce en noir et blanc) et du nook color ( 7 pouce en couleur)

Mais dans ce cas .... autans prendre un Archos 10.1 ? c'est pas un reader, mais l’écran est suffisant pour mes besoin ?

Anh, quel casse tête, b on je reste avec mes bon vieux bouquin, c'est plus simple.
5  1 
Avatar de yann2
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 17/05/2010 à 23:42
Salut

Citation Envoyé par zencorp Voir le message

- Deuxièmement cela entrainera une diminution de l'abattage des arbres qui servent à faire des magazines et autres journaux et un retour aux construction à base de bois (Je doute que l'économie qui entoure les exploitations forestières envisage une baisse du chiffre d'affaire suite à la perte d'un marché. )
Certes mais, t'es-tu renseigné sur les composants polluants qui constituent les appareils électroniques tels que les tablettes et les téléphones intelligents ? Je demande parce que j'ai pensé exactement à la même chose que toi puis je me suis dit : "est-on vraiment gagnant ?"

Pour ma part, j'aurai du mal à me défaire du support papier pour un roman. Par contre peut-être que les générations futures apprendront à lire d'une autre façon que nous.
2  0 
Avatar de tnntwister
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 18/05/2010 à 13:03
Hum quand on voit les types de livres qui arrivent en tête des ventes (livres de politiques de stars, littérature facile à lire), on pourra peut-être enfin arriver à se défaire de la loi de la tête de gondole, où les livres n'ont que 15 jours pour se vendre ou repartir au pilon. Moins de livres, mais mieux sélectionnés, j'en rêve. Si le boom de l'e-book ne sert qu'à ça, je pense qu'on est déjà gagnant.

A quoi ça sert d'imprimer la bio de telle ou telle star écrite par un nègre et qui n'intéressera plus personne dans 2 ans ? Je ne sais pas si on y gagne en abattage d'arbres, mais en pollution sur les étagères, certainement.
2  0 
Avatar de zaventem
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 18/05/2010 à 14:51
Un argument que je vois aux versions "papier" c'est la pérennité.
On peut co-lire et conserver du papier pendant plusieurs centaines d'années, qui peut encore lire une bande magnétique des années 70?
2  0 
Avatar de Louhike
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 19/03/2011 à 15:23
J'adore personnellement les liseuses (je possède le Kindle 3). Je trouve dommage que beaucoup de personnes affirment haut et fort y être réticentes sans connaître les produits sur le marché.
Comme expliqué dans les postes précédents, les liseuses n'ont d'écran LCD ou autre mais fonctionnement avec de l'encre numérique. C'est autant agréable à lire que du papier et on peut même lire au soleil (pour celles qui sont de bonne qualité comme la mienne). Il faut d'ailleurs savoir qu'il n'y a pas de pixels avec l'encre électronique, ce qui permet de lire avec une police minuscule sans perdre en qualité.

Prenant régulièrement le train et le métro, j'apprécie vraiment l'outil. Il me sert autant pour lire des romans que des bouquins techniques qui sont généralement assez conséquents au niveau du nombre de pages (je précise d'ailleurs que les liseuses affichent les images, souvent présentes dans ces ouvrages, avec une bonne qualité).

Les batteries permettent une longue utilisation, ce qui permet de partir en vacances sans devoir recharger la bête, ce qui est très pratique (le Kindle dure plusieurs semaines par exemple, avec une utilisation assez courante, sans activer le wifi).

Le plus gros problème est que c'est un investissement assez important à faire et les journaux ont des prix beaucoup trop élevés actuellement (Le Monde coûte 30€ par mois sur le Kindle alors que l'abonnement à la version PDF, que l'on peut donc lire sur la liseuse, est de 9€ par mois, ça coûte si cher de changer le format en .mobi ou .epub ?).

