IBM lance sa nouvelle offre Cloud Private offrant un modèle de déploiement cloud aux centres de données
En utilisant des technologies open source

Le , par Victor Vincent, Chroniqueur Actualités
Dans un contexte IT marqué par des besoins de changement en vue de s’adapter à l’évolution des entreprises qui recherchent de plus en plus des moyens de moderniser les technologies utilisées, nombre d’entre elles ont du mal à allier la gestion des logiciels et du matériel existants dans leurs propres centres de données. C’est pour répondre à cette problématique qu’IBM dévoile une nouvelle offre destinée à aider les entreprises à utiliser des technologies Open Source pour intégrer un modèle de déploiement cloud à leurs centres de données et leur permettre ainsi de faire évoluer leurs applications héritées dans un environnement informatique plus moderne.

Cette nouvelle offre Cloud Private a pour objectif d’aider les clients d’IBM à migrer leurs intergiciels IBM et autres applications héritées dans des conteneurs et à les transformer en applications modernes capables de tirer le meilleur parti des conteneurs et de l'orchestration de conteneurs gérés par Kubernetes et pouvant profiter de toute la flexibilité qui leur est ainsi offerte. IBM n'est pas le seul à proposer une telle solution sur le marché. Cependant, l’approche est particulièrement importante pour un fournisseur d’applications héritées comme IBM, car ce nouveau produit offre un moyen de maintenir des produits middlewares plus anciens, tels que Websphere, sans obliger les clients de longue date à revoir toutes leurs infrastructures fonctionnant avec ces anciens middlewares.

Outre le besoin de maintenir les anciennes applications en état de fonctionnement dans un contexte plus moderne, le but de IBM Cloud Private est aussi de faciliter pour les entreprises la transition vers le cloud. La société a pris conscience du fait que certaines entreprises souhaitent rester dans les frontières confortables de leurs propres centres de données par souci de performance et pour une meilleure maitrise de la sécurité de leurs installations. Cloud Private et les produits similaires offrent à ces dernières la possibilité de rester dans un environnement privé dont ils maitrisent tous les enjeux tout en leur offrant une expérience de gestion de type cloud.

L’ambition d’IBM Cloud Private est de permettre aux entreprises de tirer le meilleur des deux mondes que représentent le cloud et leurs centres de données traditionnels en fournissant un moyen de créer des API pour connecter des services cloud tels que Salesforce avec le centre de données interne et partager des données avec les applications existantes. Il leur permet également de gérer leurs applications héritées de manière moderne en les déplaçant vers des conteneurs en utilisant Kubernetes comme couche de gestion. Kubernetes est un outil de gestion de conteneur open source initialement développé par Google. Il est maintenant géré par la Cloud Native Computing Foundation et a été adopté par presque toutes les grandes entreprises technologiques d'AWS à Oracle en passant par Microsoft et VMware.

Toutes ces entreprises aspirent à proposer un Cloud Computing natif pour leurs clients, tout comme le fait aujourd'hui IBM avec cette nouvelle offre. Selon des données publiées par Synergy Research la semaine dernière, IBM reste le numéro trois des fournisseurs d'infrastructure cloud en raison notamment de sa force au niveau des services de cloud privé qu’elle propose. Ce produit pourrait être pour IMB, une opportunité pour exploiter cette position et l’aider à développer sa part de marché, tout en accompagnant ses clients dans leur passage à un environnement informatique plus moderne.

Cette nouvelle offre est la deuxième version de Cloud Private qu'IBM ait lancé. Cette version inclut un certain nombre de fonctionnalités importantes, notamment la prise en charge de conteneurs tels que WebSphere, DB2 et MongoDB. Cloud Private ajoute également la prise en charge de l'exécution de Cloud Foundry en plus des conteneurs Docker, ce qui rend le système apte à supporter une plus grande variation de charges de travail.

Les clients pourront payer pour l'édition entreprise de Cloud Private de deux façons. La première implique une licence traditionnelle pour le logiciel plus un contrat de service continu, comme cela se fait pour d'autres produits logiciels d'entreprise. Une deuxième option permettra aux clients de négocier des frais forfaitaires continus, ce qui signifie qu'ils paient un abonnement convenu pour une quantité donnée d'utilisation des ressources de calcul, avec la possibilité d'augmenter leur charge de travail pour un coût supplémentaire.

Le deuxième modèle de tarification a été conçu pour offrir aux clients une expérience comparable à celle du cloud, ce qui leur permet de payer pour ce qu'ils utilisent, tout en maintenant une certaine prévisibilité des prix afin qu'ils ne soient pas confrontés à des pics de coûts massifs. Les clients qui souhaitent essayer Cloud Private sans acheter de licence peuvent utiliser l'édition Community du logiciel disponible gratuitement.

En savoir plus sur l'offre IBM Cloud Private


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Contacter le responsable de la rubrique Accueil