Avec sa plateforme Moorestown, Intel s'attaque à ARM
Et au marché des terminaux nomades : avec quelles chances de réussite ?

Le , par Gordon Fowler, Expert éminent sénior
Avec sa plateforme Moorestown, Intel s'attaque à ARM
Et au marché des terminaux mobiles : avec quelles chances de réussite ?

Intel vient de présenter officiellement Moorestown, sa plateforme Atom pour smartphones et Tablet PC.

Un des atouts principaux de cette prochaine génération de plateformes est la baisse très significative de consommation d'énergie. Le fondeur revendique une autonomie « jusqu'à dix jours en mode veille, deux jours en lecture audio et cinq heures en navigation et lecture vidéo ». Et ce alors même que les performances sont, elles, à la hausse (multitasking, streaming HD, etc.).

Dans le détail, Moorestowm embarque un processeur Intel Atom de la série Z6 (de 1.2GHz à 1.9GHz, avec un cœur gravé à 45nm donc), ainsi qu'un processeur graphique dédié au traitement de la 3D ou à l'encodage et au décodage de la vidéo et du son (le MP20 alias « Langwell »). Ce chipset sera capable de traiter la HD.

Moorestown pourra également être personnalisé en fonction des terminaux qu'il fera tourner : jusqu'à 1.5 GHz pour les smartphones et 1.9 GHz pour les tablettes.

La plateforme supportera le Wi-Fi, la 3G et le WiMAX, et sera compatible avec Android (l'OS pour mobiles et tablettes de Google - lire par ailleurs "Adobe dévoile une tablette sous Android supportant Flash, un pied de nez technologique à Steve Jobs"), Meego (l'OS d'Intel et de Nokia) et Moblin, (qui ne devrait pas tarder à totalement fusionner avec Meego).

Le but affiché de Moorestown est de concurrencer ARM (connu et reconnu pour ses puces à faible consommation d'énergie).

Mais le marché des terminaux mobiles est très fortement contrôlé. Intel n'est jamais vraiment arrivé à s'y imposer alors qu'il est pourtant le leader incontesté des puces pour PC.

Apple et Google, acteurs incontournables du secteur, sont tous deux de gros consommateurs de puces ARM. Les faire changer de fournisseur risque, par exemple, d'être un défi de taille.

Certainement pas insurmontable, mais de taille.

Bref, Moorestown sonne la charge, mais il n'est pas dit que l'assaut soit couronné de succès.

Source : La présentation complète de Moorestown, par Intel

Lire aussi :

Intel fait durer le suspens sur Sandy Bridge en délivrant les informations au compte-gouttes sur la future micro-architecture de ses processeurs

Déclin des ventes de processeurs Atom par Intel, l'âge d'or des netbooks est-il déjà en train de s'achever ?

Intel annonce sa nouvelle gamme de processeurs Atom N450, D410 et D510 qui consomment moins d'énergie

Les rubriques (actu, forums, tutos) de Développez :

Hardware
Mobiles

Et vous ?

Intel a-t-il une chance de s'imposer sur ce marché des terminaux mobiles avec cette plateforme ou au contraire, pensez-vous que la concurrence (notamment ARM) est trop bien implantée pour se laisser déloger ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Offres d'emploi IT
Ingénieur analyste programmeur (H/F)
Safran - Auvergne - Montluçon (03100)
Data scientist senior H/F
Safran - Ile de France - Magny-les-Hameaux (Saclay)
Spécialiste systèmes informatiques qualité et référent procédure H/F
Safran - Ile de France - Colombes (92700)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil