Canalys : Apple reprend la tête dans le marché des wearables au troisième trimestre
Devant Xiaomi et Fitbit

Le , par Olivier Famien, Chroniqueur Actualités
Sur le marché des ventes des wearables, les entreprises se livrent à un combat sans merci afin de conserver la meilleure place possible. Canalys, l’entreprise d’analyse du marché des technologies vient de livrer son rapport portant sur les ventes de wearables au troisième trimestre. Par « wearable », il faut simplement entrevoir les technologies portables telles que les lunettes connectées, les montres connectées, les appareils dotés de capteurs de suivi physiologique, et bien d’autres appareils encore. Mais pour ce rapport, Canalys a préféré limiter cette définition de « wearables » aux bracelets dotés de traqueurs d’activités ainsi qu’aux montres connectées.

Et selon les données récoltées par Canalys, Apple aurait vendu le plus de montres connectées au trimestre de cette année avec 3,9 millions d’unités écoulées. Avec cette performance, Apple reprend ainsi la tête dans le marché des wearables. Selon Canalys, cet exploit a été possible par la forte demande enregistrée auprès des utilisateurs pour la dernière version de montres connectées Apple Watch Series 3 que l’entreprise a mises à la disposition du public.

Ce nouveau modèle de la famille des montres connectées d’Apple se distingue par son boîtier en aluminium, en acier ou en céramique, plusieurs types de bracelets disponibles en différents coloris, et un GPS ainsi qu’une fonctionnalité cellulaire selon le modèle choisi. Les prix de ces montres connectées partent de 369 euros jusqu’à 1399 euros, selon les fonctionnalités incluses dans l’appareil et les caractéristiques du produit.

Pour Jason Low, l’analyste de Canalys, « la forte demande de l’Apple Watch Series 3, compatible LTE, a dissipé les doutes des fournisseurs de services sur le fait que la smartwatch cellulaire ne plaisait pas aux clients ». Il faut souligner qu’Apple aurait pu vendre encore plus de montres connectées dans ce troisième trimestre si elle avait été à même de satisfaire la demande qui était plus élevée que le nombre d’appareils disponibles dans ses stocks.

Low explique par exemple qu’en Chine, « les clients ayant de grandes attentes sont repoussés par le fiasco de la désorganisation du service dans le pays ». Si l’entreprise veut dépasser ces chiffres, « en plus d’apporter plus de stock, les opérateurs devraient travailler à l’amélioration de leurs systèmes de fourniture de services à distance pour répondre à la demande plus élevée attendue au quatrième trimestre », souligne Low.

À côté d’Apple qui reprend les rênes du classement des meilleurs vendeurs de montres connectées, nous avons en seconde position Xiaomi qui a pu tirer son épingle du jeu avec 3,6 millions de montres connectées vendues. Il est talonné par Fitbit (troisième position) qui a écoulé pour ce troisième trimestre 3,5 millions d’appareils.

Pour pouvoir vendre le plus d’appareils connectés possible, chaque entreprise adopte sa stratégie. Mais généralement, les entreprises s’efforcent de présenter leurs montres connectées comme des appareils complémentaires à leurs smartphones haut de gamme. Mo Jia, analyste de Canalys, déclare que « tandis que les fonctions de santé continuent d’être au centre des préoccupations, les fournisseurs s’efforcent d’accroître la valeur des smartwatches en priorisant la conception et en mettant en évidence les principales caractéristiques. » Dans ce registre, Samsung, Apple et Huawei ont été les trois entreprises à avoir écoulé le plus de montres connectées accessoirement au nombre de smartphones commercialisés. Apple aurait vendu une montre connectée pour chaque lot de 7 iPhone 7 et 8 livrés, tandis que Samsung aurait réussi à écouler seulement une montre connectée pour 23 smartphones vendus. Huawei aurait quant à elle réussi à vendre environ une montre connectée pour 14 téléphones vendus.

Mais au-delà de ce rapport, de nombreux utilisateurs se demandent si ces appareils ne sont pas simplement des effets de mode. Dans quel but acquérir ces appareils qui parfois ont des autonomies limitées et des fonctionnalités physiologiques pas toujours dignes de confiance ?

Source : Canalys

Et vous ?

Avez-vous une montre connectée ? Pourquoi l’avez-vous achetée ?

Quel est votre avis sur le contenu de ce rapport ?

Voir aussi

Marché des wearables : Apple passe en tête au niveau de ventes avec l’Apple Watch et détrône par la même occasion Fitbit
Les ventes d’Apple Watch seraient-elles en chute libre ? La smartwatch se vendrait plus de dix fois moins après un lancement triomphal


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Contacter le responsable de la rubrique Accueil