Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Russie : la loi interdisant l'usage des VPN et serveurs proxy est entrée en vigueur ce mercredi
Trois mois après la signature du projet de loi

Le , par Victor Vincent

63PARTAGES

10  0 
Le président russe Vladimir Poutine avait signé il y a trois mois une loi qui interdit l'utilisation ou la fourniture de réseaux privés virtuels (VPN) pour officiellement interdire aux internautes de la fédération d’accéder à du contenu considéré comme illégal. Cette loi, qui a fait couler beaucoup d’encre au-delà des frontières russes est entrée en vigueur ce mercredi premier novembre. La législation russe oblige les fournisseurs d’accès internet à bloquer les sites Web qui offrent des VPN et autres services proxy utilisés par des millions de Russes pour contourner la censure imposée par l'État.

Le projet de loi avait été signé par le président Vladimir Poutine le 29 juillet dernier et avait été justifié comme étant une mesure nécessaire pour prévenir la propagation de l'extrémisme en ligne. Son impact réel, cependant, sera de rendre beaucoup plus difficile pour les Russes l’accès à internet, note certains observateurs. Les fournisseurs d’accès internet sont, à partir de cette date, tenus par le régulateur russe Roskomnadzor (le Service fédéral de surveillance des communications, des technologies de l'information et des médias) de bloquer les connexions avec ces sites web.

Parmi les sites qui sont visés par cette interdiction, figure Wikipédia qui a été ajouté à la liste parce qu'il contiendrait des informations sur la consommation de drogues, mais aussi de nombreux sites pornographiques, ainsi que certains sites extrémistes tels que The Daily Stormer. L'inquiétude la plus importante soulevée par les observateurs concerne les interdictions à court terme qui ont été mises en place à plusieurs reprises sur les sites d'information lorsqu'ils font état de sujets que le gouvernement russe considère comme sensibles.

Ce fut le cas par exemple lors de l'annexion de la Crimée par la Russie, une action qui a été condamnée par la communauté internationale et pour laquelle le pays a subi des sanctions. Plusieurs publications russes qui critiquaient cette décision se sont retrouvées sur la liste noire des sites censurés. Le régulateur russe a également fermé certaines ressources importantes en ligne. Il a été notamment demandé de supprimer l’accès à GitHub parce que des notes mettant en exergue des méthodes de suicide apparaissaient sur la plateforme. GitHub a d’ailleurs publié les demandes de retrait qui lui ont été adressées par le gouvernement russe. Roskomnadzor aurait par ailleurs coupé l'accès à Amazon Web Services pendant plusieurs heures à cause d’un jeu de Poker hébergé sur ces systèmes et qui ne serait pas conforme aux impératifs de sécurité du régulateur russe.

La Russie semble suivre le même modèle que la Chine en matière de censure sur internet même si elle ne dispose pas d'un appareil de censure permanent à l'échelle du pays, connu sous le nom de Grande Muraille de Chine. Selon les observateurs, cette loi s’inscrit dans une logique du gouvernement russe pour restreindre l'accès à l'information sur la toile. En effet, en même temps que le président russe a signé la législation sur les VPN, il a également signé une autre loi qui entrera en vigueur en janvier. Cette dernière loi, comme celle adoptée par le gouvernement chinois au début de cette année, exigera que les opérateurs de services de messagerie vérifient l'identité de leurs utilisateurs au moyen de numéros de téléphone. La loi prévoit que les opérateurs mettent en place des mesures permettant de couper l’accès à leurs services aux personnes qui diffuseraient des contenus illégaux.

Une autre chose intéressante à noter est le fait que cette loi répressive entre en vigueur quelques mois seulement avant les élections de mars 2018, au cours desquelles Vladimir Poutine se présentera pour un nouveau mandat de six ans. Cela fait craindre aux observateurs de la vie politique russe que cette loi ne soit utilisée contre les adversaires politiques du président russe.

Source : Loi fédérale (Google Translate), GitHub

Et vous ?

