Opera 50 entre en phase bêta et apporte le support de Chromecast, la conversion du bitcoin
Et la protection de vos sessions contre le plantage

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
L’équipe responsable du développement du navigateur Opera continue d’améliorer la version 50 du logiciel. C’est dans ce contexte qu’elle a ajouté une nouvelle mise à jour sur la version développeur du navigateur : la possibilité de sauvegarder une page comme un PDF. L’équipe en profite pour annoncer également de nombreuses autres améliorations, notamment pour les écrans HiDPI.

Alors que la prise en charge de l'enregistrement des pages Web dans le format de fichier PDF était déjà disponible dans le navigateur Web Opera via la boîte de dialogue Imprimer, l’équipe a implémenté cette fois-ci l’option « Save Page As PDF », qui est accessible depuis le menu fichier, sur les plateformes GNU/Linux, macOS et Windows.

La fonctionnalité vous permettra d'enregistrer facilement n'importe quelle page Web en tant que document PDF pour une lecture hors ligne ou tout ce que vous voulez faire avec elle. La bonne nouvelle à propos de la sauvegarde d'une page Web au format PDF est que le fichier est plus petit que si vous effectuez une capture d'écran et que vous l'enregistrez en tant qu'image PNG, sans oublier que vous pouvez copier/coller du texte à partir du PDF.

« Il est plus facile de stocker une page pour une lecture hors ligne, de l'envoyer sur d'autres périphériques ou simplement de la conserver pour une future référence », explique Maciej Kocemba, Product Manager, Opera. Logiciel.« Le fichier résultant va tirer parti des capacités PDF », conclut-il.

Toutefois, si vous prévoyez d'imprimer le document PDF de la page Web que vous avez enregistrée, Opera Software indique qu'il est préférable de vous servir de la méthode d'origine via la boîte de dialogue imprimer, car vous pourrez également contrôler la mise en page du document, les marges et en-têtes, parmi plusieurs autres options et caractéristiques.

Quelle est la différence entre les deux méthodes ?

« Notre nouvelle option Enregistrer la page au format PDF stocke exactement ce que vous voyez sur votre écran. Elle est idéale pour la lecture hors ligne, le partage de pages ou le maintien sur votre système pour une future référence. La méthode d'impression demandera à la page d’effectuer une mise en page d'une manière conviviale. En conséquence, vous pouvez obtenir quelque chose de différent de ce que vous voyez à l'écran.

« L'option Enregistrer la page en PDF permet d'enregistrer ce qui s’affiche sur votre navigateur. Elle ne tentera pas de charger des images qui sont actuellement invisibles, ce qui peut être le cas pour les sites qui chargent des images uniquement après avoir fait défiler et rendu visible du contenu.

« Cette option est conviviale pour l'écran, ce qui signifie qu'elle est optimisée pour enregistrer exactement ce que vous voyez et pour faciliter la lecture hors ligne. Cependant, la page obtenue n'est pas prête à être imprimée. Si vous souhaitez imprimer la page, vous devez utiliser l'autre méthode et affiner les détails selon vos besoins. »

La nouvelle fonctionnalité est disponible pour les tests dans la mise à jour d'Opera Developer 50.0.2743.0, qui ajoute quelques améliorations supplémentaires pour les écrans HiDPI sur la plateforme Windows, ainsi qu'un meilleur support pour le système d'exploitation macOS High Sierra 10.13 d'Apple, l’objectif étant que les utilisateurs n’observent plus une utilisation élevée du processeur lorsqu’ils naviguent sur internet via Opera.

La fonctionnalité Snapshot récemment introduite a également été mise à jour dans cette version pour fonctionner lors de l'affichage d'un document PDF dans Opera. Vous pouvez télécharger Opera Developer 50.0.2743.0 pour GNU/Linux, macOS et Microsoft Windows dès maintenant, mais gardez à l'esprit qu'il s'agit d'une version préliminaire et qu'elle n'est pas recommandée pour une utilisation en production.

Source : Opera

Mise à jour du 12/11/10 : Opera 50 entre en phase bêta

L’équipe responsable du développement d’Opéra a annoncé que la version 50 du navigateur est entrée en phase bêta. Opéra 50 apporte entre autres :
  • le support de Chromecast : l’appareil lecteur de flux multimédias en temps réel développé par Google a déjà été vendu à plus de 55 millions d’exemplaires ;
  • la possibilité de sauvegarder sa page Web au format PDF ;
  • quatre monnaies numériques au convertisseur de devises, il s’agit de :
    1. Bitcoin (BTC), 1.00 BTC,
    2. Ethereum (ETH), 1.00 ETH,
    3. Bitcoin Cash (BTH), 1.00 BCH,
    4. Litecoin (LTC), 1.00 LTC ;

  • l’amélioration du convertisseur d’unité
  • la protection de vos sessions de navigation contre le plantage.

