TypeScript 2.6 est disponible : cette version vient avec un flag de vérification stricte
Ainsi que des commentaires de suppression de message

Le , par Victor Vincent, Chroniqueur Actualités
La version 2.6 du langage TypeScript de Microsoft est passée en Release Candidate. Cette nouvelle version vient avec plus de rigueur dans la vérification pour aider les développeurs à mieux détecter les erreurs. Le langage introduit un flag de vérification stricte qui est introduit par --strictFunctionTypes. Le directeur de programme du langage TypeScript explique qu’en vérification stricte toute fonction qui ne provient pas d'une méthode voit ses paramètres comparés « par contravariance ».

Typiquement, TypeScript comparait les paramètres de façon « bivariante », ce qui apporte des avantages tels qu'un modèle plus simple pour travailler avec des tableaux. TypeScript 2.6 a trouvé un compromis en augmentant la rigueur sur tous les types de fonctions à l’exception des méthodes tout en permettant de modéliser les cas d'utilisation tels que les gestionnaires d'événements et la gestion simplifiée des tableaux.

Le langage JavaScript de Microsoft, qui a eu cinq ans le 1er octobre dernier, a pris de l'importance, à tel point qu’il a été utilisé dans la récente réécriture du framework JavaScript Angular. La version 2.5 de TypeScript a été publiée à la fin du mois d'août. Une autre nouveauté apportée par TypeScript 2.6 concerne les commentaires de suppression d'erreur en utilisant les commentaires //@ts-ignore. Microsoft a évité la suppression des erreurs dans TypeScript, car dans la plupart des cas où les utilisateurs ont demandé leur suppression, les erreurs pouvaient être résolues par des fichiers de configuration plus précis, ou en utilisant une assertion de type « any », a déclaré Rosenwasser.

Il ajoute que « cependant, au fil du temps, nous avons vu deux exemples motivants de migration de JavaScript vers TypeScript en surpassant les vérifications de type qui résident dans le code hérité ». Lors de la migration de JavaScript vers TypeScript, la suppression des erreurs peut être d’une grande utilité pour les développeurs, car ces derniers se heurtent souvent à un modèle difficile à modéliser. Plutôt que de passer beaucoup de temps à essayer de comprendre le modèle, les développeurs peuvent maintenant remettre ce travail à plus tard et se concentrer sur leur travail proprement dit et cela grâce aux commentaires de suppression qui permettent d’ignorer les erreurs qui n’entravent pas le bon fonctionnement du code.

Pour outrepasser les contrôles de type dans le code existant, certaines grandes organisations mettent à jour les dépendances de projet en tandem. De ce fait, toute modification du code qui introduit une erreur de vérification de type nécessitera un correctif pour éviter de casser le travail de génération du code. Selon Rosenwasser, « même si la détection de l'erreur est utile, la réalité est souvent que le code continue de fonctionner et que les équipes de développement ont des ressources limitée. » Microsoft conseille alors d'utiliser les commentaires de suppression avec parcimonie et de toujours les accompagner d’une explication pour mieux aider la compréhension.

Avec la version 2.6 de TypeScript, les chaînes de modèle balisées dans un module sont désormais mises en cache après l'appel initial. Cette nouveauté de TypeScript le place au plus près des dernières révisions de la spécification ECMAScript sous-jacente à JavaScript. Le compilateur TypeScript autonome propose désormais des messages localisés via NPM lors de l'utilisation du flag --locale. Le mode --watch, pour l'émission de modules, a été accéléré.

Des améliorations de support sont prévues pour des outils tels que Visual Studio et Visual Studo Code avec cette version. La version 2.6 du langage permet aux développeurs de refactoriser les commentaires de la documentation JSDoc en annotations TypeScript. Des modifications organisationnelles ont été apportées aux déclarations DOM dans lib.d.ts. TypeScript 2.6 est peut être installé via NPM en exécutant la commande npm install -g typecript@rc ou via NuGet. Il peut également être installé via Visual Studio 2017.

Source : Blog Microsoft

Et vous ?

Que pensez-vous de cette nouvelle version de TypeScript ?

Voir aussi

Le projet AssemblyScript compile un sous-ensemble de TypeScript en WebAssembly, il est open source et disponible sous licence Apache 2.0


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Contacter le responsable de la rubrique Accueil