Que pensez-vous de cette loi ?

Voir aussi

La Russie bannit finalement l’usage des VPN et serveurs proxy, le président a signé le projet de loi y relatif

Après Symantec, McAfee décide à son tour de révoquer l'autorisation accordée à la Russie d'examiner son code source

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de fredinkan
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 02/11/2017 à 9:20
Citation Envoyé par Jon Shannow Voir le message
Même remarque que GordonFreeman, dans ma boite, 3 sociétés reliées entre elles par VPN.

Je ne vois qu'un seul but à ces lois. La censure et la répression. Que ceux qui continuent de penser que la Russie de Poutine n'est pas une dictature, y réfléchisse un peu plus...
Bouge pas, ça viendra aussi bientôt dans nos "démocraties"
Regarde dans les actu, ils avancent vers ça à grand pas
10  0 
Avatar de MysteryGummy
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 02/11/2017 à 14:36
Citation Envoyé par Jon Shannow Voir le message
Même remarque que GordonFreeman, dans ma boite, 3 sociétés reliées entre elles par VPN.

Je ne vois qu'un seul but à ces lois. La censure et la répression. Que ceux qui continuent de penser que la Russie de Poutine n'est pas une dictature, y réfléchisse un peu plus...
Ce sont les VPN qui refusent d'appliquer les règles du régulateur russe qui seront interdits. Les VPN qui respectent les lois russes en bloquant certains sites seront parfaitement légal. Il est bien évidemment absolument impensable que la totalité des VPN soit interdits...

Fais plutôt attention aux news putaclic avant de conseiller aux autres de réfléchir.
7  0 
Avatar de GordonFreeman
Membre averti https://www.developpez.com
Le 02/11/2017 à 8:40
Citation Envoyé par devman1 Voir le message
c'est une guerre froide contre l'espionnage via le net, pas besoin de cité la véritable cible de cette mesure
1 pour la Russie 0 pour les USA, car il faut arrêter l'hypocrisie le VPN favorise le vol de données et les hacks par des fantômes.
Le VPN favorise le vol de données ? Perso je ne vois pas comment. Qu'il soit un moyen utilisé pour en voler je veux bien mais qu'il le favorise ?.. Il fait de la propagande sur le net ?

Dans la société ou je travail nous avons la maison mère avec une infrastructure principale à un endroit et 8 succursale (dans des lieux différents) reliées entre elle par VPN. Cela permet d'avoir le même domaine réseau avec des sous-domaines, de proposer des services communs d'entreprise, etc.

Sans VPN, c'est quasi impossible de maintenir ce genre d'infrastructure qui sont somme toutes assez standard dans les entreprises avec plusieurs localisations...

Sans oublier que la protection des données doit être garantie pour une entreprise (comme pour les particuliers).
6  0 
Avatar de RyzenOC
Inactif https://www.developpez.com
Le 02/11/2017 à 10:17
Citation Envoyé par marsupial Voir le message
Ça n'est pas hyper répressif mais en France, tor est interdit.
tu en est sur ? je n'ai jamais entendu parlé d'une tel loi.
Le seul lien que je trouve sur google c'était un projet de loi qui date de 2015.
http://www.erenumerique.fr/tor-et-wi...-17075-07.html

Donne moi l'article qui stipule que tor est interdit en France.
Je doute qu'une tel loi arrive à passer en France car tor c'est juste un outil, un protocole comme le torrent, ftp.... il ne peut pas être interdit.
6  0 
Avatar de GordonFreeman
Membre averti https://www.developpez.com
Le 02/11/2017 à 10:20
Oui alors effectivement on peu critiquer certains agissement de la Russie.

Ça reste néanmoins une démocratie, avec des méthodes parfois un peu rétrograde, on est bien d'accord.

Mais comme dis dans certains commentaires, il ne faut pas oublier que ce ne sont pas les seuls et que toutes les démocraties (les nôtres y compris) utilisent parfois des méthodes ou des moyens pas forcément toujours très corrects envers le peuple et ces droits légitimes.
Que ce soit en Suisse (mon pays), en France ou ailleurs en Europe ont peut trouver des exemples peu reluisant de décisions bafouant les droits des utilisateurs (internet, vie privé, etc)

C'est pour ces raisons que ne veut pas critiquer de manière direct la Russie. Il ne faut pas oublier non plus qu'ils viennent de loin (2ème guerre mondiale, la fin du communisme, guerre froide, etc) . J'aurais plutôt tendance à penser que c'est un pays qui fait des effort pour s'améliorer, comparativement à d'autres pays soit disant démocratique qui auraient plutôt une tendance à reculer. Comme on dit, pour juger le présent il faut connaitre le passé.

P.S. loin de moi l'idée de partir dans un grand débat politique. Je voulais juste relativiser certains points par rapport à nos situations. Et j'ajouterais que ce n'est que mon avis et qu'en plus je suis pas sur qu'il vaille grand chose
8  2 
Avatar de Aiekick
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 02/11/2017 à 3:52
comment peux faire une entreprise pour ce passer de vpn ou proxy ??
4  0 
Avatar de headmax
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 02/11/2017 à 15:54
Je pense que la raison de ce choix, on dit de Poutine qu'il est "patient et un grand joueur d'échec" au vu de la situation au abord de leur frontière (Armement de la Pologne, Ukraine ... OTAN) d'un point vue géostratégique on est plus dans la "démocratie" mais vers autre chose de bien plus dangereux, et la nécessité de la Russie de préserver son indépendance face a une Europe O tanisé ou "glacis géopolitique US en expansion sans limite géographique sans consentement au détriment des nations". L'Affaire des missiles russes à CUBA c'était la guerre froide, aujourd'hui c'est quoi la température?
4  0 
Avatar de MysteryGummy
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 02/11/2017 à 16:00
Citation Envoyé par Jon Shannow Voir le message
Tant mieux pour les sociétés Russes si elles ont encore la possibilité d'utiliser un VPN, mais ça ne change rien au fait que c'est un outil de censure vis à vis du peuple russe.
Personne n'a dit le contraire. Je dis juste qu'il vaut mieux éviter de mentir quand on veut cracher sur un autre pays, surtout quand on appartient a un pays qui peut de moins en moins donner de leçons aux autres a ce sujet.
4  0 
Avatar de Jon Shannow
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 02/11/2017 à 9:03
Même remarque que GordonFreeman, dans ma boite, 3 sociétés reliées entre elles par VPN.

Je ne vois qu'un seul but à ces lois. La censure et la répression. Que ceux qui continuent de penser que la Russie de Poutine n'est pas une dictature, y réfléchisse un peu plus...
6  3 
Avatar de Jon Shannow
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 02/11/2017 à 10:45
Citation Envoyé par GordonFreeman Voir le message
J'aurais plutôt tendance à penser que c'est un pays qui fait des effort pour s'améliorer, comparativement à d'autres pays soit disant démocratique qui auraient plutôt une tendance à reculer. Comme on dit, pour juger le présent il faut connaitre le passé.
J'aurais dit le contraire. En effet, si on prend comme point de départ, le communisme et l'URSS alors effectivement, on peut y voir un progrès. Mais, n'oublions pas qu'il y a eu aussi la période Gorbatchev qui allait vers plus de liberté et de démocratie. De mon point de vue, la Russie de Poutine est un retour vers les années sombres de l'URSS.
Citation Envoyé par GordonFreeman Voir le message

P.S. loin de moi l'idée de partir dans un grand débat politique. Je voulais juste relativiser certains points par rapport à nos situations. Et j'ajouterais que ce n'est que mon avis et qu'en plus je suis pas sur qu'il vaille grand chose
Il n'y a pas de bons ou de mauvais avis. Et c'est bien que chacun donne le sien. (enfin, pour certains, ce n'est pas vraiment la peine... )
5  2