Vis à vis de l'investissement, il est important de noter qu'on peut avoir des livres passés dans le domaine publique gratuitement et légalement sur certains sites et qu'il y a alors de quoi lire indéfiniment si vous ne souhaitez pas spécialement lire de livres récents.
2  0 
Avatar de berceker united
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 21/03/2011 à 9:49
Pour le problème de place, il y a les bibliothèques mais elle ne correspond pas trop à la demande actuel. Avoir la chance d'avoir un bouquin d'informatique à jour c'est pas facile. J'hallucine lorsque j'allais à la cité des sciences, de voir des bouquins d'informatique obsolète. Donc obligé d'acheter, stocker, jeter. Les eBook, répond en partie à cela. Mais quand on y réfléchie, nous nous sommes habitué à lire sur l'écran. Plus facile à lire un lettre qu'un mail fut un temps. Maintenant, cela gène personne. Il faut un temps ou il fallait parfois imprimer un bout de code pour bien le saisir. A titre personnel, cela se fait de plus en plus rarement. Je pense que nous pouvons diviser l'utilisation en deux. Lecture de magazine dont l'information est périssable rapidement et dont un peut lire en diagonal, cela représente un fort volume et une utilisation de papier difficilement recyclable (papier glacé). Il y a les livres dont cela nécessite une concentration et une lecture ligne à ligne. Là les Ebook sont difficilement gérable.. Comme ça été dit, le Ebook ne sont pas là pour remplacer tout les supports papier. Mais pas de plage (sable + lumière + gestion batterie + qui doit garder la serviette (mon Ebook) ) .
Aute chose, la place de gagner dans la maison, c'est moins gérable dans un sac. pas pliable, pas enroulable, pas étanche. pas utilisable dans son bain, du moins, c'est risqué.
2  0 
Avatar de guigz2000
Membre actif https://www.developpez.com
Le 17/05/2010 à 22:45
Un livre peut pas se remplacer.
4 avantages:
*N'abîme pas les yeux
*Se parcours facilement(meilleure vue globale).
*Pas besoin de chargeur.
*Moins cher qu'un Ipad ou un kindle(pas grave si on l'oublie dans le train ou si on se le fait voler).
2  1 
Avatar de xulien
Membre actif https://www.developpez.com
Le 22/05/2010 à 20:20
On peut co-lire et conserver du papier pendant plusieurs centaines d'années
Vas dire ça au conservateur de la bibliothèque d'alexandrie!!

Le papier ça brule, ça se mouille, l'encre ça s'oxyde... le plus solide comme support reste AMHA le marbre... un bon burin et hop!!

qui peut encore lire une bande magnétique des années 70
bah n'importe qui ce donnant la peine si la bande a été correctement conservée, comme l'on peut encore écouter les vieux vinyles du début du siècle dernier; parcequ'il s'agit d'un support analogique. Mais pour répondre à la question sous-jacente, il y aura bien un nouveau Champollion pour déchiffrer un signal numérique alors que la spec du format est perdu.
1  0 
Avatar de gwinyam
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 19/03/2011 à 0:15
Pourquoi forcément l'iPad? Ok il a sûrement bien aidé, mais avec toutes les ventes de Kindle qui ont été annoncé à tout va dans tous les sens, ça m'étonnerait pas que le petit bijou et son encre électronique ait fait sa part aussi.
1  0 
Avatar de lequebecois79
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 19/03/2011 à 11:57
Citation Envoyé par gwinyam Voir le message
Pourquoi forcément l'iPad? Ok il a sûrement bien aidé, mais avec toutes les ventes de Kindle qui ont été annoncé à tout va dans tous les sens, ça m'étonnerait pas que le petit bijou et son encre électronique ait fait sa part aussi.

il y a même de nombreux lecteur qui ont peut contribuer
sony, nook, kobo leur confort visuel n'a totalement rien à voir avec les "tablettes couleur" qui brule les yeux... là on parle d'encre électronique... à essayer

j'ai pu me prendre un samsung e60 en janvier pour 50 euro et malgré que ce lecteur ne soit pas le meilleur, la qualité de lecture est incroyable

les écran à encore couleur arriveront, utile pour certain type de livre...
1  0