Concernant la protection de vos sessions de navigation contre le plantage, l’équipe explique que « lors d'une détection de boucle de panne, Opera ne supprimera pas votre session de navigation actuelle. Au lieu de cela, toutes les pages seront marquées pour un rechargement manuel lors de la réactivation, à l'exception de l'onglet en cours qui détaille le problème rencontré. Cela permettra de résoudre le problème ennuyeux de perdre tous les onglets ouverts en raison d'un problème sans rapport, comme avec la synchronisation, par exemple. »

Source : Opera


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de mattdef mattdef - Membre habitué https://www.developpez.com
le 15/10/2017 à 13:37
L'extension Fireshot fait déjà ça très bien...
[ATTACH]319492d1/a/a/a" />
Avatar de abbe2017 abbe2017 - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 15/10/2017 à 17:03
si je comprends bien, comme la derniere version de firefox, opera fera une snpashot (copie d'écran) pour obtenir le PDF clean.

problèmes :
1 : un browser qui a le pouvoir de faire une copie d'écran, ça choque personne ?...

2 : placer une image dans un PDF est pas ce que j'appelle une solution optimate , mais radicale. Qui de l'exploitation textuelle/objet du PDF si il ne contient que du binaire et plus de contenus (texte, fonts, image, style) encapsulés...
Avatar de solstyce39 solstyce39 - Membre actif https://www.developpez.com
le 15/10/2017 à 21:41
Citation Envoyé par abbe2017 Voir le message
si je comprends bien, comme la derniere version de firefox, opera fera une snpashot (copie d'écran) pour obtenir le PDF clean.

problèmes :
1 : un browser qui a le pouvoir de faire une copie d'écran, ça choque personne ?...

2 : placer une image dans un PDF est pas ce que j'appelle une solution optimate , mais radicale. Qui de l'exploitation textuelle/objet du PDF si il ne contient que du binaire et plus de contenus (texte, fonts, image, style) encapsulés...
1: Non car je ne pense pas que ce soit un screenshot au sens où on l'entend, le browser n'aura accès qu'au contenu de la page qu'il a lui même généré, je vois pas le problème. ("« L'option Enregistrer la page en PDF permet d'enregistrer ce qui s’affiche sur votre navigateur. Elle ne tentera pas de charger des images qui sont actuellement invisibles, ce qui peut être le cas pour les sites qui chargent des images uniquement après avoir fait défiler et rendu visible du contenu."

2: je cite : " sans oublier que vous pouvez copier / coller du texte à partir du PDF." ce n'est donc pas un simple c/c d'une image, ils parlent meme d'un post traitement pour rendre le rendu plus agréable à la lecture.

A voir
Avatar de abbe2017 abbe2017 - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 15/10/2017 à 21:53
Citation Envoyé par solstyce39 Voir le message
1: Non car je ne pense pas que ce soit un screenshot au sens où on l'entend, le browser n'aura accès qu'au contenu de la page qu'il a lui même généré, je vois pas le problème. ("« L'option Enregistrer la page en PDF permet d'enregistrer ce qui s’affiche sur votre navigateur. Elle ne tentera pas de charger des images qui sont actuellement invisibles, ce qui peut être le cas pour les sites qui chargent des images uniquement après avoir fait défiler et rendu visible du contenu."

2: je cite : " sans oublier que vous pouvez copier / coller du texte à partir du PDF." ce n'est donc pas un simple c/c d'une image, ils parlent meme d'un post traitement pour rendre le rendu plus agréable à la lecture.

A voir
mais voyons, on sait bien que les pages des sites sont devenus inimprimables; inimPDFables à cause des pubs, des vidéos, du contenus js dynamiques....
il n'y a que la capture d'écran qui peut arriver à faire un rendu nickel....
Avatar de samil2013 samil2013 - Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
le 15/10/2017 à 23:44
J'utilise Flash Peak slimjet comme navigateur et cette option existe depuis longtemps
au fait j'ai changer de OPERA vers slimjet
Avatar de Chauve souris Chauve souris - Membre émérite https://www.developpez.com
le 16/10/2017 à 2:08
C'est déjà, en grande partie, le cas avec la version que j'utilise (v48.0). J'ai d'ailleurs abandonné les autres navigateurs. D'ailleurs beaucoup de sites, pour des articles sérieux, ont la version "imprimé" et le rendu est parfait sur ma laser avec Opera.

Je me souviens de temps pas si néolithiques que ça où c'était la galère d'imprimer quelque chose, le texte étant souvent tronqué. le moins pire étant encore IE car on pouvait zoomer et trafiquer les marges.
Avatar de Stéphane le calme Stéphane le calme - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 24/12/2017 à 8:47
Opera 50 va proposer aux utilisateurs une protection native contre le cryptojacking,
intégrée dans son bloqueur de pub

Le cryptojacking, qui consiste à utiliser secrètement les ressources de votre dispositif pour miner de la cryptomonnaie, a commencé progressivement à se déployer comme une alternative aux rémunérations issues de la publicité.

L’idée du cryptojacking est née en mi-septembre lorsque CoinHive a proposé un script pour le minage de cryptomonnaies (monero en l'occurrence). Parmi les sites Web qui l’ont adopté, figure The Pirate Bay, le site de partage P2P, qui s’est appuyé sur les ressources de ses utilisateurs comme moyen alternatif de financement. Parmi d’autres mainstreams qui ont fait appel au cryptojacking figurent également la chaîne de télévision Showtime et le site officiel de la star du Real Madrid, Cristiano Ronaldo, qui avaient déployé le script de CoinHive sans en avertir leurs utilisateurs.

AdGuard, qui s’est intéressé à ce phénomène, a été stupéfait de voir qu’en l’espace de quelques semaines « cette technologie a réussi à affecter près d'un milliard d'internautes. »

Durant son analyse, AdGuard a parcouru des sites très populaires qui utilisent secrètement les ressources des utilisateurs pour extraire de la cryptomonnaie. Quatre d’entre ces sites totalisent à eux seuls 992 millions de visites mensuelles « Et les gains mensuels totaux issus de leurs activités de cryptojacking, en tenant compte du taux actuel du monero, peuvent atteindre les 326 000 $. »

Des statistiques qui font réagir l’industrie. C’est dans ce contexte qu’Opera développe une fonctionnalité anticryptojacking embarquée dans son navigateur pour empêcher que les sites Web utilisent la puissance du processeur de votre ordinateur pour miner de la cryptomonnaie à votre insu.

Cette nouvelle fonctionnalité s'appelle NoCoin et est actuellement en cours de développement. Les utilisateurs peuvent l'obtenir dès maintenant s'ils installent Opera 50 Beta RC, et la fonctionnalité devrait être livrée dans la version stable d'Opera 50, prévue pour janvier 2018.

NoCoin fait partie intégrante du bloqueur de publicités natif d'Opera. Le bloqueur de publicités est désactivé par défaut et l'activation du bloqueur de publicités active également la protection du minage de cryptomonnaies NoCoin.


« Les bitcoins ont la cote en ce moment, mais saviez-vous qu'ils pourraient rendre votre ordinateur plus chaud ? Votre processeur fonctionne soudainement à 100 pour cent de sa capacité, le ventilateur devient fou sans raison apparente et votre batterie s'épuise rapidement. Peut-être ce sont là des signes que quelqu'un utilise votre ordinateur pour miner de la cryptomonnaie.

« Ce minage de cryptomonnaies peut parfois continuer après votre première visite sur le site. Mais nous, en tant que seul navigateur majeur doté d'un bloqueur de publicité intégré, avons une solution intégrée pour empêcher les mineurs de pénétrer sur votre machine.

« Après avoir récemment mis à jour les règles de notre mécanisme intégré de blocage des publicités, nous avons éliminé les scripts de minage de cryptomonnaies qui surutilisent la capacité de calcul de votre appareil. Activez simplement le bloqueur de publicités d'Opera pour empêcher les sites de minage de cryptomonnaies de faire leur sale besogne sur votre ordinateur. »

Source : Opera

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ? La fonctionnalité devrait-elle être activée par défaut ? Pourquoi ?

Voir aussi :

Près d'un milliard d'internautes sont désormais exposés au cryptojacking, d'après les statistiques d'AdGuard
Avatar de Pierre GIRARD Pierre GIRARD - Expert éminent https://www.developpez.com
le 24/12/2017 à 10:46
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Qu'en pensez-vous ? La fonctionnalité devrait-elle être activée par défaut ? Pourquoi ?
Oui, ça serait même une excellente initiative. Même si mon CPU se tourne les pouces à 90%, c'est pas une raison pour que qui que ce soit d'autre que moi l'utilise, surtout si on le fait sans me demander mon autorisation.
Avatar de liberal1 liberal1 - Inactif https://www.developpez.com
le 24/12/2017 à 11:22
Même sans "minage" il y a des cas où une seule tab Google Chrome met un PC à genoux en prenant 1 Go! (pour quoi, je n'en sais rien)

Heureusement qu'il y a le "gestionnaire de taches" dans Chrome!
Avatar de Pierre GIRARD Pierre GIRARD - Expert éminent https://www.developpez.com
le 24/12/2017 à 13:07
Citation Envoyé par liberal1 Voir le message
...il y a des cas où une seule tab Google Chrome met un PC à genoux ...
Je n'ai pas ce problème, ni Chrome, ni Google, mais Opera et Qwant ... et mon PC est en vacances permanentes.
Contacter le responsable de la rubrique Accueil